1 1
Vincent999

Première sortie en solo

Recommended Posts

Hier soir je me suis senti un peu en manque, alors je me suis dit que c'était l'occasion de tester une expérience en solo. Ca faisait longtemps que je voulais tester la place de la Contrescarpe à Paris, alors j'ai tenté ma chance. Endroit qui s'est révélé être un excellent spot.

 

Je suis arrivé vers 18h30, et j'ai observé. La place était libre, pas de masseurs en vue. J'ai fait le tour de la place pour m'imprégner de l'ambiance. Il y avait peu de passage, je me suis dit que ça ne serait peut-être pas terrible. J'ai repéré ce qui me paraissait le meilleur emplacement (côté rue Mouffetard), mais il y avait quelques personnes qui attendaient visiblement un rendez-vous. J'ai attendu qu'elles s'en aillent puis j'ai investi l'endroit vers 18h50. J'ai simplement posé ma pancarte par terre, et j'ai attendu, souriant gentiment aux passants. Hors de question de faire du picking, ce concept me répugne.

 

J'ai attendu un bon moment, le cœur battant. Il n'y avait pas grand passage, et beaucoup de personnes venaient visiblement de faire les courses. Un homme m'a gentiment demandé ce qu'était l'hypnose gratuite, pensant visiblement que c'était un échantillon de je ne sais quoi. Je lui ai expliqué succinctement, et il est parti. Pendant que j'observais la rue, des petits groupes de jeunes s'étaient posés derrière moi, probablement pour attendre d'autre personnes. Un volontaire a fini par se présenter vers 19h10, et la machine s'est emballée. Ensuite, les autres volontaires se sont enchainés non-stop.

 

Je ne me souviens plus exactement, et les banalités ont peu d'intérêt, mais en gros voilà ce que ça a donné.

 

1) Il me semble que le 1er volontaire était un jeune homme avec qui la main collée n'a pas marché (à moins que ce ne soit un faux souvenir ?). Je l'ai laissé partir, mais la scène a attiré la curiosité des badauds.

 

2) Une jeune femme. Belles téléportations. Apparition d'un énorme poisson rouge dans son bocal :) . Un ami a joué le jeu en tenant le rôle du poisson.

 

3) Une jeune femme qui avait vu Messmer en spectacle. Elle avait eu la main collée sur la tête, mais n'était pas montée sur scène. Tout a super bien marché, jusqu'aux hallucinations. Voyage en Nouvelle Zélande.

 

4) Jeune femme. Belles amnésies. Voyage à Marrakech. Il faisait super chaud, elle a commencé à enlever sa doudoune. J'ai aperçu un peu de son décolleté, et sur le coup j'ai eu peur qu'elle soit à poil dessous :wacko: (ce qui était quand même fortement improbable vu la saison). Je lui ai donc suggéré de garder sa doudoune, puis elle a juste enlevé son écharpe.

 

5) Homme dans la quarantaine. Il était bluffé de la séance précédente sur son amie, il est parti en transe tout de suite. Téléportations. Voyage en Thaïlande. Oubli du français pour parler Thaïlandais : hilarant :) Il a même salué ses amis à la manière d'un asiatique.

 

6) Jeune femme qui a attendu son tour pendant 1 heure ! Et je vais m'y attarder car la séance a vraiment été extraordinaire. Tout est passé sans aucune difficulté, et à chaque réveil elle était parfaitement lucide. Je m'en suis donné à cœur joie. Décollage mains/pieds en touchant le nez :) Catalepsie de la main sur un lampadaire, sans réinduction. Pour le pause/lecture, j'ai installé une baguette magique dans son doigt pour transformer des cartes et se téléporter. Elle a trouvé ça génial. Elle voulait se téléporter sur le scooter à côté, je lui ai suggéré un meilleur choix. Apparition d'un petit chat qu'elle connaissait, elle a bien joué avec. Voyage aux Etats-Unis.

 

Je lui ai dit qu'il y avait plein de monde, mais qu'il allait falloir parler anglais. Sur quoi elle m'a répondu : "Oh, I don't speak English !". LOL ! Et elle a continué toute la suite dans un anglais super propre :D Pour jouer le jeu, j'ai moi aussi parlé en anglais, mais ahem, je ne suis pas vraiment doué à l'oral :unsure: Et là, je me suis retrouvé à parler super vite en anglais avec elle devant tout le monde, c'était surréaliste :blink: On est retournés voir ses amis qui se sont retrouvés bien en difficulté pour communiquer. Je leur ai dit qu'en parlant "normalement" (pour ne pas dire en français) ça marchait aussi, et on a tous continué à parler français alors qu'elle continuait à entendre et à parler anglais.

