2 2
Camille34

Prise de recul sur l'hypnose

Recommended Posts

Pour les gens 'bizarres" pratiquant l'hypnose....

Car l'humanité est ainsi faite, et parce que tout le monde, de sensé spirituellement en est capable ??

 

JE TROUVE tes questions parfois tirés par les cheveux.... si l'hypnose était dangereux, on en serait quelque chose, de minime, mais quelque chose quand même à notre époque ....

 

Et des fois tes questions sont personnelles .... Se sentir mieux en pratiquant l' A-H ou le sens qu'on donne à l'hypnose ... les réponses vont varier non seulement de personnes en personnes,mais en plus de jour en jour chez Chaque personne.... Bref je ne comprend pas trop le but de ton questionnement... mais étant donné que nous sommes sur un forum et qui en plus traite de la spéléologie du neurone ... Je passerais ici pour regarder les réponses des collègues  .. c'est en s’intéressant qu'on devient intéressé :)

 

Ps: 6 mois seulement ??? j'avais l'impression que tes vidéos sur Utube datent d'un moment ... comme quoi tu m'a hypnotisé sans même me parler sur ce coup !

 

Bonne soiréeeeeeeeeeeeeee ainsiiiiiiiii :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut remettre en cause ces croyances, c'est comme ça qu'on évolue !

 

 

- Existe-t-il un état d'hypnose ?

 

 

Je suis nul en géopolitique :(

 

 

 

Si il existe un état d'hypnose, comment le décrire ? (non c'est pas que de la détente et de l'attention)

quand une personne entre en état d'hypnose il y va progressivement (pas de changement instantané d'état). 

Dans quel état se trouve t'il à mi-parcourt?

La modélisation en état est discutable...

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

 

Parce que personne n'est identique.

Si la question est: Pourquoi une personne est réceptive?

Je n'ai que des pistes de réponses, rien de certain.

Ça touche à la capacité d'une personne à vivre ses pensés.

La capacité à faire confiance.

etc...

mais la réciproque est fausse ! (c'est pour ça que c'est pas simple...)

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

 

Tout aussi loin que la personne veut aller (réceptive ou non)

 

 

 

(tant que ce n'est pas trop désagréable pour la personne)

Je ne parle pas de notre identité profonde pas celle qu'on arbore dans la vie.

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

 

Yep !

 

 

 

La réceptivité n'est pas innée et immuable

Personnellement j'ai beaucoup amélioré ma réceptivité ( bien aidé aussi )

 Je ne vais pa détailer comment, tout dépend de non blocages...

 

- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?

 

Pourquoi les gens tombent dans les escaliers ? pour aller plus vite ?

 

 

 

On ne peut pas forcer quelqu'un à faire quelque chose de (trop) désagréable.

Pousser le vis la rendra moins apte à recommencer la prochaine fois.

On peut pousser une personne à faire ce qu'elle ne veut pas mais ce n'est plus de l'hypnose ( exemple , le phénomène de foule)

 

- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?

 

Il faut vivre avec, soit c'est vu comme un handicap à trimbaler toute sa vie.

 

 

 

​Soit c'est vu comme une force intérieur avec lequel on est capable de faire de grande choses. 

 

- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?

 

J'ai presque envie de dire que ce sont les personnes qui se disent non-manipulable qui le sont le plus.

 

 

 

Les personne qui ne se remettent pas en cause leurs agissements.

 

- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?

 

Si la personne prend conscience de se qu'elle est capable de faire, cela peut même la rendre encore moins manipulable qu'avant. Un peu comme si on lui ouvait les yeux.

 

 

 

C'est une question de croyance. L'hypnose n'a de limite ce qu'on lui donne.

( la manipulations se fait surtout en amont)

 

- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?

 

Dans quel but ?

 

 

 

 

- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?

 
 

Personnellement (comme depuis le début mais j'aime bien commencer des phrases avec :D)

J'aime apporter du bien-être aux gens , l'hypnose me permet de m'ouvrir aux gens et de sortit de ma bulle.

 

- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?

 

Science sans conscience ...

 

 

Certains pense que l'hypnose leur offre un plus grand ascendant sur les autres. Qu'ils deviennent superieur...

Certains ne vont pas plus loin que ça...

 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

 

Une relation darty ( le contrat de confiance :) )

Une relation intime ( dans le sens littéral ) 

L'hypnose ce n'est "que" de la communication après tout.

 

 

- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?

 

Quand on pourra être certains de la définition... Ce sera plus simple de répondre ( les scientifiques bougez vous le *** )

 

 

 

Pour l'instant on a ques des réponses philosophiques.

 

- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?

 

Si ce mot n'avait pas de sens on ne l'utiliserait pas.

 

 

Le sens qu'on lui donne est-il le bon ? hmmm...

 

 

-En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

 

L'hypnose c'est le coté laïque du phénomène.

 

 

L'hypnose en tant que tel n'a que quelques siècles, son utilisation quelques millénaires (traces écrites chez les égyptiens ma gueule ! ) 

et son existence depuis l'origine de l'humanité ( et peut-être même avant ! )

 

- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?

 

pleins de choses difficile à croire sur la douleur.

 

 

1- montrer aux gens qu'on souffre

2-la douleur se trouve à proximité de la zone du plaisir. dans le cerveau ( cuir, cuir, cuir, moustache ! )

3- la réponse 3

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?  

Si c'était aussi simple...

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissance de l'hypnose ?

 

 


 

Je suis sûr que je ne suis sûr de rien concernant l'hypnose.

 

Que tout ce que j'ai marqué dans ce post peut être remis en cause, et que je me pose pas mal de question en continu ( et des périodes de remise en cause totale)

J'ai cette impression (illusion ?) d'être plus dans le vrai qu'à mes débuts. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

JE TROUVE tes questions parfois tirés par les cheveux.... si l'hypnose était dangereux, on en serait quelque chose, de minime, mais quelque chose quand même à notre époque ....

