Aller au contenu

Pour info France 2 mardi soir 20h50


Recommended Posts

J’aime bien cette émission qui présente de manière ludique tout ce qui est lié au corps humain et de plus souvent de belles images.

 

 

L’intitulé de l’émission « les pouvoirs extraordinaires de notre cerveau » avec un sujet sur l’hypnose et bien-sûr avec son représentant médiatique Messmer.

 

 

On regardes et on donne notre avis après. ;) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A la base j'avais bien envie de regarder la télé pour une fois (en plus, sacré Michel, il est trop cool), mais bon, énième fois que Messmer est pris pour témoigner et faire une séance aux présentateurs...

 

Je préfèrerais autant que ce soit un hypnotiseur pas connu, peu importe, mais Messmer on l'a tous vu des dizaines de fois, je vois pas bien ce que ça va apporter même dans cette émission.

 

 

Enfin bon, on verra bien :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Grâce à cette émission j'ai changé d'avis sur Messmer.

 

 

Avant je pensais qu'il disait des conneries sur des plateaux déjà un peu cons à la base (50min inside ce genre de trucs), maintenant je sais qu'il balance ses bêtises insupportables même dans des émissions qui se veulent sérieuses et informatives.

 

TOUJOURS le même discours, je crois que je le connais par coeur. 

 

Je suivais l'émission (avec des moments intéressants en plus !), puis quand la partie hypnose a commencé j'ai senti le bordel arriver.

Le traditionnel "15min d'hypnose équivaut à 3h de sommeil", vraiment...

 

La goutte d'eau qui a poussé mémé dans les orties.

 

 

 

J'ai perdu une bonne occasion de m'en tenir à "regarde pas la télé".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qu'à fait Messmer ce soir dans l'émission? Il a juste réussi à faire changer d'avis plusieurs centaines de personnes sur l'hypnose en réussissant à hypnotiser Michel Cymes qui a tweeter dans la foulée qu'il jurait qu'il ne simulait pas.

Voilà, en 5mn, ce type que vous détestez tant à réussi à faire ce que nous tous réuni ne réussirions pas en une année complète.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé l'émission très bien faite. Une bonne vulgarisation avec une vision large de ce qu'est le cerveau.

Bon, pour la partie hypnose, merci à M. Piccard, parce que Messemer nous sert toujours la même soupe, indispensable pour ses spectacle, mais tellement parasite dans le cadre de cette émission.

 

 

(edit) @fred32....ok, ça peut avoir un effet bénéfique, mais pourquoi parler de sommeil?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve que mr le Québecois s'est quand même amélioré ! 

 

J'ai l'impression que ça lui déchirait le cul son petit pré-talk, il a du se rattraper après avec son "sommeil profond" et son "15 min de sommeil = 3h de dodo" mais bon... y'a du progrès je trouve !

 

Pour le reste, bien que "grand public" j'ai trouvé ça vraiment plutôt bien, ou pas trop mal à voir :lol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faudra m'expliquer un de ces quatre pourquoi Messmer se fait régulièrement basher sur ce forum... Il a plus fait pour la popularisation et la démystification de l'hypnose que n'importe qui.

Plus précisément, que trouvez-vous à redire à l'affirmation selon laquelle "un quart d'heure d'hypnose équivaut à trois heures de sommeil" ? Je suppose qu'il ne s'agit pas pour vous de nier l'effet réparateur et revigorant de l'état d'hypnose. Est-ce simplement le ratio qui vous dérange, genre un quart d'heure d'hypnose équivaudrait en fait à deux ou quatre heures de sommeil ? Auquel cas c'est juste un point de détail factuel qui me paraît peu important. A vous de me dire !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A vous de me dire !

Le sommeil, c'est du sommeil.

Je n'ai jamais entendu parler de privation de sommeil et d'hypnose pour compenser. Mais je suis prêt à parier qu'après deux ou trois nuits blanche la personne serait cognitivement proche d'un zombie. Même avec des séances d'hypnose régulière.

 

Tu penses qu'on peut remplacer trois heures de sommeil par un massage toi ? J'émets quelques doutes. Pourtant eux aussi sont revigorant et procure beaucoup de détente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui d'accord... Mais si je ne m'abuse, ce n'est pas ce que dit Messmer. Il ne dit pas qu'hypnose et sommeil sont substituables !

Il faut voir ce que veut dire "équivalent". Quand deux choses sont équi-valentes, c'est qu'elles ont la même valeur. Par exemple, imaginons qu'une tablette de chocolat soit aussi chère qu'une boîte de cassoulet. Du point de vue du prix, ces deux biens sont équivalents, ils ont même valeur. Ca ne veut pas dire qu'ils soient substituables : je ne peux pas utiliser ma boîte de cassoulet pour faire un bon gâteau au chocolat.

