2 2
Kéwa

20 mille lieues sous ma zone de confort

Recommended Posts

Deuxième mercredi du mois de septembre : rencontre avec l'hypnose bordelaise. De la bière (oui c'est important de s'hydrater) et un lieu envoûtant avec des hypnotiseurs aguerris.

Voilà la première pichenette que j'ai prise.

Une petite graine était planté !

 

Ce week-end, l'ongle de la pichenette a été remplacé par la  coque de sécurité d'une rangers taille 47, bien placée entre la fesse gauche et la droite.

Un appel en milieu d'après midi d'un "nouveau" sur Bordeaux pour me sortir de chez moi et enfin me lancer à l'eau.

Traque, sueur froide, boule de stresse. Des films par centaine dans mon esprit. Un mélange de rentrée des classes et d'oral. Ceux d'une vie. C'était beaucoup, trop sans doute, mais je sers les dents.

À peine à la rencontre de mon camarade hypnotiseur qu'un groupe le reconnait et l'accoste sans hésitation. Ni une ni deux, un prétalk commence et je me retrouve face à mon premier partenaire.

 

Me voilà donc dans le grand bain. Pas de noyade, quelques petites réussites très encourageantes. (catalepsie, amnésie, bouton fou rire) C'était certainement un candidat parfait pour aller loin. Mais pane d'inspiration... Je garde la tête haute et lui propose un réveil propre en me justifiant par un manque de temps.

 

La suite sera fait d'apprentissages plus ou moins importants.

 

Évidemment, je suis reconnaissant du contenu ainsi que l'idéologie JMC et street hypnose.  Mais avant tout de la faune bordelaise. Elle m'a motivée du coté hypnotiseur, et a jouée le jeu avec moi du coté hypnotisée.

 

 

Il ne faut pas forcément grand chose pour passer d'un écran à la rue. De la théorie à la pratique. De la peur à la fierté. Et de l'inconnu à un nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne poste presque jamais dans les comptes-rendus hormis si cela me concerne directement ou qu'il s'agit de quelque chose qui sort du commun, cependant je dois avouer que ton titre était très accrocheur. J'aime aussi beaucoup ta façon de tourner tes phrases et de raconter.

Bon courage pour la suite, je suis sûr que tu feras un excellent hypnotiseur de rue :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aaah mais il est trop modeste, il a oublié de narrer ses approches solo, prétalk compris. Il est passé de p'tit gars timide à "hey salut les gens ça vous dit de vous faire hypnotiser" et à une superbe catalepsie du postérieur en l'espace de deux heures. Bref il a passé sous silence le moment où il a rayonné comme un petit soleil portatif :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hé! Hé! Mais c'est génial ça! Tu t'es donc jeté à l'eau! ça fait plaisir! J'emmène Fugu dans sa ^première sortie et maintenant Fugu t'accompagne à son tour? Mais c'est génial ça! C'est véritablement l'effet boule de neige hypnotique!

A quand la prochaine sortie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'es mon papa et donc un peu son papi hypnotique ! Attention, d'ici un mois, tu seras grand-papipnotique !

J'en profite pour remercier encore Samy qui, il y a tout juste un mois, a tranformé le petit timide mal dans sa peau et sceptique de l'hypnose en "stakhanovice de l'hypnose" comme il dit. Un novice totalement drogué qui ne fait plus que ça :)

Je me rends aussi compte de l'aisance que j'ai prise à aborder les gens, mais surtout à me libérer de la crainte et de la "douleur" du refus et de l'échec. Je suis détendu du slip :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça dépend. Si ma zone de confort est un océan de bien être qui s'étale à perte d'horizon. Et qu'il faut toucher le fond pour remonter, on peut dire qu'il faut aller dessous pour arriver au delà non ?

 

Si tu veux jouer sur le mot Au-delà. T'as Au-delà de l'iréel : La transe continue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2