Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Recommended Posts

Je ne sais pas s'il y a déjà eu des débats là-dessus, mais comme il s'agit d'une question qui doit être aussi vieille que l'hypnose, je trouvais intéressant de l'évoquer et d'échanger nos points de vue.

 

Pour cadrer un minimum le débat, je définirais la "transe" comme cet état qui est généralement associé aux manifestations suivantes, en partie ou en totalité (les fameux "signes de transe") :

 

- mouvements rapides des paupières (REM, même si l'appellation est peut-être impropre ?)

- sensation de chaleur, rougissement

- augmentation des larmes

- yeux rouges

- yeux partant "en arrière"

- avec les yeux ouverts : regard totalement fixe, paupières plus ouvertes que la normale, contraction des pupilles

- relâchement du visage, symétrie, air "hébété"

- petits mouvements involontaires, tremblements...

- etc

 

En général, la plupart des auteurs, actuels et passés s'accordent plus ou moins sur ces fameux "signes". On peut en ajouter d'autres, ergoter sur tel ou tel signe mais en gros vous voyez de quoi on parle.

 

La question généralement posée est : quelle est la relation entre transe et hypnose ? Un transe "profonde" est-elle synonyme d'hypnose "profonde" ? Peut-on être en hypnose sans transe (cf "Hypnosis without trance" de James Tripp) ? Peut-on être en transe sans hypnose ? Bref, le bon vieux débat avec potentiel trollesque maximum :D

 

Maintenant, mon point de vue, issu de mon expérience encore limitée et donc très sujette à caution :

 

La transe me semble être une conséquence fréquente (mais pas systématique) de l'hypnose. Ce n'est donc pas une cause, il n'est pas nécessaire de rechercher la transe pour obtenir l'hypnose.

 

Néanmoins, chez les personnes développant naturellement un état de transe lorsqu'ils sont hypnotisés, la transe peut être un indicateur du niveau d'hypnose, une fois qu'on a "calibré" les réactions de CE sujet en particulier. Mais les exceptions sont fréquentes ! Beaucoup de sujets verront leur hypnose s'approfondir sans que les signes de transe ne varient beaucoup.

 

Je me situe donc un peu au milieu du gué, entre la vision traditionnelle qui associe totalement transe et hypnose, et la vision sceptique qu'on voit de plus en plus aujourd'hui, qui considère que la transe n'a aucun rapport avec l'hypnose, ou encore que la transe n'existe pas et n'est que le résultat des suggestions (directes ou implicites - liées à notre imaginaire collectif sur l'hypnose).

 

Pour ma part, je peux difficilement adhérer à l'idée que la transe serait purement artificielle et suggérée : il est très fréquent que j'observe des signes de transe bien marqués (par exemple des REM), alors que la personne n'a reçu absolument aucune suggestion dans ce sens, et que 99% des gens ignorent totalement ce que sont supposés être les "signes de transe" (quasiment personne ne s'attend à avoir des mouvements rapides des paupières sous hypnose, ou encore à avoir chaud et la peau qui rougit).

 

Donc, vu que ça se produit spontanément, sans suggestion, et suivant un "pattern" que l'on retrouve chez beaucoup de gens, il y a nécessairement quelque chose d'intrinsèque dans la transe. Quoi exactement, quel lien précis avec l'hypnose, pourquoi cette réaction physiologique ? Là je pense qu'on touche à une question encore largement irrésolue... 

 

Dernier point : on associe souvent la transe au rituel du "dormir" (les "inductions"). A mon sens, l'hypnose "éveillée" peut tout à fait susciter une transe également (regard fixe, pupilles contractées, chaleur...). Il me semble néanmoins que les "inductions" et le rituel du "dormir" aident à obtenir une plus grande profondeur et une plus grande stabilité de l'état hypnotique (même si le premier des facteurs me semble être l'empilement des suggestions). Et souvent, la transe s'en trouve quelque peu amplifiée, ce qui est compatible avec l'idée que la transe n'est qu'une conséquence.

 

Voilà en gros comment je vois les choses... pour le moment.

 

 

Et vous, quelle est votre vision du rapport hypnose/transe ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris tu distingue hypnose et transe.

