Aller au contenu
Forum Street Hypnose

1er Compte rendu général - Caf


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Tout comme les autres sujet sur cette section, je viens présenter un compte rendu de mes expériences.

Après avoir regardé plusieurs sujets je me rend compte que ce n'est pas une mauvaise idée que de présenter ses progrès/échecs, ne serait-ce que pour se faire une feuille de route et mieux visualiser l'apprentissage de l'hypnose. :) 

J'ai donc débuté l'hypnose de manière "active" assez récemment à vrai dire il y 15 jours.
Cela s'est fait d'abord par curiosité et puis finalement par intérêt grandissant quand on constate l'étendue de ce qui est possible de proposer via l'hypnose, que ce soit de la détente, du spectacle, soins etc...

J'ai commencé de manière assez conventionnelle, j'ai lu quelques explications, regardé des vidéo, été fouiller en bibliothèque.
Et finalement j'ai acheté le livre de J-E parce qu'il se révèle pédagogiquement utile et pratique, Pour un débutant c'est une mine d'or qui donne en mon sens de bonne bases.

Me voilà donc frais comme un gardon à lire un livre qui me dit que je peux en quelques minutes faire de l'hypnose, je le lis, le relis etc... Et puis je me dit que c'est bien beau tout ça il faut bien commencer à tester.

Les premiers essais je vais passer assez vite dessus puisque, de manière logique, il se sont révélé des "échecs". D'une part c'était sur des camarades de classe (qui voyaient en l'hypnose une lubie de ce cher Matthieu) d'une autre part je n'avais pas bien saisit encore ce que je devais transmettre et rechercher chez l'autre, d'autant plus que n'aillant à ce moment jamais vécu de situation hypnotique, j'avais du mal à percevoir l'état que je cherchais chez les partenaires.
Bon bien entendu les petits jeux de sensibilisation on tout de même fonctionné, et mes amis me prennent finalement au sérieux. Ni une ni deux je me met en quête de réponse à mes attentes

J'ai donc relu le livre et j'ai compris plus ou moins ce qui ne fonctionnait pas. La notion d'induction me semblait encore floue, j'avais du mal à savoir dans quel état mes partenaires devaient se retrouver, j'avais aussi du mal à trouver les signes de transes etc... j'ai donc fait un petit passage sur le hangout où l'on ma expliqué ce qui était recherché.
Je ressens un peu un déclic et je commence un peu à comprendre ce vers quoi je dois tendre : l'importance du travail de l'imagination sur le partenaire, le fait que le partenaire à moins d'être une exception de la nature a besoin d'un bon approfondissement, l'importance de calmer le débit de mots à la seconde, l'importance capitale du prétalk. J'avais lu tout ça mais finalement le fait d'en avoir discuté m'a fait comprendre l'importance de ces éléments. (quand bien même aujourd'hui encore je patine dessus.)

Je réessaye. Et je constate déjà des changements. D'une part mes partenaires ont plus confiance en moi puisque je leur explique mieux, je prend plus de temps pour dédramatiser l'hypnose et je leur explique ce que j'attends aussi d'eux.
La sensibilisation se passe très bien, j'arrive maintenant à savoir qui dans mes connaissances sont des sujets très "sensibles" à l'hypnose. Finalement je me rend aussi compte d'une chose : Ce n'est pas la personne que j'hypnotise qui crée ces échecs, mais en fait ma propre peur d'en avoir qui les crée.
En d'autre terme, j'abandonnais trop au moindre mauvais signe. Je manquais (manque) de confiance en moi et finalement le partenaire partageait mon échec puisque je le faisait ressentir.
Je pense que malheureusement c'est encore le cas aujourd'hui, j'ai toujours peur de l’échec, alors que, on le l'a fait comprendre, la simple explication de l'hypnose et les petits jeux de débuts de séance laissent déjà les partenaires heureux.

Je constate donc, en fin de semaine dernière que, mine de rien, j'ai fais un bon chemin, certains ont du être bien plus rapide que moi, mais qu'importe je me rend compte que je viens de passer une semaine de folie et que quand je commence a me rendre compte que je consacre de plus en plus de temps à l'hypnose.

