2 2
earion

Essayer l’hypnose sans induction ? Voici ma routine !

Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

Ces dernières semaines j’ai travaillé à peaufiner une routine orientée vers les séances sans induction. Il s’agit d’un assemblage de suggestions, que vous connaissez déjà probablement. Les transitions qui relient ces suggestions entre elles ont fait l'objet d'une attention toute particulière. De bonnes transitions, intéressantes et fluides, permettent d’offrir au volontaire un processus complet d’apprentissage, ainsi qu’une histoire qui fera sens dans son esprit. Ce processus lui permet de mettre en place progressivement tous les mécanismes nécessaires pour vivre une palette complète de phénomènes hypnotiques.

 

Il respecte le sempiternel schéma de complexification graduelle des phénomènes (catalepsies, amnésies, hallucinations) et s’adresse ainsi avant tout aux débutants, qui y sont en général très attachés.

 

Si je partage ce script avec vous, c’est parce que sa conception m’a été très utile dans mes premières séances sans induction. Je suis persuadé qu’il le sera également pour ceux qui débutent dans les séances sans induction, pour ceux qui se sentent rassurés de passer par une induction formelle. Ce script vous aidera à dépasser petit à petit votre zone de confort, tout en faisant vivre un maximum de phénomènes à vos volontaires.

 

J’ai obtenu avec celui-ci un excellent taux de réussite ; c’est selon moi principalement dû à la cohérence globale du processus. L’autre avantage, c’est qu’il ne ferme pas les portes à la répartie en cas d’échec.

 

 

Début de la séance - Catalepsies

Après une introduction, puis un rapide pre-talk, on commence par le test des doigts collés. Au moment où les doigts se touchent, on insiste sur le fait qu’ils continuent à se rapprocher jusqu’à ce que la moindre parcelle d’air entre les doigts disparaisse. Puis on suggère l’idée de mettre de la colle entre les deux doigts, sans hésiter à mettre le paquet sur les visualisations (la colle la plus forte du monde, sa couleur, son odeur, la texture un peu poisseuse entre les doigts, car on a tous joué avec de la colle liquide au collège).

 

Si vous n’obtenez pas de catalepsie immédiatement, vous avez la possibilité d’enchaîner sur une catalepsie avec les mains aimantées, soit de la même manière, soit en utilisant une métaphore alternative (une corde, du scotch, un étau…), l’idée étant de spécifier que les mains sont collées (attention, pas d’induction à la fin).

 

Une fois la catalepsie des doigts obtenue, on peut la déplacer et l’amplifier sur les pieds. On peut parfaitement utiliser un décompte, durant lequel le volontaire sentira la colle « descendre » le long du corps pour se placer entre les pieds et le sol, ou toute autre métaphore utile.

 

Lorsque la catalepsie est obtenue, on peut la valider encore une fois en suggérant qu’au moment ou la personne claquera dans ses mains, les deux pieds se décolleront et toute la colle se transfèrera instantanément dans les deux mains (ne pas hésiter à lui montrer le mouvement de claquer dans ses mains). Il est bien entendu possible d’ajouter des suggestions de catalepsie selon le bon vouloir du volontaire.

 

Amnésies

L’idée est de proposer une première métaphore d’amnésie qui va amener une transition avec la catalepsie. On va pouvoir proposer au volontaire d’imaginer que le cerveau fonctionne un peu comme une grande armoire, avec plein de tiroirs. Dans un de ces tiroirs, il y a actuellement son prénom (ou autre chose) sur un papier. On propose au volontaire d’imaginer tous les détails de ce tiroir, la forme, la couleur, le matériau si spécifique. Même les poignées sont particulières.

 

Transition : Lorsqu’elle l’a bien imaginé, on lui propose de déplacer toute la colle actuellement sur ses mains (ou ailleurs) sur le tiroir, afin qu’il reste collé au fond de l’armoire lorsque le volontaire essaiera de l’ouvrir.

 

Si vous n’obtenez pas d’amnésie, vous avez la possibilité de recommencer en utilisant une autre métaphore, tout en réutilisant cette même idée de colle.

 

Si le volontaire souhaite continuer un peu sur les amnésies, on peut utiliser le remplacement de la chose oubliée par une autre. Ma suggestion usuelle est celle du disque dur : pour mettre un gros fichier sur le disque dur, il faut faire de la place et enlever un gros fichier.