 

La pratique de l'hypnose est dangereuse, pour un grand nombre de raisons.

Je suis tenté de donner mon avis mais j'attend surtout l'opinion de Camille et des autres, je suis sûr que ça va être intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien envie de répondre à ces questions, histoire de voir où je me situe.

Et histoire que si un jour quelqu'un recherche un post sérieux venant de moi, il ait quelque chose à lire :)

 

 

- Existe-t-il un état d'hypnose ?

J'imagine que oui, si les IRM montrent des différences d'activité.

En plus j'ai l'impression que dans des "transes profondes" les gens mettent du temps à remonter, sans doute parce-qu'ils sont dans cet état "d'hypnose".

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

J'aurai nuancé, "Pourquoi certaines personnes à un moment PRECIS avec un hypnotiseur PRECIS dans un lieu PRECIS est-elle plus réceptive que quelqu'un d'autre dans les MEMES conditions".

J'en sais rien.

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

J'ai jamais vu la vidéo moi-même mais paraît-il qu'avec un an de conditionnement Derren Brown aurait réussi à pousser quelqu'un à commettre un meurtre (à l'instant t du meurtre le flingue était faux, vide, enfin je sais pas mais bien entendu, quelque chose était prévu). On pourra dire "mais comment être SUR ET CERTAIN que le cobaye n'a pas su inconsciemment que c'était une expérience, une fausse arme, des balles à blanc...

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

Oui clairement, tu peux faire des suggestions limitantes dans ton pre-talk si ça t'amuse (ici c'est bruyant ça va être difficile, en plus je suis mauvais, et toi tu as l'air d'être un mauvais volontaire, on n'y arrivera jamais".
 
- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?
Il faudrait que tu donnes un exemple précis, tu parles de chutes par exemple ?
 
- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?
J'imagine que non, parce-qu'on serait plus sensibles aux suggestions négatives de la vie de tous les jours. Mais aux positives aussi. Faudrait compter en fait.
 
- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?
Ca dépend de ce que tu estimes être de la manipulation. La manipulation telle que je la définis et telle que je peux la lire "Petit traité de manipulation", "Manipulation et Influence" etc, les techniques ne reposent pas sur des "suggestions hypnotiques" telles qu'on les conçoit en hypnose. En tout cas pas comme moi je les conçois.
 
- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?
Si c'est l'objectif de la séance oui, c'est une suggestion parmi d'autres je pense.
 
- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?
De quelles manière ?
 
- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?
Parce-que je trouve ça très intéressant, je suis très content de faire plaisir aux gens dans la rue, et ça permet d'envisager les choses de manière très intéressante.
 
- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?
Y'en a sans doute pas plus que dans la moyenne de la population, on les remarque juste plus facilement.
 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

Dans une séance d'hypnose de rue, j'imagine que l'hypnotisé accepte de faire confiance à l'hypnotiseur, et qu'à partir de ce moment là les deux sont partenaires.
 
- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?
Un peu de tout. 
 
- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?
Par rapport à quel moment ?
 

- En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

Son objectif, sa manière de faire.
 
- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?
Je me le suis toujours demandé. J'imagine que créer des hallucinations en permanence pourrait créer un fractionnement beaucoup trop fort pour que la sorte de transe permanente qui s'installe soit vivable au quotidien.

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?  

Elles sont sans doute capables de mieux se contrôler. Je ne sais pas si ça les rend plus heureuses, je pense que oui.

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissance de l'hypnose ?

Je sais que je ne sais rien.

Je suis sûr que 3h de sommeil ne valent pas 15min d'hypnose. Mais je ne pourrais procéder que par élimination.

Ma croyance la plus forte, celle à laquelle je me raccroche le plus, c'est justement qu'en hypnose tout dépend des filtres de croyance de la personne. Autrement dit, d'après la citation en PNL, "la carte n'est pas le territoire".

 

 

 

Je suis à peine surpris de constater que mes réponses n'apportent rien d'intéressant au débat, c'est drôle ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La pratique de l'hypnose est dangereuse, pour un grand nombre de raisons.

PAS celle que la majorité du forum pratique, à savoir celle du spectacle.... Perso je me respecte et je respecte encore plus mon sujet, qui d'une manière générale souhaite être fasciné ( je présente mon truc comme de la fascination) et à partir de là, en laissant les souvenirs de côté, le danger est écarté et seul les délires plaisants comptent ... nan?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici mes petites réponses en l'état à tes questions et prépare toi à un grand bouleversement intérieur ainsi qu'à ceux qui liront :

 

- Existe-t-il un état d'hypnose ?

Euh il y en a un paquet je pense mais celiu qui nous touche de plus prêt est la France avec un président bafoué, bâché par tout un chacun et sans pour autant que cet Homme n'ait une réaction quelconque. il est définitivement dissocié du monde réel...

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

Ca doit être une histoire d'antenne relais et de fréquence de diffusion tout cela.

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

Une fois en bonne transe avec un peu d'élan sans doute 4 ou 5 bon mètres mais après faut savoir courir vite  :P

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

Suivant la géolocalisation de la personne le réseau est plus ou moins bon. Tout n'est question que d'emplacement pour une meilleure réceptivité.

 

- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?

Quand on se fait mal pendant une session c'est un manque d'échauffement bien souvent. Et puis, généralement quand on chute on se fait mal même si on ne le veut pas.

 

- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?

Oh oui ! c'est bon de recevoir maîtresse ! Fais moi mal ! Outch ! Aïe ! Oh oui plus fort ! (ceci n'et qu'un exemple de masochiste dépourvu de toute vraisemblance avec une quelconque personne de ce forum, du moins à ma connaissance, qui est proche du nant  :P )

 

- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?

Faudrait que les ostéos demandent à  leur patients si ils sont réceptifs à l'hypnose pour une réponse plus conrète.

 

- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?