Tu as définit ce que tu appelles "transe" et pour te répondre il me faudrait ta définition de l'hypnose :)

 

 

 

Il me semble néanmoins que les "inductions" et le rituel du "dormir" aident à obtenir une plus grande profondeur et une plus grande stabilité de l'état hypnotique

J'ai l'impression que tu identifies "les inductions" au mot "dort" prononcé parfois lors des inductions rapides. Je ne suis pas d'accord avec ce point de vue, comme tu t'en doutes :P

Mais là encore il me faudrait ta définition de l'hypnose pour te répondre ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je pensais en fait aux inductions rapides, celles que l'on pratique en général dans la rue. Je suis d'accord que ça ne recouvre pas les "inductions" en général.

 

Quant à ma définition de l'hypnose, disons que j'appellerais hypnose tout "état" dans lequel des suggestions qui habituellement nécessiteraient l'intervention de la volonté, peuvent être exécutées de manière automatique, sans intervention directe de cette même volonté (tiens, je me rends compte que ma définition a changé, exit Elman :D)

 

Mais comme tu l'auras compris, l'objet de ce thread est de susciter le débat et la controverse, je ne prétends pas à une cohérence parfaite de mes définitions et de mon point de vue, au contraire !

 

Aller, donne-nous le tien maintenant, ça m'intéresse vraiment et tu me l'as jamais vraiment dit :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas compris ta définition de l'hypnose.

C'est justement le principe de la suggestion que d'être excutée sans intervention de la volonté, non ?

 

La question est compliquée...

En fait je ne distingue pas "état d'hypnose" et "transe hypnotique". Je considère que l'hypnose est un état, par défaut. Parce que c'est pratique et qu'a priori rien ne proue ce fait ni son contraire.

 

En revanche je distingue état d'hypnose et suggestion.

On peut avoir un état d'hypnose sans suggestions.

Je pense aussi qu'on peut éliciter différents phénomènes (qu'on appelle hypnotiques habituellement) à l'aide de suggestions mais sans pour autant qu'il y ai état d'hypnose.

 

Quant au mot "dors" pendant les inductions rapides/instantanées, on n'est pas obligé de le mettre. Et ça marche tout aussi bien sans ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De mon point de vue, il n'y a pas de différence entre une transe et un état hypnotique, si ce n'est le moyen de l'atteindre et le but.

Je pratique la méditation, ait suivi une hypnothérapie, pratique l'auto-hypnose et ce que je retrouve en commun dans tout cela c'est l'état modifié de conscience.
Dans les trois cas il y a dissociation + selon la pratique, une profondeur.
Dans le cas de la méditation, celle que je pratique, il n'y a aucune suggestion; ça reste de l'observation de soi.

Bon après ce n'est que mon point de vue.. et de l'anecdotisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@gab

Si je te dis de lever le bras, tu peux le faire volontairement, ou bien involontairement (= hypnose) Qu'est ce qui n'est pas clair dans ma définition ?

A noter que d'autres définitions de l'hypnose sont basées sur les suggestions. Par exemple, James Tripp definit l'hypnose comme le fait de modifier la perception de la réalité par le biais de suggestions, du langage, etc. Même la définition d'Elman, d'une certaine manière, peut être vue ainsi, puisque le "contournement du facteur critique" et la "pensée sélective" n'ont à priori de sens que par rapport à une ou des suggestions.

Ceci dit, il y a effectivement la question de savoir si l'hypnose existe indépendamment des suggestions ou non, et si on peut la définir en dehors de ce concept.

Expérimentalement, il semble pour l'instant difficile de mettre en évidence un état hypnotique indépendant. Les études du cerveau (scanners, IRM, etc) n'y parviennent pas, du moins de ce que j'en ai lu. Par contre elles mettent en évidence des différences lorsqu'une suggestion est exécutée, suivant que l'on est hypnotisé ou non (la différence résidant dans le fait que dans un cas c'est involontaire et dans l'autre non, et ce ne sont pas les mêmes zones du cerveau qui sont activées).

Du coup, une définition basée sur les suggestions permet au moins de coller avec ces observations. Bien sur quand je dis "suggestion", ça peut aussi être "auto-suggestion".

Enfin, pour le mot "dors" bien sur le mot en lui même n'a pas d'importance, je pensais surtout à ce que ça véhicule comme... suggestion (relaxation, etc). Suggestion présente dans beaucoup "d'inductions" !

Bon, à ton tour maintenant : Tu n'as pas défini l'hypnose, il me semble ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, il n'y a pas de différence entre hypnose et transe, la plupart des anglosaxons n'en font pas le distingo, l'hypnose est un état fluctuant alimenté par un processus.
A cataloguer l'état, tu peux louper le changement d'état.

L'hypnose, certainement, n'est pas de la relaxation, par extension la transe non plus.

