2 2
Jay

Le débutant VS les videos d'hypnose sur le web

Recommended Posts

Hello tous,

 

Je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé (pas tombé dessus encore...) mais il y a un truc que je trouve plutôt gênant quand on regarde les sessions d'hypnose en vidéo sur youtube.

 

Les 4/5 des vidéos que l'on va pouvoir trouver nous montrent des sessions avec des volontaires "ultra réceptifs" capables de lâcher complètement (ou alors déjà hypnotisés auparavant hors vidéo), avec des inductions instantanées ou en terme d'impact visuel, le sujet est proche du coma tellement il déconnecte.... :P.

 

Bref, malgré le peu de sessions réalisées, j'ai déjà eu la chance de tomber sur 2 personnes plutôt enclines à se détendre et déconnecter. c'est vrai que c'est sympa, tout de suite, ca en jette etc...  mais sur un panel de 100 individus, et malgré le meilleur des pre-talk, etc etc y'en a combien capable de se détendre immédiatement à la 1ere induction ? 5? 10? 2 ?

 

Tout ca pour dire que je trouve qu'il y a une énorme distorsion entre ce qu'on nous montre et la réalité et c'est plutôt dommage car c'est difficile pour un débutant de faire le tri. d'ailleurs, je suis persuadé que ca explique les 3/4 des questions qu'on peut trouver sur ce forum du type "pourquoi je rate mes inductions...blka bla bla".

 

Je ne sais pas si vous partagez cet avis mais à mon sens ca mérite d'être souligné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais sur un panel de 100 individus, et malgré le meilleur des pre-talk, etc etc y'en a combien capable de se détendre immédiatement à la 1ere induction ? 5? 10? 2 ?

 

sur 100? je tablerai plutôt dans les 80 si ce n'est plus  :ph34r:  a moins que j'ai mal compris le fond de ta question?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu étonné par tes stats Ronald, 70% de somnambulique, mes respects! (nous avons peut être pas la même définition d'un état somnambulique ^^)

Sinon pour revenir au sujet, dans la plupart des vidéos, on voit des enchainements fluides de phénomènes hypnotique avec des somnambuliques.

C'est vrai que d'avoir des vidéos de contournements de résistance serait aussi enrichissant même s'ils foirent d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

De manière générale :

Sur 100 ... ben ça dépend, avec un hypno qui débute, en solo, sans pancarte, avec une chemise jaune en hiver   :) .... ?

 

Plus sérieusement pour te dire que 1) je faisais des stats dans ma folle jeunesse et j'ai arrété  2) la "réussite" dépend avant tout de l'hypno et par réussite je ne considère pas que une halucination postive qui passe est une séance réussie

 

Pour essayer te te répondre :

- A la louche pareil que Flo et Ronald, mais le non laché prise est a mon entière responsabilité, selon mon mood des fois je le zappe pour m'occuper de la horde de volontaire déjà en transe.

Quand j'y pense à la dernière sortie (le 17 janvier dernier) j'ai du avoir l'équivalent de 100% de détente à la première induction mais ce n'est pas pour ça que le volontaire va apprécier la séance. Et puis, c'est bien les séances sans induction.

 

- Aprés, tu dois avoir raison. Les personnes qui vont poster des vidéos vont surement mettre les trucs plus spectaculaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la louche comme Flo et Ronald.

Et effectivement l'humeur de l'hypnotiseur est un paramètre à prendre en compte.

Pour donner une autre stat je dirais aussi 25% des volontaires hyper expressif. Le genre de volontaire qui te fait passer un super moment tellement ils expriment leur émotions et étonnement durant les amnésies, pause/lecture ou hallu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, je n'ai aucun pourcentage de réussite en street, j'ai pas débuté les parfaits inconnus. c'est peut-être ça qui fausse mon jugement.

 

Pour l'instant, j'ai fais des sessions avec des semis inconnus (collegues ou amies de ma femme) - 10 en tout. Sessions sympas autant pour les sujets que pour moi et avec des réussites.

 

Mais mis a part 2 personnes, les autres sont relaxées, les suggestions passent bien tant que je progresse par étape. mais c'est pas aussi profond (même si y'a débat sur le terme...)

 

Exemple : après approfondissement, mon sujet peut être à priori complétement relaxé, les catalepsie vont passé, je lui suggère qu'elle ne peut plus parler, ca passe.

 

Maintenant, sur une autre suggestion (ex : oubli d'un chiffre), je vais la voir faire la moue du type "nan ca prend pas là" même si au final ça marche ou pas...

 

Je suis désolé mais j'ai pas encore tous les termes pour expliquer mieux que ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je ne partage pas du tout cette vision qui associe hypnose avec "détente", sans même parler de somnambulisme.

 

Si on juge la "réussite" ou la "profondeur" de l'hypnose obtenue par le fait que la personne se laisse tomber en avant, ou a l'air de "déconnecter" lorsqu'on lui fait une "induction rapide", à mon avis on est complètement à côté de la plaque (d'où également mon opposition à tout ce folklore des "inductions", mais c'est une autre histoire ;))

Par ailleurs, si on associe hypnose profonde à "somnambulisme", il faut déjà s'entendre sur la définition. Or, il n'y a qu'une définition du somnambulisme sur laquelle à peu près tous les auteurs historiques sérieux s'accordent, c'est l'occurrence d'une amnésie spontanée (donc en l'absence de toute suggestion) des événements appartenant à cette phase (de somnambulisme). De ce que j'ai pu en observer, dans la rue, ça ne concerne pas une majorité de cas.

