10 10
Sweely-Boo

Best-of des volontaires inclassables

Recommended Posts

Ton problème Sweely c’est que tu as 18 ans mais tu à de la chance d’avoir cet âge si tu veux on échange, et dans le contexte de la rue tu te risques à être confronté à ces situations.

 

 

Ce que je veux te dire c’est qu’ ils viennent pas me cassé les c…..e les petits ou gros c.ns, quand tu as 18 ans tu te fais vite aborder par des gugus qui ont un QI de moules et encore je suis gentil je devrai dire d’un protozoaire qui se croient plus malin qu’un petit jeun’s de 18 ans.

 

 

La meilleure manière de les éviter c’est de les ignorer, s’ils insistent vas dans leur sens et dis leur que l’hypnose c’est de la merde et que tu fais ça parce-que tu te fais chier chez toi.

Sinon évite de sortir seul mais avec d’autres streeteurs.

 

Une dernière chose combien de fois a-tu eu du plaisir de faire découvrir l’hypnose à des inconnues et combien de fois tu as eu des abrutis, poses toi les bonnes questions :

 

 est-ce que ça vaut le coup de continuer à faire de la street ?

 

 est que tu t'épanouis plus avec l'hypnose que de passer ton temps derrière une console de jeux? 

 

 as-tu plus de plaisirs que de désagréments en street?

 

bonne continuation Sweely-bou

 

 

mais continue a nous raconter tes histoires parce-que t'as du lourds, je pense que tu les attires. ;) achètes une bombe anti-c.n, demandes à Jean-Emmanuel il a une adresse et avant ta séance en street tu en asperges autour de toi.

 

dernière chose moi c'est les mamies que j'attire :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui alro, j'imagine que plus vieux, on me ferait moins chier, mais bon ça me va très bien de garder mes 18 ans ^^

 

Sois rassuré, je suis très très content de faire de la street, j'ai une majorité de volontaires soit très sympa, soit pas chiants, et je suis toujours ravi de les voir repartir contents d'avoir accepté l'expérience :)

 

Ca vaut carrément le coup de continuer, j'en doute pas une seconde, si j'ai créée le topic c'est parce-qu'à force de raconter mes aventures malheureuses, Koko m'a proposé d'en faire un topic  :lol:

 

(dédicace Koko)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haha Sweely, depuis que je fais de l'hypnose de ruelle avec toi, je n'ai eu aucun volontaire aussi chiant que les tiens, si on met de côté les Weshards envahissants.

 

Je dis tout ceci de façon cordiale, bien entendu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui alro, j'imagine que plus vieux, on me ferait moins chier, mais bon ça me va très bien de garder mes 18 ans ^^

 

Sois rassuré, je suis très très content de faire de la street, j'ai une majorité de volontaires soit très sympa, soit pas chiants, et je suis toujours ravi de les voir repartir contents d'avoir accepté l'expérience :)

 

Ca vaut carrément le coup de continuer, j'en doute pas une seconde, si j'ai créée le topic c'est parce-qu'à force de raconter mes aventures malheureuses, Koko m'a proposé d'en faire un topic  :lol:

 

(dédicace Koko)

je confirme qu'il y avait un monde fou à un moment. On se serait cru à la Moule Frites avec en guest star, Michèle TORR; Sinon, les illuminés comme tu en as eu, il y en a vraiment beaucoup chez nous . Et tous la bière à la main. Des artistes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

desoler d'avoir rigoler a ton experience derriere mon pc mais méme moi quand j'ai était dans un lieux a 'casquette' il on fait les malin au debut sauf quand je tombe sur un mec que j'avais déja hypnotiser avant avec sa copine et la POUF ho bah mince allor , le reste du groupe suive le chemin et s'y mette enfin sérieusement? rha ! mais mais un freez/defreez  en plus? attend je fait un peut d'abus :P 

 

bref ! quand une casquette fonctionne tu a tout le groupe ensuite :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah la vache, y'en a des bons >_<

 

Effectivement les wesh wesh sont des gens à éviter, une vraie plaie de la rue...

