23 23
Fatlypoz

Devenir Hypnothérapeute

Recommended Posts

^^ je suis pas de Toulouse mais vu la communauté hypnose de la bas , tu devrais bien trouver quelqun pour te renseigner .

Sinon je relance pour quelqun que je connais qui voudrait des retours sur l'institut Sakti à Paris , jamais entendu parler , le nom complet c'est l'ISHC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

 

Je me pose quand même une petite question par rapport à tout ça et ce que j'ai pu lire un peu partout sur le net.

 

Effectivement l'ARCHE et l'IFHE ont une bonne renommée en termes de qualité de formation. Aussi, en France, l'hypnothérapeute n'a pas besoin d'être un professionnel de la santé.

 

Ceci dit, comment gérer justement cette situation un petit peu délicate de l'appropriation par nombreux professionnels de la santé de l'hypnose ? Je m'explique : tu sors d'une formation complète IFHE, mais auparavant, tu étais ingénieur en informatique (ou autre), avec aucun bagage sur les métiers de la santé, tu t'installes en cabinet (tu as le droit de le faire de toute façon). Mais pour trouver tes clients, n'as-tu pas peur d'être un petit peu en difficulté aux vues de ce que l'on peut lire partout sur : "Votre hypnothérapeute doit avant tout être un professionnel de la santé, n'allez pas voir les charlatans se prétendant hypnothérapeutes grace à un certificat mais qui n'ont aucune formation d'Etat en psychanalyse ou psychiatrie".

 

Au niveau national, t'as quand même une grosse politique de dire que l'hypnose doit être conçue comme un complément de formation aux professions médicales. Faut justifier ça à tes potentiels clients derrière...

 

Quelle est votre position par rapport à ça ? De mon côté, je me dis que si je voulais me former à l'hypnose ericksonienne pour me mettre en cabinet, j'aurais un petit peu peur d'avoir du mal à trouver des clients vu la guerre qui est faite aux hypnos non professionnels du milieu médical.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 "Votre hypnothérapeute doit avant tout être un professionnel de la santé, n'allez pas voir les charlatans se prétendant hypnothérapeutes grace à un certificat mais qui n'ont aucune formation d'Etat en psychanalyse ou psychiatrie".

Tout simplement :

 

"et bien ma p'tit dame( ou mon bon monsieur) sachez justement que l'hypnothérapie, ou devrais-je dire la pratique de l'hypnose dans l'accompagnement au changement, n'a strictement rien à voir avec la psychanalyse par exemple ..... Et en général les gens en viennent souvent à l'hypnose justement parce que la psychanalyse, ou la psychiatrie, a échoué  ... n'est ce pas ?"

 

Tu peux rajouter après acquiescement du "n'est ce pas ?"  : Avoir un diplôme de psychiatre ou de psychologue ne me serait donc aucune utilité puisque c'est justement ce que je ne veux pas faire ..... vous en conviendrez ?/ Vous voyez ce que je veux dire ?"

 

Ca te fait un début de yes set par la même occasion, normalement là tu gagnes par KO. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Nhova, c'est sûr que chacun peut se justifier de façon tout à fait valable, mais ça c'est déjà dans la mesure où un client vient à toi et te pose la question. Alors certes, on n'attend pas ses clients, on va les chercher, mais j'ai quelques craintes vis à vis du cadre légal de la profession en France dans les années à venir.

 

Surtout si l'on continue à voir des guignols passer à la télé comme il y a quelques jours pour faire de l'hypnose (certes de spectacle) avec une éthique douteuse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des charlatans profitants des personnes faible ou dans le besoin il y en a toujours eu et il y en aura toujours... Après je pense que si certaines écoles autorisent et ouvrent ses formation a tout public elles visent surtout les passionnés et non pas les charlatans ! ( c'est mon avis) après je pense qu'il y a sûrement de très très bon hypnopraticient (je n aime pas le mot hypnotherapeute pour les personnes sans diplôme de psy) qui font se travail pour aider et non pas pour voler les gents !!! On as tous nos raisons et nos volonté ... L'etre humain n est pas programmé a faire le bien ou le mal ce sont les expériences de la vie qui nous conduits a devenir une bonne ou mauvaise personne( ce n' est que mon propre avis)!!! Bon j' ai la tête qui chauffe a force de raisonner aussi bien lool d'accord ou pas d'accord cela reste mon opinion ! Haha il fait chaud la non ? Lool

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout simplement :

 

"et bien ma p'tit dame( ou mon bon monsieur) sachez justement que l'hypnothérapie, ou devrais-je dire la pratique de l'hypnose dans l'accompagnement au changement, n'a strictement rien à voir avec la psychanalyse par exemple ..... Et en général les gens en viennent souvent à l'hypnose justement parce que la psychanalyse, ou la psychiatrie, a échoué  ... n'est ce pas ?"

