Aller au contenu

Un outil pour 59 049 routines...!


 Share

Recommended Posts

Amis de la communauté bonjour,

 

A la force de lire et relire les sujets de ce forum je me suis dit qu’il serait peut-être temps d’apporter ma pierre à l’édifice. Pour le coup ce ne sera qu'un caillou, mais petit caillou deviendra grand !

 

Souvent dès que je commence une séance d’hypnose de rue, je suis tellement focalisé sur mon volontaire qu’il m’est difficile d’être original dans ma routine. Du coup, bêtement, je reste tranquillement dans ma petite zone de confort à faire inlassablement les mêmes suggestions et je m’auto félicite qu’elle fonctionne bien.

 

Evidemment ma courbe de progression a voulu envisager une grève reconductible, je me suis donc dit qu’il fallait réagir…

 

 

Quand soudain, un jour, le modeste magicien cartomane habitant en moi m’a donné une idée : Un jeu de cartes hypnotiques.

 

Le jeu est composé d’une cinquantaine de cartes (ou plus, ou moins, après vous faites ce que vous voulez !) sur lesquelles sont inscrites des suggestions (une suggestion par carte).

 

J’ai réparti les suggestions en 5 catégories (Euh en fait j’ai rien inventé, j’ai repris le système de classement par difficulté du livre de Jean-Emmanuel) et associé chaque catégorie à une couleur de dos de cartes

 

Difficulté 1 : Orange, Difficulté 2 : Rouge, Difficulté 3 : Violet, Difficulté 4 : Bleu, Difficulté 5 : Vert.

 

post-4276-0-60016500-1407419339_thumb.jp

Je me suis servi de carte Bicycle (D'une parce que j'aime ces cartes, et deux parce qu'elle ont des dos de différentes couleurs)

Orange c'est plus facile que vert, mais je suis pas très ami avec le scanner et je me suis trompé de sens... Oops 

 

 

 

 

Comment je les utilise :

 

Pendant mon Pré-Talk habituel, j’explique que les effets hypnotiques fonctionnent par palier (Pré-talk, donc vulgarisation, ne me sautez pas dessus...), et qu'a chaque palier correspond une couleur de cartes. Le volontaire choisi parmi les cartes d'une couleur la suggestion qu'il veut essayer de vivre, une fois le "palier" validé on continu en ajoutant la couleur suivante, jusqu'à arriver aux cartes vertes (hallucinations et plus encore). A ce moment la de la routine le volontaire peut choisir parmi n'importe quelle carte du jeu complet, voire même inventer ses propres suggestions.

J'utilise les cartes après l’approfondissement et généralement avant de commencer je teste un phénomène hypnotique simple (barre de fer, mains collées,…).

 

 

Inconvénients de cet outil : 

- Un peu long à mettre en place, à expliquer. Peut-être difficile en rue, bien plus utile en hypnose "de salon"

- Quelques longueurs dans le déroulement aussi, le temps que le volontaire face sont choix. Soit réduire le nombre de carte, soit (et c'est ce que je fait) le volontaire construit sa routine pendant que je suis avec le volontaire qui le précède.

- Attention de ne pas rester bloqué sur l'outil : Restez focalisé sur ce qui se passe et improvisez si une situation si prête !

 

Avantages de cet outil :

- Permet de sortir de ses habitudes, s'éloigner de sa zone de confort

- Rendre le volontaire encore plus acteur de sa séance, il choisit les suggestions qu'il veut vivre 

- Les suggestions passent plus facilement puisque elles sont déjà "pré-acceptées"

- Vous créez le jeu de cartes à votre image, à votre manière de faire de l'hypnose, à vous d'être inventif dans les cartes que vous créez.

- Le volontaire gagne en motivation pour pousser l'expérience plus loin et découvrir les autres cartes

 

 

 

Il y a certainement d'autres avantages et inconvénients, j'en suis sûr, certains m'ont traversé l'esprit, mais ils sont partis avec que je ne les écrive. Je compte donc sur vos talents pour compléter, et si nécessaire je ré-éditerai le post !

