6 6
Mike51

Un outil pour 59 049 routines...!

Recommended Posts

Tu sous entends que les suggestions futures sont plus difficile, tu ne risque pas de créer une croyance bloquante pour ton volontaire ?

Tu supposes que les effets hypnotique peuvent être classé par difficulté quelque soit la personne en face de toi.

Et si il y a , ne serait-ce qu'un blocage , tu continues au pallier suivant ?

 

Ça fait du bien de changer de routine mais il va se passer la même chose qu'au début. Si tu t'auto gratifie que ça fonctionne tu retournera de nouveau dans une zone de confort.

 

Après le coup des cartes c'est plus de la mise en scène qu'autre chose mais l'idée est sympathique et je serais curieux de voir ça.

 

et Pour conclure:

Le plus important ce ne sont pas les cartes, mais ce que vous en faites !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas mal, pas mal l'idée, je vais essayer de mettre en place ce système et faire le test avant dans mon milieu sportif et ensuite en street, 

 

je te suis sur ton argumentation sur le confort, l'habitude de travail qui fait que l'on reste sur ces acquis et on stagne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus important ce ne sont pas les cartes, mais ce que vous en faites !

 

Tu t'auto-flagelles un peu là non ? :D

Cette phrase casse un peu tout ce que tu dis avant :P

 

En tout cas, je trouve l'idée très bien. A voir ce que cela peut donner une fois mise en place dans un contexte réel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sous entends que les suggestions futures sont plus difficile, tu ne risque pas de créer une croyance bloquante pour ton volontaire ?

Tu supposes que les effets hypnotique peuvent être classé par difficulté quelque soit la personne en face de toi.

Et si il y a , ne serait-ce qu'un blocage , tu continues au pallier suivant ?

 

 

Je ne dis pas au volontaire que "les paliers" sont des niveaux de difficulté mais des étapes à passer (on ne construit pas un mur en commencant par en haut, il faut des fondations, etage par étage), et s'il y a blocage, soit on essai une autre carte soit je m'adapte car comme je l'ai dit il ne faut pas rester bloqué sur les cartes et construire sa routine avant tout en fonction du feed back continuel avec le volontaire.

 

 

Ça fait du bien de changer de routine mais il va se passer la même chose qu'au début. Si tu t'auto gratifie que ça fonctionne tu retournera de nouveau dans une zone de confort.

 

Les cartes sont évolutives, nouvelles envies, nouvelles ambitions, nouvelles approches --> Nouvelles cartes (ou autre chose d'ailleurs, si je considère que c'est mieux que les cartes !)

 

Les plus important c'est de ne pas resté figé : Une fois quelque chose acquit ce n'est plus un objectif mais un outil que tu rajoutes à ta boite à outils, mais du coup que peux tu construire de nouveau avec cela ...?  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si jamais ça marche, et qu'il y a un bon retour je peux m'occuper de la création des jeux de cartes :) on pourra même, pourquoi pas, se faire un design de dos enfin bref vous voyez quoi =D

 

 

En tout cas l'idée est originale :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me parait une bonne idée pour se "forcer" à essayer de nouvelles choses (ou simplement se souvenir de le faire), mais je suis un peu plus mitigé sur le principe de s'imposer une séquence aléatoire de suggestions : en effet, chaque sujet "avance" à son propre rythme, et on essaie en général d'adapter les suggestions en fonction de ce que l'on estime être profitable pour faire "avancer" le sujet à ce moment précis. 

 

Par exemple, si une catalepsie ne semble pas de très bonne qualité, on peut aller sur des mouvements idéomoteurs, les consolider, puis retenter une catalepsie différente, etc. C'est difficilement compatible avec un tirage au sort des suggestions.

 

En fait, le vrai problème vient du classement par "difficulté", qui est toujours contestable, et surtout qui diffère suivant les volontaires. A la limite, plutôt que de classer les cartes par "difficulté", tu pourrais les classer par catégorie : mouvement idéomoteur, catalepsie, amnésie, etc. 

 

Tu choisis alors la catégorie qui te semble adaptée sur le moment, sans nécessairement de notion de "difficulté", mais plutôt en fonction des réponses que t'as eues jusque là et de ce qui te parait adapté pour continuer. Par exemple, tu peux te dire que t'as envie de consolider un peu les catalepsies, tu lui proposes donc la couleur "catalepsie", même si t'as passé une amnésie avant, etc.

 

Le jeu servirait donc à varier les suggestions, tout en restant maître des catégories de suggestions proposées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi l'idée du jeu de cartes me plait beaucoup, je trouve ça très sympatoche!!!

 

ça permet de changer de nos routines habituelles et aussi d'avoir un éventail bien large auquel on ne pense pas forcément quand on est a fond dans notre séance; de justement sortir de nos zones de confort, pour faire varier notre plaisir et celui de nos partenaires/volontaires!

 

Le classement par catégorie me semble sympa un peu comme le classement avec un nb d'étoiles comme dans le livre de JE, qui respecte aussi un ordre par catégorie (amnésie, catalepsie, halluc,etc...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai testé aujourd'hui sur une volontaire déjà hypnotisée la fois dernière, et c'est passé super bien même très rapidement  :D

 

Elle avait choisi une dizaine de cartes (moi j'ai classé en 4 catégories : catalepsies, amnésies, sensations, hallucinations) et tout a très bien fonctionné et ce en quelques minutes vu que je suggérais déjà ce qui allait se passer quand elle me tendait une carte et me demandait "c'est quoi ça?"  :P

 

Résultat elle a adoré et veut réessayer en choisissant d'autres cartes car elle a préféré ma méthode à celle de mon collègue qui est beaucoup plus directif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dommage que ce sujet soit passé en deuxième page, 
J'ai pensé qu'il serait mieux d'avoir des cartes sans texte, sans suggestion écrite, mais plutot avec des illustrations qui suggerent l'effet hypnotique, ça va stimuler l'imagination du sujet. On peut lui demander ce que l'image lui évoque (ou pas d'ailleurs) et laisse à l'hypnotiseur le soin d'introduire la suggestion comme bon lui semble, de s'adapter à la personne en face. L'image pourrait être accompagné d'un titre qui évoque de manière implicite également l'effet attendu.
On peut imaginer par exemple la carte "Tempère tes mots" ou "J'en perds mes mots" si on veut se sauver de mauvais jeux de mots, avec pour illustration un homme à qui il manque la bouche. La suggestion serait d'avoir la langue, les dents, la bouche collée(s) de sorte a ne plus pouvoir parler.
Il serait sympa aussi d'avoir pour illustration, soit des dessins créés spécialement pour l'occasion, ou tirés de tableaux d'antan faisant partis du patrimoine artistique mondial.
Si ceux qui savent dessiner sur ce forum pouvaient s'unir pour créer petit à petit une banque d'images suggestives d'effets hypnotiques, cela pourrait nous ouvrir de nouvelles façon de mener, vivre et faire vivre une scéance d'hypnose. ça pousserait à la diversité, à l'improvisation, à la création!

Sur ces belles paroles. A vos crayons, à vos images! Je vais moi même essayer de trouver des peintures qui illustrent certains phénomènes, aidé par ma culture en papier maché ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/08/2014 à 00:41, Mike51 a dit :

Merci, 

 

Tu as un bon plan pour imprimer des jeux de cartes personnalisé...?

Bicycle le fait ! mais ça coûte assez chère ^^ (tu pourrais en imprimer en grosse quantité et revendre au détaille :P tu rentabiliseras ton investissement d'une pars, puis pourquoi pas faire du bénéf (en rendant service a la communauté :p))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
6 6