 

Puis on est allés faire les boutiques. Le mot "shopping" semble magique avec les nanas ;) On a acheté des raquettes de badminton qu'on a payé avec des dollars invisibles. Puis on a joué au badminton en pleine rue avec des raquettes invisibles :D Un grand moment, même si de telles raquettes ne sont pas faciles à manipuler.

 

Puis réveil, et elle était hyper contente d'avoir vécu tout ça. Elle se rappelait de tout ce qui s'était passé. Par contre, elle était persuadée que le chat avait réellement été là ! Un ami qui avait filmé lui a montré la vidéo où elle caressait... rien du tout ! Et elle a fini par accepter qu'elle avait effectivement rêvé. Elle est repartie enchantée.

 

Seul point négatif : au réveil, elle m'a dit qu'elle avait mal au dos. Et d'ailleurs moi aussi. En fait, on s'est pétés le dos avec le badminton. On était tous un peu crispés d'être restés longtemps debout, et le fait de faire des mouvements sportifs sans échauffement nous a un peu malmenés. Ce matin, je n'avais quasiment plus mal au dos, donc je pense qu'il en aura été de même pour elle. Plus de peur que de mal. Mais ça ne me donne pas envie de recommencer ce type d'exercice.

 

7) Un jeune homme qui avait fait quelques séances d'hypnose ericksonienne avec un thérapeute. Il m'a dit qu'il avait du mal à se lâcher. Je ne me suis pas laissé démonter. Les catalepsies ont bien marché. Les amnésies ne sont pas du tout passées. J'ai fait le bras impossible à plier pour compenser. Original : pendant le pause/lecture, il s'est figé à chaque fois, mais l'amnésie n'a pas fonctionné. Il voyait tout ce que je faisais. Histoire de lui faire quand même vivre quelques trucs, j'ai fait "pause" avec son bras tendu sur le côté. J'ai ôté mon blouson et j'ai utilisé sa main comme portemanteau pendant quelques instants, en faisant mine d'aller me promener :lol: Puis je l'ai libéré. Et là, il m'a dit encore une fois que ça n'avait pas marché. Je lui ai quand même fait remarquer qu'il s'était passé un truc pas très normal. Et il a eu le culot de me répondre qu'il avait gardé le bras tendu par politesse (la tête figée comme une statue !), pour ne pas me contrarier. LOL ! Bref, ça s'est quand même bien passé pour un gars un peu réfractaire.

 

8) Un grand jeune homme plutôt craintif. Il voulait essayer juste un peu, car il devait partir. Catalepsies très moyennes, il a tout décollé assez facilement. Il a bien senti qu'il se passait quelque chose, réveil, et on a arrêté là.

 

9) Un jeune homme qui voulait absolument aller voir quelqu'un dans un village de Nouvelle Calédonie, où il n'est jamais réellement allé. Je lui ai dit que c'était possible, mais que les voyages étaient des phénomènes avancés. Il fallait donc prendre le temps d'arriver jusque là. Il avait tout son temps, ce projet lui tenait vraiment à coeur. Les trucs habituels sont très bien passés. Il m'a dit que cette sensation était bizarre, d'être là et pas là à la fois, de sentir qu'il pouvait casser la suggestion à tout moment s'il le voulait. Je lui ai répondu que c'était normal, que ça se passait comme ça en hypnose. Apparition d'un animal : échec. Puis le fameux voyage. Avion : OK. Taxi : OK. Ouvrir les yeux dans le village : échec. Il était quand même content d'être allé jusque là, mais m'a dit qu'il voudrait absolument essayer à nouveau. Je lui ai conseillé de passer à Beaubourg un jour ou l'autre et de tenter avec un autre hypnotiseur pour changer.

 

 

Finalement, j'ai terminé à 23h30. Une session de plus de 4 heures ! Je suis vraiment content de cette sortie pour plusieurs raisons :

  • Première sortie en solo, tout à fait réussie.
  • Premier test de la Place de la Contrescarpe pour hypnotiser, passé haut la main.
  • Des volontaires aux anges, qui ont vraiment tous passé un excellent moment.
  • Un public ravi ! Les amis des volontaires et les autres.
  • Beaucoup de rire. Pour la première fois, j'ai utilisé presque systématiquement les boutons du rire quand les volontaires semblaient un peu tendus. Effet garanti sur les volontaires et leurs amis.
  • Idée de donner une baguette magique pour le pause/lecture. Totalement efficace, personne n'a flippé.