 

Ah oui j'allais oublier le titre : J'ai 9 cartes dans chaque couleur donc : 9 x 9 x 9 x 9 x 9 = 59 049 Routines !

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu sous entends que les suggestions futures sont plus difficile, tu ne risque pas de créer une croyance bloquante pour ton volontaire ?

Tu supposes que les effets hypnotique peuvent être classé par difficulté quelque soit la personne en face de toi.

Et si il y a , ne serait-ce qu'un blocage , tu continues au pallier suivant ?

 

Ça fait du bien de changer de routine mais il va se passer la même chose qu'au début. Si tu t'auto gratifie que ça fonctionne tu retournera de nouveau dans une zone de confort.

 

Après le coup des cartes c'est plus de la mise en scène qu'autre chose mais l'idée est sympathique et je serais curieux de voir ça.

 

et Pour conclure:

Le plus important ce ne sont pas les cartes, mais ce que vous en faites !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pas mal, pas mal l'idée, je vais essayer de mettre en place ce système et faire le test avant dans mon milieu sportif et ensuite en street, 

 

je te suis sur ton argumentation sur le confort, l'habitude de travail qui fait que l'on reste sur ces acquis et on stagne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le plus important ce ne sont pas les cartes, mais ce que vous en faites !

 

Tu t'auto-flagelles un peu là non ? :D

Cette phrase casse un peu tout ce que tu dis avant :P

 

En tout cas, je trouve l'idée très bien. A voir ce que cela peut donner une fois mise en place dans un contexte réel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu sous entends que les suggestions futures sont plus difficile, tu ne risque pas de créer une croyance bloquante pour ton volontaire ?

Tu supposes que les effets hypnotique peuvent être classé par difficulté quelque soit la personne en face de toi.

Et si il y a , ne serait-ce qu'un blocage , tu continues au pallier suivant ?

 

 

Je ne dis pas au volontaire que "les paliers" sont des niveaux de difficulté mais des étapes à passer (on ne construit pas un mur en commencant par en haut, il faut des fondations, etage par étage), et s'il y a blocage, soit on essai une autre carte soit je m'adapte car comme je l'ai dit il ne faut pas rester bloqué sur les cartes et construire sa routine avant tout en fonction du feed back continuel avec le volontaire.

 

 

Ça fait du bien de changer de routine mais il va se passer la même chose qu'au début. Si tu t'auto gratifie que ça fonctionne tu retournera de nouveau dans une zone de confort.

 

Les cartes sont évolutives, nouvelles envies, nouvelles ambitions, nouvelles approches --> Nouvelles cartes (ou autre chose d'ailleurs, si je considère que c'est mieux que les cartes !)

 

Les plus important c'est de ne pas resté figé : Une fois quelque chose acquit ce n'est plus un objectif mais un outil que tu rajoutes à ta boite à outils, mais du coup que peux tu construire de nouveau avec cela ...?  ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Ca me parait une bonne idée pour se "forcer" à essayer de nouvelles choses (ou simplement se souvenir de le faire), mais je suis un peu plus mitigé sur le principe de s'imposer une séquence aléatoire de suggestions : en effet, chaque sujet "avance" à son propre rythme, et on essaie en général d'adapter les suggestions en fonction de ce que l'on estime être profitable pour faire "avancer" le sujet à ce moment précis. 

 

Par exemple, si une catalepsie ne semble pas de très bonne qualité, on peut aller sur des mouvements idéomoteurs, les consolider, puis retenter une catalepsie différente, etc. C'est difficilement compatible avec un tirage au sort des suggestions.

 

En fait, le vrai problème vient du classement par "difficulté", qui est toujours contestable, et surtout qui diffère suivant les volontaires. A la limite, plutôt que de classer les cartes par "difficulté", tu pourrais les classer par catégorie : mouvement idéomoteur, catalepsie, amnésie, etc. 

