Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Le fantasme de la "réceptivité"


Recommended Posts

Si le sujet donne cette impression, en tout cas ce n'est pas son intention principale, je peux te l'assurer de source sûre (ou presque).

 

Alors, attends, un instant, un truc me gêne, on part d'une observation personnelle :

 

Pour moi, les meilleures résultats sont obtenus lorsque la personne est totalement déééétenduuuueeeee . 

 

...et on arrive à une généralisation directe :

 

ce qui ne signifie que tu ne peux rien obtenir si elle n'est pas détendue.  ;)

 

C'est balaise :)

 

Pour moi, ça montre juste que tes croyances ont été projetées avec succès sur tes volontaires...

J'ai déjà vu des volontaires surexcités, qui sautaient de partout à chaque phénomène et qui n'avaient pas l'air détendus pour un sou. Il faut aussi savoir être flexible et laisser les gens vivre les choses comme ils l'auraient fait naturellement si tu n'avais pas balancé le mot détente une quinzaine de fois durant ton prétalk, alors qu'ils n'ont pas forcément envie d'être détendus\amorphes\végétatifs durant les quarante minutes qui vont suivre :3

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si elle est volontaire, alors tout ce que tu lui dira sera intéressant,si tu as un bon verbiage, la personne ne peut être que receptif ( à ne pas confondre avec suggestible !).

 

Si elle n'est pas réceptif c'est que ce que tu lui raconte ne l’intéresse pas.

C'est à l'hypnotiseur de s'adapter, et non l'inverse

 

Et tu t'adapte comment lorsque le volontaire te dit:"vas y endors moi" ?

Puis que tu recarde en commencent ton pré talk et qu'il te dit: "Non non mais vas y, fait ton truc hNoptisme moi, j'ai que 5 min". Comment tu t'adapte à ça ?

=> Moi, ma réponse, c'est:"Et bien reviens le jours ou tu aura plus de temps"

 

Ca m'est arrivé plusieurs fois, et comme par magie, tout d'un coup ils ont le temps finalement... Donc tu repars avec ton prétalk, et tu sens qu'il en a rien a foutre, qu'il regarde à droite à gauche et qu'il dit des "oui" automatique sans avoir écouté. 

 

Tout ça pour dire que certain échec ne sont pas forcement due à l'hypnotiseur. 

 

Qui n'a jamais eu d'échec ? Et d'ailleurs, Sweelson, tu leur dit quoi à tes volontaires lorsque le test des doigts (ou autre) ne fonctionne pas du tout ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On parle d'un volontaire, donc de quelqu'un qui a envie d'essayer.

A partir de là je rejoins l'avis de neuneu, si l'hypnotiseur échoue à montrer à quelqu'un en rue que l'hypnose fonctionne, c'est un échec de sa part.

Attribuer l'échec au volontaire est un non-sens total.

Quand les "doigts" ne fonctionnent pas, et bien on insiste, on passe à autre chose, on fait une lévitation de main en prenant le temps, en passant par quelque chose de plus indirect, en trouvant les moyens et en s'adaptant (et pas juste en demandant la métaphore de monsieur).

Et si l'hypnotiseur se débrouille il trouvera le moyen, sinon il se servira de son échec (car c'est bien le sien) pour progresser et apprendre de ses erreurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu insiste tout le temps et tu fini toujours par trouver un moyen ? Si oui: Félicitations

 

Si non: Peux tu nous faire part de certains de tes échecs et comment tu t'en es servi pour progresser et apprendre de tes erreurs ?

 

Je fais une liste alphabétique, numérique ou intuitive ?

Non mais, sérieusement, des échecs j'en ai tout le temps et j'espère parvenir à en apprendre, tu veux vraiment un exemple provenant de moi en particulier pour te convaincre que c'est comme ça que ça marche ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non ce que je veux dire, c'est que je suis plus ou moins d'accord avec vous en disant que certain se déchargent en disant au volontaire "tu n'es pas réceptif". Mais de la à dire que c'est TOUT LE TEMPS du à l'hypnotiseur, c'est un peu gros.

 

Bien évidemment que comme toi, j'apprends de mes erreur et je progresse comme ça. Mais y'a des fois, ou tu pourra donner 100% de ce que tu as, et le volontaire ne lâchera pas prise. Est ce pour autant ta faute ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A quel moment j'ai parlé de lâcher prise ?

Non mais, un instant, comment peux-tu accuser ton VOLONTAIRE d'avoir échoué à découvrir l'hypnose, alors qu'il n'en connaît rien et que c'est ta démarche à toi? Alors évidemment, certains sont de plus ou moins bonne volonté, mais tout dépend de ta capacité à le mettre à l'aise, à créer cette volonté et à la susciter, et ce travail là provient de toi et uniquement de toi !

Et il n'est pas question de "faute", hein, c'est pas dramatique non plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le problème du lâcher prise c'est qu'après t'a plus de jus, plus de courant, plus de lumière et donc ton volontaire ne voit plus rien, t'est obligé d'appeler EDF pour faire passer tes suggestions et en street comme t'as pas d'adresse bien précise, EDF et ben! il vienne pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un lien sur un article proche de ce sujet, sur le blog de l'hypnothérapeuthe Antoine Garnier :

  http://hypno-paris.blogspot.fr/2013/06/hypersensible-ou-doue-en-hypnose-le.html

 

C'est assez loin de ce qu'on se dit là.

Un extrait qui me parait assez surprenant :

 

 

Lorsqu'une personne a une idéomotricité trop lente, nous disposons de tout un panel de techniques simples et confortables pour l'aider à développer des réponses plus rapidement. C'est ce qu'on appelle l'induction hypnotique (du moins une partie). Et un entraînement lui permettra à terme de développer des réponses beaucoup plus vives, et d'entrer en hypnose rapidement. Cela dit, est-ce que cette lenteur est un défaut ? Pas nécessairement. Elle est liée à la maturité émotionnelle et il peut être important de la conserver. Mais dans certains cas, elle est la cause du trouble qui amène la personne à consulter (perte de libido, perte d'appétit, perte de motivation...). Augmenter la rapidité des actions spontanées et des réactions du corps est alors l'essentiel de la thérapie. L'hypnothérapie repose alors, dans ces cas, essentiellement sur l'induction, sur l'entraînement à l'hypnose, beaucoup plus que sur le travail de suggestions administrées sous hypnose.

 

 

 

Pour l'anecdote, c'est ma copine qui m'a sorti cette article, elle cherchait à comprendre pourquoi je n'arrivais pas à l'hypnotiser :D
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est plutôt cette histoire de maturité émotionnelle qui m'a perturbé.

Si je résume ce que j'ai compris de l'extrait ci-dessus : " 'l'idéomotricité trop lente de quelqu'un est liée à sa maturité émotionnelle"

 

Mais j'ai peut-être une mauvaise compréhension de ce qu'il entends par maturité émotionnelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...