Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Une rupture de pattern ne sert à rien.


Recommended Posts

Alors tout d'abord, je vais m'excuser parce que ce texte est basé sur mon point de vue intrinsèquement subjectif, ce qui inclus mes expériences de transe personnelles et sur volontaires en rue. En plus de ça, le post fait très "carnet de recherches", mais bon. Bonne lecture. :U

 

Bon, on va réexpliquer un peu les choses, histoire de voir si on part tous avec le même cadre. Déjà, on va parler de rupture de pattern dans le cadre d'une induction, voire une réinduction. Au niveau de ce qui se passe, un schéma (type butterfly) est interrompu. A ce moment là, on a un contournement du facteur critique qui laisse un bref instant pour balancer une suggestion directe -un Dors- préalablement expliqué au volontaire. La théorie qu'on retrouve sur Street-hypnose et un peu partout ailleurs dit que cette suggestion directe passe à l'inconscient/subconscient/whatever-conscient, et paf, ça fait une induction.

 

Seulement voilà. Moi, mis à part tirer un bras pour faire le spectacle, j'ai pas l'impression qu'il se passe grand chose, même quand je le vis !

 

On sait tous que c'est le pré-talk qui prépare la rupture de pattern. Que dans le pré-talk on dit des trucs du genre "Et quand je te dis le mot dors, c'est à toi de fermer les yeux et de te détendre, j'peux pas le faire à ta place !"

 

On sait que c'est le volontaire.qui maîtrise tout, qu'on l'aide à se créer sa transe, mais que c'est lui qui la maintient. Et ça m'est déjà arrivé d'avoir des gens qui restaient les yeux ouverts après le Dors. A ce moment là je lui dis "okay, ferme les yeux, c'est ok, c'est cool.", et ensuite je double l'approfondissement, histoire d'être sûr. Et généralement ça passait.

 

Vous savez que je suis friand de l'hypnose sur internet, en visio Hangout ou Skype. J'ai fait beaucoup de "séances découvertes" avec des gens sur JVC, par exemple, allant de la catalepsie à l'hallu sans soucis. Et sur ce terrain, la rupture de pattern "traditionnelle" est impossible. C'est d'ailleurs ce qui fait que la plupart des gens ici sont moins à l'aise pour faire de l'hypnose par visio, pourtant ça marche tout pareil.

 

J'arrive donc à ce point où je retire de mes séances tout ce qui est superflu. Et je m'attaque à ce point qu'est la rupture de pattern.

On dit qu'une induction, ça ne rate jamais. C'est l'approfondissement qui fait tout, y'a de chouettes vidéos qui le prouvent, d'ailleurs. Donc la rupture de pattern, c'est du superflu ? On pourrait commencer une séance avec juste un approfondissement, par exemple un levier qui s'abaisse, comme on l'a vu dans la vidéo d'Aurélien "sans induction" postée sur le blog.

 

Si tout vient de la personne, qu'est-ce qui nous dit que la rupture de pattern crée quelque chose ? Moi j'ai juste l'impression de tirer un bras comme un idiot. Et quand je vis la rupture de pattern en temps que volontaire, j'ai l'impression qu'il ne se passe que dalle. Donc aussi bien d'un point de vue hypnotiseur que volontaire, je... comprends pas la rupture de pattern ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage que Dave Elman et Milton Erickson ne soient plus la, pour que leur explique qu'ils se sont trompés en faite ca sert à rien la rupture de pattern :D

 

Blague à part, la rupture de pattern c'est évidemment pas la solution à tout, et oui j'utilise de moins en moins les ruptures de pattern en induction. Cependant je comprends parfaitement que certaines actions vont créer des blancs mentaux et qu'il sera plus difficile de contrer une information a ce moment la.

 

Mais plus intéressant encore, une rupture de pattern peut amener ton sujet à quitter son cadre de référence pour un autre cadre celui de l'hypnose.

 

J'ai lu hier confusion-restructuration dans le traité pratique de l'hypnose d'Erickson et Rossi, et ils parlaient de la nécessité de faire changer de cadre par des techniques de confusion qui déstabilise le volontaire afin de reconstruire une nouvelle réalité.