Euh bon pour qui ? Quelqu'un ? je ne le connais pas personnellement  même si je connais quelqu'un qui connait quelqu'un qui m'a dit que quelqu 'un qu'il connait s'est fait hypnotiser et qu'il à trouvé ça plutôt de se faire pousser par terre à 5 mètres et qu'il en a même redemandé...

 

- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?

Je ne me considère pas comme hypnotiseur mais plutôt aspirant et je ne retire rien du tout au fait que je le soit ou pas.

 

- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?

On touche un point très sensible là. sous entendrais tu que je sois bizarre, par hasard ? La réponse est pourtant évidente : oui !! Et après ?

 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

Ici encore une réponse des plus claire : une relation d'entente mutuelle, de connexion interstellaire, de magnétisme, d'échange de sécrétion plus ou moins odorante suivant le temps extérieur. Bref l'hypnose c'est de l'Amour ...... Mais bien sur et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu ...

 

- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?

Oui, je sais c'est une question existencielle. Mais ce que l'on en pense n'en empêche pas la pratique non ?

 

- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?

Bien sûr qu'il à un sens : de gauche à droite, sinon ça nous donne esonpyh !!

 

- En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

Mais il est tout à la fois donnez lui vos sous, votre vie, votre âme pour qu'il vive bien à l'abri des soucis financiers, il en a besoin...  (Là la perche était tendue  ;) )

 

- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?

Parce que ça fait mal et que l'eau c'est fade pardi. Et tout le monde sait bien que l'hypnose ça n'existe pas...  :D

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?

Depuis que je m'auto hypnotise je me sens vraiment beaucoup mieux, plus calme, plus sociable et tout et tout. Ah ? C'est dans ma tête ? Bon ben zut je ne suis pas plus heureux alors...

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissance de l'hypnose ?

Je n'ai aucune certitude en hypnose qui ne puisse être vrai ou à défaut une incertitude qui puisse être en fait remise en question en tous point.

 

J'ai bien répondu j'espère. En tout cas j'adore ce genre de topic pour s'amuser un peu. Vraiment je pense qu'il faudra que tu nous explique ton point de vue, oh! toi créateur de tout ceci. Cela sens le scepticisme à plein nez. Mais ce n'est pas avec mes mots que tu avanceras. Enfin peut être te montreras tu plus précis dans tes question la prochaine fois au moins  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nan

dire non pour dire non ... Bref. je préférerais ton avis ou encore, un ressenti sur les questions de Camille ... mais Merci quand même !

 

 

rincepoele, tu m'a fait passer les 2min30 les plus drôles du mois :D et Camille on attend ton ressenti , car c'est quand même ton questionnement personnel  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dire non pour dire non ... Bref. je préférerais ton avis ou encore, un ressenti sur les questions de Camille ... mais Merci quand même !

 

J'ai bien envie de répondre à ces questions, histoire de voir où je me situe.

Et histoire que si un jour quelqu'un recherche un post sérieux venant de moi, il ait quelque chose à lire :)

 

 

- Existe-t-il un état d'hypnose ?

J'imagine que oui, si les IRM montrent des différences d'activité.

En plus j'ai l'impression que dans des "transes profondes" les gens mettent du temps à remonter, sans doute parce-qu'ils sont dans cet état "d'hypnose".

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

J'aurai nuancé, "Pourquoi certaines personnes à un moment PRECIS avec un hypnotiseur PRECIS dans un lieu PRECIS est-elle plus réceptive que quelqu'un d'autre dans les MEMES conditions".

J'en sais rien.

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

J'ai jamais vu la vidéo moi-même mais paraît-il qu'avec un an de conditionnement Derren Brown aurait réussi à pousser quelqu'un à commettre un meurtre (à l'instant t du meurtre le flingue était faux, vide, enfin je sais pas mais bien entendu, quelque chose était prévu). On pourra dire "mais comment être SUR ET CERTAIN que le cobaye n'a pas su inconsciemment que c'était une expérience, une fausse arme, des balles à blanc...

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

Oui clairement, tu peux faire des suggestions limitantes dans ton pre-talk si ça t'amuse (ici c'est bruyant ça va être difficile, en plus je suis mauvais, et toi tu as l'air d'être un mauvais volontaire, on n'y arrivera jamais".
 
- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?
Il faudrait que tu donnes un exemple précis, tu parles de chutes par exemple ?
 
- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?
J'imagine que non, parce-qu'on serait plus sensibles aux suggestions négatives de la vie de tous les jours. Mais aux positives aussi. Faudrait compter en fait.
 
- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?
Ca dépend de ce que tu estimes être de la manipulation. La manipulation telle que je la définis et telle que je peux la lire "Petit traité de manipulation", "Manipulation et Influence" etc, les techniques ne reposent pas sur des "suggestions hypnotiques" telles qu'on les conçoit en hypnose. En tout cas pas comme moi je les conçois.
 
- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?
Si c'est l'objectif de la séance oui, c'est une suggestion parmi d'autres je pense.
 
- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?
De quelles manière ?
 
- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?
Parce-que je trouve ça très intéressant, je suis très content de faire plaisir aux gens dans la rue, et ça permet d'envisager les choses de manière très intéressante.
 
- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?
Y'en a sans doute pas plus que dans la moyenne de la population, on les remarque juste plus facilement.
 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

Dans une séance d'hypnose de rue, j'imagine que l'hypnotisé accepte de faire confiance à l'hypnotiseur, et qu'à partir de ce moment là les deux sont partenaires.
 
- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?
Un peu de tout. 
 
- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?
Par rapport à quel moment ?
 

- En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

Son objectif, sa manière de faire.
 
- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?
Je me le suis toujours demandé. J'imagine que créer des hallucinations en permanence pourrait créer un fractionnement beaucoup trop fort pour que la sorte de transe permanente qui s'installe soit vivable au quotidien.

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?  

Elles sont sans doute capables de mieux se contrôler. Je ne sais pas si ça les rend plus heureuses, je pense que oui.

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissance de l'hypnose ?

Je sais que je ne sais rien.

Je suis sûr que 3h de sommeil ne valent pas 15min d'hypnose. Mais je ne pourrais procéder que par élimination.