 

De mon côté j'ai eu des gens bizarre, mais pas vraiment en hypnose encore : Une fois une femme me voit m'entrainer avec mes cartes bycicle dans le bus, et quand on sort elle me demande "Vous faites de la magie monsieur ?" alors je lui dit oui, elle me dit qu'elle aime bien ca, et puis on avance pour se retrouver au même arrêt de bus plus loin. Son amie me demande si "je vois dans les cartes" (sic)... je lui répond "Euuuh... non? C'est des conneries tout ca" et là elle me répond "Mais pourquoi vous faites de la magie alors?" ... Hmmmmmmmmmmokay

 

En tout cas j'attends la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je compatis, j'ai eu un vieil ivrogne dans un bar aussi une fois, déjà bien imbibé et extrêmement lourd. Déjà, le mec ne cesse de faire des commentaires relous pendant que j'hypnotise la serveuse (à sa demande, elle adorait ça). Je lui dis deux trois fois "Excusez-moi, on a besoin de se concentrer un peu :) " avec un agacement crescendo.

A la troisième fois, enfin, il ferme son clapet. Mais il commence à "toucher" la serveuse, genre ses doigts, son bras. Là j'interviens sèchement en lui disant "Hop, merci, on ne touche pas les volontaires pendant l'hypnose". Il marmonne, maugrée, explique à un mec que "C'est du baratin tout ça", etc. J'arrive tant bien que mal à me concentrer, le mec veut ensuite essayer. Je suis vraiment pas chaud, il est assez clair qu'il n'est pas un "bon" volontaire, qu'il va être réfractaire. Il insiste, je résiste, il insiste encore plus, je me dis que je m'en débarrasserai pas comme ça alors j'accepte à contre-cœur. Mais il me précise bien que il n'y croit pas un instant, mais ça l'intrigue. Bon.

 

Je lui fais les doigts et les mains aimantées, ça marche moyennement bien, mais comme "l'artiste de rue" de Sweely, il insiste pour que je n'emploie pas certains mots comme "inconscient", parce que ça n'existe pas (c'est à se demander si ce n'était pas le même xD). Bien. Arrive le test des livres et des ballons, apparemment, il s'énerve un peu car (en dépit de résultats très mitigés pour ne pas dire négligeables) il "m'accuse" d'avoir réveillé dans son épaule une vieille douleur.

 

Il s'énerve mollement, comme un alcoolo résigné quoi, mais il n'arrête pas de se plaindre de sa douleur en disant "Bah voilà super, le mec il arrive, il m'hypnotise, il me fait imaginer des livres, et maintenant j'ai mal à l'épaule". Bon, le gars avait pas l'air bien solide physiquement donc je risquais pas d'avoir des remords, d'autant qu'il a insisté contre vents et marrées pour que je l'hypnotise.

Finalement, comme il était bourré et peu concentré, il me dit "Bon bon ça ira, maintenant j'ai mal, on va arrêter hein" et puis "Mais ça marche. Ça marche bien ton truc." (me donnant une petite tape sur l'épaule comme pour me dire "rassure-toi t'es pas si naze") Puis "la preuve c'est que maintenant j'ai mal à l'épaule" (difficile de dire s'il était sarcastique ou honnête). Je lui explique que c'est juste une douleur provoquée par son imagination, que ça va passer dans les 5 mn (suggestion quoi), il me dit "Non c'est pas imaginaire,  j'ai mal !". Je lui dis "J'ai bien compris, mais ça va passer". Il me dit "Non ça va pas passer". Bon juste avant de partir du bar, 20 mn plus tard, je lui demande s'il a toujours mal, il ronchonne en disant "Non", comme si ça le faisait chier de me donner raison.

Bref, j'espère ne plus le revoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sweel, ton post m'a fait recrachay mon coca :D

Je vois très bien le genre, l'autre fois je faisait une séance dans la rue avec un ami le soir, et là il y a un type survet-mal rasé-la trentaine-bière à la main qui s'assoit à côté de nous et commence à se rouler un pilon en nous racontant que c'était pour pas se faire chopper par la police blabla, et au bout de 5 longues minutes un heureux hasard fait passer un de ses amis qui l'enjoint de le suivre, j'ai enfin pu respirer. Au moins pour 3 minutes jusqu'à ce qu'une horde de 3 weshs viennent nous demander de la drogue (ouais, comme ça) avant de s'amuser à prendre un de nos sacs bon ils étaient assez pleins pour qu'on le récupère sans histoire. Conclusion, je ne ferais plus de séance dans la rue le soir (surtout la rue des bars :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Effectivement les wesh wesh sont des gens à éviter, une vraie plaie de la rue...