 

Pour finir, je pense que la technique est un moyen qui permet d'aider autrui à rentrer en hypnose , c'est sur que si tu as des gens sensibles pas besoin de technique, pas besoin de rupture de pattern, et peut-être même pas besoin d'approfondissement. Sinon il faut qqs cartes dans les mains pour jouer ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu... autant que je sache Elman ne faisait pas spécialement de rupture de pattern. Quant à Erickson, même s'il a inventé une forme de handshake (que personne ne pratique d'ailleurs, car elle est assez complexe), je le vois mal faire des "ruptures de pattern" à la façon dont on les pratique généralement (butterfly, etc).

 

La rupture de pattern est une technique de confusion parmi d'autres, la confusion n'étant elle-même qu'une façon de favoriser l'entrée en transe parmi d'autres.

 

Le développement d'un état hypnotique profond résulte toujours de l'empilement de différentes techniques, suggestions et phénomènes. La rupture de pattern peut y contribuer, mais ce ne sera qu'un élément parmi d'autres. L'empilement ("compounding") est bien plus important que les techniques individuelles employées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai peu de temps, et je tenais quand même à te répondre. Donc voici la version courte :

 

La rupture de pattern a une vraie utilité pour les personnes les plus réceptives. En effet, la suggestion suivant la rupture de pattern est directement prise en compte par l'inconscient (à condition d'avoir été acceptée consciemment lors du pre-talk :P), et la personne a l'impression de "partir" sans contrôler quoi que ce soit. Si on rajoute dans le pre-talk que c'est à la personne de fermer les yeux, volontairement, c'est pour englober tous les types de volontaires, y compris les moins réceptifs.

 

La rupture de pattern va déclencher chez les plus réceptifs une réelle mise en transe, très profonde, instantanément. C'est presque une "chute" en transe tellement c'est rapide.

Chez les moins réceptifs, elle ne sert à rien et c'est l'accompagnement qui suivra (approfondissement, suggestions) qui approfondira réellement la transe. C'est plus linéaire comme entrée en transe.

 

Donc, même si elle n'est pas utile dans 100% des cas, ce serait bête de s'en priver dans la plupart des situations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins l'avis de J-E tout comme hier soir sur hangout.

Pour moi la rupture de pattern a plusieurs avantages:

   - C'est impressionnant, en street cela ramène du monde, et pour le volontaire, ça peut permettre de passer certains blocages.

Puisqu'il a l'impression d'avoir vraiment "senti quelque chose" (je reprends les mots de mes volontaires).

 

  - Ca marche mieux dans certains cas. Hier encore j'ai de nouveau pu constater que sur certaines personnes utiliser simplement le mot dors une fois celui-ci ancré, ne suffit pas à les faire retourner "assez profondément", même si elles entrent en transe, la "chute" n'est pas assez rapide pour elles, donc elles n'ont pas l'impression d'avoir réellement "changé d'état".

 

  - Ce dernier point est une simple impression, j'ai remarqué, dans ma propre expérience, et dans les personnes semi-réceptives sur qui j'ai fait pas mal d'inductions (camille34, koko pour n'en citer que 2) sans approfondissement, la(les) rupture(s) de pattern semblai(en)t vraiment plus efficace(s) pour obtenir des résultats par la suite (je parle ici d'effets hypnotiques). Après, il est vrai qu'un approfondissement fait le même travail, voir le fait mieux, c'est pourquoi allier les deux reste pour moi la meilleure solution.

 

Toutefois, sur des sujets vraiment très réceptifs, utiliser une rupture peut parfois être un peu violent pour eux, donc j'évite pour ma part de faire des ruptures trop forte sur ces volontaires, surtout que ce n'est, bien souvent, plus trop nécessaire et que ça risque parfois de les faire tomber. (Dans mes ruptures je ne tire presque jamais le bras, ou alors vraiment vraiment vraiment tout doucement car je ne trouve vraiment pas ça nécessaire).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"On sait tous que c'est le pré-talk qui prépare la rupture de pattern. Que dans le pré-talk on dit des trucs du genre "Et quand je te dis le mot dors, c'est à toi de fermer les yeux et de te détendre, j'peux pas le faire à ta place !"