Ma croyance la plus forte, celle à laquelle je me raccroche le plus, c'est justement qu'en hypnose tout dépend des filtres de croyance de la personne. Autrement dit, d'après la citation en PNL, "la carte n'est pas le territoire".

 

 

 

Je suis à peine surpris de constater que mes réponses n'apportent rien d'intéressant au débat, c'est drôle ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Rincepoele, je trouve que tu as tord, ce topic et ces questions sont intéressantes. Elles permettent de voir la vision de chacun, et de prendre conscience de la diversité des opinions et des croyances.

Du coup, voilà les réponses, fruit de mes croyances et expériences. (Je préviens, ça pourrait être brouillon, m'enfin..)

- Existe-t-il un état d'hypnose ?

Question difficile. Pour moi oui et non. Il n'existe pas un état d'hypnose puisque pour moi chaque état est unique. L'état d'hypnose d'une personne sera différent d'une autre. L'état d'hypnose dans une situation, sera différent d'un état d'hypnose plus profond dans une autre situation.

L'état d'hypnose est souvent associé à différents phénomènes tel que la détente du corps, une dissociation inconscient - conscient. Mais est ce parce que c'est phénomène sont présent que la personne est dans un état appelé état d'hypnose ?

Personnellement, je pense que c'est juste une catégorisation

( Je précise, je dis peut être des conneries, ne connaissant pas grand chose aux mécanismes mis en jeu). On fait tel chose, qui fait entrer la personne dans un état qui n'était pas celui d'avant. Et on appelle cet état, l'état d'hypnose.

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

Pourquoi certaines personnes sont-elles plus doué en sport que d'autres ?

Je penche (a titre personnel, oui, je me répète, mais faut mieux trop que pas assez) pour une combinaison de facteur génétique et environnementaux.

Peut être que certaines personnes jouent mieux le jeu / ont plus confiance / lâche mieux prises / ont moins de barrières

Personnellement, je pense qu'on a tous des barrières inconscientes, certain plus que d'autres, de part leurs vécu, ou naturellement (oui, je tourne en rond, je sais.)

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

J'ai tendance a penser qu'en hypnose, c'est principalement une question de croyances.

Si tu te dis / dis à la personne que tu ne pourras pas faire cela, alors tu ne pourras pas. A l'inverse, si tu lui dit que tu peux faire ça, et qu'elle te croit, alors, je pense que tu pourra.

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

Comme tous, rien n'est figé (cette phrase est chelou).

La réceptivité de la personne varie en fonction de la situation (personne, état d'esprit, façon de faire, etc).

Tu peux la rendre plus (ou moins) réceptives par des suggestions adaptées, par le dialogue, par le lien (confiance par exemple).

- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?

Et si la personne hypnotisé est convaincu que tu peux la pousser a faire quelque chose qu'elle ne veut pas ? (Et qu'elle se laisse hypnotiser), la personne pourrait faire des choses qu'elle ne ferait pas d'habitude, tous en gardant des limites.

Sans compter que parfois, la personne ne fait pas exprès de se faire mal.

- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?

Comme toutes choses, cela a ses côtés positifs et ses côtés négatifs. Ce n'est ni bon ni mauvais, puisque voir ça en terme de bon / mauvais dépend entièrement de ta façon de voir les choses.

Sans compter qu'il n'y a pas une vérité, que la réponse a la question sera différente pour chacun d'entre nous.

- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?

Pour moi tous le monde est manipulables (et tous le monde est manipulé par quelque chose). Il suffit juste de trouver le bon angle, la bonne manière.

Sans compter que quelqu'un de très réceptifs peut aussi très bien savoir bloquer les suggestions si il ne le veut pas, si il n'est pas dans le jeu.

J'aurais tendance à répondre non.

- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?

Ça dépend de l'hypnose et des suggestions je pense.

Et ça dépend aussi de ce que tu appelle manipulable.

Ouvert aux suggestions, oui je pense. Quand tu hypnotises quelqu'un, tu casses ou diminue (c'est encore seulement mon point de vue, gardez ça a l'esprit) des barrières inconscientes. Du coup, la prochaine fois, c'est plus facile de refaire la même chose, vu que ces barrières ne sont plus là.

Après, pour moi, ça dépend des croyances que tu as acquis. Si tu penses / es convaincu que n'importe quel truc négatif agit sur toi et te modifie, peut importe le contexte, ça aura une conséquence.

- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?

Pourquoi raisonner en bon / mauvais ?

Ce n'est ni l'un ni l'autre pour moi.

Est-il bon de conduire ?

C'est la façon dont tu vas hypnotiser, et les conséquences, les résultats, le feed-back de la personne qui permettent de dire si l'hypnose que tu as faite, maintenant, était bonne ou pas.

- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?

Je ne suis pas vraiment hypnotiseur. Ce que j'en retire ? Pour moi, c'est assez banal. Mais l'auto hypnose est cool. Ça donne un accès a pas mal de chose, ça ouvre pas mal de possibilités au niveau du développement de sois.

Et puis, ça permet de faire un peu rêver les gens.

Mais ce que j'en retire vraiment, ce sont des Rencontres.

- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?

Peut être parce que faire de l'hypnose est pour l'instant atypique. Et que faire quelque chose atypique a tendance a nous faire rencontrer des gens atypiques.

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

Je pense que cela dépend de chaque hypnotiseur. Cela dépend aussi du cadre. Par exemple, tu n'as pas forcément la même relation entre toi et le mec dans la rue, qu'entre toi et la personne dans ton cabinet.

Personnellement, j'ai tendance a considérer l'hypnose de rue comme un jeu (un jeu qui a des possibilités énormes, mais un jeu), j'ai donc la relation qui va avec. J'essaie d'amuser la personne et de m'amuser aussi.

Je pourrais pas vraiment définir la relation par un mot, car c'est plus un ressentie, mais pour moi ça serait

Confiance, Partage, Découverte

- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?

