1 1
Harrys

Qu'est ce que l'éthique ?

Recommended Posts

Hello

 

Je sais qu'il y a plein de topics à ce sujet et que certains me diront " va à la rubrique recherche " ou encore " es tu Marc 13 ? "

 

MAIS suite au messages de Cafine à propos de Beaubourg, j'aimerai vous posez une question brûlante :

 

qu'est ce que l'éthique dans l'hypnose de rue pour vous ?

 

et je souhaiterai également que vos réponses soient spontannées.

 

Bien évidemment, ne regardez pas la charte de JE sans quoi cette question n'aurait pas d'intérêt

 

Merci à tous

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu poses deux questions très différentes :

 

1- Qu'est-ce que l'éthique ?

2- Quelle éthique adoptez-vous en hypnose de rue ? (ce qui supposerait résolue la première question, au moins de façon intuitive)

 

Qu'est-ce que tu veux savoir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut marc 13, va à la rubrique recherche du forum :D

 

Pour moi, l'éthique (mon éthique) c'est de se centrer sur son volontaire, de faire que des phénomènes qu'il souhaite (faire la poule à poil, je suis pas sûr que tout le monde veut le faire), en lui demandant.

 

Quand la personne demande d’arrêter, de faire un réveil et d’arrêter la séance, enfin bref pour moi c'est être à l'écoute du volontaire et ne pas proposer voir refuser certains phénomènes que je trouve dégradant (selon mes propres croyances).

 

D'ailleurs en ce moment, je réfléchi de plus en plus à faire plutôt de la street basée que sur de la relaxation et du bien-être (en peu comme pank), plutôt qu'a faire vivre de belle hallucination, et d'y poser un ancrage pour que la personne puisse par la suite expérimenté d'elle même les ressources qu'elle a en elle.

 

Ma réponse est spontanée mais un peu courte, elle mériterait d'être détaillée, mais j'ai beaubourg en tête...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qu'est ce que l'éthique dans l'hypnose de rue pour vous ?

Respecter les limites de la personne tout en ayant un regard critique sur celles-ci.

On doit être capable d'arrêter un jeu à tout moment quand on juge qu'il va trop loin.

 

D'une manière plus générale, pour moi l'éthique, c'est pratiquer en respect de notre code moral.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ethique ? Facile c'est tout simplement respecter l'écologie de son volontaire et ne rien faire qui aille au delà de ses compétences et de ce qui est socialement admis (donc non pas d'aide à accouchement sans être sage-femme par exemple). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complètement d'acc ' verdun seulement pour parler d'écologie faut il encore qu' un streeteur fasse une anamnese aussi petit soit il...

J'adhère à vos reponses mais prenez vous réellement le temps de discuter avec vos volontaires, de savoir ceux qu'ils veulent faire ou non ?

Prenons cette exemple que j'ai lu de Cafine qui a vu un gars à Beaubourg suggérer un roulage de pèle. Bcp de personnes ont été choqué

MAIS en hypnose on est conscient de ce qu'il se passe, non ? On ne peut pas faire des choses contre la volonté des sujets ?

L'éthique ne se calibre t'elle pas à nos croyances ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éthique ne se calibre t'elle pas à nos croyances ?

 

Mille fois OUI !!! D’où l'importance de croyance éthiques qu'il nous faut projeter pour protéger nos volontaires, ce n'est ni plus ni moins qu'un fusible.

 

Avant une séance je fais toujours une anamnèse en effet (bon c'est pas super enseigné en street pure) et je demande à la personne ce qu'elle veut vivre. Et à chaque fois cela donne des séances de rêve et de partage ou je me sens vraiment tout petit face à cet immense "pouvoir" de la suggestion sur nous autres. Il m'est même arrivé d'en pleurer avec une volontaire qui voulait revoir un endroit ou elle avait vécu longtemps auparavant et qui était très chargé en bonne émotions pour elle.

 

Si l'on respecte son volontaire et qu'on lui donne le "pouvoir" et le choix alors cela devient merveilleux et le sens même de l'éthique devient trivial au plus haut point tellement on ne s'en soucie plus et que cela devient naturel.

Quoi de plus beau ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton post me fait plaiz Verd'

 

Les hypnos entrant dans le quantitatifs sont bien plus nombreux que ceux qui recherchent une réelle qualité de séances.

 

Dans le 1er cas, je peux comprendre cette envie de jouer , d'explorer ce qu'on peut faire MAIS lorsque l'égo nous aggripe il est facile de penser que les phénomènes partent de l'opérateur.

 

Certaines personnes nourrissent inconsciemment cette croyance, ils font tout pour que les gens autour pensent que l'opérateur à un pouvoir BIEN QUE dans le prétalk ils disent le contraire.

 

Finalement bcp de personnes se dictent leurs propres conduite

 

Ex  / Si ça marche c'est qu'elle est ok après tout si elle le fait ? Et si elle n'aime pas elle me le dira ...