Le weekend arrive on est Samedi, je pars de Paris pour la province afin de fêter l'anniversaire de mon meilleur ami. Instinctivement, je prend mon livre, lui ayant promis de lui faire découvrir l'hypnose.
Je le relis, encore et encore dans le covoiturage..  -_- 

J'arrive donc chez mon ami et je constate avec joie que je ne connais presque personne, beaucoup de collègues peu de vielles connaissances.
Instinctivement je me dit "allez ce soir c'est buffet à volonté d'hypnose". :rolleyes: 

Tranquillement je commence donc à parler de l'hypnose, un peu en mode "fake it" mais après tout qui ne tente rien n'a rien, ces gens ne me connaissent pas et si ils voient en moi un hypnotiseur, autant ne pas les décevoir.
Plein de questions tombent, j'y répond, je dédramatise, des gros fous rires et je commence à noter que certains d'entre deux sont intéressés et me demandent d'essayer sur eux. Je promet, je laisse un peu de temps passer, lance quelques suggestions innocentes "toi tu as bien envie d'essayer hein?" "tu imagine ce qui se passe si perd ton prénom? Ou si tu en avait un autre?" Et puis finalement je me retrouve avec une première jeune fille qui veut tester.
Je lui parle beaucoup je lui explique ce que j'attends d'elle, qu'elle va vivre un bon moment. Elle semble me faire confiance, et dans tous les cas je la fait rire un bon coup en disant que d'une part elle peut se réveiller à n'importe quel moment si cela ne lui plait pas et que d'ailleurs son ami à coté a le droit de me frapper si jamais je passe du coté obscur. Rires, et on débute la séance.

Je remarque que la jeune fille est très réceptive et je commence un peu à m'étonner moi même, les catalepsies fonctionnent, après une ou deux inductions, elle est totalement relaxée, je continue petit à petit vers de l'amnésie, cela ne fonctionne pas, encore dans mon optique de l'échec lui propose un réveil propre et pour le fun je lui suggère d'aller courir dans le jardin quand elle se sentira en pleine forme. Chose qu'elle a fait, étonnamment. Je surveille un peu la jeune fille, on débrief sur la séance et j'entend les commentaires des gens autours. Je leur explique que ça ne fonctionne pas toujours à 200% mais que la jeune fille était très réceptive, mais visiblement ils sont déjà époustouflés, je pense que le simple fait de faire une induction les as tous étonnés. Et une fois cela fini je me retrouve avec plusieurs personnes qui veulent absolument être hypnotisé.

J'en choisi un avec qui j'avais discuté plus en profondeur et qui me semblait vraiment intéressé et totalement volontaire et de surcroît qui ne buvait pas (nageur, son corps est un "temple") Je lui fais un prétalk il est un peu stressé, je prend mon temps pour le détendre avant même de débuter, je lui propose de fermer les yeux de relâcher tous ses muscles, en gros je lui montre ce que j'attends de lui quand j'irais lui faire une induction.
La séance débute, et dès les premières minutes je constate que malgré le bruit ambiant il est focalisé sur ce que je lui dit. et accepte très facilement mes suggestions. je fais les mains aimantée. Il est très réceptif, et j’enchaîne de suite avec une induction main visage et un approfondissement. Totalement détendu j’enchaîne sur une catalepsie du bras il n'arrive pas à le plier. A mon grand étonnement, la suite de mes suggestions sont passées toutes seules.Rire incontrôlable Amnésie du prénom, oubli d'un chiffre, se sont très bien passé. revolver à détente, boutons Rire/Enervé, Finalement je me suis rendu à l'évidence : j'étais en face d'un somnambuliste. 

A ce moment je n'arrivais pas à savoir qui était le plus étonné, moi ou le public.

J'ai tenté les changements de goûts qui n'a pas trop fonctionné sans doute à cause de ce qu'il venait de manger/mon discours pas assez précis.J'ai enchaîne sur un pause/lecture, hilarité générale, et enfin j'ai terminé avec une rencontre avec une star, qui a fonctionné et je me suis retrouvé dans la peau de Lady Gaga avec prises de photo etc..

A ce niveau j'étais un peu perdu, plus trop d'idées en tête et surtout beaucoup trop de question "qui que quoi que pourquoiqueçaafonctionné" J'ai donc entrepris un réveil en douceur et proposé au partenaire de redevenir dynamique voir même plus qu'en début de séance, ça a pris le temps qu'il fallait mais après avoir retrouvé ses esprit il semblait vraiment super heureux.
(et moi aussi je l'étais)

Débrief encore, beaucoup de discutions entre les gens autours, mon partenaire et moi etc etc.. Finalement j'ai continué avec deux autres personnes avec un bon taux de réussite l'une d'entre elle est allé jusqu'au pause lecture mais je commençait à fatiguer, aussi ais-je préféré me stopper là plutôt que de faire de mauvaises erreurs ou de mauvais réveils. Mais j'ai réussi à vivre dans cette soirée un très très bon moment et j'ai repris confiance en moi et j'ai réussi à démystifier à une dizaine de personnes l'hypnose ce qui est top.