 

Tu peux rajouter après acquiescement du "n'est ce pas ?"  : Avoir un diplôme de psychiatre ou de psychologue ne me serait donc aucune utilité puisque c'est justement ce que je ne veux pas faire ..... vous en conviendrez ?/ Vous voyez ce que je veux dire ?"

 

Ca te fait un début de yes set par la même occasion, normalement là tu gagnes par KO.

Salut Nhova , je peux savoir c'est de qui la citation ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais que c'est de lui :P il te le reconfirmera.

Yes en fait j'ai quoté tout sauf la bonne phrase lol

En fait je parlais de cette phrase :

"Votre hypnothérapeute doit avant tout être un professionnel de la santé, n'allez pas voir les charlatans se prétendant hypnothérapeutes grace à un certificat mais qui n'ont aucune formation d'Etat en psychanalyse ou psychiatrie".

Bon en même temps il ne faut pas attendre autre chose je pense du milieux médical , ça me rappelle une conversation qu'on avait eu avec une jeune fille la fois ou on était à république , jeune fille qui finissant son cursus de psychologie attaquait une formation d'hypnotherapeute .

Nous voyant avec les pancartes et en train d'hypnotiser elle était venu pour " discuter " , je dis discuter mais en fait elle n'était pas la pour discuter mais pour nous faire comprendre qu'on avait pas la légitimité pour hypnotiser comme ça dans la rue , et je parle que de street , alors quand on a aborder le fait que plusieurs d'entre nous s'orientait vers un cursus d'hypnotherapeute ....

Cela dis même si moi même je ne viens pas du tout du médical et que je m'oriente vers un cursus d'hypnotherapeute , je peux comprendre l'inquiétude de certain professionnels , les formations d'hypnotherapeute étant finalement assez court , enfin je dis que je comprends , je comprends quand il y a des arguments et qu'on parle du fond , pas quand on sent juste un mépris non fondée et une impression de ne surtout pas se faire " voler " certains patients ..... L'argent , le nerf de la guerre , comme toujours , à défaut de parler hypnose ....

Personnellement je pense qu'il faut aussi savoir faire confiance aux personnes pour s'auto évaluer et savoir à chacun quelles sont ces propres limite .

Je ne me vois pas personnellement prendre comme premier patient un enfant ayant subi de graves traumatismes , même en ayant la meilleur des formations ,D'ailleur une situation comme celle la qui inquièterait un professionnel pourrait être légitimé à mes yeux .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà il faudrait arrêter avec le mot thérapeute qui est lié à un diplôme d'état, Mr Finel parle d'hypnopédagogue, moi d'hypnodépannateurducâblecérébral, bref l'idée est de faire passer le message qu'à chaque métier, son nom, son but et sa méthode.

 

L'hypnotiseur n'as pas vocation de faire de la thérapie (on utilise ce mot par abus de langage) mais à accompagner une personne dans la direction qu'elle a choisit. D'ailleurs un partenariat avec les métiers de santés est plus que profitable. 

 

Pour rejoindre les doutes sur le futur de cette discipline, je peux les comprendre mais une législation pourrait aussi éclaircir le panorama, on s'imagine que la loi sera forcément contre alors que si c'est bien fait, ca peut donner les lettres de noblesse à l'hypnose et être enfin reconnu à sa juste valeur.

 

Un peu comme dans une maison ou l'électricien, le maçon, et le plombier travaillent de concert, j'espère voir un jour le médecin , le psy et l'hypno œuvrer dans le sens du patient, client, humain. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs un partenariat avec les métiers de santés est plus que profitable.

Un peu comme dans une maison ou l'électricien, le maçon, et le plombier travaillent de concert, j'espère voir un jour le médecin , le psy et l'hypno œuvrer dans le sens du patient, client, humain.

Je suis d'accord , dans un monde idéal ce serait bien mais je pense que la réalité sera beaucoup moins joli et fraternelle .