Seul point à améliorer : les apparitions. J'ai souvent dû m'y reprendre à 2 fois pour faire apparaitre les animaux. Et Rihanna n'a pas voulu venir du tout. Il faudra que je trouve des trucs pour que ça marche mieux.

 

Bref, une soirée mémorable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah dis donc Vincent,

 

Le monsieur semi-timide, peu sur de lui d'il y'a un mois à disparu :o Ca fais plaisir à lire ;)

 

Je serais ravi qu'on aille une prochaine à plusieurs sur cette place "counterstrike", excuse moi j'arrive jamais à me souvenir du nom :P

 

Ps: Ne pas tenté la suggestion: Bomb has been planted

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super expérience. Ce fait vraiment envie de t'y accompagner.

 

 La plupart du temps, les gens vont à la contrescarpe pour dîner, se détendre après les cours ou le travail. Et en plus le quartier est quasi-pietonnier, même si ce n'est pas officiel. Sûrement l'un des meilleurs spots de PARIS. 

 

 

Sinon, c'est en effet très bien formulé  :)

 
Tu vois, c'est juste le concept qui te répugne, pas le fait de faire du picking. Alors tu prends, le concept, tu le peins en rose, tu le déplaces de la droite vers la gauche, tu l'éloignes de trois bons mètres, tu lui rajoutes un nez rouge, une musique de cirque autour, et tu verras qu'il sera en fait super marrant. 

 

 Hors de question de faire du picking, ce concept me répugne.

 

 

 

 

C'est normal, elle était en train de t'attendre dans la pièce d'à côté pour tourner sa sextape.  :P Vas-y, fézé-pas ton timide    :)

 

Et Rihanna n'a pas voulu venir du tout. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires, ça fait chaud au cœur :)

 

A présent, j'ai bien récupéré de cette sortie. Mis à part que je ne peux plus claquer des doigts de la main gauche, j'ai le majeur encore trop courbaturé :lol:

 

Au rayon des absents, il y avait aussi Johnny Depp qui n'a pas daigné se montrer ce soir là. Peut-être était-il avec Rihanna.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce récit et ceux d'avant, c'est super de faire d'aussi bons comptes rendus, tu a l'air vraiment au top et super motivé à chaque fois :)
Petite question : comment fais-tu pour les faire voyager, tu leur demander leur destination et tu les fait "rever" ? Comment faire si tu ne connais pas trop la destination ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce retour :)

Ca me prend du temps d'écrire ces comptes-rendus, mais ça me permet d'avoir une trace de ces premières expériences. Et surtout, ça me fait plaisir de partager tout ça avec vous, et de profiter de vos conseils.

 

Pour faire voyager les volontaires, c'est très simple. Il suffit de réinduire, et de dire quelque chose comme :

"A présent, tu vas imaginer que tu te trouves (quelque part). Tu peux ressentir le soleil sur ta peau, le sable chaud sous tes pieds. Tu peux aussi voir les cocotiers, les maisons, etc. Au compte de 3 tu pourras ouvrir les yeux, et tu seras à cet endroit.".

Pas plus compliqué que ça.

 

Bien entendu, un voyage reste un phénomène avancé. Non pas parce que c'est compliqué pour l'hypnotiseur, mais parce que le volontaire doit d'abord avoir vécu des phénomènes plus simples au cours de la séance (catalepsies, amnésies, apparitions...).

 

Et si je ne connais pas personnellement la destination (perso je n'ai aucune culture géographique :unsure: ), je dis simplement "tu es à présent à X", et c'est l'imagination du volontaire qui fait le reste. J'essaye juste de ne rien dire qui puisse aller à l'encontre de l'imagination du volontaire.

 

J'ai aussi tenté de suggérer un voyage en avion / taxi avant d'arriver, mais je ne pense pas que ce soit nécessaire. Par contre, une fois que le volontaire est arrivé et a les yeux ouverts, on peut lui demander comment s'est passé le voyage, et à quoi ressemble son hôtel. Le volontaire étant dans son rêve, il imagine immédiatement des faux souvenirs. Hilarité du public garantie :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1