Aller au contenu
Forum Street Hypnose

La réceptivité "Postulat 100% Hypnotisables/Suggestibles ???"


Recommended Posts

Bonjour à tous,
 
Ma question sur mon premier topic que j'avais ouvert sur ce forum qui s'intitulé "La réceptivité  et Vous ? . J'ai malheureusement reçu comme réponse une levée de boucliers.
http://street-hypnose.fr/forum/topic/3573-la-receptivité-et-vous/ 
 
Cette fois-ci je vais aller dans votre sens.
Nous allons partir du postulat que 100% des personnes sont hypnotisables/suggestibles.
 
Je trouve le blog de Jean-Emmanuel très intéressant et très instructif. Exemple la présentation de l' AIM de Jacquin et sa vision du conscient.
On peut dire que quasiment tous ses articles amènent une réflexion intéressante pour progresser.
 
Si vous le permettez, je vais donc prendre appui sur ce blog et forcément sur ce qu'a écrit Jean-Emmanuel. Plus particulièrement sur un de ses articles pour cet ouverture de ce topic.
 
Il est un chapitre dans un de ses articles qui a attiré particulièrement mon attention, si nous partons du postulat ci-dessus.
 
 

Apprendre l’hypnose par l’hypnose

Je vois souvent des hypnotiseurs qui, comme moi, sont incapable de se laisser aller plus loin que quelques tests de suggestibilité. Jamais eu de main collée, jamais oublié son prénom…
J’ai noté en effet que toutes les personnes qui ont été hypnotisées avant de devenir hypnotiseurs restent toujours très réceptives, alors que tous les hypnotiseurs confirmés qui essayent ensuite de se faire hypnotiser ont vraiment beaucoup plus de mal. Certains y arrivent, mais je sais par expérience que beaucoup échouent. Il y a aussi des exceptions qui confirment la règle, mais globalement j’ai remarqué que ça suivait ce schéma là.



Jean-Emmanuel fait de l'hypnose depuis plusieurs années. Il a réussi à trouver une métaphore (la ventouse) pour faire oublier à un volontaire son propre prénom alors qu'il n'y parvenait pas avec les métaphores habituelles.
Il a aussi, réussi à faire oublié son prénom à une personne, en questionnant "l'inconscient" du volontaire pour savoir quelle métaphore il fallait qu'il emploie pour que son "conscient" oublie son nom.
Technique, qui devrait être normalement imparable, puisque qui mieux que "l'inconscient" du volontaire, peut savoir qu'elle est la métaphore appropriée!
 
D'autre part, il connait personnellement des hypnotiseurs réputés qui pensent que 100% des personnes sont hypnotisables :

    • Kevin FINEL Finel
    • Olivier PERROT 
    • Antoine GARNIER
    • Et sûrement bien d'autres partageant ce postulat


Malgré cela aucun hypnotiseurs n'est parvenu à lui faire oublier son prénom.

Pour que le postulat cité ci-dessus, reste valable, on peut toujours arguer :

  • Que finalement cela ne l'intéresse pas de connaître les sensations que l'hypnotisé éprouve. Et cela, malgré les retours très positives qu'éprouvent les volontaires qui ont réussi l'expérience.
  • Qu'il a pas trouvé encore le bon hypnotiseur, malgré les noms cités ci-dessus.
  • Ou alors, que les hypnotiseurs n'ont pas su trouver la bonne façon.
  • Ce dernier argument soulève un sacré problème !
    Comme les tenants de ce postulat, le disent, il y a autant de manières d'obtenir un phénomène hypnotique que de personnes. En d'autres terme, il y a une infinité de manière, et qui dit, une infinité de manière, dit, une infinité de temps. Prenons un jeune volontaire sur lequel on ne parvient pas à obtenir des phénomènes hypnotiques profonds, tels que : l'amnésie de son prénom. Il se peut, que même s'il consacre toute sa vie (jusqu'à sa mort) à obtenir ce phénomène, il n'y parvienne pas. les tenants de ce postulat auront beau jeu de dire, que toutes les méthodes n'ont pas été essayées (puisque elles sont infini).

    Cela ne se prête donc pas à une étude scientifique. .
    Ce postulat est ascientifique car non falsifiable.
    Ce n'est donc qu'une croyance
    Le risque c'est qu'en conservant ce postulat, ce postulat contamine l'hypnose et celle-ci devenant à son tour ascientifique car non falsifiable. Si vous me trouvez alarmiste, regardez l'histoire de l'hypnose, le nombre de fois où la science s'est intéressée à l'hynose et puis s'y est désintéressée.
    Un proverbe dit : le mieux est l'ennemi du bien. N'en demandons pas trop à l'hypnose. Ces possibilités sont ce qu'elles sont.