Déjà j'ai beaucoup mal à imaginer que des pros de la santé fassent des partenariat avec des hypno " non médicaux "

En étant un peu pragmatique et en faisant le constat de la situation actuel et en spéculant un peu sur ce que pourrait être le futur pour un hypno - non médical qui voudrait pratiquer , voilà mon avis ( donc c'est ma vision et ça n'engage que moi )

Bon clairement en ce moment l'hypnose à la cote ,on en entend de plus en plus parler , donc il est de plus en plus probable que les salles des hypnotherapeute ( médicaux et non médicaux ) se remplissent , et quand même pour une majeur partie des cas , ce sera ça de moins dans les salles des psy .

Donc et c'est ce qui est en train de se passer , énormément de psy vont se former à l'hypnose ( dans les mêmes écoles que les non - médicaux pour la plupart ) sentant quand même l'opportunité arriver , surtout que c'est une filière ultra bouché ou ils sont déjà beaucoup trop pour le nombre de place que ce soit en cabinet ou hôpital / école .

Une amie à moi qui vient de finir son cursus universitaire de psy après de nombreuses années d'étude laisse tout tomber pour se former à l'hypnotherapie et ouvrir son cabinet sous les conseils d'une de ses profs , et il semblerait que ce soit une " tendance " .

Partant de ce constat tu vas te retrouver avec beaucoup d'Hypnotherapie médicaux et non médicaux , sans doute trop de monde pour pas assez de place .... Et la tu peux t'attendre à une bonne campagne de dénigrement de la part des médicaux , sans doute dégoûter de voir des personnes pouvant " quasi " exercer au même titre qu'eux sans avoir fais 6 ou 7 ans d'études avant ( a juste titre ou pas dans certain cas je dois avouer )

Avec peut être à la clé une loi pour encadrer tout ça sous la pression des médicaux , donc ça deviendrai très compliquer de pratiquer sans cursus médical derrière ça , a moins de passer par des subterfuge style " coach bien être - coach d'accompagnement d'arrêt de produit nicotiné :) " en faisant bien attention à choisir ton titre et peut être même l'impossibilité d'utiliser le mot " Hypnose " qui deviendrait l'exclusivité du monde médical " sous peine de se prendre un procès pour exercice illégal de la médecine .

Quand on commence à parler argent ça devient généralement pas beau à voir , et comme me le faisait justement remarquer un hypnothérapeute il y a peu ( coucou à lui ;) ) derrière les psy t'as le monde médical et même pour certain l'industrie pharmacieutique donc autant dire le genre de lobby qui fait voter une loi en envoyant 3 texto .... .

Sans vouloir s'acharner sur les psy , ils ont bien conscience qu'il y aussi beaucoup d'argent et de potentiel derrière tout ça , D'ailleur le père de la psychanalyse ( Freud bien sur !! ) savait pertinemment que derrière chaque " patient " , il y avait un " client " et une partie de son enseignement à ses jeunes élèves étaient aussi " comment fidéliser un patient " donc en gros rentabiliser au Max chaque personne et faire durer la psychothérapie le plus longtemps possible

Michel Onfrey s'est d'ailleur bien fait démolir pour avoir soulever cet aspect dans son bouquin sur Freud ( le crépuscule d'une idole )

je veux pas rentrer dans le combat psychothérapie Vs hypnotherapie bien que ce soit un débat très intéressant , et pour avoir assister un jour en live à un débat entre un psy et hypno , c'était très intéressant mais très chaud , en gros " ce que vous faite en 10 ans , l'hypnose peut le faire en 3 séances " aie aie aie , mais je m'égare la .....

Bon j'avoue la c'est quand même le pire des scénarios :)

Au meilleur des cas chacun continu d'exercer dans son coin en se regardant de travers mais je ne crois pas une seconde a des ponts et mains tendus du côté médical , encore une fois peut être à juste titre , car même si tu dis que les hypnos non médicaux n'ont pas pour but de faire de la thérapie , dans le concret , beaucoup traiteront de graves traumatisme lié à l'enfance , de graves phobies , et donc au final feront de la thérapie , y compris chez des enfants , et la peut être il y a en effet des raisons de penser qu' 1 mois de formation ( rarement plus pour un cycle complet , tech + prat ) est trop léger pour gérer ce genre de cas .

La je spécule parcque j'en sers rien .

