Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Première fois où ça marche !


Recommended Posts

Magnifique soirée ce soir à Beaubourg.

J'ai eu 3 volontaires, et la 3ème était la bonne. Presque tout est passé, jusqu'aux hallus :D

 

La dernière fois, j'avais eu tellement froid que cette fois je me suis habillé comme en hiver. Problème réglé. On a fini à 17° à 20h30. C'est pourtant pas le pôle, mais il faut croire que je suis frileux.

 

Encore une fois, les pancartes ont été d'une redoutable efficacité. Des volontaires de qualité, en quantité.

 

1) Volontaire 1. Une jeune femme qui arrive précipitamment, avec une amie. Elle veut découvrir ce que qu'est l'hypnose. Pré-talk, doigts, mains, ça marche bien. Livres et ballons : le bras lourd descend, mais le bras léger ne monte quasiment pas. Main vers le visage puis induction. Elle penche sa tête comme il faut. Et là, pendant que j'approfondis, elle se met à rigoler. Ca me déstabilise un peu mais je continue comme si de rien n'était, en essayant d'utiliser ce rire pour approfondir plus encore. Je voulais lui faire une main collée, mais j'oublie de faire la suggestion avant de la réveiller. Du coup j'enchaine sur la carte de Calof, qui semble marcher pas trop mal. Mais entre temps, tout son groupe d'amis est arrivé, et ils rigolent bien. Ils lui rappellent qu'il faut y aller. J'insiste pour lui faire un réveil propre (qui l'a encore fait bien rigoler), et on en reste là.

 

2) Volontaire 2. Un jeune homme qui arrive avec un ami, et qui veut découvrir l'hypnose. Pré-talk, doigts, mains : impeccable. Livres et ballons : c'était plutôt une catalepsie. Pire : j'ai même eu l'impression que c'était le bras léger qui tombait et le bras lourd qui montait. Le volontaire a bien senti qu'il se passait quelque chose. Son pote était amusé, mais l'a pressé de partir. Ils sont donc partis tous les deux, sans que je puisse faire un réveil propre.

 

3) Volontaire 3. Une jeune femme à l'air un peu craintif qui s'approche de moi doucement et qui me dit vouloir découvrir l'hypnose. Elle me dit qu'elle connait à peine le sujet, mais que ça lui fait peur. Je fais de mon mieux pour expliquer, dédramatiser, rassurer. Doigts, mains : tout se passe bien, mais elle semble refuser de fermer les yeux. Livres et ballons : le bras lourd descend, mais le bras léger ne monte pas. Carte de Calof : OK. Je la sens quand même encore craintive et un peu tendue. Chute en arrière : elle recule un pied. Je lui propose de recommencer : ça marche. Confiant, je continue avec la main vers le visage. Ca met un peu de temps à démarrer, puis la main accélère. Je bafouille la formule consacrée, puis : "dors !". Etrangement, sa tête ne tombe pas en avant comme les autres. Je ne me laisse pas impressionner et je continue. Je la réveille et j'enchaine sur un butterfly pour approfondir encore avec l'ascenseur. A la fin, je lui suggère une main collée sur la tête, et ça marche :) Je la sens légèrement perdue, donc j'arrête rapidement et je la fais parler pour dédramatiser. J'enchaine avec les pieds collés, et ça marche encore :) Super confiant, je refais un butterfly et je suggère l'amnésie du prénom via tableau noir. Et ça marche encore :D Elle semble inquiète alors je la rassure encore. Je tente de lui donner un nouveau prénom, mais rien ne sort. Puis elle me dit "mais c'est pas mon prénom!". Petit fail, mais je laisse filer. J'enchaine avec l'oubli du 4. Je lui fais compter sur ses doigts, mais au moment du 4 rien ne vient. Plusieurs fois de suite. J'exulte. Je commence à être à court d'idées, car je n'avais pas envisagé aller jusque là ce soir. Puis je pense au pause/lecture. C'est l'un des trucs qui me parait le plus énorme, mais comme ça avait bien marché jusque là, j'étais en confiance. Disparition/apparition d'une carte : succès :) Téléportation : succès :D Je lui propose de se téléporter elle-même, mais là elle commence à flipper. Je la rassure du mieux possible, mais je la sens un peu effrayée. Puis j'ai l'idée géniale de lui faire faire juste un quart de tour sur elle-même. Elle accepte. Et ça marche :) Je lui demande si elle a une star favorite (ex : Britney Spears), mais elle me dit qu'elle n'en a pas. Je lui demande si elle aime les animaux, elle me dit qu'elle aime les chiens. J'enchaine, et elle voit un petit chien à ses pieds :D Mais un chien minuscule, qui s'avèrera par la suite être le chien de Britney Spears :P Je lui propose de le caresser, mais elle me dit qu'elle ne caresse pas les chiens. Puis le petit chien s'en va, et je la réveille proprement. J'ai continué à discuter normalement avec elle pendant un petit moment, avec YlsNovak si je ne m'abuse. Elle m'a dit que c'était bizarre et que ça faisait un peu peur, mais j'ai continué à la rassurer en lui disant que finalement il n'y avait rien d'effrayant et que ça lui ferait un beau souvenir. Puis elle est partie.

