3 3
Greg_35

volontaire qui lâche trop prise ?

Recommended Posts

Bonjour à tous :)

Hier, avec une volontaire, routine classique... Pre-talk, doigts collés, induction des mains aimantées, approfondissement avec décompte de 5 à 0, main collée puis ouverture des yeux. Et une fois la main décollée, je la sents au bord du malaise !! 0_o

Du coup je lui demande comment ça va. Elle me dit qu'elle ne se sent pas très bien, ce qui confirme ce que je voyais... Donc je lui explique que je vais la réveiller et que pour ça je vais la faire retourner dans cet état de relaxation. Bref, je fais une réinduction et un réveil propre pour qu'elle se sente pleine d'énergie.

Une fois réveillée elle allait mieux, me dit que ça lui a fait du bien, que l'hypnose est vraiment un outil puissant car elle s'est vraiment détendu et relaxée.

Après elle m'a dit être dans une période difficile, etc...

Elle m'a fait un peu peur et c'est pour ça que j'ai décidé de la réveiller.

Dans cette situation quelle est la meilleure solution ?

Réveil ou submerger de suggestions positives ?

Merci de vos retours :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yep tu as bien fait de la réveiller c'est le bon réflexe à avoir !

Induction instantané n'est pas synonyme de violence.

 

Et... à part si tu connais bien le personne , tu ne peux pas trop savoir comment elle va. Ton but n'est pas de faire passer des suggestions à tout le monde tout le temps mais que la personne ressorte avec un sentiment positif, ce qui augmentera ses chances de recommencer l'expérience plus tard ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu à peu près le même phénomène (en un peu plus marqué) cette semaine, avec un collègue doctorant qui passait sa soutenance de thèse vendredi dernier. J'ai commencé une séance avec une induction lente, et il est complètement parti en fin d'approfondissement (quand j'ai vu sur son visage qu'il commençait à se crisper j'ai bombardé de suggestions positives, puis réveil immédiat quand j'ai vu que ça n'avait pas l'effet désiré).

 

Tout ça pour dire que je ne suis pas certain que le fait que l'induction soit rapide change grand chose. Si ton volontaire a vraiment besoin de lâcher quelque chose, quelle que soit la méthode, il va se barrer complètement :-/

 

A mon avis, ta réaction était tout à fait appropriée (mais ce n'est que mon avis ;-) )

 

PS : dans mon cas, il était volontaire pour retenter l'expérience plus tard. Ce n'est pas parce que ça nous semble moyen sur le coup que ce n'est pas positif à terme... A condition bien sûr que réagir correctement et de s'assurer que ton volontaire sorte bien de transe, et que tu l'accompagne avec des suggestions positives même après son réveil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum... Bonne question. °^°

 

Evidemment, il fallait faire un réveil tout en bombardant de suggestions positives, et pour le coup tu as bien géré ton cas.

 

Ensuite, c'est arrivé plusieurs fois déjà, qu'un volontaire ait une réaction presque négative sur une rupture de pattern (remontée d'émotions, lâcher prise trop important, peut-être parfois brutal...). Je ne sais pas si il y a vraiment moyen de le savoir avant de faire ce type d'induction... Ca reste heureusement des cas assez rares, et, quand ces émotions sont bien gérées et accompagnées par l'hypnotiseur, ça fait parfois de très belles séances.

 

Dans ces cas là, une seule chose en tête : faire le plus simple et sécurisant avant tout ! Donc ouais, t'as bien fait. Bonnes réactions. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses :)

C'est donc plus la profondeur du lâché prise que la vitesse à laquelle le volontaire y vient qui y fait.

Après son réveil elle était contente de l'expérience et surprise de constater à quel point elle s'était détendu. J'espère qu'elle ira voir un (ou une) hypnothérapeute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne réaction aussi à mon avis, et en effet je vois mal comment s'en douter à l'avance, à moins de prendre le temps de boire un café pour faire connaissance, savoir quel est le parcours de la personne et son état émotionnel du moment ;) lol

En effet si elle ne va pas bien, un hypno thérapeute pourrait lui être bénéfique. Tu le lui a suggéré ?

D'ailleurs une question qui en découle, peut on suggérer à ce type de personnes de faire aussi de l'auto hypnose pour apprendre elle même à lâcher la pression un peu à la fois et mieux gérer le stress et les émotions ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Tintin_nord :)

Il me semble que je lui ai suggéré oui.

