Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Points-clés de mon approche + pré-talk (sans pancarte :p)


Recommended Posts

Merci Fugu pour ta démarche, en effet je pense que ça sera utile pour de nombreux débutants :)

Pour ma part, j'avoue ne pas parvenir encore à sortir suffisamment de ma zone de confort pour aller aborder des gens, je les laisse venir à moi à l'aide de la pancarte, mais je pense qu'il faut vraiment que j'y parvienne. Je te rejoins sur le côté rupture de pattern en abordant un groupe, j'imagine que ça donne un rapport différent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle boulot Fugu!

 

j'ai aussi l'habitude d'aborder des gens sans pancarte, mais ton boulot pousse quand même a le réflexion et force est de constater qu'on peut toujours se parfaire !

de nombreux points vont beaucoup m'aider, notamment de dire que résister est simple mais que de se laisser aller c'est là tout l'enjeu !

 

vraiment un post très intéressant, et surement utile pour beauuucoup d'entre nous :)

quelques mois en arrière, j'aurai été le plus heureux de tomber là dessus, c'est exactement ce que je recherchai!

Merci pour ton partage d'expérience !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

8- Et enfin, j'ajoute, avant de passer aux jeux, un point qui m'apparaît de plus en plus comme très important : je précise que d'une part, l'hypnose requiert une participation active du sujet, via sa concentration, son imagination et son lâcher-prise, et que d'autre part, contrairement à une idée reçue, il est très facile de résister à l'hypnose. Le vrai challenge consiste en fait à y entrer. J'ai en effet souvent rencontré des gens qui se targuaient fièrement de résister à mon hypnose ; lorsque cela arrive, je leur dis immédiatement "Et tu n'auras aucun problème à y résister ; tout le monde est capable d'y résister, ce n'est pas la marque d'un esprit fort, bien au contraire"

 

 L'hypnose requiert une participation active du sujet : 

Tu soulève la le point qui me semble être le plus important. Au début je faisais l'erreur de ne pas le préciser et les gens attendaient bêtement que cela se passe.  Gros bon point à retenir pour les débutants.

 

 J'ai en effet souvent rencontré des gens qui se targuaient fièrement de résister à mon hypnose:

 Pour éviter cela je ne tacle pas après coup mais je prend les devants, je leur explique que seul les gens très peu intelligent ne peuvent entrer en état hypnotique. Biensur en cas d'échec de la personne malgré sa bonne volonté (test des doigts aimantés)  je la rassure en expliquant que le contexte la gène peut-être ou que un autre jour cela irait mieux mais que malheureusement dans la rue nous n'aurions pas le temps de travailler plus en profondeur et calmement et généralement je propose une séance en privé pour prendre le temps de faire bien les choses. Souvent (quand la personne accepte) cela se passe très bien, et je m'aperçois que la personne cherche juste de la relaxation finalement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci fugu pour ce très bon modèle de pré talk.

Je le trouve très bien construit.

De plus il est vrai que aborder les gens avec la pancarte ...

leur donne une impression qu'on est des camelot ,

les premières réactions sur agen étaient :

non merci on connaît ou on a déjà donné .

Donc merci , j'en tire 2 conclusions importantes pour moi :

- dorénavant j'évite la pancarte .

- je bosse ton pré talkies

car j'aurai plutôt tendance à faire des pré talk de 2 heures

faut dire que j'adore parler...surtout sur les sujets qui me passionne

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses :D

 

Hypno-Verdun : Je me suis mal exprimé en parlant de "tacle". En fait, ce "tacle" est ce qui prend les devants justement, je ne tacle jamais les gens qui d'aventure n'auraient pas réussi à entrer en hypnose en les traitant d'esprits faites (ça serait pas super sympa de joindre l'insulte à l'échec). Je dis simplement "Ce n'est pas la marque d'un esprit fort" à quelqu'un qui dès le mot "hypnose", s'exclame fièrement "Moi t'arriveras pas à m'hypnotiser", comme s'il y avait une gloire à y résister. Mais dans la plupart des cas, je distille simplement ce message en fin de pré-talk, pour que les gens moins arrogants (du moins ouvertement) aient l'herbe coupée sous le pied avant même qu'on commence, et qu'ils aient l'occasion de résister délibérément en pensant être malins.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton pré-talk est juste magnifiquement écrit, entièrement d'accord avec ta démarche ;)

 

D'ailleurs j'avais l'impression que c'était moi qui récitait mon pré-talk classic tellement il était ressemblant.

 

Seul hik, je comprends pas le délire avec les enfants qui imaginent des trucs de ouf par rapport au adultes. Peut-être parceque j'ai jamais rien remarquer de différent entre mes 5ans / 25ans ou que je suis resté un enfant ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, je n'ai pas eu vraiment de pratiquer, à cause d'un excès de timidité et de manque de vocabulaire,

mais faut reconnaître que ton message, Fugu, m'aurait été d'une grande utilité.

Je vais  m'en imprégner avant ma prochaine sortie.

Bravo pour ce partage de savoir.

Une vidéo pour complèter cet enseignement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...

Hello ! Désolé de ne pas avoir répondu avant, j'avais un peu oublié le topic et je l'ai retrouvé par un autre topic parce qu'on y faisait référence ^^

 

Eh bien merci pour vos messages, je suis ravi que ça puisse aider certains débutants (je le suis aussi !), c'est bien le but !

 

Plus ça va plus je me rends compte que même ce pré-talk est déjà trop long. Dave Elman avait apparemment coutume de dire que toute hypnose est de l'auto-hypnose et d'insister sur le fait qu'il n'avait aucun pouvoir et que de fait, rien ne pouvait empêcher le volontaire d'entrer en hypnose en suivant ses instructions simples. Cet argument est très fort (il matche parfaitement à mon système de croyances sur l'hypnose en plus) et semble faire mouche à chaque fois.

C'est logique : déjà, on enlève explicitement la possibilité d'un contrôle mental (un cliché tenace !), vu qu'on rend à l'hypnotisé l'intégralité du contrôle (qu'il ne perd jamais réellement de toute façon), et donc les craintes qui vont avec. Par ailleurs, l'argument me semble présenter l'autre avantage d'implicitement suggérer qu'une participation active du volontaire est requise. Parfois, les volontaires ne réalisent pas à quel point leur comportement peut les rendre résistants ou *grand mot* réceptifs à l'expérience.

 

C'est probablement moins vrai pour les gens qui hypnotisent à l'aide d'une pancarte, ce qui implique que les volontaires sont déjà actifs puisqu'ils ont effectué l'approche eux-mêmes. Mais pour les hypnos qui privilégient comme moi une approche ad hoc (qui s'expose naturellement plus au refus te à la résistance), renforcer l'aspect actif du volontaire est fortement utile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...