 

Cette dernière expérience était tout simplement magnifique ! C'était la première fois que je provoquais une vraie catalepsie, à partir de zéro. Et dans la foulée : amnésie, pause/lecture, et même hallucinations ! Je n'en croyais pas mes yeux. Mais je ne me suis pas laissé impressionner, et tout a fonctionné comme sur des roulettes. C'est vraiment un grand pas pour moi : cette expérience va grandement améliorer ma confiance les prochaines fois.

 

PS : Et pour terminer en beauté, j'ai pu assister à une magnifique séance de Titi avec une volontaire exceptionnelle :D

 

Ce soir, je suis heureux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Whoaa super ! :D

Pour le rire qui te déstabilise, ça vient avec l'habitude. Il faut vraiment ne pas le prendre pour soi ; la personne rigole parce que quand l'hypnose prend, ça fait très bizarre et c'est souvent rigolo. D'ailleurs j'ai pris l'habitude, dès que je sens que la personne commence à rire mais se retient par peur que je le prenne pour moi, d'immédiatement désamorcer en disant "Si tu as envie de rire, n'hésite pas : rire, c'est agréable, ça fait du bien, et je ne le prendrai jamais personnellement, je sais que tu ris parce que tu sens ces phénomènes étranges et agréables t'envahir..." et généralement, j'enchaîne sur un bouton du fou rire pour finir de désinhiber le rire de la personne. Je finis toujours en riant moi-même, un peu pour suggérer le rire par mimétisme, un peu parce que ça me fait rire aussi, parce que je suis synchronisé avec le volontaire :) Tout le monde rit, tout le monde est content.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Des volontaires de qualité. En quantité" ? Tu étais probablement en état hypnotique, c'est pour ça que tes suggestions ont si bien marché. Félicitations.  :)

 

Moi j'ai plutôt vu une dizaine d'hypnocannibales affamés prêts à s'entre-dévorer pendant une heure pour le premier volontaire qui accepterait de se prêter au jeu... :ph34r:

 

Mais c'est vrai qu'à la fin cela s'est bien débridé et que les dernières séances étaient très marrantes. 

 

Bonne journée. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, ta troisième volontaire s'est vraiment laissée aller. Bien joué.

En fait j'ai constaté le calme/douceur avec lequel tu as fait ta séance et je pense que c'était exactement le genre d'ambiance dont avait besoin la jeune femme pour se laisser aller. Tu l'a bien accompagnée dans ses angoisses et ça a payé. Comme quoi des fois c'est quand on s'y attend le moins.


 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Des volontaires de qualité. En quantité" ? Tu étais probablement en état hypnotique, c'est pour ça que tes suggestions ont si bien marché. Félicitations.  :)

 

Merci :)

Pour l'état hypnotique de l'hypnotiseur, toute blague à part, je crois qu'il y a un peu de ça. Les rares fois où j'ai eu quelques résultats, j'étais vraiment dans ma bulle avec l'hypnotisé. Aucune vision, aucun souvenir de ce qui se passait autour. Et j'ai même constaté un autre phénomène étrange : après une session qui a bien marché, je peux repartir à vélo en montant les côtes sans effort ! Ou alors c'est une "amnésie de l'effort",  ou un truc dans ce genre. Quoi qu'il en soit, une séance d'hypnose ça met en forme :)

 

En fait j'ai constaté le calme/douceur avec lequel tu as fait ta séance et je pense que c'était exactement le genre d'ambiance dont avait besoin la jeune femme pour se laisser aller. Tu l'a bien accompagnée dans ses angoisses et ça a payé.

 

Oui, je pense en effet que c'est ce qu'elle attendait. Le courant est passé. Mais j'aurais dû la rassurer encore plus, voire même l'obliger à rire pour qu'elle se sente mieux. Elle a été un peu effrayée durant toute la séance, mais pas assez pour l'empêcher de continuer. Je pense qu'elle en gardera quand même un bon souvenir, c'est l'essentiel. On a essayé de dédramatiser un maximum après la séance.

 

D'un autre côté, j'ai eu plusieurs fois l'impression que les volontaires s'ennuyaient avec moi, surtout les moins réceptifs. Du coup ils s'en vont avant d'avoir pu expérimenter des phénomènes étonnants. Donc il faut probablement détecter très vite la personnalité du volontaire, pour pouvoir s'adapter à son rythme...

 

Au fait, Cafine, à un moment tu voulais me dire quelque chose, c'était quoi ? J'étais complètement dans ma séance et je t'ai impoliment ignoré...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...