Même chose dans le cas qui nous concerne. Du point de vue de l'effet en termes de détente et de relaxation, l'hypnose et le sommeil peuvent être considérés selon une relation d'équivalence (puisque, au fond, le sommeil est notre référent le plus naturel pour quantifier un processus de détente). Ca ne veut aucunement dire qu'ils soient substituables.

Et il me semble que tout ça est assez clairement sous-entendu quand on dit que "un quart d'heure d'hypnose équivaut à trois heures de sommeil". Il faut vraiment y mettre du sien pour entendre qu'un quart d'heure d'hypnose pourrait remplacer trois heures de sommeil !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut faire attention à l'endroit ou l'on pose la comparaison. Le chocolat et le cassoulet dans ton cas sont équivalent d'un point de vue monétaire. Et tu peux remplacer l'un par l'autre, tu auras toujours le même résultat si tu regardes du coté du porte monnaie.

En revanche, si tu regardes du coté du produit, ils ne sont plus équivalent du tout.

 

Si tu dis que l'hypnose est équivalente au sommeil, c'est qu'elle apporte du repos et permet d'enlever du temps de sommeil. Alors que non.

 

On peut très bien avoir l'impression d'être revigoré, c'est pas pour ça qu'on l'est réellement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut faire attention à l'endroit ou l'on pose la comparaison. Le chocolat et le cassoulet dans ton cas sont équivalent d'un point de vue monétaire. Et tu peux remplacer l'un par l'autre, tu auras toujours le même résultat si tu regarde du coté du porte monnaie.

En revanche, si tu regardes du coté du produit, ils ne sont plus équivalent du tout.

 

On est d'accord. Si le chocolat et le cassoulet sont équivalents d'un point de vue monétaire, c'est du point de vue monétaire et seulement de ce point de vue qu'ils peuvent être substitués, du point de vue des échanges économiques. Ca ne signifie pas qu'ils puissent être substitués dans l'absolu : la relation d'équivalence ne fonctionne plus pour les autres points de vue.

Même chose ici : l'hypnose et le sommeil peuvent être substitués du point de vue de l'impression de détente et de relaxation. Ca ne signifie pas, bien sûr, que l'hypnose puisse remplir les mêmes fonctions physiologiques que le sommeil.

 

Si tu dis que l'hypnose est équivalente au sommeil, c'est qu'elle apporte du repos et permet d'enlever du temps de sommeil. Alors que non.

 
Pas vraiment. Le mot "repos" est en fait polysémique : soit on le considère comme un synonyme du mot "sommeil", auquel cas on ne peut pas dire que l'hypnose apporte du repos.
Soit on le considère comme synonyme du mot "détente", auquel cas rien n'empêche de dire que l'hypnose apporte du repos, mais ça signifie pas qu'elle permette d'enlever du temps de sommeil.

 

 

On peut très bien avoir l'impression d'être revigoré, c'est pas pour ça qu'on l'est réellement.

 

 

C'est une remarque très intéressante. Il me paraît difficile de soutenir qu'on peut être détendu tout en ayant l'impression d'être stressé, ou le contraire, puisque détente et stress sont précisément des modalités subjectives de conscience - en ce sens, être détendu et avoir l'impression d'être détendu, c'est la même chose. Dans ce cas précis, l'équivalence hypnose/sommeil me semble donc bien fonctionner.

La situation est peut-être un peu différente avec le mot que tu emploies : "revigoré". Cela suppose comme une sorte de réserve d'énergie objective dans le corps et dans l'esprit, comme une sorte de stock de vitalité qui pourrait finir par rattraper la conscience tôt ou tard... Et effectivement (on le sait tous ici je pense) il est assez facile de suggérer à un volontaire qu'il est plein d'énergie en fin de séance. Ca n'empêche pas qu'un coup de barre monstrueux puisse lui tomber dessus dans la demie-heure qui suit...