 

Salut, je n'ai pas ton expérience en hypnose, loin de là, juste une chose quand je lis le commentaire (que j'ai reposté ci-dessus), lors de mes prétalks je ne leur dis jamais que je vais prononcer le mot "dors", je ne leur explique pas davantage qu'ils vont devoir fermer les yeux.

Pourtant dans 6 cas sur 10, lorsque j'utilise la butterfly induction, au mot "dors" le gars s'écroule quasiment sur moi. Sur quelques rares personnes, effectivement ça ne passe pas.

Je rejoins complètement l'avis de JE sur ce sujet, la rupture de patterns fonctione méchamment bien sur les sujets les plus réceptifs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rejoindre Koten tout de même, je dirais qu'on peut très bien faire sans, effectivement. Néanmoins, en recherchant uniquement le côté pragmatique, ce serait bête de s'en priver lorsqu'il est possible d'accélérer l'ensemble du processus grâce à la rupture de pattern.

 

Ensuite, je peux comprendre que ta pratique ait évolué et que tu t'en sépares de plus en plus. Tout comme moi je me sépare de plus en plus de toute forme d'induction et d'approfondissement (clin d'oeil à Laurent :P) lorsque je joue avec les phénomènes hypnotiques.

 

L'induction ne devient alors utile que pour l'induction - c'est le cas de le dire - d'une relaxation. Et dans ce cas précis, également, la rupture de pattern aide au lâcher prise, tout comme le fractionnement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que c'est à cause de ma faible expérience, mais mes inductions avec rupture de pattern fail tout le temps (sursaut) alors que suggérer à la personne de se laisser aller passe très facilement.

 

Donc avis personnel uniquement, celle-ci ne me sert à rien, mais je la tente à chaque fois tout de même, avec le temps ça viendra sûrement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La rupture de pattern est pour moi, un model qui permet d'induire la trans. Pour moi c 'est surtout un rituel qui favorise l'entrée en trans. Ce rituel fait "plus spectacle "qu'autre chose. Personnellement, j'utilise de moins en moins ce type d'induction. Il suffit de demander au partenaire de s'écouter respirer pour qu'elle entre en trans légère. Ensuite, l'approfondissement est hyper important. A ce sujet, avez-vous des exemples d'approfondisssement que vous utilisez dans vos routines?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré ma (très) faible expérience, je pense qu'il est important de parler avec ses propres mots, déjà pour favoriser l'assurance dans sa voix. Du coup j'utilise un "puit de bien être". j'explique que petit a petit, il se sent tomber de plus en plus vite dans ce puit, qu'au fur et a mesure qu'il tombe il se détend de plus en plus, et se sent envahi de bien être toujours plus rapidement. et de là je commence un décompte pour imager la chute ( de 5 à 0 ). 

 

je sais pas vraiment si c'est bien ou pas, pas eu de retour encore ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pu remarquer que la rupture de pattern était très impressionnante, (c'est pour moi la partie que je trouve la plus jubilatoire xD) mais il est vrai que sur une amie, j'avais juste à lui dire qu'elle allait partir en transe dans quelques instants et avant que je n'aie à faire la rupture de pattern, elle était déjà partie :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Koten,

 

J'ai enfin un peu de temps pour faire une réponse que je juge un minimum complète :)

 

 

 

A ce moment là, on a un contournement du facteur critique qui laisse un bref instant pour balancer une suggestion directe -un Dors- préalablement expliqué au volontaire. La théorie qu'on retrouve sur Street-hypnose et un peu partout ailleurs dit que cette suggestion directe passe à l'inconscient/subconscient/whatever-conscient

 

Je vais faire un petit aparté concernant le "facteur critique". Je ne comprends pas exactement ce qu'il est communément entendu derrière ce terme.

Mais j'ai l'impression qu'il est souvent confondu avec "l'esprit critique".

 

Elman (si cher à Bruno :D ) est le premier à introduire l'idée du facteur critique, si je ne m'abuse.