 

Pour moi, ce n'est pas systématique...Le volontaire peut aussi entrer dans un engrenage " j'ai commencé alors je dois finir le jeu qui s'arrête QUAND l'opérateur le décide  ou je dois justifier le fait d'avoir accepté LA session d'hypnose  "

 

On est d'accord sur le fait que nous sommes sur la bonne voie si nous prenons soins de nos volontaires en y mettant une touche de bien être. Que l'hypnose urbaine est un moment de partage , peu importe si il y a phénomène ou pas.

 

Pour moi l'hypnose urbaine c'est la création de rapports humains et parfois je papote tellement que finalement y a plus de séances mais un moment de discut'

 

J'aimerai encore plus de réponses sur ce qu'est la notion d'éthique surtout des nouveaux du forums et des plus jeunes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je demande toujours à mon volontaire si il veut vivre ce que je vais lui suggérer. Sauf pour les premiers tests bien entendu, il me faut calibrer la réponse de la personne à mes suggestions. Le fait de demander ou de proposer (comme une suggestion en fait) amène toujours plus la personne à être acteur de son hypnose et nourri en lui l'envie de réussir.

 

A partir de ce moment là il devient exclu de manière évidente un pouvoir ou une main mise de l'hypnotiseur sur l'expérience que va vivre le volontaire puisqu'il va déclencher lui même les effets en suivant nos suggestions qui servent uniquement de guide. Dès lors plus besoin d'avoir en tête si ce que l'on fait est éthique ou pas, cela est forcément puisque l'on ne fait que puiser dans notre volontaire sa volonté. 

 

Attention toutefois à mettre le hola sur certaines demandes génératrice d'Abréaction en street.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'aimerai encore plus de réponses sur ce qu'est la notion d'éthique surtout des nouveaux du forums et des plus jeunes

 

 

Perso je ne pense pas que l'éthique est une question de nouveaux ou anciens ou de jeun's et moins jeun's.

 

 

 L'éthique pour moi = plaisir, échanger, donner, partager, sourire, rire, etc.

             Non étique = vouloir augmenter son capital de suggestions pour flatter son ego au détriment de ton volontaire.

 

Comme je le dis souvent aux nouveaux membres la priorité dans une séance c'est le volontaire et non toi sans volontaire tu n'as plus de street.

 

C'est ce que j'explique dans le feedback à une volontaire sur cette vidéo que j'ai posté il y a un moment déjà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éthique en hypnose de rue c'est proposer des suggestions que la personne va aimer vivre et revivre sans pour autant détériorer l'image publique de la personne.

En gardant une bonne éthique, on donnera envie à la personne de revivre l'expérience, et au publique de se laisser tenter.

 

Pleins de suggestion ou plutôt de la relaxation ?

Les deux sont viables ,

même si personnellement mes séances sont plus porté sur la relaxation,

Est-ce pour autant mieux que de faire vivre pleins de suggestions et voir la personne s'éclater avec ?

 

Je reste très vague mais c'est comme ça que je décrirai l'éthique en hypnose.

 

 

 

Bien évidemment, ne regardez pas la charte de JE sans quoi cette question n'aurait pas d'intérêt

 

On l'a un peu tous regardé...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais te donner mon point de vue en mode *j'ai pas lu les autres réponses* !

 

Pour moi l'éthique en hypnose, c'est un peu un code de conduite, un ligne conductrice au fil de toutes mes séances. Je me suis fixé des règles à ne pas enfreindre, et mes collègues hypno' qui pratiquent avec moi sont du même avis et suivent les même principes.

En quelques point par exemple, on refuse toute séance s'il y a ne serait-ce qu'un verre d'alcool dans les veines, on évite les bars, ne serait-ce que pour la faune locale qui pourrait être dérangeante, on fait en sorte que les commerces aux alentours ne sont pas dérangés par nos séances, on fait attention de ne pas gêner les passant, etc...

Mais le principal reste la sécurité du volontaire et le fait de lui faire passer une séance inoubliable, donc de base, on teste d'abord entre nous les idées de nouvelles suggestions que l'on a, pour justement ne pas avoir de risque à prendre sur le terrain et donc pouvoir se concentrer au maximum sur notre volontaire !

 

Entre autre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors pour moi l'éthique c'est tous simplement comme des règles que je me suis fixer par les dires des personnes par exemple : Ne pas hypnotiser des personnes qui ont moins de 16 ans, ne pas hypnotiser des personnes qui ne sont pas sain d'esprit.

 

Après bien sûre et pour moi cela est vraiment le plus important la sécurité de l'hypnotisé, et bien sure toujours être à leurs écoute.

 

Principalement je fais des séances d'hypnoses le soir sur des amis et du coup le lendemain je leurs redemande s'ils vont bien et s'ils ont ressenti un gène au moment d'aller se coucher et en général on me dis non j'ai même trop bien dormi ^^

 

 

Enfin voilà en rapide ce qu'est pour l'éthique pour moi  :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éthique en trois points :

 

- Zap induction, brutale si possible

- Suggestion répondant aux préjugés : faire la poule, manipulation, vole et arnaque si possible

- Réveil par le fractionnement et approfondissement, en laissant une amnésie de type John Doe avant de partir en courant.

 

J'ai bon ?