Je ne pense pas qu'il y ait une réponse. Je pense a chacun a sa propre réponse. Pour moi, l'hypnose ne veut pas dire grand chose. C'est un assemblage, une catégorisation. Je pourrais pas non plus l'expliquer, c'est encore une fois un ressenti

- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?

Cela dépend de chacun.

Je pense que chacun a ses propres définitions des mots, pour certains, le mot hypnose veut dire quelque chose, pour d'autres non.

- En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

....

En quoi une poêle est-elle différentes d'une casserole ?

Allez, je vais peut être dire des absurdités....

Peut être le but ? le moyen ? Tous ?

- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?

Cette question est intéressante.

Déjà, qui te dit que ces gens là ne le font pas ?

Ensuite, ca dépend de ta question.

Si tu parles du fait que des gens pourraient se faire des suggestions afin de ne plus ressentir du tous la douleur, ht lors d'un choc, ne pas ressentir grand chose

J'ai envie de dire, c'est un peu comme si tu installe une alarme pour protéger la maison, mais que tu débranche le fil, parce que, ça fait du bruit..

Le but, quand il y a un choc, et que ça fait mal, c'est que tu le ressente, c'est genre ton corps qui te dit que faudrait pas trop faire ça, et que ça fait des dégâts. Et faire que ça te fasse mal est un bon moyen pour éviter que tu le refasse et que tu gardes ça a l'esprit.

Après, une fois qu'on est cogné, se diminuer la douleur, certaines personnes le font. Mais si il y a un nouveau choc, tu risque de le ressentir, à cause de la surprise.

Ensuite, pour le coca.

Déjà, je ne sais pas combien de personnes savent se donner en auto hypnose une illusion suffisamment parfaite pour que ce soit la même chose de boire du coca et de boire de l'eau (au ressenti, pas au niveau du mental) mais je doute qu'il y en ait des masses.

Au final, n'étant pas un de ceux qui peuvent avoir l'illusion parfaite (je l'ai au niveau mental, pas au niveau des ressenti, donc pour moi, il y a clairement une différence entre une illusion et du vrai), je ne peux pas répondre.

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?

Les personnes pratiquant un art sont elles plus heureuses que les autres ? Ça me fait penser a ces études que je trouve débile qui disent que les personnes qui mangent des artichauts sont plus heureuses (ou un truc du genre).

Bref, la définition du bonheur étant très personnelle et différente pour chacun, je ne pense pas qu'on puisse dire oui ou non.

Par contre, l'hypnose (comme le fait de conduire une mobylette toutes les nuits de pleine lune) , peut t'aider a être plus heureux si tu le veux, et fait en sorte que. A chacun ses moyens.

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissances de l'hypnose ?

Que tous est différents et rien immuable. Qu'au final, savoir se remettre en question est quelque chose d'utile si ce n'est nécessaire. Et qu'on a toujours quelque chose a apprendre, des autres, et de nous. (Cette conclusion est.....)

Dites le moi vous n'êtes pas d'accord, c'est toujours (enfin presque) un plaisir !

(Ah, et j'ai vraiment la flemme de me relire, donc les fautes.... Sorry)

Sur ce, au plaisir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce topic comporte de nombreuses questions importantes, et les différentes expériences Hangout qu'on a pu avoir permettent de nuancer les points de vue trop "surfaits" de certain. Bousculer les certitudes, remettre en cause les axiomes, c'est comme ça qu'on avance. Donc c'est très important. Voyons ça.

 

 

- Existe-t-il un état d'hypnose ?
 

Le problème derrière cette question a déjà été pointé plusieurs fois. Dire qu'il existe un état d'hypnose revient à dire qu'on peut définir cet état par des critères de démarcation. Cela revient à donner une définition au mot Hypnose, là où Hypnose est un concept relatif à chacun. Le degré d'abstraction est comparable à celui d'un idéogramme chinois : derrière le symbole se cache une idée et non une définition précise. La recherche sur la définition de l'hypnose avance (cf Faymonville), et au fur de ses avancées, elle recadre la définition de son objet de travail.

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

 

Je vais reprendre la réponse précédente : facteurs génétiques et environnementaux. D'un point de vue humain et biologique, on peut presque tout expliquer avec ces deux mots (difficile en effet de trouver une cause qui ne soit pas incluse dans ces deux ensembles...).

Ce qui revient à dire qu'au final on n'en sait rien. Y'a pas de recherche sur la réceptivité; et vue comment elles sont menées (usage de scripts, entre autre) on ne risque pas d'avoir de réponse avant un long moment. Le mythe des 20% hypnotisables vient en partie de là et des échelles de réceptivité... Mais ouais. Facteurs génétiques et environnementaux.

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

Je ne sais pas s'il y a une limite. Je n'en ai aucune idée et c'est terrorisant.

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

Là, je ne crois pas. On dit que la réceptivité se travaille, s'entraîne avec les transes, et j'en suis pas certain. Que certaines personnes développent des blocages vis à vis de certaines suggestions, ok. Qu'un hypno plus compétent arrive à contourner ses blocages pour atteindre son phénomène, ok aussi. Mais je ne crois pas que le contournement des résistances ait une influence sur le niveau de réceptivité effectif de la personne. Rien ne nous l'indique, et il n'y a aucune raison pour que la réussite de certains phénomènes et la réceptivité soit corrélées !

Peut-être que certaines personnes ne seront jamais suffisamment réceptives pour vivre des hallus ? Peut-être que leur profondeur de transe maximale (leur réceptivité) ne leur permet pas de vivre ces phénomènes, qu'importe la compétence de l'hypno.

 

Il doit y avoir une différence à faire entre réceptivité et réponse aux phénomènes. Probablement.

 

- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?

Je n'ai pas d'exemple de personne qui "se fait mal" durant une séance. L'éthique évite ses cas là, donc ils ne se sont jamais présentés à moi. 