En Français, tu as ça qui est excellent pour te renseigner : 

http://www.franceculture.fr/emission-avec-ou-sans-rendez-vous-l%E2%80%99hypnose-et-ses-applications-2012-03-13



Pour la méditation, ben du point de vue stricto sensu de l'activation parasympthique comparée de la lecture de contes, de l'EFT, EMDR, la méditation laique, religieuse ... On a du réétalonner la machine à la pitié salpetrière (il me semble que c'est là que l'étude a été réalisée l'année dernière), pour mesurer le pic d'activation Parasympathique, alors que dire si on avait mesuré une personne en état Eisdale.

Personnellement, je ne suis jamais allé aussi profondément dans le silence que dans les états Eisdale et au delà, par contre, les méthodes sont variées, mon prof d'apnée, lui a un chemin vers un ailleurs, qui est assez exotique, et il le faut bien pour retenir son souffle 10 minutes et au delà.

La méditation, le silence intérieur, ça passe par le souffle, et le corps, l'eau est un bon médium pour ça, mais il faut la faire rentrer dans les sinus pour apprécier les bruits du silence.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grumly pas vraiment désolé, je sais juste qu'il y a différents types de méditation pour différents buts, ne pourrais t'en dire plus vu que je ne pratique que vipassana, et encore je n'ai pas suivi de cours donc c'est vraiment basique ( observation de la respiration, du mental, émotions, corps, juste observer )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, déjà quelques points de vue intéressants !

 

On peut étendre le débat à la notion de suggestion : en gros, comment voyez-vous la relation entre hypnose, transe et suggestion ? (et bien sûr n'hésitez pas à donner vos définitions pour ces termes !)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

@gab

Si je te dis de lever le bras, tu peux le faire volontairement, ou bien involontairement (= hypnose) Qu'est ce qui n'est pas clair dans ma définition ?

 

Je pense que ce n'est pas aussi simple.

Si je te suggère l'envie de lever le bras, et que suite à ça tu le lèves. Est-ce qu'il y a hypnose ou pas ?

 

Pour la relation entre état d'hypnose, transe et suggestion, j'ai anticipé un peu dans on précédent post ^^

 

Pour moi pas de différence entre état d'hypnose et transe hypnotique.

En revanche la suggestion est bien distincte de l'état d'hypnose, puisqu'on peut avoir l'un sans l'autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, j'avais bien noté ton point de vue hypnose = transe <> suggestion, si je puis résumer ainsi  :rolleyes:

 

Sinon pour l'exemple du bras, je dirais que si je le lève volontairement il n'y a pas hypnose, si c'est involontaire il y a hypnose. Et normalement, les deux situations pourront bien se distinguer par imagerie cérébrale.

 

Pour ceux que ça intéresse, il y a un site pas mal qui synthétise un peu la recherche en hypnose. Voici le lien pour la partie "neuroscience" (mais l'ensemble du site est intéressant) : http://www.hypnosisandsuggestion.org/neuroscience.html

 

Pour ce qui est de la relation hypnose/transe, je pensais la même chose que toi avant, mais je me dis maintenant qu'il peut y avoir des situations où des suggestions sont exécutées involontairement sans que des signes de transe ne soient observés, ce qui fait que hypnose <> transe.

 

Bien sûr, cela n'est vrai que par rapport à la définition de l'hypnose que j'ai donnée, et ne plus l'être si on retient d'autres définitions (d'ailleurs, j'attends toujours la tienne  :D)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pour ce qui est de la relation hypnose/transe, je pensais la même chose que toi avant, mais je me dis maintenant qu'il peut y avoir des situations où des suggestions sont exécutées involontairement sans que des signes de transe ne soient observés, ce qui fait que hypnose <> transe.

 

En gros on est d'accord, on met juste pas les mêmes mots sur les mêmes choses ^^

Puisqu'effectivement une suggestion peut être exécutée involontairement sans qu'il n'y ai de signes de transe.

 

 

 

 

Sinon pour l'exemple du bras, je dirais que si je le lève volontairement il n'y a pas hypnose, si c'est involontaire il y a hypnose. Et normalement, les deux situations pourront bien se distinguer par imagerie cérébrale.

 

 

Donc si je te suggère l'envie de lever le bras (par exemple pour attraper un objet que tu désires fortement) et qu'effectivement tu le lèves, il n'y a pas hypnose. Parce que tu as décidé volontairement de lever le bras pour attraper cet objet, même si ton désir a été suggéré.

Donc pour toi l'état d'hypnose est un état de dissociation ?