    Pour finir,

    Comme vous pouvez le voir, j'ai respecté la charte, je suis resté respectueux. J'espère que vous en ferez de même.

     
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, déjà j'avoue que j'ai pas bien compris tout ce que tu disais au tour de JE, mais tu voulais sûrement dire que vu qu'il est très expérimenté, qu'il connait de très bons hypnotiseurs, etc, il aurait du être capable d'avoir une amnésie du prénom. Or non, donc tu dis que du coup, le postulat "100% des personnes sont hypnotisables" ne pourra jamais être vérifié parce-qu'on n'a pas une infinité de temps, blablabla (cette partie là était claire en revanche).

 

Bon déjà, je ne vois pas en quoi ne pas avoir d'amnésie, c'est ne pas être hypnotisable, donc je ne vois pas en quoi ça contredit le postulat.

 

Ensuite quelque chose qui me pose problème (j'ai survolé ton précédent topic, peut-être que j'ai raté le moment mais j'ai vu personne en parler), c'est qu'on dit bien qu'on est en transe plusieurs fois par jour non ? 

D'ailleurs personnellement depuis que je fais de l'hypnose, je m'en rends compte facilement, avant j'appelais ça "bugger" :)

 

Là encore on pourra dire "oui mais on ne saura jamais sur l'ensemble de la population vit des transes spontanées parce-que ce n'est pas faisable blablabla". Et c'est vrai.

 

Mais sachant que ce n'est pas faisable, de vérifier si toutes les personnes vivent des transes spontanées (peut-être que j'invente le terme mais bon j'imagine qu'on comprend ce que je veux dire), alors quel intérêt de se poser la question ?

 

On ne peut pas vérifier si les licornes bleues volantes de l'espace existent, mais bon, on s'en fou, après tout.

 

Peut-être que j'ai trop divergé (dix verges ça fait beaucoup), et que ce que je dis n'a plus aucun sens, alors je vais partir sur un autre raisonnement :)

 

 

Si on ne peut pas ne pas communiquer (ça en revanche, c'est vérifié), et que l'hypnose c'est de la communication, déjà ça complique la tâche.

Oui mais "hypnose=communication" c'est différent de "communication=hypnose". Oui.

 

Alors disons "communication=manipulation", après tout on communique bien pour obtenir d'autrui ce qu'il n'aurait pas fait de lui-même, non ?

Et si on rapproche l'hypnose (de tous les jours) de la manipulation, par exemple avec la télé qui vend "du temps de cerveau humain disponible", du coup, on se fait tous manipuler en regardant la télé. Donc tous hypnotisés ?

 

 

Bref j'en conclurai que les frontières entre tous ces domaines sont trop floues (ou alors c'est juste moi qui suis incapable de les donner), qu'effectivement on ne va pas tester la population mondiale, et qu'au final, je me demande bien pourquoi la question se pose ^^

 

En quoi est-ce que la réponse à la question cherche les résultats ? Les hypnotiseurs passent bien leur temps à hypnotiser sans avoir une réponse ultra-argumentée sur la question :)

 

Alors oui, ça sert à la théorie, mais bon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean-Emmanuel n'arrive pas à oublier son prénom sous hypnose, donc on doit arrêter de considérer le fait que tout le monde soit hypnotisable comme un postulat scientifique valable.

 

--> En quoi le postulat que tout le monde ne serait pas hypnotisable serait-il plus scientifique ?

--> Personnellement, l'étiquette "scientifique" ça m'en fait tinter une sans faire bouger l'autre... Doit-on rappeler que l'hypnose n'existe pas pour les scientifiques, ou du moins n'a pas existé pendant des siècles ? (Non, on ne le rappellera pas car le débat de la validité des postulats scientifiques à travers l'histoire serait sacrément ennuyeux et improductif)

--> Oui, le postulat que tout le monde est hypnotisable est une croyance.

--> "Ascientifique car non falsifiable" ?!!! Je pense que si notre vénéré moderator avait l'esprit plus alerte il aurait reniflé là un troll à lunettes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Brieuc j'ai bien peur que non lol

 

comme le dit Sweel nous sommes en état modifié de conscience plusieurs fois par jour donc déjà on arrive a 100%

si pour toi ne pas vivre un phénomène tel qu une hallu c'est que l on est pas hypnotisable ... alors rappel toi du dernier objet que tu as chercher sans le voir et pourtant juste sous tes yeux tu passe plusieurs fois devant mais tu ne le vois pas.... jolie hallu non? 

