1 1
Vincent999

Un volontaire un peu space

Recommended Posts

Ce soir je me suis lancé, je suis retourné à Beaubourg pour retrouver les autre hypnotiseurs. Après une première expérience très enrichissante samedi dernier, j'étais très motivé pour remettre ça. La température était modeste, il n'y a pas eu foule.

 

J'ai vu que Simback était avec 2 volontaires, je me suis approché pour observer le maître à l'oeuvre. En fait, il venait de faire les doigts et les mains avec les 2 volontaires, et souhaitait aller plus loin avec l'un d'eux. Comme j'étais disponible, il a proposé au second de continuer avec moi (ou plutôt de recommencer).

 

C'est ainsi que je me suis retrouvé face à un volontaire atypique. Il souffrait d'un strabisme assez prononcé. Généralement, l'astuce pour ne pas se laisser impressionner par ce genre de personnage est de se focaliser sur l'oeil qui parait le plus normal. Le choix fut difficile. Le gars était tout à fait motivé, et comme Simback avait déjà fait la plus grosse partie du boulot, je me suis dit que ça allait être du gâteau. Et en effet, la mayonnaise a pris, au delà de mes espérances.

 

Le volontaire s'exprimait assez peu quand je lui posais des questions. Je me suis dit qu'il était déjà probablement un peu en transe du fait de ses exercices précédents, ce qui ne m'a pas alarmé outre mesure. Après un pré-talk minimaliste, je j'ai fait les doigts puis les mains aimantées avec induction avec décompte, tout a marché comme sur des roulettes. J'ai voulu tenter le fractionnement, donc je lui ai fait ouvrir les yeux puis j'ai approfondi une seconde fois avec l'ascenseur. Je me suis dit qu'après ça le volontaire serait à point pour une bonne catalepsie.

 

J'ai donc suggéré les pieds collés, ce qui a marché immédiatement. Le volontaire s'est mis à se balancer de part et d'autre de ses pieds, ce qui m'a fait sourire. Bizarrement, il ne disait rien malgré mes questions, mais ça ne m'a pas alarmé. Quelques secondes après, j'ai jugé que ça avait assez duré, et je lui ai suggéré d'arrêter. Les pieds se sont décollés, mais pas d'un coup. J'ai eu l'impression que ses jambes restaient très lourdes et engourdies. Pour changer, j'ai mis sa main droite sur sa tête et je l'ai collée. Encore une fois, ça a pris immédiatement, avec un minimum de suggestions. Puis le gars s'est mis à regarder un peu partout, comme s'il était ailleurs. Il s'est mis à bouger rapidement, comme s'il était en panique. A nouveau, m'étant préparé à voir des choses bizarres ce soir, ça ne m'a pas inquiété outre mesure. J'ai suggéré d'arrêter la main collée, et elle s'est décollée de la même manière que les jambes, le bras restant très engourdi. Je m'apprêtais à passer à l'amnésie du prénom, quand Simback est intervenu. Il avait vu la scène, et je l'ai senti alarmé. Il a demandé au volontaire ce qui se passait, et l'a rassuré. Il m'a proposé de lui recoller la main sur la tête, dans le calme. J'ai pris l'autre main et je l'ai collée doucement sur la tête. Le volontaire était relativement calme, et sur les conseils de Simback, j'en suis resté là. Je lui ai fait un réveil propre, et tout s'est bien terminé. Simback a demandé des précisions au volontaire sur ce qui s'était passé, ce sur quoi il a répondu qu'il "voyait des trucs" pendant l'exercice.

 

Le volontaire nous a alors dit que ce n'était pas se première hypnose. Il avait déjà fait des séances avec d'autres hypnotiseurs, et revenait de temps en temps parce que c'était cool. Il avait l'air réveillé, et a échangé quelques mots avec nous. Ce sur quoi il nous a quittés.

 

Simback m'a dit qu'il s'était inquiété car clairement le volontaire était parti en hallucinations, dès le début. La réaction aux suggestions a paru démesurée par rapport à l'effet généralement obtenu sur un volontaire "standard". Mis à part le strabisme évident, le gars était quand même un peu bizarre. Je ne saurais dire s'il était à jeun ou pas. Simback a préféré jouer la prudence et éviter tout problème.

 

Donc je remercie doublement Simback : pour m'avoir fourni un volontaire, et pour m'avoir arrêté assez tôt pour éviter des galères pour tout le monde.