Pour lui, il s'agit de ce qui fait le "tri" entre les suggestions qui semblent possibles et impossibles. Par exemple, si je dis à mon sujet qu'il va voir un éléphant rose, là tout de suite devant lui, sans avoir au préalable contourné son facteur critique, il jugera très certainement cette suggestion comme étant impossible. La suggestion ne passera donc pas.

A l'inverse, si je contourne son facteur critique d'abord, par exemple en mettant la personne en état d'hypnose, alors la croyance que que quelque chose d'aussi fantastique puisse arriver, i.e le facteur critique, est contournée. La suggestion aura donc plus de chances de passer.

Malgré tout, il faut que la suggestion lui plaise et qu'elle n'aille pas à l'encontre de sa morale personnelle.

Le facteur critique est donc plus une frontière entre ce qu'on juge possible et ce qu'on juge impossible sur l'instant. Il n'est nul part fait mention que la suggestion passe directement à l'inconscient ou s'engramme d'une façon particulière dans celui-ci.

 

L'esprit critique est tout autre chose, et ne relève pas à mon avis de l'hypnose.

Manquer d'esprit critique, c'est accepter tout et n'importe quoi comme vrai. La limite entre le possible et l'impossible s'estompe sûrement. Par exemple votre prof de mathématique de première année de prépa peut vous raconter un tas de conneries sur un air très sérieux et toute votre classe approuvera. Avant que ce même prof ne vire tous les élèves parce qu'ils n'ont pas su voir qu'il disait n'importe quoi :D Mais c'était le prof, on lui faisait confiance et on a donc accepté ce qu'il nous disait. Pas grand chose à voir avec l'hypnose donc.

Mais ce n'est pas que ça.

Manquer d'esprit critique c'est aussi faire des choses éventuellement nocives pour nous même, ou qui ne nous auraient pas plu de prime abord. Les sectes en sont un bon exemple. Mourrez pour Rishnou et vous irez au paradis :)

Pour le coup, l'information "passe à l'inconscient" très facilement. En bon élève, j'ai bien écouté et retenu ce que m'a dit mon professeur de mathématiques, même si c'était finalement n'importe quoi. Et mes croyances sont modifiées par la secte. Je ne suis même pas sur que ça se fasse consciemment d'ailleurs.

 

 

Voilà mon avis sur le facteur critique, si cher aux hypnos de rue :D

Je ne suis pas spécialiste de la pensée d'Elman. Il ne s'agit donc que de mon avis.

Si quelqu'un de plus qualifié pouvait venir nous en dire d'avantage, ce serait avec grand plaisir !

 

 

 

Personnellement je ne suis pas fan de cette théorie. Je préfère la "confusion-restructuration" d'Erickson dont a parlé Myrridin sans vraiment développer, hélas !

Voici ce que j'en ai compris:

Le processus est un peu plus complexe que: confusion ==> suggestion qui passe à l'inconscient.

La confusion aurai pour but de "brouiller" la réalité du sujet, de la "destructurer". En gros c'est le bordel, il se passe un truc bizarre, pas cohérent.

C'est une situation inconfortable dont on a envie de s'échapper.

L'hypnotiste donne alors une suggestion qui va permettre de redonner un sens à la situation, de sortir le sujet de cette situation inconfortable.

Mais cette suggestion n'est acceptée que dans la mesure où elle permet de sortir de cet instant de confusion, de rendre la situation cohérente.

 

Finalement, plus qu'un moyen d'envoyer une suggestion dans l'inconscient, n'est-ce pas plutôt un moyen d'orienter la conscience dans une autre direction ?

Oui je sais, c'est un peu flou :D Mais pour lire Erickson, il y a pas mal de termes qu'il faudrait traduire. Par exemple, qu'entend-il par "destructurer des cadres habituels de référence" exactement ? Je ne peux que le supposer ^^

 

 

 

 

On sait tous que c'est le pré-talk qui prépare la rupture de pattern

 

Pour les ruptures ultra-bourrines pratiquées généralement en induction, c'est pas mal de les amener par un prétalk en effet. Mais pas nécessaire.

Encore moins pour des ruptures de pattern plus subtiles et plus douces.

 

 

 

Et quand je te dis le mot dors, c'est à toi de fermer les yeux et de te détendre, j'peux pas le faire à ta place !