 

Ca la dessus, sur le mot "plaie" pas te contredire, mais sur le faite qu'ils sont à éviter mmmh, quelquechose me chagrine.

N'oublions pas la démarche de street-hypnose qui est de proposé une démystification et l'accès à des séances d'hypnose gratuite au plus grand nombre.

Et franchement depuis mes mésaventures à la défense http://street-hypnose.fr/forum/topic/3848-sortie-pollu%C3%A9-par-des-wesh-wesh/ rélaté ici même, j'ai vraiment une volonté profonde justement de me tourner vers eux et de leur proposés des séances.

 

Je constate une grosse différence entre le faite qu'on les démarches et le faite qu'ils s'imposent en nous voyant faire de la "sorcelerie" dans la rue.

 

Quand on les démarches, on à deux sortes de réponses:

 

1/ Tu te fais prendre pour un sectaire et là par moment je me dis que ça pourrait presque tourner mal si jamais je tombe sur un vrai "ouf" et franchement, j'ai jamais du courrir pour ma vie mais dès fois vaut mieux pas trainer dans les parrages après :(

 

2/ Tu les sors de leur routine et y'a toujours au moins 1 curieux qui veut essayer, bien sur sa séance se fait pourrir par le nombre de vannes par secondes qu'il entends de ses potes (t'es un faible etc...). Du coup tu fais une hypnose spécial "wesh wesh" avec au programme poussage de fonte, joint hypnotique, concert de LACRIME (si si ma gueule) pour attiser leur curiosité et qu'il arrête d'auto-saboter la séance.

 

Le pire c'est que même après en avoir hypnotisée dans un groupe de 8 personnes 2 mecs et bien démystifiée l'hypnose, aux yeux du groupe et même de mes 2 volontaires j'étais et je reste toujours "roulement de tambour" un SORCIER. Mais un sorcier sympatique. Un druid qui fait de la magie blanche, qui cueille des paquerette avec sa serpe, qui parle aux papillons pour appeler des griffons, ah et de temps en temps qui se morph en féral pour aller pex dans le bosquet et loot du KIPIK.

 

J'ai du amenée 5 wesh depuis 3 semaines jusqu'aux hallus (La fouine, Lacrime, Booba et Beyoncé font à chaque fois leurs effets). Outre l'irrespectueusité sans égal du début de la séance ce que je retiens le plus c'est la gratitude dans leur regard en fin de séance. Ca me suffit amplement pour me dire que je me sens utile dans la démystification de l'hypnose surtout auprès de gens qui sont très peu abordée (mais à très juste titre, je cherche pas à les victimiser car à mes yeux il s'auto-victimise avec leur pseudo sentiment de rejet qui cache en faite un mal-être et manque d'amour profond, pour ça qu'il passe leur temps se faire remarquer).

 

Ce qui ressort également c'est que leurs croyances religieuses ne permet d'être hypnotisée car tu sais c'est écrit que ... bla bla bla ... et la c'est handicapant mais ne souhaitant pas être "évangéliste" dans ma démarche je me contente de glisser une remarque pour leur dire que je trouve sa croyance très restrictive sur leur liberté d'action.

 

-------------------------------------------------

 

Autres anécdote, hier en sortie avec yls novak à beaubourg, celui-ci fais le test ballon/livre sur une volontaire et devinez qui arrive :)

 

SUPER CONNARD auto-proclamée d'ailleurs, qui vient à 30cm de l'oreille de la fille pour lui crier, EH OUAI MEC, MOI J'SUIS COMME CA, J'CASSE TON DELIRE :), J'SUIS UN GROS CONNARD ET J'ASSUME :D

Il part sur 30m et reviens pour un second round. J'SUIS TOUJOURS LA MEC, C'EST DU CHIQUER CE QUE TU FAIS, SUPER CONNARD TANANANANANA...

 

 

--------------------------------------------------

 

Autres anécdote, je traverse une cité tous les matins pour aller et rentrer du taf. J'ai proposé à un groupe de wesh (mais des wesh adultes) qui campent ici tous les soirs une séance d'hypnose de "rue" en insistant bien que c'est de l'hypnose pour des mecs de "rues". Bred de l'hypnose de bonhomme quoi.

