3 3
Olivier Formateur SH Lille

Peut-on rester "bloqué" ?

Recommended Posts

En fait, il était quasiment impossible de penser à autre chose. J'arrivais sans problème a faire "bonne figure" au boulot (mais je n'ai rien fait pendant deux jours - je suis chef de projet informat), à parler normalement mais je répondais un peu automatiquement, l'impression de n'être pas là, ici, maintenant!

Le truc bizarre est que je ressentais vraiment un manque. Aimantée, ce serait le bon terme.

L'heure que j'ai passée sur scène, elle était assez courte et longue en même temps, j'ai l'impression qu'il n'y avait pas de temps, que j'étais a cote du temps. Comme pour un rêve en fait, difficile de dire combien ça dure.

Mes phases de réveil sur scène... Je n'étais pas vraiment réveillée. Juste un peu moins ailleurs, mais l'impression d'être un peu moins inconsciente que le moment d'avant oú j'étais sous hypnose. Je voyais les autres gens sur scène bouger normalement, dire des trucs (waow c'est incroyable! C'est dingue, etc). Moi je n'étais pas là du tout, impossible de parler, j'étais encore zombie.

Vu que je n'y connais rien a l'hypnose, mon impression va peut être vous paraître évidente (ou naïve?) mais j'ai eu l'impression qu'il y avait plusieurs couches de conscience qui descendaient vers plusieurs couches d'inconscience. Quand j'entendais 1/2/3, à chaque fois, je tombais encore plus bas, mon pouls battait de plus en plus vite, tellement vite, et une force extérieure / intérieure me poussait dans les couches inférieures. Comme... Sur une montagne russe. C'était assez violent - mais pas désagréable.

Qd je suis arrivée sur scène, il a touché tete/front et haut de la nuque aux quatre premiers, puis mon tour, il m'a regardée et je me suis écroulée.

C'est bizarre, non??? C'est pas l'usage de la voix? Des suggestions, tout ça, l'hypnose???

Je veux dire, généralement, quand le gens me regardent, je ne m'écroule pas au sol - et c'est tant mieux!

Merci pour toutes vos réponses.

Quelqu'un à Paris aimerait en parler de vive voix?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le fait de voir les personnes devant toi tomber comme des mouches est une forme de suggestion pour les suivants.

C'est pour ça qu'il n'a pas forcément eu besoin d'en faire beaucoup pour que, à ton tour, tu suives le mouvement ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le fait de voir les personnes devant toi tomber comme des mouches est une forme de suggestion pour les suivants.

C'est pour ça qu'il n'a pas forcément eu besoin d'en faire beaucoup pour que, à ton tour, tu suives le mouvement ;)

Je suis d'accord Tintin c'est pourquoi il est plus difficile d'hypnotiser une seule personne que d'hypnotiser les masses. On va tous plus facilement suivre la masse on a tous besoin de se sentir conforme aux groupe. La pression sociale est très importante même dans les spectacles d'hypnose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je le faisais remarquer à Amarok et Adam Monroe aujourd'hui : le gros avantage des groupes en street, c'est qu'à partir de la première personne bien réceptive, les autres tombent comme des dominos  :D

Parfois ça vaut même le coup de retenter avec des gens sur qui ça n'avait pas marché, car après avoir vu X ami(e)s se faire hypnotiser, leur réceptivité est largement accrue (moins de peurs, notamment celle d'être ridicule devant leurs potes puisque tout le monde l'aura aussi été, moins de doutes de la véracité du phénomène également).

 

J'adore hypnotiser les groupes, notamment pour cette raison. Déjà, c'est super économique au niveau du pré-talk, vu qu'on en fait qu'un seul pour tout le groupe, les gens se sentent plus en sécurité, et l'effet de groupe fait que plus on hypnotise de gens du même groupe, plus ça fonctionne vite et bien. Et en bonus on peut leur faire faire des trucs groupés une fois que ça a bien pris.

 

Je me range donc à l'avis de Tintin_nord et Kaboum : hypnotiser en masse c'est plus facile qu'hypnotiser des individus seuls.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 3