 

Quoi qu'il en soit, c'est la première fois que j'obtiens des pieds et des mains collés, et de belle manière ! Le plus dur, c'est d'arriver à accepter que tout ça est normal. Ca fait quand même bizarre d'endormir les gens en claquant des doigts.

 

Il me tarde déjà de vivre de nouvelles aventures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Vincent, 

 

Oui ton volontaire avait l'air assez parti et particulier, en effet, mais après tout c'est la loi du genre. 

 

Si je peux juste me permettre une proposition, après avoir fait coller les pieds (avec du scotch, de la glue, etc.), il m'est arrivé une fois de suggérer que tout devenait très agréable et que ses jambes pouvaient maintenant se détacher avec une sensation de légèreté. Mais ma volontaire m'a dit qu'elle se sentait toujours un peu "collée". J'avais juste oublié de lui faire enlever le scotch et la glue... Si tu as eu l'impression que ton volontaire restait un peu collé, peut-être aurait-il été bon de suggérer que tout ce qui collait les pieds était parti et que maintenant il se sentait totalement libre et léger, etc. 

 

Bonne journée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut! Bravo pour avoir continué sur ta lancée  :) 
Effectivement ton volontaire avait l'air un peu atypique mais ce que je trouve le plus dérangeant c'est qu'il ne te parlait pas beaucoup, le feed back est super important pour essayer de comprendre ce qu'il ressent et comment il vit les suggestions! Parce que même en transe, le volontaire peut très bien continuer à parler. 

Quand tu sens qu'avec un volontaire c'est beaucoup trop "facile" (comme tu le dis, suggestions minimalistes, ça prend immédiatement, la personne a l'air ailleurs,...), je te conseille de ne pas faire d'induction du tout, pour éviter de dissocier encore plus et que le volontaire entre dans une transe très profonde. Ça n'empêchera pas le volontaire de vivre à fond les suggestions quand même  ;) 
Autre hypothèse, cette personne est psychotique? Parce qu'avoir des hallus spontanées comme ça, c'est assez inquiétant. 
 

Je te conseille aussi d'éviter d'approfondir avec l'ascenseur, tu pourrais tomber sur un volontaire qui est claustrophobe (c'est assez répandu finalement) et déclencher une abréaction. Un décompte tout bête de 5 à 0 est tout aussi efficace! 
Bonne continuation et tient nous au courant de la suite  :) 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je demande très souvent à la personne, comment elle se sent, et aussitôt ou je sens le moindre signe, que je vois la moindre attitude qui n'est pas positive, j'arrête , aussitôt la séance.

Parfois, je rééquilibre certaines choses, avec des sous modalités ( exemple parmi beaucoup : quelle couleur symboliserait ton état ? quelle couleur signifierait que tu es  au top?...etc...etc )

 

Il y a eu beaucoup de signes ;:absence de réponses à tes questions, bras qui bougent dans tous les sens , prise de panique...etc.

Il fallait, à mon sens y être, beaucoup plus attentif.

Malgré cela, tu as continué, ainsi que ton collègue Simback.

Je ne l'aurai pas fait. Dés que l'hypnose n'est plus vraiment confortable, pour la personne, j'arrête, illico-presto...

 

De plus, au début, il venait d'avoir les doigts et les bras collés, avec ton ami,  il n'était pas nécessaire de le refaire une seconde fois.

D'ailleurs ,avec beaucoup de volontaires , comme celui là, on peut faire tout , sans aucune induction rapide, et, on observe jusqu'ou on peut aller, peut-être jusqu'aux hallucinations, d'ailleurs...

Cela sécurise de faire une induction instantanéé, mais très souvent, cela n'est pas utile...

Si je peux me permettre, sans aucun jugement , bien sur, sois plus dans l'observation, l'attention, une sorte de d'empathie.

L'essentiel est le bien être de l'hypnotisé, pas d'additionner des effets hypnotiques, les uns derrière les autres.

Bon samedi à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires.

 

En fait, deux choses m'ont desservi : le fait que je sois un grand débutant, et le fait que le volontaire ait eu un physique atypique.

 

Il avait vraiment un strabisme divergent important, je n'avais jamais rien vu de tel. Je me suis concentré pour faire abstraction de ce défaut, du coup j'ai négligé l'analyse du mental. Il m'a paru assez bizarre, dans le genre introverti s'exprimant peu. A la question "était-il psychotique ?", finalement je répondrais "peut-être". Je ne sais pas, je ne suis pas psychologue.