Encore une fois ce n'est que mon avis , et la façon dont je vois les choses après avoir parler avec des gens du médical , non médical , et de ma vision des choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas perso je me dis , je me forme déjà pour moi,même et pour ma culture perso et parcque j'ai envie , après je pratique pour le plaisir , mais je me mets pas du tout dans l'optique d'en faire un taf a plein temps , mais si ça vient tant mieux , je fais pas du tout ça pour l'argent non plus , si c' était mon but c'est sûrement pas vers l'hypnose que je me tournerai , ça m'est arriver de gagner très bien ma vie mais j'étais pas plus heureux pour autant

Perso j'ai un boulot assuré jusqu'à la retraite ( tchou tchou ) et une famille qui compte sur moi ( et une femme banquière ) :) qui sait bien me rappeller qu'il faut garder les pieds sur terre

Il vaut mieux bien prendre en compte tous ces paramètres et garder la tête froide , et pas trop écouter les vendeurs de rêves , y'a pas longtemps une école d'hypnose ( sérieuse pourtant ) m'a assurer qu'on pouvait facilement se faire 5000 € en sortant de la formation :) .

C'était une belle histoire , j'avais presque envie d'y croire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà il faudrait arrêter avec le mot thérapeute qui est lié à un diplôme d'état, Mr Finel parle d'hypnopédagogue, moi d'hypnodépannateurducâblecérébral, bref l'idée est de faire passer le message qu'à chaque métier, son nom, son but et sa méthode.

 

Qu'est ce qui différencie un accompagnant d'un thérapeute dans ce cas là?

 

Perso je pense bien sur que ce sont des thérapeutes, même les coachs en tout genre le sont.

 

Sinon faut m'expliquer à partir de quel niveau de problématique intervient le mot thérapie car c'est vrai qu'un timide n'as pas l'air malade, à vu d'oeil, sur le plan physique, hein.

 

 

Il vaut mieux bien prendre en compte tous ces paramètres et garder la tête froide , et pas trop écouter les vendeurs de rêves , y'a pas longtemps une école d'hypnose ( sérieuse pourtant ) m'a assurer qu'on pouvait facilement se faire 5000 € en sortant de la formation :) .

C'était une belle histoire , j'avais presque envie d'y croire

 

Les hypnos c'est les dealeurs du futur, donc à 2€ le bédo hypnotique, je dirais même que c'est 5000€ par semaine ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Les hypnos c'est les dealeurs du futur, donc à 2€ le bédo hypnotique, je dirais même que c'est 5000€ par semaine ;)

J'imagine bien avec des pancartes " weed hypnotique , 20 € le sachet " a Beaubourg , je suis sur que les CRS ( nos premiers spectateurs ) vont adorer lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est ce qui différencie un accompagnant d'un thérapeute dans ce cas là?

 

Perso je pense bien sur que ce sont des thérapeutes, même les coachs en tout genre le sont.

 

Sinon faut m'expliquer à partir de quel niveau de problématique intervient le mot thérapie car c'est vrai qu'un timide n'as pas l'air malade, à vu d'oeil, sur le plan physique, hein.

 

Le problème réside dans le fait que le mot thérapeute est un terme protégé (comme le roquefort !) réservé aux professionnels de la santé uniquement. Quelqu'un qui n'est pas médecin ou possédant un master de psycho ne peut pas prétendre à ce titre. C'est illégal.

 

Hypnothérapeute © !! :0

 

 

Edit : En fait non. Désolé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème réside dans le fait que le mot thérapeute est un terme protégé (comme le roquefort !) réservé aux professionnels de la santé uniquement. Quelqu'un qui n'est pas médecin ou possédant un master de psycho ne peut pas prétendre à ce titre. C'est illégal.

 

Hypnothérapeute © !! :0

Salut !

Tu sais sous quel titre pratique les personnes n'étant pas des pros de la santé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Koten, tu as une source qui irait dans ton sens ?

 

A ma connaissance, c'est le terme "psychothérapeute" qui est protégé uniquement.

 

Si tu veux t'appeler hypnothérapeute, naturothérapeute ou même minérauxthérapeute, rien ne t'en empêche à l'heure d'aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh. Il m'avait semblé comprendre ça à l'arche, et je n'ai pas de source fiable autre que ce que j'ai entendu là-bas. On nous déconseillait de parler de "thérapie" quel que soit le contexte, au risque de se heurter avec le corps médical. Je vais éditer mon post, excusez moi. Merci Kéwa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème de thérapeute pour beaucoup de gens ce nom est connoté médicalement. Ca créait de la confusion.