 

Donc, équivalence du point de vue de la détente sans doute, du côté de la revigoration c'est plus douteux. Quoiqu'il en soit, dire que "un quart d'heure d'hypnose équivaut à trois heures de sommeil", ça me semble loin d'être une bêtise monstrueuse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est justement pas ce que dit Messmer, il fait clairement allusion au fait que ses volontaires devraient vraiment essayer l'hypnose, SURTOUT s'ils manquent de sommeil. Déjà une valeur quantitative est donnée avec le fameux 15mn -> 3h en insistant lourdement sur l'idée qu'ils seraient substituables ce qui est aberrant, non seulement parce jusqu'à preuve du contraire le soulagement des effets du manque de sommeil n'a jamais été une conséquence directe de la transe hypnotique, c'est juste une suggestion, et qu'en plus de ça se passer du sommeil en faveur de la transe est clairement un comportement dangereux...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Bentham

Le sommeil, c'est pas vraiment associer à la détente. Si le mot "dors" est beaucoup mis en avant, c'est qu'il évoque à la personne un relâchement musculaire, et que la personne se détend comme on peut le faire avant de dormir 

Il serait plus approprier de parler de méditation, qui est universellement connue aussi.

 

[...]

Même ressenti.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est justement pas ce que dit Messmer, il fait clairement allusion au fait que ses volontaires devraient vraiment essayer l'hypnose, SURTOUT s'ils manquent de sommeil. 

 

Auquel cas je comprends ce que vous dites. J'ai regardé de nouveau le passage de l'émission, et c'est vrai que Messmer appelle régulièrement "sommeil profond" la transe hypnotique, bien que Cymès précise qu'il n'a pas l'impression de dormir... Messmer va jusqu'à dire qu'on "récupère" 3 heures de sommeil (alors qu'en fait on ne "récupère" jamais des heures de sommeil - même pas avec le sommeil, ça ne fonctionne pas comme ça).

Par conséquent, je pense que l'équivalence sommeil/hypnose peut avoir du sens, mais vraisemblablement pas de la façon dont Messmer la développe.

 

Ceci étant dit, le reportage qui suit (si vous l'avez vu) décrit l'expérience de Bertrand Piccard, qui utilise des techniques d'auto-hypnose pour gérer son manque de sommeil. Je vous conseille de regarder, c'est très intéressant, et pour le coup je ne sais pas trop quoi en penser.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ceci étant dit, le reportage qui suit (si vous l'avez vu) décrit l'expérience de Bertrand Piccard, qui utilise des techniques d'auto-hypnose pour gérer son manque de sommeil. Je vous conseille de regarder, c'est très intéressant, et pour le coup je ne sais pas trop quoi en penser.

Exact Bentham.

Le Dr Piccard dit clairement qu'il compense son manque de sommeil par des séances d'auto-hypnose. Et ses exploits parlent pour lui quand même.

Et si on va par là (par où?) que penser des siestes du début d'après-midi? Vous êtes en majorité tous assez jeune pour ne pas en faire mais moi il m'arrive d'en profiter. Ces 10-15 mn de repos (pas de sommeil) me permettent de repartir en forme pour le reste de la journée jusqu'au coucher.

Donc, il ne me semble pas si inconcevable que ça que 1/4 d'heure d'hypnose équivalent à 3h de sommeil.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de regarder le sujet sur Bertrand Picard. A  un moment il dit que sur sa période de 3 jours en simulateur il a remarqué que ce n'était pas pendant les micros sommeils qu'il récupérait le plus mais pendant l'auto-hypnose.

Et le sujet est trop vague pour en tirer des conclusions. Pour moi son ressenti, c'est un cache misère. Comme un café après plusieurs nuits blanches.

Surtout qu'au final il dort aussi. Ça mériterait une étude sérieuse pour démêler le vrai du faux.

Pour avoir suivi un moment l'expérience d'une personne qui découvrait le sommeil polyphasique. Il est aussi question d'un grand temps d'adaptation au nouveau rythme. En soit le sujet survole un peu tout et reste obscure sur son thème...

 

Une émission qui prend son public pour des cons un peu... Enfin 1h40 pour dire si peu de chose, c'est effarant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour des cons, je n'en suis pas si sûr... Je pense que tu as rencontré comme moi des gens qui ne "croyaient pas" à l'hypnose (et ils sont nombreux). L'idée de la toute-puissance de la conscience s'appuie sur des présupposés culturels très forts... Il reste encore beaucoup de chemin à faire pour que la réalité de ces phénomènes soit acceptée, et cette émission apporte sa petite pierre à l'édifice ! Il serait à mon sens déplacé de demander de la précision scientifique à une émission de prime-time sur France 2...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que cette émission de vulgarisation avait pour objectif un tour d'horizon, un survol assez large, de ce qu'est le cerveau. Evidemment, ils ne sont pas rentré dans les détails, après, libre à chacun de pousser plus loin ses recherches sur les thématiques abordées. Et comme tu le dis, ça dure 1h40, juste 1h40, chaque sujet abordé mériterait des heures de programme... Mais je ne pense pas que c'était l'objectif.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...