 

Tu choisis alors la catégorie qui te semble adaptée sur le moment, sans nécessairement de notion de "difficulté", mais plutôt en fonction des réponses que t'as eues jusque là et de ce qui te parait adapté pour continuer. Par exemple, tu peux te dire que t'as envie de consolider un peu les catalepsies, tu lui proposes donc la couleur "catalepsie", même si t'as passé une amnésie avant, etc.

 

Le jeu servirait donc à varier les suggestions, tout en restant maître des catégories de suggestions proposées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 months later...

Moi l'idée du jeu de cartes me plait beaucoup, je trouve ça très sympatoche!!!

 

ça permet de changer de nos routines habituelles et aussi d'avoir un éventail bien large auquel on ne pense pas forcément quand on est a fond dans notre séance; de justement sortir de nos zones de confort, pour faire varier notre plaisir et celui de nos partenaires/volontaires!

 

Le classement par catégorie me semble sympa un peu comme le classement avec un nb d'étoiles comme dans le livre de JE, qui respecte aussi un ordre par catégorie (amnésie, catalepsie, halluc,etc...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 months later...

J'ai testé aujourd'hui sur une volontaire déjà hypnotisée la fois dernière, et c'est passé super bien même très rapidement  :D

 

Elle avait choisi une dizaine de cartes (moi j'ai classé en 4 catégories : catalepsies, amnésies, sensations, hallucinations) et tout a très bien fonctionné et ce en quelques minutes vu que je suggérais déjà ce qui allait se passer quand elle me tendait une carte et me demandait "c'est quoi ça?"  :P

 

Résultat elle a adoré et veut réessayer en choisissant d'autres cartes car elle a préféré ma méthode à celle de mon collègue qui est beaucoup plus directif !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

C'est dommage que ce sujet soit passé en deuxième page, 
J'ai pensé qu'il serait mieux d'avoir des cartes sans texte, sans suggestion écrite, mais plutot avec des illustrations qui suggerent l'effet hypnotique, ça va stimuler l'imagination du sujet. On peut lui demander ce que l'image lui évoque (ou pas d'ailleurs) et laisse à l'hypnotiseur le soin d'introduire la suggestion comme bon lui semble, de s'adapter à la personne en face. L'image pourrait être accompagné d'un titre qui évoque de manière implicite également l'effet attendu.
On peut imaginer par exemple la carte "Tempère tes mots" ou "J'en perds mes mots" si on veut se sauver de mauvais jeux de mots, avec pour illustration un homme à qui il manque la bouche. La suggestion serait d'avoir la langue, les dents, la bouche collée(s) de sorte a ne plus pouvoir parler.
Il serait sympa aussi d'avoir pour illustration, soit des dessins créés spécialement pour l'occasion, ou tirés de tableaux d'antan faisant partis du patrimoine artistique mondial.
Si ceux qui savent dessiner sur ce forum pouvaient s'unir pour créer petit à petit une banque d'images suggestives d'effets hypnotiques, cela pourrait nous ouvrir de nouvelles façon de mener, vivre et faire vivre une scéance d'hypnose. ça pousserait à la diversité, à l'improvisation, à la création!

Sur ces belles paroles. A vos crayons, à vos images! Je vais moi même essayer de trouver des peintures qui illustrent certains phénomènes, aidé par ma culture en papier maché ;) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 10 months later...
Le 08/08/2014 à 00:41, Mike51 a dit :

Merci, 

 

Tu as un bon plan pour imprimer des jeux de cartes personnalisé...?

Bicycle le fait ! mais ça coûte assez chère ^^ (tu pourrais en imprimer en grosse quantité et revendre au détaille :P tu rentabiliseras ton investissement d'une pars, puis pourquoi pas faire du bénéf (en rendant service a la communauté :p))

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 months later...
 Share

×
×
  • Créer...