1 1
Vincent999

Sortie variée

Recommended Posts

Ce soir, double sortie : Beaubourg + Contrescarpe.

Je ne vais pas vous faire un compte-rendu détaillé des volontaires, car ça a peu d'intérêt. Et puis de toute façon, j'ai tendance à oublier ou à mélanger les événements.

 

En résumé, j'ai eu droit à un peu de tout :

  • des volontaires avec qui tout a marché
  • des volontaires avec qui rien n'a marché
  • des volontaires avec qui certains trucs ont marché
  • des gens "normaux"
  • des gens bizarres
  • des gens bourrés

Voici les événements les plus marquants.

 

1) Un type sympa vient discuter avec moi. Je commence mon pré-talk comme d'habitude, mais rapidement c'est lui qui mène la discussion. Il me dit qu'il se méfie de l'hypnose, car sa soeur a été hypnotisée il y a 20 ans et elle ne s'en est jamais remise. Elle a développé de graves troubles psychiatriques qui l'handicapent au quotidien. Il m'a aussi dit qu'il s'était fait sauvagement agresser par un individu il y a 10 ans, avec pour preuve ses deux incisives cassées. Qu'il avait vraiment été choqué, et qu'à présent il comptait bien que justice soit faite. Puis il m'a dit avoir des espèces de pouvoir surnaturels, qu'il pouvait stopper des gens par sa simple volonté, etc. Enfin, il m'a dit qu'il fallait faire très attention avec l'hypnose, que ça pouvait être très dangereux, et que les volontaires étaient un peu inconscients des dangers. Bref, il a déblatéré pendant près d'1/2 heure, tout en restant très agréable et cordial. J'ai eu du mal à m'en dépêtrer. Finalement, je lui ai dit que je devais aller voir les volontaires qui s'accumulaient autour de Chris92, et on s'est quittés cordialement.

 

2) Une volontaire excellente. Un peu apeurée au début, mais j'ai bien dédramatisé. Elle était entourée de plusieurs amis qui ont adoré la séance et qui ont trouvé tout ça incroyable. Tout a marché comme sur des roulettes. J'ai fait apparaitre son petit chat, avec lequel elle a beaucoup joué. Puis à sa demande, apparition de Serge Gainsbourg (dont j'avais par hasard discuté au boulot le jour même :ph34r: ), elle était vraiment super contente. Voyage à Montréal : elle y était complètement. Elle se rappelait même avoir acheté les billets d'avion :) Et le plus marrant de tout : je lui ai dit qu'elle entendrait tout le monde parler avec l'accent québécois. Mais quand elle a ouvert les yeux, c'est elle qui parlait avec un accent québécois tout à fait réaliste :D Puis elle a fait un super réveil, en pleine forme, même si elle avait un peu mal aux pieds. Tout le monde est reparti émerveillé.

 

3) A peine terminé avec la volontaire précédente, un type s'approche pour me dire quelques mots. Il s'agit d'un Noir dans la cinquantaine, avec une certaine haine dans le regard. Il me dit qu'il est chrétien, que ce que je fais c'est mal, que ce sont les forces du diable, et que Dieu me punira. Je le laisse finir sa phrase et je me barre avec les autres, sans mot dire. Et ça en reste là. Les autres hypnotiseurs m'ont rapporté que ce gars aux intentions malveillantes était resté à proximité toute la soirée. Donc attention, si vous retombez sur ce type, méfiez-vous.

 

4) Puis direction la Place de la Contrescarpe avec Cafine. Finalement, ce n'était pas si bien que ça : plein de mecs bourrés dans les environs. J'ai tenté ma chance avec 2 ou 3 gars bien imbibés, dont je n'ai rien pu tirer. Heureusement, il y a aussi eu des volontaires plus classiques. On a un peu ramé au début, mais dès que les premiers volontaires se sont présentés, les curieux se sont approchés et la pompe s'est amorcée. J'ai pu arrêter le flux simplement en repliant ma pancarte, et j'ai ainsi pu rentrer chez moi à une heure décente.

 

5) Fait amusant, j'ai vu dans la rue quelqu'un que j'avais connu il y a 10 ans quand j'habitais à l'autre bout de Paris. Après quelques remémorations, la personne m'a reconnu. Je lui ai dit qu'à présent j'étais hypnotiseur de rue, elle a dû trouver ça un peu bizarre. Mais elle était avec des amis et elle est partie, me disant qu'elle repasserait peut-être. C'est certainement une coïncidence, mais depuis que je fais de l'hypnose, les coïncidences s'accumulent, à en devenir troublant :ph34r:

 

Bref, à part les gens bizarres et les gens bourrés, ça s'est très bien passé. Je considère que c'était une très bonne sortie, tout à fait variée.