 

C'était seulement ma 2ème séance d'hypnotiseur de rue (hypnotiseur tout court, d'ailleurs). La semaine dernière, j'avais eu 3 volontaires tout à fait standard, sur lesquels les mouvements idéomoteurs ont fonctionné, mais pas les amnésies (j'avais oublié l'étape des catalepsies). Ca correspondait à mon image de la "normalité", étant donné que les rares fois où on a essayé de m'hypnotiser, je n'ai pas dépassé le stade des mouvements idéomoteurs.

 

Ce nouveau volontaire m'a surpris, car l'hypnose a pris vite et profondément. Que je le veuille ou non, ces phénomènes gardent un aspect surnaturel que mon côté rationnel a encore du mal à accepter comme normaux. Etant habitué à lutter pour obtenir le moindre phénomène, j'ai été surpris de voir que cette fois ça marchait au delà de mes espérances, et sur le coup je n'ai pas pensé à freiner.

 

Certes, lors de la première main sur la tête, le volontaire s'est un peu agité, je n'avais pas compris qu'il était en train d'halluciner. Ce n'est pas supposé arriver à ce stade là. J'aurais dû le rassurer plus, mais je lui ai simplement suggéré de décoller la main. Et j'ai enchainé sur les pieds collés. A mon sens, çà s'est passé normalement, si ce n'est que le volontaire ne parlait pas, car il était probablement encore en train d'halluciner.

 

Quand Simback est intervenu, il a essayé de faire parler le volontaire à propos de ce qui s'était passé précédemment, sur quoi il a juste répondu qu'il avait "vu des trucs". C'est pourquoi Simback m'a demandé de faire une deuxième main collée, dans le calme, pour voir comment ça se passait. Cette fois-ci, ça s'est passé calmement, mais le volontaire était quand même complètement plongé à l'intérieur de lui-même, probablement en train d'halluciner en silence. Avec ma piètre expérience, j'ai pris ça pour un signe positif et j'étais prêt à continuer, mais Simback a joué la prudence et m'a demandé d'arrêter là.

 

Après le réveil, j'ai retrouvé le volontaire dans le même état qu'au début de la séance, ce que j'ai considéré être son état normal (ça reste un gars bizarre). On a pu échanger quelques mots tout à fait normalement, et il est reparti, manifestement content de cette expérience. De plus il nous a dit qu'il avait déjà été hypnotisé plusieurs fois en ce lieu, et qu'il revenait parce que c'était cool.

 

Puisque ça s'est bien terminé, et que d'autres hypnotiseurs avaient déjà travaillé avec ce volontaire, je pense qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure. Quoi qu'il en soit, ça me servira de leçon, je serai plus attentif à l'avenir.

 

Désolé pour la redite, mais ça m'a fait du bien de réexaminer cette expérience avec un peu de recul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bien.

Fie toi à ton intuition.

Lorsque tu as un sujet, que tu sens moyennement, dès le départ, cela peut être une  situation qui ne va pas s'améliorer.

Et donc, il faudra , peut-être gérer quelque chose de difficile, par la suite, si on a pas la maitrise de toutes les solutions, pour aller de l'avant...

Il est important de savoir remercier, arrêter là, et, choisir, quelqu'un d'autre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Puisque ça s'est bien terminé, et que d'autres hypnotiseurs avaient déjà travaillé avec ce volontaire, je pense qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure. Quoi qu'il en soit, ça me servira de leçon, je serai plus attentif à l'avenir.

 

Je pense en tout cas qu'il n'avait jamais été hypnotisé par des membres de street-hypnose.

 

Il n'avait jamais vécu une catalépsie mais seulement des hallus, et je voit mal les hypnos de Beaubourg agir de cette façon.

 

T'es arrivé après mais lors du pré-talk Vincent, il m'as bien affirmer qu'il n'avais aucun problème "psy" (car vu son physique je me suis senti obligé de demandé), il à dit aucun, m'enfin bon je crois pas forcément les gens sur paroles et hors de question de faire de la discrimination.

Je rajoute que j'ai juste commencer par les doigts aimantées et les main lourde/main légère (version détente) et que j'avais déjà vu qu'il était très réceptif (du genre somnambule très certainement).

Contrairement à ce que tu dis, aucun problème pour avoir un retour d'information, justement il parle tout à fait normalement mais son physique lui fait perdre toute crédibilité (sérieux il regarde ailleurs quand on lui parle).