 

 

Hallucinations

Transition : on propose au volontaire de retrouver le mot qui lui manque, car il est inscrit en toutes lettres dans son poing fermé. Il est écrit en lettres de feu ou en lettres scintillantes. On lui propose d’ouvrir son poing et de lire à haute voix le mot qui est écrit, en attirant immédiatement son attention sur l’aspect visuel (forme, couleurs). On peut y ajouter également un double-bind comme « les lettres brillent très fort ou pas très fort ? »

 

A cette étape, il est certain que le terme oublié revient en mémoire, mais pour confirmer l’hallucination, on lui propose de voir ces lettres qui grossissent et qui s’envolent dans le ciel jusqu’à exploser en une centaine des plus beaux feux d’artifice jamais vus (à ce moment, l’émerveillement de votre volontaire est priceless !).

 

Transition : On peut alors se saisir de l’un d’entre eux, et observer sa transformation en un petit animal. On peut asseoir l’hallucination en proposant au volontaire de caresser cet animal, de décrire sa robe, voire de lui parler.

 

Arrivé à ce stade, le volontaire est complètement prêt à vivre n’importe quel autre type d’hallucination, c’est le moment pour vous de le faire rêver ! Vous pouvez commencer par faire fermer les yeux à votre volontaire en guise de transition vers une autre suggestion, ou inventer la vôtre, si vous le souhaitez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou,

C'est une contribution sympa, par contre un détail que je vois souvent revenir et que je voudrais corriger : une séance d'hypnose sans induction, ça n'existe pas.

On pourrait dire sans rupture de pattern, ou sans induction formelle, ou alors sans fermer les yeux, mais une induction il y en a toujours.

Une simple suggestion c'est déjà inductif. "Bonjour, vous connaissez l'hypnose" => paf, encore une induction...faites attention à ça messieurs mesdames :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou,

C'est une contribution sympa, par contre un détail que je vois souvent revenir et que je voudrais corriger : une séance d'hypnose sans induction, ça n'existe pas.

On pourrait dire sans rupture de pattern, ou sans induction formelle, ou alors sans fermer les yeux, mais une induction il y en a toujours.

Une simple suggestion c'est déjà inductif. "Bonjour, vous connaissez l'hypnose" => paf, encore une induction...faites attention à ça messieurs mesdames :3

En fait Koko, c'est un peu un abus de langage, on utilise induction alors qu'en fait on parle d'induction formelle la plupart du temps.  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je partage partiellement ton avis Sweel sur le fond, mais pas du tout sur la forme.

Y a du travail derrière ce post et ton message est vraiment pas sympa !

Un forum, c'est un échange.

Pourquoi un script ne marcherait jamais ? Vraiment jamais ?

Je pense qu'un script, ça peut être une base de séance utile, il faut juste savoir s'adapter, car effectivement, on ne pourra pas le suivre à la lettre.

Le concours de scripts, c'est en fait une bonne idée je trouve :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos premiers retours.

 

@Koko En effet, je sous-entend "induction formelle". C'est peut-être pas clair de la façon dont je l'ai écrit, et c'est vraisemblablement un abus de langage. Et je ne suis sans doute pas très à jour par rapport à la terminologie actuelle.

 

@Sweely Je te l'accorde, le volontaire parfait qui se plierait à un script parfait n'existent ni l'un ni l'autre. Ma contribution est appelée "script" faute de mieux, car tu admettras (enfin, en le lisant) qu'il s'agit davantage d'un guide donnant un ensemble d'idées, de suggestions et de transitions dans le but d'obtenir une séance cohérente. On est bien loin d'un bout de papier à lire ou à réciter face à un volontaire. De plus, c'est une compilation de toutes les techniques que j'ai utilisées pour apprendre moi-même à me passer des inductions formelles. En cela, j'estime qu'il s'agit d'un travail qui peut être utile à beaucoup de personnes qui sont dans une démarche d'apprentissage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous invite à lire le texte très intéressant d'earion avant de ressortir spontanément vos croyances sur les scripts en général. Ce n'est même pas vraiment un script, en réalité, c'est une routine.

 

Il y a ici beaucoup d'idées de transitions et de métaphores qui fonctionnent bien et qui sont élégantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirai, pour reprendre Spinoza (un grand hypnotiseur hollandais du XVIIème, philosophe à ses heures) «penser par soi-même ce n'est pas penser seul.»

De sorte qu'en effet entre le script et la rue, entre le monde des idées et celui des évènements il y a un saut. Cependant, lorsque l'on sait que la rue, et plus particulièrement une rencontre, n'est rien sans une préparation au préalable, on sait aussi que l'improvisation demande toujours souvent, paradoxalement, un entrainement à l'improvisation. Les grands jazzmen ne diront pas le contraire (sans vouloir parler à leur place bien sûr). C'est le débat millénaire entre la «théorie» et la «pratique».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en vois beaucoup qui postent sans même avoir lu autre chose que le titre... Faites attention, je fais sortir le marteau de modérateur. Quitte à critiquer, prenez le temps de lire autant que d'écrire. Sinon, abstenez-vous.