 

Le but d'un médecin ou d'un psy c'est de guérir un patient souffrant d'un mal, l'hypnotiseur quant a lui vise des objectifs de vie.

 

Un hypnotiseur ne soigne pas le cancer en revanche il peut aider à bien dormir, à donner de l'appétit, travailler sur le bien-être, la relaxation et même de la visualisation. 

 

Donc accompagner un client vers un changement qu'il choisit est une technique, les thérapeutes ont d'autres savoirs et d'autres techniques. Est-ce que le tennis et le football sont le même sport parce qu'on y retrouve une balle?

 

En gros, on peut travailler en complémentarité avec les professionnels de la santé mais pas faire comme eux. Ceci dit je comprends bien l'amalgame qui est fait je le faisais aussi avant. La pratique de la médecine reste illégal aux non-professionnels de la santé.

 

PS: Zut..j'avais la même croyance que thérapeute était protégé.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semblait également que le termes "thérapeute" ne pouvait être employé que par un médecin ? Et que si tu te présentais comme tel, on pourrait t'emmerder (genre un client mécontent des résultats). Il y a peut être des jurispruidence en ce sens à creuser....Je pense effectivement qu'il faut préfèrer le terme hypnopraticiens et  parler de  "développement personnel" plutôt que d'aide aux personnes. Car pour moi dire à quelqu'un : "Je vais t'aider à faire telle ou telle chose" est à mon sens déjà un engagement surtout si c'est rémunéré derrière...

Une question me turlupine également concernant ces écoles, en quoi le fait d'avoir suivi une de leur formation (honéreuse, c'est vrai faut bien qu'il gagne leur vie) font de nous une personne apte a exercer ou légitime ? (a part le fait d'afficher un diplôme certifiant avoir suivi leur formation) et de connaître un peu plus le sujet...Je pense qu'il ne faut pas mélanger le fait d'avoir suivi une formation pour une compétence et être compétent...Ex, si tous les managers, cadre qui ont pourtant suivi une formation en management était compétent : on le saurai !!

imaginez que je mette dans mon cv toutes les formations/livre "pour les nuls" que j'ai suivi putain il ferait 20 pages !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a aucun encadrement, ni pour limiter le titre, ni pour limiter la pratique.

 

Avec ou sans formation, tu peux te dire demain hypnothérapeute et pratiquer sans rien risquer tant que tu n'empiètes pas sur le domaine médical.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hello tout le monde,

 

après une période d'hypnose ludique, voila plusieurs mois maintenant que je pratique une hypnose plus orientée accompagnement;

afin de consolider mes bases, je me suis alors mis en quête d'une formation sympa:

 

pour ceux que cela intéresse, j'ai fait la formation praticien "anatomie de l'hypnose" avec le poulpe en octobre dernier.

Même si j'ai appris des choses, j'ai globalement été très déçu de cette semaine de formation. Le manque de cadre et de structure m'a beaucoup gêné.

Si vous avez des questions spécifiques, n'hésitez pas.

 

Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'année!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

en fait je ne cherchais pas spécialement une école "reconnue", mon but n'était pas de repartir avec un bout de papier. Une reconversion à court terme n'est pas mon but.

Pour le moment, je pratique pour le plaisir plusieurs fois par semaine, par le biais du bouche à oreille et ça me convient très bien.

 

Je souhaitais faire une formation pour consolider mes connaissances et apprendre des choses nouvelles par le biais d'un enseignement original. J'ai analysé le programme praticien du poulpe, fouiné du coté de son sensei, le docteur Mike Mandel. L'approche m'a bien plu et je me suis inscrit. 1800 euros pour 7 + 3 jours, à Strasbourg.

 

Par manque de structure je veux dire que le poulpe a littéralement improvisé sa formation, pendant une semaine, en live, sur un coin de table de sa cuisine (de la main droite seulement car la main gauche faisait du Facebook...).

Aucun support de cours (j'ai du batailler après la formation pour qu'il envoie un bout de PDF). Aucun planning précis.

 

Ce coté un peu roots ne me dérange pas en soi, mais sur un week-end et à un prix raisonnable...

 

Je pense que cette formation pourrait certainement plaire à certains profils si le prix était divisé par 3, et que la couleur était clairement annoncée dans le descriptif de la formation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
23 23