 

Mais je reviens sur un point qui m'a un peu alarmé. Quand j'ai quitté Beaubourg avec Cafine et Serenator, ils m'ont fait un retour tout à fait constructif sur ma prestation avec la super volontaire du 2). Ils m'ont dit que j'étais complètement dans ma bulle, ce qui était tout à fait vrai. Mais du coup, je n'ai absolument rien vu de tout ce qui s'est passé autour, et qui aurait pu se révéler dangereux.

 

Tout d'abord, le public qui s'est agglutiné autour de moi, et que je n'ai absolument pas vu. En bon hypnotiseur de rue, je n'ai que faire du public, donc peu importe que je sois conscient de sa présence ou pas. Là où ça devient moins drôle, c'est que les autres hypnotiseurs m'ont rapporté que le type haineux n'avait pas arrêté de tourner autour de nous. Il aurait pu avoir un comportement dangereux, je n'aurais rien vu. Mettre en danger mes volontaires ainsi que ma propre personne, ça me motive moyennement. Donc tout à coup cette fameuse bulle me parait beaucoup moins positive :wacko:

Et autre chose : je n'arrive jamais à repérer les amis de mes volontaires, quand ils sont plusieurs. Du coup, d'autres personnes peuvent s'approcher d'un peu trop près, et je ne m'en rends pas compte. Encore une fois, ça m'inquiète au niveau sécurité.

 

Ensuite, Cafine et Serenator sont revenus sur ma séance avec fameuse volontaire du 2). Moi j'étais ultra content de cette belle session, mais leur point de vue était quelque peu différent. Tout d'abord, la séance avait duré un peu longtemps. Peut-être plus de 30 minutes. Je n'ai pas cherché à faire long, j'ai simplement laissé la volontaire avancer à son rythme. Je lui ai régulièrement demandé si ça allait et si elle voulait continuer. Après le réveil, elle m'a dit qu'elle avait mal aux pieds, mais ça ne m'a pas alarmé. Les autres hypnotiseurs m'ont quant même dit que c'était un signe d'inconfort.

Ils m'ont aussi dit que la volontaire avait parfois semblé apeurée. Je pense avoir bien géré de ce côté là, car à chaque fois que je l'ai sentie légèrement inquiète, je l'ai bien rassurée, avec boutons du rire, etc.

 

Donc pour conclure, je me demande si j'en ai trop fait avec cette volontaire. J'étais complètement dans mon trip, mais du coup j'ai peut-être négligé des points qui avaient leur importance.

 

Je serai reconnaissant à Cafine et Serenator de poster leur point de vue ici, car je ne voudrais pas à l'avenir mettre mes volontaires en situation d'inconfort sans m'en apercevoir.

 

A part ça, très bonne soirée, riche en événements divers et variés :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon c'etait super!

Pour cette jeune fille ce qui m'inquietais c'etait les tremblement. Je pense que c'etait le signe qu'il fallait s'arreter (fatigue) mai bon elle avait l'air heureuse.

Sinon désolé d'etre parti de la contrescarpe, covoiturage oblige j'étais a deux doigts de le louper :)

Pour ma part, pas grand chose à signaler. Pas de grosses hallucinations, juste un chouette policier qui a bien joué le jeu. Comme quoi on les imagine sans imagination et terre a terre :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est fort possible que ce soit en réalité le contraire. L'exemple fréquemment enseigné est celle de la conduite "automatique" sur autoroute. Tu as l'impression que la route a défilé en 10 minutes alors que cela a duré trois heures, et tu étais également dans "ta bulle", à écouter de la musique, parler à tes amis ou à penser à autre chose. 

 

L'activité inconsciente serait alors en "suractivité" afin de te protéger, précisément. Ensuite, tu peux appeler cela ton inconscient, ton cerveau droit, ton guide intérieur, ton Ange gardien, ou René-Albert, comme tu veux. 

 

Après ça, tu peux décider de faire confiance à ton inconscient ou pas. Erickson disait qu'il fallait le faire. Your call, Buddy. 