 

pour finir en ce qui concerne de vivre certaine choses avec un hypno et bien pour cela il faut lâcher prise, peut être qu ils n'ont pas trouver le truc...peut être qu'il n'a pas forcement envie...

 

bref je ne comprend pas trop le but de ton post ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Nous allons partir du postulat que 100% des personnes sont hypnotisables/suggestibles.

 

Le raisonnement commence par un amalgame entre hypnose et suggestibilité. Ca promet :D

 

 

 

 

 

 

Technique, qui devrait être normalement imparable, puisque qui mieux que "l'inconscient" du volontaire, peut savoir qu'elle est la métaphore appropriée!

 

Rohlalala, encore un qui prête l'omnipotence et l'omniscience à l'inconscient...

Si c'était le cas il suffirait de dire "inconscient, arrête de fumer", "inconscient donne moi la solution pour arrêter les TOCs de machins", et pouf ça marcherait.

 

 

 

 

 

 

Comme les tenants de ce postulat, le disent, il y a autant de manières d'obtenir un phénomène hypnotique que de personnes. En d'autres terme, il y a une infinité de manière, et qui dit, une infinité de manière, dit, une infinité de temps. Prenons un jeune volontaire sur lequel on ne parvient pas à obtenir des phénomènes hypnotiques profonds, tels que : l'amnésie de son prénom. Il se peut, que même s'il consacre toute sa vie (jusqu'à sa mort) à obtenir ce phénomène, il n'y parvienne pas. les tenants de ce postulat auront beau jeu de dire, que toutes les méthodes n'ont pas été essayées (puisque elles sont infini).

 

Ah mais mon cher Monsieur, soyons strictement rigoureux ! Votre passage à la limite n'est pas du tout justifié.

Reprenez votre précédente ligne de calcul:

 

Nombre de façon d'obtenir un phénomène hypnotique == nombre de personnes. Parfaitement, c'est ce que vous avez écrit !

Or il n'y a pas un nombre infini de personnes !

D'après vôtre raisonnement il y a donc un nombre fini de façons d'obtenir un phénomène hypnotique donné !

Si l'on considère que nous essayons d'hypnotiser une personne moyenne a laquelle j'attribue environ 9h de sommeil par jours, plus 4h par jour pour se sustenter, cette personne dispose alors 11h par jour à consacrer au travail hypnotique non-stop.

Il est alors raisonnable de penser qu'on trouvera la solution avant sa mort !

 

 

 

 

 

Ce postulat est ascientifique car non falsifiable

 

Alors les sacs Louis Vuitton son scientifiques ? Les chinois nous démontrent tous les jours qu'ils sont falsifiables...

(Comment ça il y a un problème dans ma contraposée ? :D )

 

 

 

 

Le risque c'est qu'en conservant ce postulat, ce postulat contamine l'hypnose et celle-ci devenant à son tour ascientifique car non falsifiable.

 

Quelq'un peut-il éclaire ma lanterne, qu'est ce que de l'hypnose falsiable ? o.O

De l'hypnose faite par petits enfants chinois ? Enfoirés de capitalistes !

 

 

 

Allez, je vais faire l'effort de répondre un peu sérieusement.

 

Au moins cette fois-ci la question est posée de façon à ce qu'elle ait un infime intérêt.

 

Ton "raisonnement" est complètement faussé.

Tu commences par amalgamer hypnose et suggestibilité.

 

Est-il exclu qu'une personne qui n'arrive pas à vivre une amnésie du prénom soit en transe ? Non, bien sur.

A l'inverse, une personne qui vit une amnésie du prénom est-elle forcément en état d'hypnose ? Non, évidemment.

 

Du coup on ne sait pas si tu parles du fait que "tout le monde ne pourrait pas rentrer en état d'hypnose" ou du fait que "tout le monde ne pourrait pas développer un phénomène hypnotique donné".

Donc déjà là, ça ne veut plus rien dire.

 

 

 

Mais que tu parles de l'un ou de l'autre, tu oublies une chose fondamentale: en hypnose il n'est pas question de sujet "hypnotisable/non-hypnotisable", "apte à développer une amnésie/non apte à développer une amnésie" le tout gravé dans le marbre.

Tu sais, les gens changent, ils évoluent, ils apprennent.

