Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Bref, j'ai visité un hôtel abandonné.


Recommended Posts

Bonjour, aujourd'hui je vais vous faire part d'une de mes passions, l'Urbex.

Le mot Urbex et un condensé de "exploration urbaine" : http://fr.wikipedia.org/wiki/Exploration_urbaine

Dans l'urbex on visite et on photographie des endroits la plupart du temps abandonnés. Près de là où je travaille il y a un hôtel laissé à l'abandon (et pourtant presque en pleine ville, ce qui est rare) et je passe très souvent devant. Un jour je réfléchis et je me dis: - Il n'y avait pas eu un enquête exclusive sur M6 sur des gens qui visitaient ce genre d'endroit?

 

Je me renseigne, et là je trouve le mot Urbex. Bingo! Je sais directement tout ce que je vais faire: entrer dans l'hôtel pour visiter, rechercher qui est le propriétaire pour avoir l'autorisation faire des photos et les mettre sur internet.

Un soir j'ai un but: entrer dans l'hôtel. J'avais remarqué pendant mes repérages qu'une fenêtre au sommet de l'hôtel était ouverte je vais donc entrer par là. J'attends donc qu'il commence à faire nuit (par où je vais monter c'est très visible) et je monte par un escalier qui accède au toit. Je marche sur la cheneau sur 10 mètres de longueur peut-être (9 mètres de hauteur dangereux je sais c'est dangereux :-).

Le toit de l'hôtel a brûlé en partie il y a quelques années et il a dû être vidé de ses occupants au moment de l'incendie. Abandon rapide du leu = encore des affaires (chemises, pantalon...).

Les pièces où le feu a eu lieu ont été complètement vidées il n'y a même plus de moquettes. Certaines pièces sont complètement pleines des meubles des autres pièces et d'autres sont normales (le lit, tout les meubles sont encore là). Dans la salle à manger il y a encore une table qui est mise, la cuisine est horrible elle est sale de chez salle. À la réception, des feuilles, des agendas avec le nom et le nombre des clients présents, des prospectus sens dessus dessous. Dans une salle de conférence il y a un piano droit désaccordé.

Les gérants avaient un appartement dans l'hôtel. Comme j'avais les clés de l'hôtel je me mettais dans l'appartement avec ma stéréo et la musique à fond c'était vraiment super.

Un jour je vais avec un photographe dans l'hôtel, on ouvre une chambre et là la porte ne s'ouvre pas (la porte ne pouvait pas être fermée la serrure avait un problème). On comprend qu'elle est bloquée par des meubles et là montée d'adrénaline mais j'ai vraiment peur. On pousse les meubles, il y a un lit avec des draps, odeur de fumée, une chemise, un shampoing à la salle de bain (il y a l'eau et l'électricité mais pas partout). Le lendemain je reviens seul et les meubles sont remis. Je repousse les meubles, ouvre les rideaux.

Avec le photographe on avait vu que y avait un vélo appuyé contre l'hôtel. On a cru qu'il appartenait à ce squatteur mais lundi soir j'ai vu un jeune arriver avec ce vélo. Il monte par les escaliers et je reste au sommet des escaliers pour lui demander ce qu'il fait là (je faisais genre que j'avais confiance en moi en fait j'avais trop peur :-) il me montre où il loge: dans un "appartement" (un autre que le premier squatteur dont je vous ai parlé plus haut) avec deux pièces contiguës. Ils sont cinq (environ 22 ans), on discute, j'apprends les problèmes qu'ils ont, pourquoi ils squattent ici.

Je ne vais pas tout raconter ici mais c'était une incroyable rencontre humaine pour moi. Discuter avec des gens de mon âge qui eux n'ont plus de chez eux ça rend humble, on voit qu'on a de la chance quand même, au moins on a un toit.

Dans une des chambres de l'appartement des gérants il y a une porte fermée. C'est une serrure de chambre normale, dont je n'ai pas la clé. La clé pour toutes ces chambres se trouvaient sur la serrure. Un squatter de plus.

Ça fait un mois que j'ai la clé et je vais souvent dans cet hôtel.

P.S.: je vais dire au propriétaire que y a des nouveau squatteurs mais j'ai dit au jeunes pas aux autres que dès que je sais qu'ils vont être évacués je leur téléphone avec le numéro qu'ils m'ont donné pour qu'ils puissent partir sans problème.

Ça me fait mal au cœur de voir des filles (il y en a deux) devoir squatter un lieu sale où elle peuvent tomber malade. J'ai pensé les inviter aux bains chauds qui sont à côté (elles n'ont même pas d'eau chaude pour se laver). C'est mes "petits squatteurs" dont je prends soin. :-)

Voilà j'ai essayé d'être le plus complet mais si vous avez des question n'hésitez pas! :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...