 

 

(c'est du second degrés, pour tout les petits jeunes au fond de la classe :P )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éthique en trois points :

 

- Zap induction, brutale si possible

- Suggestion répondant aux préjugés : faire la poule, manipulation, vole et arnaque si possible

- Réveil par le fractionnement et approfondissement, en laissant une amnésie de type John Doe avant de partir en courant.

 

J'ai bon ?

 

 

(c'est du second degrés, pour tout les petits jeunes au fond de la classe :P )

Wha, on a exactement la même définition de l'éthique!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne pas faire aux autres ce que nous voulons pas qu'on nous fasse. Respecter le volontaire en plusieurs points:

- être conscient que c'est ça séance.

- ne pas jouer l'apprenti thérapeute (en street...)

- rester bienveillant dans ses suggestions.

- ne pas hypnotiser n'importe qui (enfant trop jeune, maladie psy...)

Ne pas inviter n'importe qui à pratiquer non plus (personne mal intentionnée...)

Sinon beaucoup de choses sont citées plus haut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bcp vos réponses car j'y vois de la bienveillance et  du respect :)

 

J'aimerai que cette sincérité soit constamment présente lors des sessions en particuliers à Beaubourg

 

Lors d'un atelier que j'animai , j'étais avec un volontaire hyper sensible avec qui j'ai passé un super moment et avec qui nous nous sommes amusé  lorsqu'un nouveau du forum s'est empressé de voir ce que je faisais et m'a demandé pendant la séance si il pouvait "testé quelque chose " ceux à quoi j'ai répondu non.

 

Je lui ai expliqué qu'il était important que l'opérateur ait le lead sur sa séance afin de s'assurer que tout ce passe au mieux. Cette personne a compris et on a bcp échangé, je ne me rappelle pas de son nom mais je le salue au passage

 

Il m'a demandé des conseils et voici ce que je lui ai dit : " la technique et les routines , au final c'est secondaire , ce qui compte ce sont les intentions que tu vas porté. L'hypnose c'est un moment de partage avant tout ! " Même si on ne fait que des opener et des prétalk c'est tout aussi puissant car riche en rappports humains et émotions.

 

Bref j'ai pas réellement de conception de l'éthique mais un esprit tourné sur la bienveillance et le respect 

 

Je déteste les routines qui sont tournées sur les phobies ou qui font peurs. La raison en ait que ça fait rire uniquement l'auditoire et/ou l'opérateur. Ok dans un spectacle je peux le concevoir MAIS pas dans la rue. L'hypnose de rue est un rapport social entre l'opérateur et le/les hypnotisé (s) et qu'on s'en fout de faire du show dans la rue car un streeteur n'a rien a prouvé aux autres. 

 

Mon code c'est plutôt : ne fais pas ce que t'aimerai pas qu'on te fasse ! (c'est juste de l'éducation qu'on m'a transmis)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos des croyances :

 

http://street-hypnose.fr/les-croyances-en-hypnose-cest-important/

 

 

L'éthique est personnelle, mais dans le cadre de l'hypnose elle ne doit pas être centrée sur l'hypno, mais doit constituer le liant de la boucle psychodynamique entre volontaire et praticien. C'est l'individu qui répond à l'individu. Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse, et demande-toi si ta suggestion est acceptable non pas selon ton référentiel, mais celui de l'être humain en face de toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est ce qu'il m'a dit

 

Je ne le blâmerai pas car cette personne est en phase d'apprentissage

 

C'est normal de vouloir tester ce que l'on a appris. Je le dédouane un peu, ce jeune homme est très sympa et n'a pas de mauvaise intention. 

 

Oui ils ont une notion de bienveillance mais effectuer des routines leurs aient prioritaires. Et encore une fois je comprends, c'est super sympa de jouer !

 

Seulement beaucoup vont chercher à créer des hallus sans prendre le temps d'en savoir plus sur leurs volontaires.

 

Sans citer de nom, il y en a un qui à commencer sur le forum, et lors d'une session, il m'a dit que " L'hypnose commence lorsqu'il y a des hallus " ou encore " pour créer des phénomènes faut faire des inductions chocs "

 

Ce n'est pas que ces personnes n'ont pas d'éthique mais un manque d'études et d'observations. 

 

Heureusement, il y en a qui mette la bienveillance et le bien être en avant chez les débutants et je les remercie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite réflexion que je viens d'avoir concernant l'apprentissage de l'éthique de manière à bien intégrer cette notion

 

Le travail sur le clean language et un travail sans inductions flash et instantanées !

 

Y a qu'à regarder les vidéos de JE et de Magoo et de lire sur les précédents topics, on joue avec un max de bien être !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour créer des phénomène faut faire des induction chocs.  C'est vrai que le bisous magique c'est hyper choc comme induction ^^

 

J'adhère, là, t'as tapé fort ! je me sens vaincu car y a pas plus fort que le bisou magique XD

 

Tiens Verd', et si on faisait des inductions flash aux bisous magiques lors de nos séances ? Voilà une belle rupture de pattern et un moyen pour être pris pour des fous. Rires...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1