Et un sujet hypnotique, ça s'entraîne. Et je ne parle pas seulement de "tours" pour "débloquer" des phénomènes. Je parle d'un réel entraînement, construit et qui parfois prend du temps.

L'entraînement à l'hypnose, un art oublié dont Milton Erickson parle assez souvent dans ses bouquins. Hélas aujourd'hui je crois que plus personne ne sait le faire... Ca doit être question de patience sûrement...

Erickson recommandait d'entraîner ses sujets en moyenneentre 4 et 8 heures avant de commencer la thérapie. Pour te dire !

 

Quelqu'un qui ne sait pas vivre une amnésie du prénom peut apprendre à le faire.

Nier l'apprentissage de l'hypnose, c'est nous réduire à une soit disant "nature", c'est nier notre capacité d'apprentissage.

 

C'est d'ailleurs pour cette raison que je parle volontier de "sujet compétent" et pas de "bon sujet".

 

 

 

 

 

Très sincèrement et en toute amitié, ton post renvoit l'image d'un gars qui suite à son dernier post s'en est retourné bouder dans son coin pour préparer sa machiavélique vengeance.

 

 

Pour conclure je dirai que:

 

 

Sans déconner, c'est l'argumentaire le plus pauvre que j'ai jamais lu sur ce forum.

 

 

 

Je suis pas contre discuter de ça, mais à condition que la discussion soit précise sur les termes utilisés (cf hypnose/suggestibilité) et que les raisonnements soient un peu solides...

 

 

 

PS: le ton hautain et supérieur de tes messages m'avait manqué :)

     Welcome back buddy !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quand l'hypnose est totalement corrélé à des effets hypnotiques ?

 

Un effet hypnotique est un effet qui sort de l'ordinaire.

Et C'est ultra subjectif.

 

L'hypnose est une science humaine, c'est à dire informel (contrairement au maths )

Il n'éxiste pas de "technique imparable", tout dépend de la vision de la personne.

Personnellement, la ventouse ne fonctionne pas sur moi mais j'y arrive sans problème en imaginant une toupie qui tourne.

 

100% des personnes ?

 

Je dirait que non, qu'il existe des personnes qui ne sont pas hypnotisable, ds personnes n'étant pas capable de changer d'état.

Une personne qui ne peut pas s'énerver, ni être heureux, ni malheureux, une personne qui ne se pose pas de question,etc...

Ne réagissant à aucun stimuli.

Bref une personne dans le coma ou dans un état végétatif avancé.

 

Et en général, il ne se déplace pas dans les cabinets des thérapeute, ni en street ( sauf erreur de ma part ).

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très sincèrement et sans aucune méchanceté je m'interroge sur le but de ce débat.

 

Même si effectivement seulement 90% des gens sont hypnotisables car pour les 10% restant il est possible que personne n'arrive à trouver la façon correcte de leur faire vivre un phénomène hypnotise (et encore c'est subjectif) je ne vois pas en quoi croire en ce postulat "contaminerait" l'hypnose, ce qui ne veux en soit pas dire grand chose.

Surtout sachant que les 10% dont je parle sont impossible à déterminer par avance car ce n'est qu'une question de probabilité, dans le cas contraire cela aurait pu avoir un intérêt.

 

Le postulat "100% des personnes sont hypnotisable" est peut être vrai mais invérifiable comme tu l'as dis, et du coup peut être faux ... et alors ?

 

Pour moi il sert surtout à rassurer les futurs hypnotisés sur le fait qu'il n'y a pas de prérequis déterminé (connus) pour se permettre de vivre une séance d'hypnose, et à ce que les hypnotiseurs cherchent comment dépasser les blocages d'un volontaire plutôt que le le mettre directement dans une catégorie "non hypnotisables"

 

Donc à part laisser des gens se persuader, après un premier échec ou même sans, qu'ils sont définitivement dans les 10% (au hasard) des personnes non réceptives je ne vois pas en quoi briser le "mythe" du 100% hypnotisable serait d'une quelconque utilité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut en effet considérer que le postulat «100% des gens sont hypnotisables» est une croyance, car aucune étude scientifique ne peut le prouver, mais comme beaucoup de sujet dans le monde de la science finalement (l'évolution, le big bang, l'univers/multivers...) pourtant, les scientifiques continuent de creuser, même s'ils ne partagent pas tous les même croyances/théories.

 

Je ne vois pas pourquoi cette croyance discréditerait l'hypnose. Si un jour, nous avons la preuve que seul un certain pourcentage de la population peut réellement être hypnotisé, le postulat disparaitra, voilà tout. Mais en attendant, ce dit postulat semble être le plus proche de la réalité par rapport aux expériences de la rue de mes petits camarades et de moi-même!