C'est vrai que le savoir à l'avance c'est délicat...

Concernant l'auto-hypnose, j'ai eu pas mal de question là-dessus hier. L'idéal restant, à mon avis, de l'apprendre avec un hypnothérapeute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est aussi possible dans le cadre d'une induction rapide de poser un fusible de suggestion positive, du type "plus ta main sera collée sur ton front et mieux tu te sentiras, et mieux tu te détendras, et plus tu te sentiras bien et détendu(e), plus ta main sera collée sur le front". 

 

Personnellement, je le fais systématiquement et ce genre de saupoudrage à ce stade de l'induction (et même au prétalk) me semble assez indiqué (c'est d'ailleurs plus que recommandé en hypnose Ericksonienne traditionnelle). 

 

 

Sinon, il ne faut pas oublier que statistiquement, un nombre non-négligeable de personnes va en réalité se crisper lorsqu'on lui demande de se détendre ou de se relâcher (on en parle d'ailleurs dans pas mal de traités, dont celui de LOCKERT notamment). En général, parce que les personnes ont du mal à se dissocier et ont eux-mêmes posé des "fusibles" anti-relaxation pour des raisons qui leur appartiennent. Il faut alors tâcher de contourner les résistances, par exemple en utilisant une métaphore appropriée ou une histoire drôle, bref en les faisant oublier leur histoire propre.  Même en street cela fonctionne très bien et ne prendra pas trop de temps. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m"est arrivé une fois avec une amie d'un copain.  J'ai choisi de lui faire une suggestion de "réparation - guérison", ça a super-bien marché, j'ai eu des nouvelles souvent depuis et l"effet est durable et même définitif.

 

La suggestion était plus ou moins du genre ; " et maintenant, quand l'inconscient te fera un cadeau, ce cadeau de bien-être qui correspond précisément à ce dont Hélène consciente et inconsciente a besoin, tu pourra l'accepter et t'émerveiller de ce cadeau et du bien-être qu'il te procure.  Voilà, maintenant dans un moment je vais compter jusqu'à trois, lorsque j'arriverai à trois l'inconscient aura livré son cadeau et tu reviendra ici et maintenant en pleine forme, tu auras réglé le problème qui dérangeait Hélène,  blabla+, blabla+ etc.. 1 blabla, 2 blabla, trois et voilà blabla+, blabla+ et des couches et des couches etc..." 

 

Puis là J'ai vu qu'elle était bien alors j'ai consolidé tout en suggestions cachées genre : "est-ce que tu es consciente de quel cadeau c'est (on se fout de la réponse), tu as senti quand l'IC t'as fait le cadeau et que tu as changé de visage ? (idem) Parce que c'était très visible, etc.... etc... etc... (mon cul! c'est juste pour verrouiller la chose)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
plus ta main sera collée sur ton front et mieux tu te sentiras, et mieux tu te détendras, et plus tu te sentiras bien et détendu(e), plus ta main sera collée sur le front". 

En quoi c'est pas ericksonien ?

 

Saupoudrage ou non, ratification ou non callibration ou non, etc ...

 

On ne peux pas empêcher à un moment la personne de repenser à se qui la tracasse et si c'est quelque chose de très important pour la personne, c'est fichu d'avance (tension émotionnelle gros risque d'abréaction).

Quand je me sent mal j'ai l'habitude de me renfermer comme une coquille et avec l'hypnose je suis juste non-réveillable, mais ça fait du bien.

on peut me faire toutes les suggestions de réveil, rien n'y changera

 

 

 

 il ne faut pas oublier que statistiquement, un nombre non-négligeable de personnes va en réalité se crisper lorsqu'on lui demande de se détendre ou de se relâcher

 

C'est marrant j'ai empiriquement tout le contraire , tu as vu ça où ?

C'est dit par Lockert ? Tu trouveras rien si c'est balancé comme sur son site.

 

(mode subjectif activé) 

 

D'après ma façon de voir l'hypnose , il y a l'état actuel de la personne et l'état où l'on souhaite la guider.

de "normal" à relaxé,détendu.

Et quoiqu'il arrive la personne se trouve dans son état actuel (violent hein ?)

(pour faire simple)

 

On a un but d'accompagnement. Si la personne dans son état ne se sent pas détendu et qu'on dit "et tu va te sentir de plus en plus détendu maintenant"

le maintenant (qu'on utilise souvent) ramène à l'état actuel.