 

Dans le cas d'une hallucination, comment tu distingues si c'est volontaire ou involontaire ? Et donc s'il y a de l'hypnose ou pas ?

 

J'avoue ne pas avoir de définition de l'hypnose.

Quand j'hypnotise quelqu'un je le mets dans un état qui ressemble à ce qu'on appelle état d'hypnose. Qui ne permet pas à mes suggestions de passer plus facilement (hormis l'effet suggestif du "je vais te mettre en état d'hypnose", qui laisse penser à la majorité des gens qu'ils seront plus enclins à accepter mes suggestions). Mais ça reste bien pratique de l'avoir les yeux fermé, qui ne bouge pas trop. Même si ce n'est pas obligatoire.

L'essentiel, c'est que mes suggestions passent. Etat d'hypnose ou pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc si je te suggère l'envie de lever le bras (par exemple pour attraper un objet que tu désires fortement) et qu'effectivement tu le lèves, il n'y a pas hypnose. Parce que tu as décidé volontairement de lever le bras pour attraper cet objet, même si ton désir a été suggéré.

Donc pour toi l'état d'hypnose est un état de dissociation ?

 

Oui, exactement, même s'il faudrait définir la dissociation :D

 

Dans le cas d'une hallucination, comment tu distingues si c'est volontaire ou involontaire ? Et donc s'il y a de l'hypnose ou pas ?

 

 

Je ne sais pas si on peut vraiment avoir des hallucinations volontairement. Disons qu'on peut toujours imaginer qu'on en a une...

 

Dans ce cas, l'imagerie cérébrale est assez claire là aussi : si par exemple on demande à quelqu'un de voir une image en noir et blanc, il y a clairement une activité cérébrale différente entre celui qui est sous hypnose et voit "vraiment" en noir et blanc, et celui qui ne fait qu'imaginer.

 

Il est donc possible objectivement de distinguer les deux cas, même si ça nécessite de l'équipement ;)

 

 

J'avoue ne pas avoir de définition de l'hypnose.

Quand j'hypnotise quelqu'un je le mets dans un état qui ressemble à ce qu'on appelle état d'hypnose. Qui ne permet pas à mes suggestions de passer plus facilement (hormis l'effet suggestif du "je vais te mettre en état d'hypnose", qui laisse penser à la majorité des gens qu'ils seront plus enclins à accepter mes suggestions). Mais ça reste bien pratique de l'avoir les yeux fermé, qui ne bouge pas trop. Même si ce n'est pas obligatoire.

L'essentiel, c'est que mes suggestions passent. Etat d'hypnose ou pas.

 

La suggestibilité, c'est effectivement encore autre chose...

Sinon, je comprends ton point de vue, tu te refuses à vouloir définir l'hypnose, malgré tout tu le fais implicitement en supposant hypnose = transe. 

Donc, pour toi, quelqu'un qui n'a aucun signe de transe n'est pas en état d'hypnose ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Sinon, je comprends ton point de vue, tu te refuses à vouloir définir l'hypnose, malgré tout tu le fais implicitement en supposant hypnose = transe.

 

En fait non. J'utilise indifféremment les expressions "état d'hypnose" et "transe hypnotique". Je ne définis donc ni la transe hypnotique, ni l'état d'hypnose ^^

 

 

 

 

Donc, pour toi, quelqu'un qui n'a aucun signe de transe n'est pas en état d'hypnose ?

 

Oui, dans la pratique.

En "théorie", j'en sais rien :P .

 

 

Certains prétendent que nous sommes en permanence en transe (sur nos problèmes, sur ce qu'il va se passer plus tard, ce qu'il s'est passé avant etc..) et qu'en fait en rentrant dans l'état communément appelé transe hypnotique, bin en fait on en sort.

Pourquoi pas ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Décidément Gab, je n'arriverai jamais à te faire prendre position sur l'hypnose ! Aller, prends position, échafaude une théorie audacieuse et défends ton bifteck, c'est pas drôle sinon :D

 

Bon, vous aurez sans doute compris que je suis "à moitié" sérieux avec ce sujet : autant je pense que ce débat sur la nature de l'hypnose/transe/suggestion/whatever est intéressant en soi, pour la discussion, autant il semble clair que dans 500 ans ce débat existera encore ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me permets d'ajouter quelque chose au sujet de la "transe hypnotique", donc l'état déclenché par une induction et (souvent) renforcé par un approfondissement et qui se manifeste par les mouvements oculaires, etc.