 

Bien sur, il ne faut pas confondre hypnose et effet hypnotique.

 

 

 

Est-ce réellement la peur de discréditer l'hypnose qui te dérange dans ce postulat ou est-ce parce que tu ne partages pas cette croyance?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non seulement je me sens totalement hypnotisable, et en plus je progresse systématiquement.

 

Le seul soucis que je rencontre (ne vous moquez pas), c'est que je n'arrive pas à me faire hypnotiser "comme je le souhaiterais" par mes amis hypnotiseurs. D'une, parce que beaucoup sont "impressionnés" et ont peur d'échouer en tentant des choses sur moi et le font donc maladroitement (ou se refusent à le faire), alors même que d'habitude ils sont excellents. Et de deux, parce qu'ils sont souvent dans un style un peu trop directif et peu souple.

 

Seuls quelques uns ont compris que pour que cela marche avec moi, il fallait me faire construire mes propres métaphores et ne pas m'en imposer. Récemment, j'ai obtenu ma première amnésie "seul" en auto-hypnose, en plus des catalepsies que je maîtrise plutôt pas mal désormais. 

 

Enfin, les personnes que tu cites : Kévin Finel, Antoine Garnier, Olivier Perrot, ne m'ont jamais fait l'honneur de m'hypnotiser ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D  A mon tour de troller : 

@marc13 : Tu es allé sur le forum de la Française des jeux pour leur dire que c'est pas vrai ce qu'il disent dans leur pub sur le loto. 

Souviens toi de cette rengaine : "Loto 100% des gagnants ont tentés leur chance." Ci celui là de troll il est pas énorme.....

 

Le but réel de ta question quel est-il à part de nous endormir en faisant semblant de t'accorder pour ensuite essayer de démonter un postulat.

Si vraiment le nombre exacte de personnes hypnotisables t’empêche de dormir trouves un hypnotiseur que tu considères comme le meilleur et lances lui le défi d'hypnotiser 1000 personnes ou plus les unes après les autres sur une durée de temps raisonnable(pas tous le même jour dans la même session). En gros monte une étude là dessus et alors seulement tu pourras dire voilà maintenant on sait!

 

En même temps les gars si on fait comme marc13 et qu'on dit que seulement 30% des gens sont hypnotisable et qu'à chaque fois que l'on teste on a des résultats ça ne peut être que bon pour notre égo  ;)

Après tout chacun ses croyances tant qu'on essaye pas de les imposer aux autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


Merci à tous pour vos réponses.
Comme je l'ai déjà dit, une réponse est une réponse.
Même un silence et aussi une réponse.
De plus, on apprend beaucoup des non-dits.


Permettez-moi de signaler à ce qu’ils ne l'ont pas vu que le mot "inconscient" est entre guillemets.
De plus, je n'ai pas dissocié la suggestibilité de d'hypnotisabilité pour éviter que selon les croyances de chacun sur la production des phénomènes hypnotiques, on dévie de la question que j'ai posée.
Bien sûr, je ne suis pas contre de débattre sur ce sujet, mais chaque chose à son temps. Comme on dit, "il ne faut pas mettre la charrue avant bœufs".

J'ai vu dans les réponses certains points qu'il me semble pertinent de discuter pour aller plus loin dans le débat. Je ne citerais pas forcement leur auteur, ils se reconnaitront.


En ce qui concerne la question, elle est légitime pour toutes personnes qui s’intéressent à l'hypnose.
Qui peut prétendre ne se l'être jamais posée ?
 


En tant que lecteurs de mes posts, vous avez fait une présupposition erronée : Que je pensais que seulement 30% des personnes étaient hypnotisables.
Qui peut dire le pourcentage exact ou même approximatif de personnes hypnotisables et penser que sa réponse soit scientifique. Personne à part les illuminés !
Ceci dit, à ma connaissance, la totalité des d'hypnotiseurs, donc même moi, disent que tout le monde est hypnotisable, certains rajoutent quelques exceptions qu'ils ne le sont pas comme : les fous, les déficients mentaux, faire partie des exceptions n'est donc pas valorisant, c'est donc une suggestion très intéressante pour briser certaines résistances et améliorer le succès de l'hypnotiseur.