Résultat: Refus + moquerie + irrespect total :huh: Chaque jour que je passais, y'en avait un qui me faisait un signe de loin du style VADE RETRO SATANAS mais sans être dans l'agressivité, plutôt avec un sourrire que je traduis par un gros va te faire foutre :D

Mais voila, dans le groupe que j'avais abordé, y'en avait bien un qui étais interessé mais trop mouton sur le coup pour dire que sa l'interessait, du coup il m'as suivi jusqu'au RER pour me demander une séance à part. J'ai eu aucun résultat mise à part les classiques mouvements idéomoteurs mais le simple test des doigts aimantées réussit avait déjà élevés mes talents d'hypnotiseur au delà de ceux de itachi.

Depuis j'ai pu essayer sur 2 autres de sa team comme il dit (vu qu'il leur en à parler) mais pour le reste hors de questions, la peur et le dégoût sont trop grandes.

Sur les 2 autres, y'en à eu un assez réceptif, d'ailleurs le changement de personnalité pour copier les traits d'un bourge/aristocrate était à mourrir de rire, dommage que j'ai pas la possibilité de prendre de vidéo pour le moment.

J'attands qu'il me ramènent d'eux même d'autres volontaires maintenant du coup, et la réputation sa se fait vite dans ce petit milieux :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle histoire Lilidani !

 

Moi c'est vrai qu'à partir du moment où y'en a un qui commence à ruiner mes séances, à se moquer de mes volontaires, ça m'énerve tellement que je serais difficilement capable de leur proposer une séance après.

 

Koko, sache que mon talent s'exprimera désormais tous les Samedi, tu auras donc droit à ta petite dédi pour m'avoir poussé à faire le topic.

Si je fais une vidéo un jour, je trouverais un moyen subtil CORNICHON de te la dédicasser en exclusivité.

 

Des bisous  :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ah j'aime beaucoup le gars qui résiste à fond.

 

J'ai naturellement, depuis que ça m'est arrivé, intégré cette éventualité à mon pré-talk : je précise qu'il est très facile de résister à l'hypnose. Si facile, en fait, que la vraie difficulté, c'est le lâcher prise et la capacité à entrer en transe par la seule force de son imagination et de sa concentration. J'ai déjà entendu plusieurs personnes maugréer suite à cette suggestion, je me suis douté que j'avais touché juste et que ça les contrariait. Dès le pré-talk, j'établis ainsi la réussite de l'hypnose comme une victoire de l'esprit, un but à atteindre. Résister (délibérément, j'insiste bien sur ce point) devient alors la marque des esprits "faibles", trop craintifs et avides de contrôle pour atteindre le lâcher prise nécessaire (renversement du préjugé selon lequel résister traduit une grande force de caractère).

 

Je m'empresse aussi de préciser que si la personne fait tout pour réussir, il n'y a aucune raison (ni aucune chance) que ça rate. J'ai beaucoup augmenté mon taux de réussite depuis ces ajouts. Et si d'aventure je tombe sur un volontaire récalcitrant, je passe en clean language (ce truc est magique !). Je n'ai plus essuyé de véritable échec depuis, du moins pas du point de vue des volontaires et de leurs amis. Je suis souvent étonné, à cet égard, de voir que ce que je considère comme une réussite très relative voire un demi-échec, reste très impressionnant et convaincant pour les volontaires. Comme quoi ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous recommande ma volontaire de dimanche dernier au Jardin du Luxembourg. Ca a commencé par "j'ai bu de l'alcool et vous me faites peur". Bon début. Après quoi elle a immédiatement croisé ses bras. Puis peu de temps après ses jambes (tout en étant debout, ce qui n'est pas un mince exploit). Elle aurait fait pleuvoir des pissenlits que je n'aurais été qu'à moitié étonné. 

 

Bon, à ma grande désolation, le test des doigts collés a été fructueux (sans doute à cause de l'alcool parce qu'elle n'était pas au début du commencement d'être concentrée). Et que donc j'ai dû continuer un peu en pédalant péniblement dans la semoule. 

 

Tout ça juste pour vous dire que, je ne sais pas vous, mais moi lorsque j'ai à faire à des volontaires joueurs et rieurs, j'en sors avec un moral à tout casser rien qu'à travers la synchro. Et que face aux volontaires un peu récalcitrants, il faut vraiment descendre d'un cran en énergie et ce n'est pas toujours évident. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10 10