10 10
Sweely-Boo

Best-of des volontaires inclassables

Recommended Posts

Hier soir, je pose tranquillement ma pancarte à Beaubourg. 2 minutes après, un gars vient me voir.

 

Je lui demande s'il est intéressé par une séance d'hypnose. Il me dit à demi-mots qu'il veut hypnotiser. En fait, il veut surtout confronter sa vision des choses avec la mienne. Ou plus précisément, me saouler avec ses histoires. Il me dit qu'il est intéressé par le chamanisme, les divers niveaux de conscience... mais le tout de manière extrêmement confuse. Il n'arrête pas de répéter que c'est très difficile de trouver les mot. J'ai aussi droit à quelques passages sur la volonté de Dieu.

 

Au cours de la discussion, il a fini par me dire qu'il venait de je ne sais quel pays d'Europe centrale. Il a d'abord cru déceler en moi des origines espagnoles. Puis il m'a dit que j'avais une tête de Russe. Pour enfin insister lourdement : est-ce que tu es gaulois ? EST-CE QUE TU ES GAULOIS ???

 

Heureusement, la discussion (le monologue) est resté cordial, et l'individu a fini par partir après 20 bonnes minutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

lors d'une séance où je rigole avec plusieurs volontaires, j'ai un grand black qui se plante devant moi en T-shirt alors qu'il faisait à peine 10 degrés mais il voulait qu'on voit ses muscles.

Le gars me dit que c'est truqué et il veut parier avec moi qu'il me serait impossible de lui coller les pieds et empêcher de marcher, vu la stature du gars tu n'as pas vraiment envie de lui dire non (même s'il était correct et sympa)

alors je lui fait un petit pré-talk où on ne parie rien et je lui explique que s'il ne joue pas le jeux d'imaginer ce que je lui demande c'est clair que ses pieds ne vont pas coller au sol.

Le gars cool me dit qu'il va jouer le jeux et ça devait être mon jour de chance car déjà avec les doigts collés quand j'ai voulu passer aux mains aimantées je lui ai dit de se relâcher et il est quasi parti tout seul en induction du coup j'ai enchainé et zou la suggestion des pieds collés comme il avait bien fait avec les doigts.

1,2,3 Snap le gars ne sait plus faire un pas, hilarité générale ou PRESQUE car le gars à commencé à flipper de ce qu'il lui arrivait et me suppliait d'arrêter ça, ce que je fis et il partit en courant mort de peur :-)

Il le fait que je voulais tenter de le rattraper gentillement il a encore accéléré et pas eu l'occasion de le faire sortir de transe.

Pourtant il a vu aussi d'autres expériences avant la sienne mais quand il a découvert que c'était réel il a vraiment eu peur et il disparu ....

Pas certain qu'il dira encore que c'est truqué mais vu la stature du gars la situation était assez cocasse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est arrivé la semaine dernière à Pierre comme à moi-même (j'espère qu'il ne m'en voudra pas de citer également sa propre séance) de voir partir des volontaires de manière très abrupte et sans dire au revoir au beau milieu d'une induction. Manifestement, ils avaient eu peur de se sentir partir en transe. Cela ne nous était jamais arrivé mais ce n'est assurément pas un cas isolé. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite nouvelle :

 

Je suis en pleine séance. La volontaire est sympathique et en plus réceptive. On teste plein d’effets, c’est cool.

Là, la volontaire est en plein rêve, je l’ai gentiment remise debout (ouaip, y’en a plusieurs qui s’effondrent, n’oubliez pas de suggérer de garder les appuis au sol, on ne le dira jamais assez) et prends  un peu de recul.

Je m’aperçois alors qu’une petite foule de spectateur s’est formée en arc de cercle. Et, parmi cette petite foule, à 2 m de moi sur la droite, je croise le regard de deux jeunes filles, visiblement pratiquantes (ou alors elles trouvent que le voile est un accessoire de mode valant la peine d’être porté) et visiblement très intéressées. D’ailleurs, l’une d’elle, souriante,  m’apostrophe gentiment et poliment en ces termes

 

‘Est-ce que vous faites de la magie ?’

 

La vache …

Je réponds presque sans y pense. En souriant. Pas condescendant mais presque :

‘La magie n’existe pas’ et reporte mon attention plus vers la volontaire.

 

Et, là, la demoiselle du public me répond avec une énorme assurance, une conviction ultime, un sérieux absolu :

‘Si la magie existe. Est-ce que vous faites de la magie ?’

 

Boum.

 

 

 

*  vide intersidéral *

 

 

 

Entre la conviction mise dans la question et la confusion qu’elle génère (demander a quelqu’un qui ce qu’il fait est magique ou non… moi ça m’a perturbé)

J’ai du le prendre comme une suggestion.