Après, sans aller forcément jusque là, je pense que si on veut juger de la qualité de l'hypnose obtenue dans une séance, il faut se focaliser sur la qualité des phénomènes obtenus, c'est à dire de leur caractère "automatique" et réellement involontaire. En particulier, il faut se méfier de la "complaisance" du sujet, qui, pour vous faire plaisir, va s'auto-convaincre que sa main est collée ou que son bras est rigide alors qu'en réalité il relâchera tout à la moindre distraction. Un sujet réellement en transe profonde sera dans l'incapacité absolue de bouger et décoller sa main, peu importe les distractions, et sans avoir besoin d'imaginer quoi que ce soit.

Sinon, un autre signe de transe satisfaisante peut également être donné par tout phénomène spontané/non suggéré, montrant qu'il se passe "quelque chose" de réellement involontaire. Des mouvements incontrôlés de la main ou du corps, par exemple, même quasi imperceptibles, sont des indicateurs bien plus fiables que toute la "détente" du monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je met des pourcentages sur ce que j'ai déjà vécu, à la louche et avec mes critères, ça donne ça:

-15% en hypnose profonde somnambulique (vit pleinement le phénomène hypnotique, oublie tout au "réveil", on voit bouger ses yeux sous ses paupières)

-75% en hypnose "normale" (le volontaire arrive assez facilement à se détendre, mais se rappelle de tout. On ne peut pas sauter des phases du processus hypnotique)

-10% en hypnose difficile (le volontaire a du mal à se détendre, est un peu réticent, et demande un peu plus de temps et de patience pour se décontracter totalement)

 

Après c'est sur que sur les vidéos, on voit la plupart du temps des volontaires somnambuliques, j'ai rarement vu des vidéos ou le volontaire avait du mal à se détendre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être vaudrait il mieux ouvrir un autre sujet pour en parler mais puisque je vois que ça en parle ici je m'incruste. 

 

Je pense que le terme de "somnambulique" et les idées que la plus part des gens s'en font est tout simplement FAUX.

 

Je m'explique, j'entend partout des hypnos qualifiés un(e) volontaire de somnambulique car il(ellle) a réussi à vivre des hallus ou je ne sais quoi d'autre (j'avoue que je ne suis pas d'accord avec l'échelle de difficulté des phénomènes hypnotique mais bon), je trouve ça complètement bête (pour ne pas dire co*).

 

Personnellement je n'aime pas qualifié un volontaire de somnambulique mais plutôt l'état dans lequel on peut l’amener, et ne nous mentons pas, le jour ou je vois un streeteu amené un volontaire en état somnambulique dans la rue, déjà bravo à lui et j'espère qu'il saura le gérer. On peut remarquer très clairement dans les bouquins d'Erickson par exemple que ce qu'il qualifie d'état somnambulique ou ce que certains hypnos qualifie d'état somnambulique est à mille lieux de ce que les hypnos "standard" (désolé pour le terme) peuvent imaginer. 

 

La capacités des volontaires à plonger dans un état vraiment avancer de transe, et donc somnambulique à mon point de vue est vachement sous estimer, je me répète surement mais une personne qualifié de somnambulique par plusieurs hypnos que je connais étaient à mon point de vue très loin de cette état. 

 

Au final tout ça pour dire quoi, un état somnambulique est à mon point de vue beaucoup plus pousser, beaucoup plus interressant et beaucoup plus adaptée à d'énorme travaux que l'idée que s'en font la plus part des streeteux.

 

Sur ce j'espère que cela vous aura intéresser !

 

Le BATMAN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Batman, tu as plusieurs échelles d'évaluation du niveau somnambulique, Jerry Kein, John Kappas, NGH, etc. et tu le sais.

 

chacun à sa vision propre soit par un niveau de transe, soit par une modification physique, libre à toi d'utiliser une échelle ou l'autre pour avoir ta définition.

 

quel est ta propre définition de ce niveau ?

 

 

en réponse à Thierry, oui je pense qu'une personne de notre âge à plus de facilité à mener un volontaire dans un état profond face à une personne plus jeune que le contraire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 

en réponse à Thierry, oui je pense qu'une personne de notre âge à plus de facilité à mener un volontaire dans un état profond face à une personne plus jeune que le contraire. 

Je ne suis pas forcément d'accord avec vous, Ronald : cela dépend du volontaire. Si c'est un volontaire "jeune" (18-25 ans), je pense qu'il aura plus confiance en un hypnotiseur plus jeune mais à l'inverse, si on a un volontaire d'une cinquantaine d'année, il aura certainement plus de facilité à se laisser détendre avec vous qui avez à peu de choses près) le même âge. Je pense que tout dépend du volontaire, de son âge, et de sa mentalité!  :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas forcément d'accord avec vous, Ronald : cela dépend du volontaire. Si c'est un volontaire "jeune" (18-25 ans), je pense qu'il aura plus confiance en un hypnotiseur plus jeune mais à l'inverse, si on a un volontaire d'une cinquantaine d'année, il aura certainement plus de facilité à se laisser détendre avec vous qui avez à peu de choses près) le même âge. Je pense que tout dépend du volontaire, de son âge, et de sa mentalité!  :)

Personnellement en street la majorité ont moins de 30 ou même 25 ans.

Ils sont plus cools donc je partage aussi l'avis de Ronald.

Maintenant c'est vrai qu'une personne plus âgée par contre fera par contre plus confiance à quelqu'un de notre âge et les plus jeunes nous voient aussi comme plus matures et donc peut-être mieux formés même si cela n'est pas nécessairement le cas, mais comme c'est le ressenti de la personne cela joue en notre faveur ;-)

T'inquiète ça t'arrivera un jour aussi...... (je parle de l'âge) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2