 

Concernant ses feedback, il trouvait sa fou le coup des doigts aimantées (qu'il n'avait pas fait d'ailleurs malgré le faite qu'il c'est déjà fait hypno jusqu'au hallu).

Les livre/ballons version main lourde / légère avec sensation de relaxation plus les mains s'écarte, il à adoré et à ressenti un état de relaxation intense. Il m'as dit adorer cette effet.

 

Je faisais ce test simultanément avec un autre volontaire beaucoup moins réceptif mais très curieux autour de l'hypnose, j'ai d'ailleurs passer le reste de la séance à simplement échanger autour de l'hypnose avec ce monsieur et c'est pour ça que je t'ai proposé de continuer avec lui.

 

En discutant avec l'autre monsieur j'ai observé le moment ou tu as débuté la catalépsie et là force est de constater que quelque chose n'allait pas. Il virevoltait (je vous rassure c'était léger et moins spectaculaire que ce qu'on pense en lisant) mais je trouvais ça plutôt anormal, une réaction comme ça jusque là, jamais vu mais je reste qu'un grand débutant pour le moment.

 

Quand tu à mis fin au phénomène, je me suis permis de venir lui demandé un simple feedback car je le trouvais un peu paniqué lors de la catalépsie (on oublie souvent au début quand on débute et on poursuit souvent par les phénomènes).

Il répond qu'il allait bien et que la perte de contrôle de son corps l'avait un peu fais paniqué sur le coup (il me semble que c'est ce qu'il à dit du moins c'est dans l'idée).

Chose à laquelle je lui fais un post-talk pour le rassuré par rapport au phénomène catalyptique et lui dis que c'est son imagination qui colle sa main et qu'il garde le contrôle de son corps durant tous le phénomène etc...

Vincent recommence pour voir si sa se passe plus sereinement mais rebelotte, toujours ce côté un peu paniqué et après feedback il nous dit voir des choses qu'il n'as pas réussi à qualifier, bref il à vu des trucs, quoi? bah des trucs quoi!

 

Suite de la séance, réveil, feedback, 2ème feedback, 3ème feedback et au revoir. Aucun signe alarmant, il était heureux et détendu en partant et dans un état tout à fais conscient, pas de signe qu'il était à l'ouest.

 

@jean-luc: Vincent dois avoir un petit côté Marseillais ;) Je suis sur que la moitié des hypnotiseurs aurait continué la séance malgré ce qu'il aurait vu mais perso dans le doute j'lui est très fortement conseillé d'y mettre un terme, la carte de la sécurité. On c'est absolument pas amuser à coller sa mains 2-3-4-5-6 fois pour le plaisirs. Au faite, Vincent l'as fait une fois, réaction bizarre, feedback, post-talk pour rassuré, 2ème essai, même réaction, réveil et feedback.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Simback pour ce retour. Et surtout pour ton aide précieuse durant cette séance singulière.

 

Contrairement à ce que tu dis, aucun problème pour avoir un retour d'information, justement il parle tout à fait normalement mais son physique lui fait perdre toute crédibilité (sérieux il regarde ailleurs quand on lui parle).

 

Alors l'explication la plus simple, c'est que j'aie tout simplement oublié de lui poser des questions ;) J'étais tellement surpris de ce qui se passait, que je n'ai pas suffisamment insisté sur le feedback. Et comme il est parti très vite en hallucinations, il était dans son monde, c'est certainement pour ça que j'ai eu du mal à le faire parler.

 

J'ai été décontenancé par l'aspect physique du volontaire et ses réactions intenses, ça a altéré la façon dont je le percevais. Si un tel cas se représente, j'essaierai de considérer la situation de manière un peu plus objective.

 

En tout cas, tout est bien qui finit bien, c'est le principal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gars est revenu me serrer la main ce soir !

 

J'ai juste constaté un léger défaut au niveau des yeux, à part ça il avait l'air tout à fait normal. Comme quoi, la perception des gens, ça peut changer complètement d'une fois sur l'autre :)

 

L'autre fois, l'hypnose l'avait fait partir dans l'espace très rapidement, et ça l'avait totalement décrédibilisé à mes yeux. Je comprends maintenant l'importance de bien observer les volontaires avant la séance, pour détecter rapidement si leur comportement devient anormal, malgré l'hypnose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1