Je dirais même mieux, durant la séance d'hypnose, que celle-ci soit récréative, démonstrative ou thérapeutique, l'hypnotiseur doit vraiment croire qu'il peut hypnotiser tout le monde.
Ceci dit, après la séance, il faut qu'il reprenne ses esprits et quand il discute entre hypnotiseurs, faire la différence entre une croyance qui aide à obtenir un meilleur résultat et un fait établi scientifiquement. Très important, ceci devrait être expliqué dans toutes les formations, ce qui à ma connaissance n'est absolument pas le cas. Et il n'y a qu’à voir les réactions exacerbés sur les forums à ce sujet ; celles-ci corroborant mes suppositions.
A ce jeu, l'hypnose y perd mais les escrocs y gagnent ! (les vases communicants, c'est comme pour la crise économique).
 
 
Dans certains de vos posts transparaît aussi la croyance, que l'état hypnotique est un état naturel que l'on vit plusieurs par jour.
Ceci est encore une croyance.
De plus Jean-Emmanuel dans son excellent blog qu'apparent tous ne lisent pas, a remis ce postulat et c'est ce fait de remettre en cause ce qu'il pense de l'hypnose qui lui permet de progresser. Si vous aussi vous souhaitez progresser, je ne peux que vous engager à suivre son exemple tout en restant libre de vos réflexions. A lire ou relire son blog ainsi que celui d'Antoine Garnier, je trouve ces deux blogs excellents et ils donnent à réfléchir, ce qui assez rare sur la toile surtout en français.

 

 

Aujourd’hui encore, lorsque j’aborde des inconnus dans la rue, je répète inlassablement que l’hypnose est un état naturel rencontré tous les jours, dans des périodes de fortes concentration. Et chaque jour, je le dis avec de moins en moins de conviction. Parce que je suis persuadé au fond de moi que c’est faux.

Je pense que l’hypnose est un état naturel, mais que l’on rencontre finalement très rarement.

 

 

 

 

@Agraf

Tu es d'accord avec moi quand tu admets dans ton post, que penser que : "tout le monde est hypnotisable" est une croyance.
Malheureusement comme tu peux le voir dans certains posts certains ne l'ont pas encore admis et se donne beaucoup de mal en se contorsionnant dans leur explication.

Pourrais-tu me dire pourquoi le fait d'employer : Ascientifique car non falsifiable, te fait me qualifier de troll à lunette ?
Penses-tu qu'il faut être un intellectuel pour employer et comprendre (toi tu les as compris) ces mots qui font partie du vocabulaire scientifique ?
 
 

 

 

 

@Jean-Emmanuel

 

Tu es maintenant  connu et reconnu.
Les hypnotiseurs que j'ai cités sont très compétents et font partie du bureau qui permet d'exclure un membre de la charte que tu as mis en place, donc un poste à responsabilité, je pense donc que tu les estimes et qu'eux t'estiment aussi.
J'ai donc, deux question à te poser :
Si l'un d'eux te demander de lui faire vivre un phénomène hypnotique, accepterais-tu sa demande ?
Pourquoi penses-tu que cela  pourrait être différent pour ta demande ?
Bien sûr tu pourras arguer que tu n'as pas une telle demande (toi, un passionnée de l'hypnose !). .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'un d'eux te demander de lui faire vivre un phénomène hypnotique, accepterais-tu sa demande ?

Pourquoi penses-tu que cela  pourrait être différent pour ta demande ?

Bien sûr tu pourras arguer que tu n'as pas une telle demande (toi, un passionnée de l'hypnose !). .

 

Je ne pense pas que cela serait différent, à la nuance près que je suis plus disponible qu'eux (pour l'instant en tout cas). J'ai explicitement demandé à Kévin de m'hypnotiser lors de mon dernier passage à Paris. Il a accepté, puis a donné à Virgile le feu vert pour le faire, et aucun des deux n'a trouvé (ou voulu prendre) le temps pour le faire.

 

Si on me demandait, j'accepterais volontiers. J'ai une certaine confiance en ma capacité à hypnotiser "tout le monde" justement. J'ai déjà débloqué des hypnothérapeutes et autres praticiens sur qui rien ne passait depuis 20 ans. Ca fait gonfler l'Ego en général ce genre d'expériences :P

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Permettez-moi de signaler à ce qu’ils ne l'ont pas vu que le mot "inconscient" est entre guillemets.

 

Et alors, on est sensé deviner ce que singifient tes "guillemets" ? Et d'ailleurs, les miens veulent dire quoi là à ton avis ?

 

 

 

 

 

De plus, je n'ai pas dissocié la suggestibilité de d'hypnotisabilité pour éviter que selon les croyances de chacun sur la production des phénomènes hypnotiques, on dévie de la question que j'ai posée.