 

Par contre, j'ai déjà vu une suggestion négative prise à la volée créer une douleur chez Clara. Et là, le problème de trop grande réceptivité se pose (sauf erreur de ma part je suppose que ce questionnaire n'est pas anodin et à un rapport avec la manière dont Clara réagit aux suggestions.)

Je suis conscient que Clara est très largement hors norme, et que donc elle bouscule fortement les modèles et les croyances jusque là établis. J'en profite également pour recadrer que je réponds avec cette problématique en tête depuis le début et que je vais essayer de tenir la comparaison jusqu'au bout.

 

- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?

L'aspect subjectif de la question est embêtant. Tu peux considérer que c'est bien parce que tu peux vivre des phénomènes cools. Par contre si tu es trop réceptif, à ce moment c'est pas bien (l'excès est toujours néfaste). La question est subjective. A la limite, "Est-il vraiment bon d'être réceptif à l'hypnose ?" aurait peut-être plus appuyé sur l'aspect négatif, et aurait plus remis en question.

 

- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?

Oui.

 

- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?

Tant qu'on a pas de définition de Hypnose, on ne peut pas définir Hypnotiser, ce qui ramène encore à se poser la question des spécificités de l'état. Ceci dit, je ne sais pas si créer une transe permet un plus grand contrôle de la personne, une plus forte influence, une manipulation plus forte. présenté comme tel, j'aurais tendance à  répondre oui une fois de plus.


- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?

Subjectivité, encore. Ca va dépendre du but. Un hypnothérapeute hypnotise pour le bien de la personne, pour créer un changement positif. Un hypno de rue éthique va chercher la découverte, l'interaction, l'émerveillement dans la création du phénomène, ce qui peut être plutôt positif (selon mes critères personnels du "bien").

Un hypno mal intentionné va faire du mal. Oui. Donc dans ce cas c'est pas bon.

 

- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?

Je complète ma soif de connaissances, apprend à me protéger et à comprendre les autres. Le hasard a fait que la pratique de l'hypnose m'a fait réaliser également à quel point l'outil était puissant et efficace dans la problématique de l'aide à la personne, ce qui m'amène à l'hypnothérapie et à la relation humaine.

J'en retire un sentiment d'accomplissement, j'apprends à être à l'écoute de moi-même et de mes émotions que j'arrive mieux à gérer, j'ai découvert des gens géniaux et je travaille avec passion. J'ai vraiment trouvé une forme de bonheur dans l'hypnose. La beauté des mots me touche énormément, et cette avancé dans la sensibilité à la parole que j'ai vécu n'aurait pas été possible dans un autre contexte. L'hypnose permet également de développer une communication extrêmement efficace et m'a recentré sur l'Humain, à une période où j'étais vraiment beaucoup plus mal qu'aujourd'hui.

- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?

Il faut voir ce que tu définies par bizarre, déjà. Je ne m'avancerai pas sur la définition. 

 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?
 

Le Rapport, le concept le plus important de l'hypnose. Tu mets ce que tu veux derrière du moment qu'il est là, mais il doit être là, et plus il est fort plus, il est efficace.

 

- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?

Déjà répondu. J'ajouterai que tu vas en hypnose avec tes croyances. C'est un axiome / une croyance très important(e) qui permet d'expliquer énormément de choses.

 

- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?

Encore faudrait-il qu'il en ai déjà eu un. On retourne sur le problème de la définition.

 

- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?

Alors, déjà, moi quand je me fais mal, je me fais une anesthésie hypnotique et ça marche. Donc cette simple réponse détruit ta première question.

 

Ensuite, je pense qu'une personne qui s'auto-hypnotiserai pour changer le goût des choses se sentirai peut-être comme trompée par elle-même. C'est une hypothèse, bien sûr. Peut-être qu'il existe quelque part dans le monde quelqu'un qui fait ça ? Moi, personnellement, je serai gêné par le fait qu'il s'agisse d'une illusion. Quitte à ce qu'elle soit dure, je suis en quête de vérité et d'authenticité. Ainsi, si j'avais des hallus, je ne le ferai pas, parce que j'aurai peur de me tromper moi-même.

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ? 

Les personnes qui font de l'auto-hypnose sont 23% plus heureuses et 12% plus réceptives. Elles obtiennent également des transes 35% plus profondes. (source)

 

Je ne vois pas pourquoi elles seraient plus malheureuses. Elles disposent d'un outil qui leur permet de changer, de créer des ancrages, de gérer des situations difficiles, et autres. Je ne pense pas que l'auto-hypnose puisse être néfaste. Personne ne voudrait s'auto-faire du mal, non ?

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissances de l'hypnose ?

On va en hypnose avec ses croyances. Réfléchissez deux minutes à ce que vous auriez répondu à cette question, et vous verrez que cette phrase englobe ce que vous pensiez. Elle est primordiale et permet d'expliquer énormément de choses en hypnose, avec seulement 7 mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Rincepoele, je trouve que tu as tord, ce topic et ces questions sont intéressantes. Elles permettent de voir la vision de chacun, et de prendre conscience de la diversité des opinions et des croyances.

 

Parce que j'ai ecrit à un moment que la question n'était pas intéressante ? J'ai pris le temps d'y répondre cela montre bien qu'elles m'intéressent ?

Parce que prendre le temps de répondre avec un peu d"humour" c'est mal ? Voyons ... mes réponses sont bourrées de métaphores pour certaines et représentent ce que je suis. J'expose un point de vue hors norme allant loin dans l'incompréhension de certaines questions mais qui peut, je pense, se tenir. Les réponses oui et non pour moi sont de celles qui ne donnent pas leur avis,

Si l'auteur ne donne pas sont point de vue, pour ma part cela implique du scepticisme et cela n'engage que moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Camille 

Je vais répondre à quelques une de tes questions , avec ma vision et mon experience , ceci n'engage que moi et c'est un point de vue personnelle que je ne suis pas aller chercher dans des livres .

 

- Existe-t-il un état d'hypnose  ?