 

Si la personne n'a pas commencé un processus de détente c'est pas bon du tout, la personne ne nous suis plus ...et certaines personnes font naturellement des rapprochements manichéens (si je ne suis pas détendu alors.. c'est que je suis tendu )

 

 

Si on regarde toutes( enfin dans l'idée ) les réponses inconscientes de la personne et qu'on sélectionne celles qui sont liées à un état de relâchement et de détente, on les amplifie (en gros de la ratification ) la personne va de lui même (et elle connait le chemin mieux que nous :D ) se détendre et se relâcher.

et l'hypnotiseur est exactement dans son rôle de guide et rien de plus.

 

Tout ça pour dire que pour ma part il n'y a pas de fusible anti-relaxation juste qu'on a fait dès fois un peu trop à notre manière et pas assez à la manière de notre volontaire.

 

(fin partie subjective)

 

et un fusible n'est rien de plus qu'une suggestion, ils ne sont pas parfaits. Il faut en faire sans pour autant  se reposer dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Tu observeras certainement à la lecture de mon précédent post que j'avais écrit exactement le contraire. 

 

En quoi c'est pas ericksonien ?

 

 

 

 

 

Très exactement là où la chose était indiqué dans mon post, à savoir notamment le Traité de LOCKERT. Sinon, et en règle générale, il me semble préférable de lire un ouvrage avant de porter une appréciation sur sa qualité, mais ce n'est que mon avis personnel et il n'engage que moi. 

 

 

 

 

C'est marrant j'ai empiriquement tout le contraire , tu as vu ça où ?

C'est dit par Lockert ? Tu trouveras rien si c'est balancé comme sur son site.

 

 

 

 

 

Relis bien mon post stp, je n'ai jamais indiqué que le fusible était installé par l'hypno. 

 

 

 

 

Tout ça pour dire que pour ma part il n'y a pas de fusible anti-relaxation juste qu'on a fait dès fois un peu trop à notre manière et pas assez à la manière de notre volontaire.

 

(fin partie subjective)

 

et un fusible n'est rien de plus qu'une suggestion, ils ne sont pas parfaits. Il faut en faire sans pour autant  se reposer dessus.

 

 

 

Carte, territoire, tout un programme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as très bien réagi Greg. Cela m'est aussi déjà arrivé,et j'ai fait comme toi.

 

Autre cas , si je peux me permettre, de vous le soumettre (c'est un peu un nouveau sujet, et, je trouverai normal, que vous n'y répondiez pas) :

 

La semaine dernière ,après une amnésie réussie du prénom,  la personne, yeux ouverts,  d'elle même, sans que je lui dise quoi, que ce soit, s'est mise à avoir la tête , qui est partie en arrière ,et elle est, seule, complétement repartie en transe.

cela donnait l'impression de quelqu'un qui s'écroulait, devant moi, sans que je lui dise rien...

J'ai jugé utile de la réveiller, et de la positiver, et, tout s'est bien passé, ensuite...Avez vous vécu, cela, déjà ?

 

Heureusement, effectivement, vous avez raison, les cas particuliers, sont rares, dans notre pratique, très rares, mais, toutefois, ils existent...

 

Je suggère, quand pensez vous, l'ouverture d'un post, super utile pour tous, qui pourrait être : ''Problèmes rencontrés avec des hypnotisés et moyens d'y faire face''...

Chacun y raconterait un ou deux cas , qu'il a vécu, et, comment il a essayé d'y faire face.

Nous aurions, ainsi, regroupées dans un même post, un grand nombre de situations, que nous pourrions , un jour, ou jamais d'ailleurs, rencontrer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Très Curieux et Jean-Luc pour vos réponses ! :)

 

Jean-Luc, est-ce que tu te rappelles ce que tu lui as dit du début du pre-talk jusqu'à ce qu'elle parte en transe toute seule ? Peut-être y a-t-il quelque chose, un mot, qui l'a fait replonger...

Très bonne ton idée de créer un post dédié aux phénomènes étranges rencontrés avec nos volontaires :)  Je suis pour ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une question toute bête qui me vient... lui a as-tu demandé un feedback sur cet évènement ?

Partant du principe que tu lui avais déjà fait une induction avant que cet événement ne survienne, je suis en train de me dire : aussi bien elle a pu simplement se demander si elle était capable de retourner en transe toute seule ! lol

Bon ça n'expliquerai pas pourquoi sa tête est partie en arrière...  :blink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 3