 

Détruisant du même coup le sens de ta question. Mais si c'est pour qu'on ne dérive pas d'une question qui n'a pas de sens, alors je comprends ;)

 

 

 

 

 

 

une croyance

 

Bien sur que c'est une croyance. Mais le fait que tout le monde n'est pas hypnotisable est aussi une croyance. Et pas nécessairement plus raisonnable d'ailleurs.

Du coup on fait quoi ? On se tait et on ne parle plus de ce sujet, puisqu'aucune des croyances n'est "vérifiable scientifiquement" ?

 

 

 

 

 

Et il n'y a qu’à voir les réactions exacerbés sur les forums à ce sujet

 

Les réactions exacerbées portent sur tes raisonnements alambiqués, pas sur le sujet en lui même ;)

 

 

 

 

 

Dans certains de vos posts transparaît aussi la croyance, que l'état hypnotique est un état naturel que l'on vit plusieurs par jour.

 

La dessus en revanche, on est d'accord ;)

 

 

 

 

 

Malheureusement comme tu peux le voir dans certains posts certains ne l'ont pas encore admis et se donne beaucoup de mal en se contorsionnant dans leur explication

 

Ah mais je te rassure mon cher marc13, tu resteras toujours notre maître ès contorsion:

 

 

Comme les tenants de ce postulat, le disent, il y a autant de manières d'obtenir un phénomène hypnotique que de personnes. En d'autres terme, il y a une infinité de manière, et qui dit, une infinité de manière, dit, une infinité de temps. Prenons un jeune volontaire sur lequel on ne parvient pas à obtenir des phénomènes hypnotiques profonds, tels que : l'amnésie de son prénom. Il se peut, que même s'il consacre toute sa vie (jusqu'à sa mort) à obtenir ce phénomène, il n'y parvienne pas. les tenants de ce postulat auront beau jeu de dire, que toutes les méthodes n'ont pas été essayées (puisque elles sont infini).

 

 

Bisous ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir jean-Emmanuel,

 

 

Je ne pense pas que cela serait différent, à la nuance près que je suis plus disponible qu'eux (pour l'instant en tout cas). J'ai explicitement demandé à Kévin de m'hypnotiser lors de mon dernier passage à Paris. Il a accepté, puis a donné à Virgile le feu vert pour le faire, et aucun des deux n'a trouvé (ou voulu prendre) le temps pour le faire.

 

Comme je dis, une réponse est une réponse. Et je la trouve particulièrement intéressante.

J'ai rencontré Kevin FINEL lors d'une de ses conférences à Marseille en 2004.

D'après ta réponse, je peux dire qu'en dix ans, il n'a pas changé.

Suite à la lecture de certains de mes posts sur transe-hypnose, il désirait me rencontrer, il m'avait proposé le 31 janvier 2012 par mp sur le forum Transe-hypnose de me rencontrer lors d'un de ses "crochets" par Marseille (Gare Saint Charles).

Bon j'attends toujours. Il est vraiment très occupé ! :lol:

 

En ce qui concerne Antoine GARNIER, je ne le connais que par son blog que je trouve excellent.

Accédera-t-il à ta demande? Là est la question.

 

Quant au troisième Olivier PERROT,

Je le trouve très courageux en tant que successeur de Jean Godin (nouvelle hypnose). En effet, t'avoir invité ainsi qu' Hervé BARBEREAU à intervenir lors d'une de ses formations et essayer de réintroduire l'hypnose classique dans la thérapie, il a beaucoup à perdre. Chapeau bas.

Lui, je pense qu'il n'hésiterait pas.

 

Jean-Emmanuel, comme je te le disais, tu es maintenant une personne connu et reconnu dans le monde de l'hypnose.

Tes propos ont du poids, ce qui fait que la barre est haute et le risque est grand.

 

 

Si on me demandait, j'accepterais volontiers. J'ai une certaine confiance en ma capacité à hypnotiser "tout le monde" justement. J'ai déjà débloqué des hypnothérapeutes et autres praticiens sur qui rien ne passait depuis 20 ans. Ca faitgonfler l'Ego en général ce genre d'expériences :P

Je n'en doute pas, comme j'ai pu le lire, tu aimes dépasser ta ligne de confort et c'est là une des choses que j'apprécie chez toi et qui te permet de continuer à t'améliorer. C'est aussi la preuve, que même si de temps en temps ton ego gonfle, tu es capable d'atterrir.