 

Au fil de mes différentes séances, j'ai "découvert" ce que j'appelle la notion de :"Transe propriétaire". En effet, le sujet ne reçoit les suggestions que de moi. Impossible pour une autre personne, même pour un hypnotiseur, de donner lieu à des phénomènes hypnotiques. Pourtant, je peux suggérer que je partage, ou que je transmets totalement, "l'Autorité de la Transe". À partir de là, je partage ou cède le contrôle à la personne qui à l'Autorité. J'ai notamment pu étudier ce phénomène avec une personne capable de se mettre en autohypnose, subtilisant ainsi l'Autorité de la transe.

 

Après, peut-être que ce concept est évident est connu de tous, dans ce cas je m'excuserai du manque de pertinence de mon intervention ^_^

 

Sinon, pour ce qui est du sujet de base, je distingue pour ma part "Transe hypnotique" et "Transe".

 

Alors que la première se manifeste lorsque que l'on hypnotise un sujet ( correspondant donc à l'état d'hypnose de base), la seconde est plutôt un état de concentration extrême où la personne perd conscience de son environnement "inutile", mais améliore grandement ses capacités en ayant ses gestes qui précèdent sa réflexion.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Décidément Gab, je n'arriverai jamais à te faire prendre position sur l'hypnose ! Aller, prends position, échafaude une théorie audacieuse et défends ton bifteck, c'est pas drôle sinon :D

 

J'ai pas les connaissances théoriques suffisantes pour tenir un débat là dessus.

Mais si tu tiens vraiment à ce que je prenne position, d'accord. Pour te faire plaisir !

Je prends exactement la même position que toi ! Difficile d'avoir un débat dans ce cas hein :P

 

 

 

 

Après, peut-être que ce concept est évident est connu de tous, dans ce cas je m'excuserai du manque de pertinence de mon intervention ^_^

 

C'est quelque chose qui est déjà connu en effet. Mais c'est une bonne chose d'en parler ici parce que je ne suis pas sur que tout le monde l'ai déjà remarqué. En plus c'est un phénomène très intéressant.

Ce que tu appelles "transe propriétaire" (c'est mon sujet, il m'appartient, na ! ^^) fait parti du rapport hypnotique. Pour être plus précis je crois que ce phénomène porte le nom "d'exclusivité".

Non seulement le sujet ne répond qu'à tes suggestions mais en plus il a tendance à développer une hallucination négative des personnes ne faisant pas parti de son expérience hypnotique (un éventuel public par exemple).

Il y a pas mal de passages très intéressants concernant ce phénomène dans le tome 1 de l'ensemble des articles de Milton Erickson.

 

J'en ai un en tête plus particulièrement:

Erickson donne une conférence devant un public composé de médecins. Il fait rentrer trois sujets en état d'hypnose simultanément. Deux d'entre eux développent une hallucination négative de toutes les personnes présentes, sauf d'Erickson et l'un envers l'autre.

Erickson demande au 3ème sujet (celui qui n'a pas développé d'hallucination négative) d'arracher les cheveux de l'un des deux autres sujets. Ce dernier ne sent rien. Lorsqu'Erickson s'adresse à l'auditoire, les deux premiers sujets semblent ne pas s'en apercevoir.

 

Cet article est très intéressant, autant pour l'induction que pour les phénomènes qui se développent ensuite.

Vous le trouverez page 428 du même bouquin ( A propos de deux techniques d'hypnose: "La surprise" et "Mon ami John": signaux minimes et expérimentation dans la vie quotidienne).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super intéressant cette histoire de transe "propriétaire" ! Pour ma part, je n'ai pas encore eu l'occasion d'expérimenter un tel phénomène... Est-ce que ça survient plutôt sur des volontaires très "réceptifs", ou bien il n'y a pas de profil-type ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que tu as déjà eu de tels cas mais que tu n'y a pas fait attention (difficile avec une approche "hypnose de rue" en même temps...).

 

Il me semble que ça survient lorsque le sujet rentre dans une transe somnambulique. Après le dégré "d'exclusivité" doit dépendre de plusieurs facteurs, dont le profil de la personne (ce que je dis là est totalement hasardeux ^^)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

j'ai déjà eu pas mal de cas comme ça, je le ressent comme une "habitude", pour eux, je suis le seul à hypnotiser, et quand je les hypnotises, il n'y a que ma voix à écouter et mon visage à regarder, comme des zombies tongue.png

 

Quand tu parles "'habitude", tu veux dire que ce sont des sujets que tu hypnotises régulièrement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...