 Mon attention qui se partageait entre la volontaire et vaguement le public est désormais fixé sur cette vérité : ‘La magie existe’

Je commence à envisager d’autres réponses à la question en incluant cette vision à mes convictions.

Et comme, depuis http://street-hypnose.fr/forum/topic/4465-une-bonne-id%C3%A9e-pour-faire-%C3%A9voluer-notre-pr%C3%A9-talk/  j’ai mis un peu de merveilleux (au sens votre imagination est formidable) dans ma description de l’hypnose, ma réflexion commence à s’orienter vers des trucs comme ‘Oui, vous avez raison, c’est au final la magie de l’esprit …..’  ou autre ….’  ‘Ou peut-être …’ ‘A moins que …’ ‘  Débattons-en ….’

Le charme – qui n’a pas duré plus d’une ou deux secondes – finit par se briser quand je me rappelle la définition de la magie ‘trucs inexpliqués, inexplicables et surnaturels’. *

A moi, cogito, théorèmes et formules scientifiques ! (voir l’excellent ‘Vol des dragons’)

Je reprends alors mes esprits qui vagabondaient sur cette voie, retrouve mon humour mais décide que si c’est sérieux pour elle je ne vais pas plaisanter avec ça. Je vois aussi que la volontaire commence à sortir du rêve et qu’il faut que je m’en occupe et finis par répondre avec certitude à la question du public.

‘Du tout, non. L’hypnose est reproductible et explicable. Je ne fais pas de magie’

 

‘Merci monsieur’ me répond la jeune fille, visiblement satisfaite.

 

 

La séance reprend.

Pendant quelque seconde j’ai été dans une réalité qui envisageait que le cerveau faisait de la magie.

Pourquoi pas … :)

 

 

 

 

* (vous pouvez aussi vous rappeler en contrepoint si on vous pose la question le célèbre et surtout définitif  ‘brûlons les sorciers’**).

 

 

** Donc, amis sorciers, si vous faites de la magie, ne le criez pas sur les toits sans bonne raison, parce que je vous rappelle ici le fameux :

« Tu ne laisseras pas vivre la sorcière »de l’Exode, XXII, 18.

Soyez prudents, on ne sait jamais ***

 

*** Par contre si on te demande si tu es un dieu tu réponds : oui (ghostbuster)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça ne m'est pas arrivé directement mais c'etait tellement drôle à voir...

 

Je ne sais plus quel habitué de Beaubourg essaie de bloquer le bras tendu d'un volontaire. Le mec lutte mais n'arrive pas à le plier : Success !

 

Afin de le débloquer, l'hypno lui dit : et maintenant touche ton nez et ton bras ce débloquera immédiatement. Et hop, le volontaire plie son bras 'bloqué' pour touche son nez en disant : "Wahouuu ça fonctionne vraiment" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et, parmi cette petite foule, à 2 m de moi sur la droite, je croise le regard de deux jeunes filles, visiblement pratiquantes (ou alors elles trouvent que le voile est un accessoire de mode valant la peine d’être porté) et visiblement très intéressées. D’ailleurs, l’une d’elle, souriante,  m’apostrophe gentiment et poliment en ces termes

 

‘Est-ce que vous faites de la magie ?’

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, un cas un peu plus lourd que les fois précédentes, en tous ca sil m'a beaucoup moins fait rire.

 

Faut croire que quand c'est pas Sweely qui les attire, ils traversent la France pour venir me voir;

 

Or, donc :

Je suis au milieu d’une séance (dans le froid de décembre et freestyle, cad sans pancarte … y’a pas à dire, il m’en faut une, c’est tellement plus simple) avec un volontaire.

Cela se passe plutôt bien quand un individu s’approche un peu trop prés (comprendre : presque entre moi et le volontaire, nous formons alors un sympathique triangle avec clairement le spectateur indélicat un peu trop dans ma zone personnelle et surement dans celle du volontaire) Il commence alors à nous observer par en-dessous.

Je m’adresse alors à ce fâcheux en ces termes :

‘Bonjour. Si vous pouviez reculer juste un peu s’il vous plait. Merci. Que puis-je pour vous ?’

Le gars me regarde encore plus en dessous et bredouille un truc.

‘Pardon ?’ dis-je en tendant l’oreille.

Il finit par dire de manière intelligible ‘J’ai des choses à vous dire ….’

Notez les points de suspensions.

Je le trouvais vraiment étrange (depuis le début), mais, bon, je lui rétorque :

« Tres bien, je finis la séance et je vous écoute »

Bon, je m’occupe de mon volontaire pendant que le gars bizard continue de nous toiser.

