Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Les spécificités du cerveau et la pratique de l'hypnose


Recommended Posts

Salut,

en hypnose on est dans le domaine du psychologique mais forcement il y a une part de physique (physiologique?) qui rentre en jeu.

Du coup je repensais à quelques trucs que j'avais entendu ça et là et qui pourraient être pertinents :

On entend mieux les paroles de l'oreille gauche, tandis que l'oreille droite perçoit mieux les sons et les musiques (ça peut éventuellement être bon à savoir :) ).

Ils en parlent ici en donnant des sources

Autrement, les femmes ont plus de connexions en général entre les deux hémisphères [:)], et si on recoupe avec ce qui est dit sur la réceptivité et les connexions entre les deux lobes frontaux dans la voix de l'inconscient, ça pourrait expliquer que les femmes sont souvent plus réceptives :D 

Voilà voilà qu'est-ce que vous en pensez?

Et surtout : est-ce que vous avez d'autres infos dans le genre à partager?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'argument sur le calibre du rostrum (connexion inter hémisphère cérébrales) à déjà été demonté.

Une théorie veut que les femmes ont plus de connexions (en partie démonté) et une autre que plus on est suggestible plus le rostrum est épais (démonté).

Rostrum ou corps calleux. Je sais plus lequel. À moins que e soit le même. Ce qui expliquerait ceci.

Idem avec son et musique, qui dépend de l'air de vermicke (analyse et décodage pour la compréhension des sons et graphiques)... Mais le noyau du VIII (nerf crânien cochleovestibilzire responsable de l'équilibrage on et de l'audition, qui nous intéresse ici) qui capte les sons se trouve sur le tronc cérébral (sous le cerveau) ; avant de renvoyer la balle à Vermicke pour analyse.

Aaaaaaah les vieilles théorie cerveau G/D.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je redonne le lien qui date de 2013, j'aimerais pouvoir partir sur des liens aussi parce que je ne comprends pas tout ce que tu raconte, et malgré toute ma bonne volonté et google, je trouve peu d'articles satisfaisants qui discutent des deux points que j'ai mentionné.

Bien sûr je n'ai pas la prétention de tenir sur une position déjà démontée, mais pour l'instant je ne vois pas en quoi ces hypothèses seraient farfelue ?

Et bien sûr si autrement vous avez des liens intéressants qui font un rapport entre l'hypnose et la constitution du cerveau, je suis preneur aussi :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fais une recherche sur les neuromythes en général, tu y trouveras des explications pour les cas proposés ici, ainsi que pour d'autres exemples encore que ceux présentés ici.

Les observations ne sont pas forçement erronées, mais ce sont plus les déductions et théories en résultant qui sont souvent biaisées, ainsi que l'utilisation parfois douteuse que l'on en fait derrière dans certains domaines (coaching, marketing, vente, éducation, ect). Ce qui contribue en plus à l'entretien de beaucoup de légendes urbaines.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...