Retour à Paris.

De retours à Paris je me suis dit qu'il était temps pour moi de découvrir les joies du street-hypnose et surtout de rencontrer sur le terrain d'autres hypnotiseurs. C'est donc ce que j'ai fait hier à Beauboug.

Je ne vais pas trop m'attarder dessus parce que mon topic doit ressembler à un essai, mais j'ai retenu de cette rencontre la diversité des genres d'hypnotiseurs. Entre une personne dynamique et une autre totalement calme, j'ai pu découvrir quelques techniques et quelques manières d'aborder les gens tout à fait incroyable.
Il m'est assez difficile de décrire ce que j'ai ressenti, à la fois de l'admiration et de la crainte. Dans l'absolu j'ai plus chercher à oberver qu'a pratiquer, et d'ailleurs j'ai eu du mal à gérer mon seul partenaire, bien qu'il était très sympathique et très ouvert.
Je met ça sur le compte de l’inexpérience et de la timidité. J'ai très certainement du avoir un mauvais pretalk ou une routine qui ne correspondait pas à la personne. En tout cas je remercie fortement Simbak pour ses conseils.
Et j'espère pouvoir continuer de gagner en aisance afin de proposer de bonnes expériences à mes partenaires.

 

je prendrais plus le temps de revenir sur ce qui se passe dans la rue une autre fois, je vous remercie d'avoir lu ce papier et à une prochaine dans les rues !

Matthieu - Cafine  :D 
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo pour ce que tu as fait : j'espère un jour recevoir les bons conseils qui me permettrait d'avancer. Je pense faire un premier essai à la rentrée dans deux semaines : je vous dirais comment cela s'est passé. En attendant je vais continuer de chercher des informations sur l'hypnose afin d'être à l'aise et de peut-être réussir. J'accepte les conseils de tout le monde

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo pour ce que tu as fait : j'espère un jour recevoir les bons conseils qui me permettrait d'avancer. Je pense faire un premier essai à la rentrée dans deux semaines : je vous dirais comment cela s'est passé. En attendant je vais continuer de chercher des informations sur l'hypnose afin d'être à l'aise et de peut-être réussir. J'accepte les conseils de tout le monde

 

Depuis ce message j'ai continué à pratiquer je suis sorti deux fois dans la rue m’entraîner et c'est dans la rue que j'ai beaucoup appris.

Je pense pouvoir m'en sortir désormais, loin de faire le 1/4 de ce que font les autres ici mais bon anyway, l'aisance vient en pratiquant.

Tu sais au final ce qui est le plus important : la pratique. Fonce n'attends pas deux semaines ^^ Dit toi que ne ne va pas échouer puisque dans un sens ce sera ton premier coup. Tu va juste constater là ou tu aurais pu mieux te débrouiller.

Comme me disait un hypnotiseur avant-hier, la notion d’échec n'existe que depuis que les gens considèrent d'eux même qu'ils peuvent échouer. Si tu te lance et que tu montre que tu as confiance en toi et en ce que tu fais, ça fonctionnera. Il n'y a pas de "peut-être" réussir. Si tu considère que tu va réussir, ça réussira.

Et quand bien même tu ne dépasse pas les catalepsies et que tu sens que tu t'es embrouillé ou je sais pas (peu importe si tu considère que tu as loupé un truc), ne perd pas sang froid, et laisse la personne choisir elle même les raisons pour lesquelles la séance ne peut aller plus loin.. "Fake it till you make it" De toute manière rien que les petits jeux d'imagination/relaxation et une bonne induction suffisent parfois pour ton partenaire et pour un novice c'est déjà une réussite de parvenir à intéresser la personne. Les phénomènes hypnotiques viendront naturellement, tu aura tout le temps de satisfaire ton ego plus tard.

Enfin je dis ça mais c'est ce que j'ai constaté.

Enfin, si tu as lu le livre de JE, comme un peu tout le monde ici et bien je ne peux que te recommander d'essayer sur des gens que tu ne connais pas ou peu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...