 

 

 

Tout d'abord, le public qui s'est agglutiné autour de moi, et que je n'ai absolument pas vu. En bon hypnotiseur de rue, je n'ai que faire du public, donc peu importe que je sois conscient de sa présence ou pas. Là où ça devient moins drôle, c'est que les autres hypnotiseurs m'ont rapporté que le type haineux n'avait pas arrêté de tourner autour de nous. Il aurait pu avoir un comportement dangereux, je n'aurais rien vu. Mettre en danger mes volontaires ainsi que ma propre personne, ça me motive moyennement. Donc tout à coup cette fameuse bulle me parait beaucoup moins positive :wacko:

Et autre chose : je n'arrive jamais à repérer les amis de mes volontaires, quand ils sont plusieurs. Du coup, d'autres personnes peuvent s'approcher d'un peu trop près, et je ne m'en rends pas compte. Encore une fois, ça m'inquiète au niveau sécurité.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour cette jeune fille ce qui m'inquietais c'etait les tremblement. Je pense que c'etait le signe qu'il fallait s'arreter (fatigue) mai bon elle avait l'air heureuse.

 

En fait, j'ai trouvé ces petits tremblements bien pratiques. A chaque fois que j'approfondissais, même légèrement, je mettais ma main sur son épaule. Et dès que je sentais ces petits tremblements, je me disais : "Aha, ça y est, elle est mûre :)". Ensuite les suggestions passaient très bien. Vu qu'elle semblait quand même complètement détendue, ça ne m'a pas inquiété. A la fin, elle se laissait carrément tomber en avant dans mes bras à chaque réinduction ! Mais à chaque fois qu'elle ouvrait les yeux, elle était tout à fait tonique et lucide, donc je me suis dit que c'était OK.

 

Pendant que je discutais avec elle (pause/lecture, hallucinations...), j'ai occasionnellement remarqué quelques petites contractions sur son visage. J'ai pris ça pour une pointe d'inquiétude, ou plus probablement une "interférence" de catalepsie. A chaque fois, j'ai bien dédramatisé, fait rire, etc. donc là aussi ça ne m'a pas inquiété.

 

juste un chouette policier qui a bien joué le jeu. Comme quoi on les imagine sans imagination et terre a terre :)

 

Ca c'est excellent :D

Tu m'as même dit qu'il mourait d'envie de venir quand il était en service, mais qu'évidemment il ne pouvait pas se livrer à ce genre d'activités. Il est venu vers toi une fois repassé en civil, ça prouve qu'il était vraiment motivé.

 

Comme quoi, tous les flics de Beaubourg ne sont pas contre les hypnotiseurs :)

 

Et au fait, on a pu voir ta magnifique pancarte en situation ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yay, Vincent en lisant ton post je vais te dire ce que j'en pense car je t'ai observé pas mal de fois (dernière fois c'était mercredi).

 

Concernant ta transe quand tu hypnotise, c'est normal, on est beaucoup dans ce cas là et pour ma part je vois bien les gens s'agglutiner autour mais je n'y prête pas attention. Disons que quasiment toute la conscience ce concentre sur le volontaire et on à tendance à oublier ce qui se passe autour mais je t'assure que tu n’oublies pas complétement ce qui se passe.

Dès que t'entends une sirène (pompier, police), moteur de voiture, tu reviens instantanément à la réalité, dès que quelqu'un s'approche bizarrement de ton volontaire, t'as comme ton inconscient qui te met un coup de pied au cul en te gueulant bouge toi. Hésite pas a zieuter rapidement (2,3 coup d'oeil suffise) ce qui c'est passé durant un approfondissement, puis recentre toi sur le volontaire.

Ceci dit, tu dit l'inverse sur le faite que le mec chelou à tourner plusieurs fois très près de ton volontaire, à surveiller car dès fois ce genre de personne pourrait avoir tendance à pousser la personne lorsqu'elle "dors" pour prouver qu'elle simule.

Si sa arrive tu rembarre le mec direct, tu dis que t'as besoin d'un bon mètre de libre pour pas te sentir oppressé, étouffé...

Essaye la prochaine fois d'avoir un mini objectif du style 95% de ta conscience sur ton volontaire, 5% sur le reste et t'essaye de t'y tenir même si ça aura tendance à que tu soit moins naturel. Une fois que ça sera un automatisme y'aura plus cette sensation.

 

Pour moi si tu veut t'améliorer il faut absolument que tu te synchronise d'avantage avec ton volontaire, par moment on à vraiment l'impression que tu es dans tes script.

On en à déjà discuté et je pense que la pratique te sortira de ça, car oui, tu est trop trop trop dans ta bulle :P Ca peut donner un côté semi-gourou quand tu regarde avec du recul.

 

 

4) Puis direction la Place de la Contrescarpe avec Cafine. Finalement, ce n'était pas si bien que ça : plein de mecs bourrés dans les environs. J'ai tenté ma chance avec 2 ou 3 gars bien imbibés, dont je n'ai rien pu tirer. Heureusement, il y a aussi eu des volontaires plus classiques. On a un peu ramé au début, mais dès que les premiers volontaires se sont présentés, les curieux se sont approchés et la pompe s'est amorcée. J'ai pu arrêter le flux simplement en repliant ma pancarte, et j'ai ainsi pu rentrer chez moi à une heure décente.