 

Personnellement je ne demande plus de fermeture des yeux volontaire. Je dissocie à ce point là.

Du coup il faut laisser le temps à la suggestion d'agir. Donc j'ai banni les inductions instantanées :D

 

Ceci dit, si une personne à un peu de mal à se reposer sur ses "automatisme", une petite rupture de pattern peut l'aider je pense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant Gab, comme toujours !

 

Concernant Elman, sa définition de l'hypnose est : "Hypnosis is a state of mind in which the critical faculty of the human is bypassed, and selective thinking established"

 

Pour lui, la "critical faculty" englobe la capacité de jugement, qu'il s'agisse de distinguer le chaud du froid ou de croire/ne pas croire que le vendredi 13 est un jour de malchance. Il ne semble pas vraiment faire la distinction entre "facteur critique" et "esprit critique".

 

Je ne pense pas d'ailleurs que ça ait une grande importance dans le cadre de l'hypnose, l'important étant que le "filtre" critique soit contourné sur le moment. Après, c'est sûr que quelqu'un de "crédule" sera en général plus facile à mettre en hypnose, car son "filtre" critique est en permanence faible, mais ce n'est pas une condition nécessaire.

 

Pour ce qui concerne la rupture de pattern en soi, le concept ne semble pas vraiment présent chez Elman, ce qui ne l'empêche pas d'hypnotiser !

 

En ce qui me concerne, je vois la rupture de pattern comme un simple sous-genre de confusion, ni plus ni moins... je ne crois pas vraiment à ces histoires "d'accès direct" à l'inconscient, en tout cas ni plus ni moins que dans les autres situations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis finalement rendu compte que le meilleur moyen de passer le facteur critique était de faire imaginer quelque chose qui plaît fondamentalement à la personne, sorti de toute logique et cohérence.

Une main collée ? Il va s'imaginer dans un manga avec un Sensei qui va lui coller la main grâce à son énergie surpuissante.

Un prénom oublié ? Il va s'imaginer un panneau avec le prénom inscrit dessus qui va venir se faire écraser par un énorme rocher, le tout recouvert d'un sceau d'énergie pour empêcher de retrouver le prénom.

 

Ce sont les expériences qu'a vécu Florian pas plus tard que lundi dernier à Toulouse. Je n'ai rien inventé. Et à chaque fois, c'est toujours surprenant la capacité de créativité des volontaires, même ceux que l'on jugeait de prime abord moins réceptif, dès lors qu'on les autorise à imaginer N'IMPORTE QUOI.

 

Avant cela, il n'arrivait pas à quitter le monde réel et à laisser monter d'autres filtres capable de changer sa perception de la réalité. Jusqu'à qu'il y prenne plaisir, y compris inconsciemment.

 

Vous êtes dans une galerie d'art, et soudain votre oeil est accroché par un tableau. Vous ne savez pas pourquoi, mais LUI vous parle plus que les autres. Des expériences s'y rattachent, s'y imbriquent parfaitement. C'est VOTRE tableau. Vous le voulez. Il vous correspond. Rien de rationnel là dedans, juste des associations qui sont faites inconsciemment ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu sinon c'est sympa, mais dans la rue j'ai entendu tellement de tout et n'importe quoi vis à vis de cette notion que je me demande...

C'est quoi, pour vous, une rupture de pattern ?

Réponse de Koten plus particulièrement.

Moi j'y colle une déf précise (je définirai quand j'aurais un ordi pour écrire), et en gros quand tu l'appliques sur une échelle de 0 a 10 de suggestibilité accrue — de transe — de facteur critique contourné — whatever you want

Si tu envois à +2 avc un arm pull, à +4 avec un arm drop ... Avc une simple rupture tu envois à +8. Sans focalisation au préalable.

Alors, c'est quoi une rupture de pattern pour toi ? (Un arm pull n'en est pas un...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis finalement rendu compte que le... juste des associations qui sont faites inconsciemment ;)

J'allais dire que tout ça me rappel fortement quelque chose ! :D   j'espère que cette barrière s'en va définitivement, faudrait d'ailleurs que je travaille en solo à me "retrouver" dans ce monde ça peut aider :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...