Quand j’ai fini, je dis gentiment à un nouveau volontaire (ouaip, il y avait un peu petit groupe) d’attendre et je vais voir le gars louche.

Là, toujours en regardant par en dessous, il me révèle :

‘Moi aussi je suis un élu ….’ (Notez encore les points de suspensions).

Bon, j’ai immédiatement écarté l’hypothèse qu’il fasse parti d’un conseil municipal.

Et je dois bien avouer que je n’avais pas trop envie de développer. Je lui réponds donc ‘Ah, très bien, tant mieux. Je vais prendre congés’ quand il m’attrape le bras.

Se faire attraper le bras par un inconnu n’est pas agréable. Heureusement il était plutôt petit (alors que moi je suis plutôt grand, ça aide)

Tiens, à ce propos, durant une séance, à mon avis quand vous toucher votre volontaire prévenez le avant (ça ce fait) .

Quoiqu’il en soit le gars m’attrape donc le bras et me dit :

‘J’ai des révélations ….’ (oui …  encore les points de suspension).

J’ai donc un illuminé suspendu à mon bras, qui a des révélations à me faire, car je suis vraisemblablement un élu moi aussi…. (là les points de suspension c’est les miens). Pfff, y’a des jours où on aimerait que ce soit un poil plus facile.

Bon …

« Allez, je vous écoute » (ouais, je sais, mais visiblement il lui fallait parler à ce gars … mais soyons clair, il fallait juste écouter, la démystification et la street hypnose attitude était loin car inenvisageables)

Et le type me raconte (et ça m’a semblait bien long) qu’il sait tout de la destiné des hommes. Il devait quand meêm un peu pratiqué car j'ai cru reconnaitre des technique de confusion particulièrement efficaces.

Puisqu’on y est, oui, amis lecteurs, je vois bien que vous êtes avides de connaitre vous aussi ce secret ….  allez, vous pouvez le dire on ne me l’a fait pas à moi …

Et bien .... (suspens .... et points de suspension ...) la destinée des hommes n’est vraiment pas claire, en vérité je vous le dis.

C’est surement tous ces trucs génétiques là (ndt : je vulgarise un peu, les termes étaient plus flous) avec les extraterrestres (ndt : ou du moins des personnes pas de ce monde qui prennent le contrôles d’autres) et ces hélicoptères qui volent.

J’ai suggérer à cette personne d’en parler à un docteur qui aurait peut-être une idée pour essayer d’améliorer un peu tout ça.

 

Bref, du pas méchant mais du bien bien difficile à gérer au mieux, du très loin de la street hypnose et une grosse perte de temps (et la mesquine espéréance que ça tombe sur quelqu'un d'autre  :)  la prochaine fois ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

déjà eu également ceci dit c'est pas forcément une perte de temps, tu lui donne une autre vision du monde à travers ton pre-talk. Bien sur n'envisage pas changer son point de vue en l'espace de 5min de la même façon qu'il à peu de chance de changer le tient ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Simback, je respecte, voire même j’admire ta vision altruiste.

J’ai du avoir mal raconté. Là, avec cette personne, il n’y a pas eu de pré-talk ou quoique ce soit.

Je ne parle pas ici d’une personne qui ne partagerait pas une même vision ou croyance, mais qui resterait malgré tout ouverte au dialogue (ou pas … l’abruti borné existe aussi).

Des personnes qui dialoguent/échangent sans forcément changer d’avis, il y en a, ne serait-ce que parmi les exemples précédents. Et c’est sympathique, amusant,  voire carrément drôle. C’est même d’après moi, un des aspects de la street hypnose.

Mais ici je parle bel et bien d’une personne en perte totale de contact avec la réalité. Bref, pour être plus clair plutôt ce qui s’apparenterait à un trouble psychotique.

Ce cas là peut arriver ( je ne sais plus si l’estimation est de 2 ou 3% de la population, et en street on est directement en contact avec plusieurs personnes. Et l’activité même peut prêter à interloquer. Donc la probabilité est loin d’être nulle). Et dans ce cas là, je, à titre personnel, ai considéré que c’est une maladie (qui se soigne) mais que ce n’est pas à moi de faire quoique ce soit, surtout pas de la street. Je l’ai juste écouté et ai juste suggéré d’en parler à un médecin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'est pas coréen Psy ?? j'avoue être perdu là  ;)

Mais le mathématicien aussi est psychotique dans son travail ainsi que le programmeur informatique ... enfin je dis ça moi, tout dépend du point de vue ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La bonne journée.