 Tout dépend ce que le mot Hypnose définit pour chacun ? Une technique pour rentrer dans un état particulier ou  l’état particulier en lui même ou un processus qui englobe les deux .Pour ma part je choisirai le processus ,de part la technique j 'ai atteins un état particulier ,dans lequel je ne suis pas en tant normal et qui est caractérisait par different facteur propre à chacun. 

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

je pense que c'est du au fait de leur croyance , et donc elle sont plus suggestible. Par exemple, une personne qui croit à l’ésotérisme  et une qui n'y croit pas du tout, sera plus en clin à s'imaginer des choses dans un cadre spécifique ,par ex: une maison abandonné pour l' une pourra prêter à toute auto suggestion de sa part que pour l'autre cela reste neutre.

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

Dans quel sens le pousser ? dans des effets hypnotique plus ou moins croissant ?je pense que seul ton imagination et celle de ton volontaire peuvent en fixer la limite. Mais pour moi on peut aller très très loin.

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

Oui du moment que tu arrives à engager ses croyances dans un sens ou l'autre.

 

- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?

Qui  dit, que l'on ne peut pas?  " tout le monde "  quel Monde, celui que tu connais ? Par experience faite je pense que l'on peut arriver à faire  des choses  à certaine personne contre leur volonté .

 

- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?

Oui, si nous en avons le contrôle et que l'on s'en sert à bon escient .

 

- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?

je n'ai pas un avis tranché sur la question.

 

- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?

Manipulable par qui et par rapport à quoi ?

 

- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?

​Dans quel contexte, le cadre de la rue ou l’hypnothérapie ou les deux ? Pour ma part je pense que ça ne doit pas faire de mal si c'est fait dans une bonne intention.

 

- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?

Très bonne question.Je suis devenu hypnotiseur par accident et par curiosité , Au début je ne connaissais pas trop l'hypnose et donc j ai vu des vidéos de Messmer en restant sceptique quand même, et je me suis essayé à un de ses test sur une personne de mon entourage ,ça a tellement bien fonctionné que j 'en été bluffé; donc curiosité pour continuer,et ensuite vidéo des cabinet public  de  Kevin Finel qui m'ont fait  voir l'hypnose autrement  . Ce que j en retire , je mentirai si au début il n'y avait pas l’ego , mais ensuite beaucoup de plaisir à pratiquer ,à faire connaitre et partager.

 

- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?

Pourquoi tu te trouve bizarre ?

 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

Un échange, un rapport de confiance et une complicité qui ce créer

 

- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?

un peu de tout ça , je pense .

 

- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?

​Toujours tout dépend le sens que tu veux lui prêter .

 

- En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

Pour le marabout et l'effet placebo je pense aucun , pour le membre actif d'une secte ,nous n'avons  pas les mêmes valeurs et même objectif.

 

- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?

As tu des statistiques ? t'es tu vraiment pencher sur la question ?Peut être du fait qu'ils utilise l'hypnose pour des choses plus importante à leur yeux.

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?  

​Peut être pas mais elle en ont les moyens.

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissance de l'hypnose ?

Que l'hypnose existe vraiment peut importe le nom que l'on puisse lui donner, qu'il permet de modifier certaine perception, de changer certain comportement .

 et qu'il attire toujours autant de curieux qui se pose beaucoup de question  :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut salut :) , perso je les trouve intéressante tes question Camille, ça me permet de faire le point

alors, je tiens a dire que j'ai pas lu les autres réponses, pas que ça m’intéresse pas, mais je tenais a me laisser aller a mes réflexions perso, donc pas influencé ...

comme j'avais pas envie non plus d'y passer la matinée, je fais court sur certains truc, pis j'ai pas la science infuse en plus donc tu vois, entend, ressent cque jveux dire

pour finir, je dois dire aussi que je considère l'hypno comme étant notre etat NATUREL ... on apprends a écrire, on apprends a parler, on apprends A PENSER (d’où notre "dressage") bref on apprends le mental ... on apprends pas a jouer, ça viens tout seul ... et je sais pas si tu te souviens, mais ça prends beaucoup de place et d'importance a certains moment de notre vie ^^

Après, pour moimoimoi, comprendre l'hypno, il faut ouvrir son esprit et aller plus loin, vers des notions spirituelle (au minimum, et pour commencer)

mais ça n'engage que moi ...

pour comprendre l’être humain et l'univers, il faut penser vibration et énergie

allez, a 2main Camille :))

- Existe-t-il un état d'hypnose  ?

 pour comprendre l’être humain et l'univers, il faut parler énergie et vibration ... il existe donc un etat d'hypnose mesurable en herzt ... et mesurable en ressenti

 

- Pourquoi certaines personnes sont-elles plus réceptives que d'autres ?

pask'elles ont du mal a sortir de l'enfance ...même si consciemment elles s'appliquent a tenir leur rôle d'adulte ...

 

- Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

jusqu'au sommeil le plus profond de sa vie ??? :))

 

- Peut-on rendre quelqu'un plus/moins réceptif ?

bien sur ... déjà rien que le fait de le faire respirer en ouvrant et fermant les yeux, en fait, plus on y va, plus on plonge, et plus on est réceptif

 

- Pourquoi certaines personnes sont capables de se faire mal pendant une session alors que tout le monde dit qu'on ne peut pas pousser quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas ?

aie ... je pense qu'il faut comprendre que l'inconscient est toujours actif ... vraiment ... certaines personnes sont pollués a cause de leur entourage, de ce qu'elles vivent ... des médias beaucoup ... la aussi, c'est du cas par cas hin, je pense que tu peux pousser qqu'un de très suggestible, ayant une tendance pour l'autodestruction naturelle a se faire du mal en lui faisant entendre qu'en faisant ça, elle fait du bien a d'autre, ou a la communauté, en mm temps je sais pas j'ai jamais essayé, et je t'avoue que c'est pas l’expérience qui me fait le plus kiffer lol ^^

pour info, il a été prouvé que l'autodestruction était généré par un exces de métaux lourds ds le corps ... saloperie les métaux lourds bro ...