 

La je vais jouer sur la sémantique et je suis pas trop comme ça en tant normal mais c'est pour que tu te rende compte.

On ne tire pas quelquechose de ces volontaires, sort toi cette idée de performance de la tête ;) J'entends très bien ce que tu veut dire en disant ça ceci dit j'me permet de le souligner.

 

Personnelement j'ai comme objectif interne une main collée à chaque volontaire mais si on obtient qu'une lévitation de bras c'est ok également. D'ailleurs mes 3 dernières sorties se sont contenté sur 20volontaires de 3-4 bras impliable sans forcément aller plus loin car sa n’intéressait pas plus que ça les volontaires (tu repère çà lors du pré-talk).

 

Après les mecs imbibés, éméchés, bourrés, c'est absolument à éviter, même s'il insiste pour avoir une séance car ça à l'air cool.

Ils sont déjà dissociés de base et là t'as deux cas qui peuvent se présenter:

Soit il sont absolument pas concentrée car trop euphorique (et on à déjà à faire à un état modifié de conscience) et rajouter une nouvelle dissociation via l'hypnose sa peut vraiment les emmener dans un état de bad. Au mieux avec ceux là rien ne marche, au pire tout marche directement, tu peut partir en hallu au bout de 5secondes mais quel est l’intérêt.

 

Soit il on tendance à ce relâché de façon extrême et là si t'as le malheur de faire un approfondissement poussé, bah la personne pourrait avoir tendance à s'endormir :P et le réveil serait alors très très compliqué. (c'est des retours que j'ai eu d'autre hypnos, j'ai jamais pu vérifié ça par moi même).

 

A la prochaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, Simback, pour ce retour.

 

Concernant le mec chelou, il n'y a pas de contradiction. Moi je n'ai strictement rien vu pendant la séance. Ce sont les autres hypnotiseurs qui m'ont rapporté les faits par la suite. Si ça se trouve, il ne s'est pas approché suffisamment pour m'inquiéter...

 

A propos des sirènes, etc. en effet à chaque fois je suis revenu à la réalité. Par exemple, les phares des voitures et motos, les voitures de police qui passent, etc. Donc pas de soucis sur les vraies alertes.

 

Mais c'est vrai que je ferme souvent les yeux pendant que je chuchote à l'oreille des volontaires. Pour mieux intérioriser mes suggestions, pour ne pas me laisser déconcentrer, pour ne pas oublier ce que je dois dire. Mais c'est vrai qu'à ces moments là, je ne vois pas le visage des volontaires, c'est très mauvais. Sans parler de la grande vulnérabilité dans laquelle cela nous met. Tu as raison, il faut absolument que j'améliore ça. Etre un minimum conscient ce qui se passe autour pour pouvoir gérer en cas de souci.

 

Quant au côté gourou, j'assume, ça m'amuse beaucoup ;) De toute façon ce n'est qu'un rôle, je ne suis pas du tout comme ça dans la réalité. Mais si ça peut augmenter ma crédibilité, alors tant mieux :) J'espère juste que ce n'est pas le contraire qui se passe :wacko:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, j'avais oublié un autre événement marquant du début de session : une dame en fauteuil roulant.

 

Cette dame était tout à fait sympathique, et m'a demandé des informations sur l'hypnose. Je lui ai répondu comme d'habitude. Elle était intéressée pour essayer, mais n'avait pas le temps sur le moment, donc elle m'a dit qu'elle reviendrait peut-être.

 

Sur le coup j'ai été soulagé de ne pas faire de séance avec elle, car je ne sais pas comment je m'y serais pris. Généralement, on fait des séances debout, mais évidemment avec elle c'était impossible. Peut-être que j'aurais pu m'asseoir quelque part pour être à sa hauteur ? Et surtout, que faire si pendant la transe elle tombe en avant ?

 

Vos conseils sont les bienvenus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Généralement, on fait des séances debout, mais évidemment avec elle c'était impossible. 

 

Pas forcément ! Dans les routines proposées du livre de J-E, y'a vraiment que la chute en arrière ou tu es relativement obligé d'être debout, et encore des variantes sont possibles.

 

Peut-être que j'aurais pu m'asseoir quelque part pour être à sa hauteur ? Et surtout, que faire si pendant la transe elle tombe en avant ?

 

Tu la retiens avec tes mains ? Par exemple :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1