 

Aujourd'hui un tout petit truc pas méchant. Je trouvais ça normal mais encore une fois sur Hangout il s'est avéré que les gens trouvaient ça plutôt original donc je post :)

 

Ah et puis vous avez vu j'ai un nouvel avatar.

 

Donc cet aprem je suis sorti tout seul parce-que je me faisais monstrueusement chier chez moi parce-que je voulais émerveiller les passants en leur faisant découvrir la puissance insoupçonné de leur inconscient à travers des jeux d'imagination fabuleux et une découverte hors du commun, blablabla.

Je me baladais donc au milieu des moldus comme on les appelle à Rennes (capitale de l'hypnose-humour), je me promenais avec ma pancarte en attendant que l'un deux m'interpellasse. 

En ce moment à Rennes y'a des gens à velo qui transportent d'autres gens sur une banquète à l'arrière de leur vélo. (sisi, ça a un rapport avec mon anecdote)

L'un deux me frôle et si tôt fait il m'interpelle ainsi que les moldus le font naïvement "Hé ! C'est quoi ce que tu fais".

Avec ma répartie hors du commun je lui rétorque "de l'hypnose, dans la rue".

Il pédale à mes côtés pendant 200 mètres pendant qu'on parle de ce que je fais.

Et puis il me dit qu'il est chaud pour essayer. Je lui dis donc qu'il peut descendre de son vélo, et qu'on pourra alors commencer cette putain de séance que j'attends depuis 200 mètres dans le froid.

Soudain il me dit "Ah mais non, pas pour moi ! Je pense que tu pourrais te mettre dans ma banquète et lorsque j'ai des clients tu pourras leur faire des tours d'hypnose !". Il me dit en partant qu'il reviendra Samedi.

Donc je sais pas, ça se trouve je vais faire de la street-bike-hypnosis =0

 

Voilà, bisous  :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir !

 

Petit poste rapide pour vous faire part de mon expérience très créative de cette sortie du 23 mai 2015 à Bruxelles !

 

ATTENTION CETTE PARTIE PEUT CHOQUER LES PLUS JEUNES.

Un mec veut se faire hypnotiser. Il s'approche de moi et me demande de faire "le truc avec les doigts". Après un rapide pré-talk, je lui demande d'imaginer quelque chose qui puisse les faire se rapprocher.  Et là, il me dit un truc, que je ne comprends pas. Alors il m'explique :

 

"Un vagin."

 

Moi, je suis à la fois gênée et étonnée, du coup j'explose de rire. Je me dis en moi-même qu'on reproche toujours à nos volontaires de manquer d'imagination, et ici, en une après-midi, j'ai aussi eu droit à la brosse à dent (qui se tord), aux dés et à la pique qui fait monter la main. 

 

Bref je lui demande si il a une idée un peu plus conventionnelle, et voilà qu'il me sort...

"Un trou de c*l."

 

Un moment plus tôt j'hypnosais une fille voilée quand un mec (qu'elle ne connaissait apparemment pas) fait irruption dans notre séance en clamant "Ma soeur tu devrais pas faire ça" puis il me regarde et me dit "C'est un pacte avec le diable. C'est une sorcière. Vas faire des envoûtements à vos femmes à vous, laissez les musulmanes tranquilles !".

 

Voilà pour les plus bizarres de cette sortie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Un moment plus tôt j'hypnosais une fille voilée quand un mec (qu'elle ne connaissait apparemment pas) fait irruption dans notre séance en clamant "Ma soeur tu devrais pas faire ça" puis il me regarde et me dit "C'est un pacte avec le diable. C'est une sorcière. Vas faire des envoûtements à vos femmes à vous, laissez les musulmanes tranquilles !".

 

 

J'aime bien cette l'expressions " Ma soeur et à vos femmes " je pense Isa que tu as apprécié aussi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien cette l'expressions " Ma soeur et à vos femmes " je pense Isa que tu as apprécié aussi. 

 

Ouais dans ma tête je me suis quand même fait la blague que j'avais aucune femme en stock. Mais juste dans ma tête :)

ça a dû être drôle X(

 

Bizzare en fait. Du coup maintenant j'me méfie quand y'a une femme voilée qui se pointe. 

Je crois que tout le monde est passé par là "tu es un sorcier ? tu travailles avec le diable ? tu fais du vaudou ? " 

 

à chaque fois je ris :lol:

Bah en fait non c'était pas si drôle que ça parce que j'étais un peu sur mes gardes. Le mec était un peu agressif dans son attitude (il tournait autour de nous comme si il essayait de se contenir en lançant des regards noirs). Mais après j'en ai clairement ris quand je l'ai raconté ^^' 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10 10