 

- Est-il bon d'être réceptif à l'hypnose ?

alors, là aussi je livre MA pensé ... je pense qu'a l'heure actuelle, il est surtout bon qu'on se rendre compte que nous en avons un, d'inconscient ...
il est fort possible qu'une grosse partie de la population ne soit pas consciente de leur inconscient, donc bon, oui pour moi ... ça peut éviter de se laisser polluer par le monde extérieur en se rendant compte a quel point on est suggestible ... et "bon" ... bin non, car ça dépends qui te mets les suggestions, si tu regarde beaucoup la télé par exemple, nan, c'est pas bon ...

 

- Les gens les plus réceptifs à l'hypnose sont-ils plus manipulables que d'autres ?

si ils n'ont pas conscience de leur inconscient oui ...

 

- Hypnotiser quelqu'un le rend-il plus manipulable encore ?

tout dépends encore de l'intention de l'hypnotiseur, je pense qu'un bon hypno se doit rendre a la personne son inconscient et de le lui faire découvrir (avec une phrase du style "et a partir de maintenant, le dialogue entre ton esprit conscient et ton esprit inconscient se fera plus fluide, a ton rythme, comme c'est bien pour lui et pour toi, tu prendras conscience des messages qu'il t’envoie" bref, j’étais parti là ^^...) redécouvrir son enfant intérieur en fait, puisque c'est ça hin, l'inconscient est un enfant de 5 ans ... super-doué certes :) et un enfant ça aime joué ...

 

- Est-il bon d'hypnotiser quelqu'un ?

bin on est tout le temps en etat d'hypnose ... donc encore une fois, oui, c'est indispensable aujourd'hui, surtout pour rendre l'esprit conscient conscient de son inconscient (...parti te dis-je lool...)

 

- Pourquoi êtes-vous hypnotiseur ? Qu'en retirez-vous ?

bin pour une fois je me trouve pas trop mauvais ds qque chose mouhahahaaaa ...
et j'adore ça, j'ai l'impression de faire du bien au gens, et comme on vends rien, en street, ça se rapproche de ma philosophie de vie (ça, ça emmène une notion de gratuité, et les gens sont ultra supris, c'est trop bon)
ce que j'en retire, c'est, indépendamment du fait que je sois super réceptif, donc je ressens beaucoup de ce que les autres ressentent, y'a une énergie qui circule, et ça me file la pèche, de plus, je sais pas comment expliqué, ça me mets en joie  :)  ...

 

- Pourquoi y-a-t-il tant de gens "bizarres" dans le milieu de l'hypnose ?

paske ils sont complétement déglingués lllooolllll ^^

quand a la notion de byzarre, bon, ça dépends de ta carte hin ...

j'ai connus des artistes (souvent musicien) que tu aurais trouvés vraiment étrange ...

des qu'on touche au monde imaginaire, après tout, tout deviens possible, qu'est ce que la réalité ... la normalité des choses n'est plus si normale, et c'est ça qui est génial ^^

 

- Qu'elle est la relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé ?

un lien, on crée un lien ...

faut développer certes, mais en même temps, j'ai l'impression que c'est particulier pour chacun alors, et vue l'heure ... on en reparleras :)

 

- Qu'est-ce que l'hypnose ? Un état ? Un art ? Un concept ? De la manipulation ? Une utilisation de l'effet placebo ? L'art de développer une croyance chez quelqu'un ?

un art ... nous sommes des artiste, au sens le plus noble du terme ... :D

 

- Le mot "hypnose" a-t-il encore du sens ?

​... hhheeeuuu ... OUI ! ;)

 

- En quoi un hypnotiseur est-il différent d'un marabou ? d'un médicament placébo ? d'un membre actif d'une secte ?

en rien, juste une histoire de carte et de croyance
quand aux sectes, bin on vit tout les jours ds une secte mediatico politique ... zavez pas remarqué ???

 

- Pourquoi les gens qui disent être capables de s'anesthésier une partie du corps ne le font pas lorsqu'ils se font mal (ex: coup de pied dans un meuble) ? Pourquoi les gens capables de modifier parfaitement leur perception du goût continuent à acheter du coca ou du vin alors qu'ils pourraient boire de l'eau et imaginer le reste ?

alors ça ... les habitudes sont difficiles a tuer hin ...
faut pas oublier que c'est un peu nouveau ... en avoir entendue parler, savoir que ça existe, et en faire une discipline au quotidien ... y'a des tas d'hypno qui se mettent pas en auto hypnose, ne serai ce qu'une heure par jour ...
alors qu'on vit depuis des années ds ce monde ultra matérialiste ...
je pense a un ancrage de non-croyance, donné par des barrières sociale et des "ça se saurait" depuis oula ... bien des années maintenant ...
en même temps, je me demande si c'est pas un truc super collectif en fait, ds le sens ou arrivé a avoir des hallu tout seul ça doit pas être facile, on va dire que c'est plus simple de transformer l'eau en jus d'orange quand c'est quelqu'un qui te le suggère (il me semble) ...

 

- Les personnes capables de s'auto-hypnotiser sont-elles plus heureuses que les autres ?  

certainement, mais l'hypnose n'est pas tout ... le second cerveau, c'est l'appareil digestif ... être bien ds ces pompes, c'est être en accord avec son ventre :)

 

- De quoi êtes-vous absolument sûr dans votre connaissance de l'hypnose ?

que C EST NOTRE ÉTAT NATUREL !!! le mental est une pure invention ... et pif :P

 - Jusqu'où peut-on pousser quelqu'un de très réceptif ?

bin jusqu'au bout, tu pense que les gens qui se font sauter avec une bombe en public, ils sont ds leur etat normal ???
après, c'est du conditionnement, certes ...

sincèrement avec la street, a mon avis, tu peux pas aller au delà de la volonté de la personne ... mais j'ai jamais essayé ...

j'irais gentiment battre en touche sur cette question en fait ...

 

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2