PS :

Si tu peux me tenir au courant pour Garnier ce serait sympa.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,
 
 
Lors de ma lecture du blog de Jean-Emmanuel, j'ai vu que vous aviez remarqué que les volontaires que vous hypnotisez étaient plutôt de sexe féminin.
J'aimerais rajouter que les volontaires sont généralement jeunes.

Où se trouve donc, la ménagère de 50 ans si chère aux publicitaires  ?

Pire, où se trouve son mari ?
Dans les soirées campings, lieu où tous les âges se côtoient,  se retrouvent hypnotisés plutôt les jeunes de 15 à 25 ans et plutôt les filles (voir vidéos sur Youtube)

Je suppose que dans les spectacles de Messmer, il en est de même.

 

Il serait peut-être intéressant, dans un de vos défis du mois, d'hypnotiser les ménagères de 50 ans et pourquoi pas leur mari.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca arrive, tout de même, régulièrement. Même si ce n'est pas une majorité.

 

Pas plus tard qu'hier, j'ai eu une majorité de personnes plus âgées qu'à l'accoutumée. Un papa d'une soixantaine d'année avec son fils, et c'est lui qui a tenté l'expérience. Et juste derrière une dame d'une cinquantaine d'année, qui "n'y croyait pas mais voulait essayer quand même pour voir ce que ça fait".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La majorité des hypnotiseurs de rue est plutôt jeune, normal que la plus part de leurs volontaires le soient aussi. Il est plus facile d'aborder des gens qui leur ressemble. Par ailleurs, les jeunes sont souvent moins sur la défensive, plus ouverts et ils acceptent, aussi, plus facilement, de laisser diffuser leur image sur youtube...

Il m'arrive régulièrement de partager des séances avec des gens de tous âges et que ça soit filles ou garçons. Pour ma part, je ne pense pas que l'âge ou le sexe aient une incidence sur la qualité d'une séance, ni sur la "réceptivité" des volontaires.

Je dois avoir une vidéo (qualité à vérifier) de cet été, où je partage une séance avec une femme d'une cinquantaine d'année, je la mettrai en ligne si ça peut te faire plaisir. :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

 

Bien sûr, que les personnes de 50 ans et plus sont hypnotisables. J'en ai moi-même hypnotisées.

Ceci dit,  je pense que les résultats seraient meilleurs dans une soirée des 16/35 ans que dans une soirée des 45/65 ans.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

 

 

 

J'aimerais me permettrer t’attirer votre attention sur un point important :

Le magnétisme animal fut étudié par deux commissions que diligenta le Roi Louis XVI.

Qui concluaient le magnétisme humain était de l'imagination.

Ce à quoi d'Elson répondit :

 « si la médecine d'imagination est la meilleure, pourquoi ne ferions-nous pas de la médecine d'imagination? ».

 

La médecine de l'imagination, à cette époque les deux thermes étaient antinomiques. Mais il y avait plus grave !

Il fut remis au Roi un rapport secret de Bally

Bally déclare aussi, dans un rapport secret au Roi, que « le traitement magnétique ne peut être que dangereux pour les mœurs. La relation magnétiseur magnétisée était une relation érotisée.

Souvenez-vous aussi de Freud a laissé tomber l'hypnose suite à une patiente Anna O qui lui avait sauté au cou.

Malgré cela, cette relation érotisée, il la retrouva dans sa psychanalyse sous les concepts de transfère et contre-transfère.

 

Je pense qu'une le relation hypnotiseurs hypnotisé est une relation érotisée tel que l'a défini la psychanalyste.

Et vous qu'en pensez-vous ?

 

 

 

Vous pourrez remarquer que cette relation hypnotiseur hypnotisé n'est jamais évoquée dans les livres et je suppose aussi dans les formations d'hypnose ericksonienne.

Les auteurs parlent plutôt de comportements qui nous permettent de nous synchroniser. (tel un émetteur à une fréquence de radio). Cela permet de déshumaniser la relation. Mais souvenons-nous que nous sommes des êtres humains et non des objets.

En reprenant en compte cette érotisation de la relation qui peut gêner de nombreuses personnes, peut-être pourrions nous être encore plus efficace ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En toute honnêteté je n'ai pas compris la transition du débat depuis "Tout le monde est-il hypnotisable ?" vers " Hypnotiseur\Hypnotisé, une relation érotisée ?"...

Sinon, quel est le message ? On est censés choisir nos sujets de la même manière qu'on choisirait des partenaires sexuels, en fonctionnant par affinités sous prétexte que ça marche mieux ?

moi pas comprendre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×
×
  • Créer...