 

Cela me fait doucement sourire aussi les hypnotiseurs un peu plus expérimentés qui crient corps et âmes que "les scripts c'est nul", et qui pourtant étaient les premiers à se jeter dessus au départ pour se rassurer et essayer de se jeter à l'eau avec plus de sérénité. Etre capable d'improviser et s'adapter à toutes les situations, cela s'apprend. Ce n'est pas inné. Dites à un débutant "rhooo mais j'peux pas t'aider là, si j'te donne une routine précise, elle ne marchera pas pour tout le monde. Trouve la solution tout seul qui convient le mieux au volontaire !" et il sera juste perdu. Il faut emmagasiner des connaissances, plein de routines, avant d'être capable de distribuer la bonne à chaque volontaire. Et c'est grâce à ce genre de posts. Donc merci Earion !

 

La pédagogie, c'est aussi admettre que notre façon de faire n'est pas la plus optimale pour quelqu'un qui n'a jamais pratiqué l'hypnose, aussi proche soit-on de la "vérité". Les mensonges, ça marche, hein Bandler ?

 

@Koko : "sans induction" me paraît un compromis plutôt OK. C'est le "sans transe" qui personnellement me gêne le plus dans l'histoire, vendu par James Tripp et compagnie.

Pour ma part, j'irais plus loin en écartant le terme induction du sens "mise en transe" et en le ramenant symboliquement à "mise en état de relaxation". Auquel cas, une routine telle que la présente Earion pourrait être dite sans induction ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jean-Emmanuel, vraiment. Voilà mon ami earion qui ne poste jamais, qui prend le temps de travailler à mettre en forme l'expérience qu'il a acquise pendant ces dernières semaines, et de vous livrer gracieusement son petit bébé. Et voilà les membres du forum qui ne lisent pas, et qui prennent prétexte du titre pour le remballer juste pour avoir utilisé le mot maudit de "script". Quel accueil !

 

Je suis un peu déçu de la communauté SH pour le coup, mais je vous fais des bisous quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai lu le topic, j'ai dit que j'avais pas TOUT lu.

 

J'ai également écrit distinctement et bien en évidence "Pour un script, c'est un bon script. C'est un bon travail que tu as effectué pour l'écrire, vraiment."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

est appelée "script" faute de mieux

Tu devrais peut-être parler de protocole.

 

Pour un débutant, les scripts, c'est intéressant, ça permet de comprendre et d’analyser ce qui se fait, et comment se fait. Mais ce n'est en aucun cas à apprendre tel quel. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas parce-que j'ai fait une erreur que je dois conseiller aux autres de faire la même, si ?...

 

Tu ne conseilles pas, tu démolis. C'est différent. La suite en MP s'il te plaît.

 

 

J'ai également écrit distinctement et bien en évidence "Pour un script, c'est un bon script. C'est un bon travail que tu as effectué pour l'écrire, vraiment."

 

Tu sais, quand tu écris 80% de merde, et 20% de positif, les gens retiennent la merde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Koko : "sans induction" me paraît un compromis plutôt OK. C'est le "sans transe" qui personnellement me gêne le plus dans l'histoire, vendu par James Tripp et compagnie.

Pour ma part, j'irais plus loin en écartant le terme induction du sens "mise en transe" et en le ramenant symboliquement à "mise en état de relaxation". Auquel cas, une routine telle que la présente Earion pourrait être dite sans induction ;)

 

Du coup on néglige un peu toutes les autres définitions d'induction hypnotique, pour créer la notre en associant ça à un état de relaxation :P (d'ailleurs, on est un peu les seuls à le faire dans ce cas non ?).

Pourquoi pas, c'est qu'une question de vocabulaire mais on m'a tellement habitué à autre chose que j'ai du mal avec le concept :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Earion, j'aurais qu'un mot a te dire (enfin un peu plus) : bon travail.

De mon point de vue, c'est en cherchant comment s'améliorer, en réfléchissant comment faire (par exemple tes transitions, valable aussi selon moi en cherchant comment vaincre une difficulté) qu'on progresse.

Donc continu comme ça, juste ne pas oublier les feed-back (tu n'en a pas parler, mais tu en fais sûrement)

Au plaisir de te relire une autre fois :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du coup on néglige un peu toutes les autres définitions d'induction hypnotique, pour créer la notre en associant ça à un état de relaxation  :P (d'ailleurs, on est un peu les seuls à le faire dans ce cas non ?).

Pourquoi pas, c'est qu'une question de vocabulaire mais on m'a tellement habitué à autre chose que j'ai du mal avec le concept :3

 

Le problème avec les définitions des "inductions hypnotique" habituelles, c'est que le résultat attendu n'est pas la transe, mais bel et bien la relaxation. Ce qu'ils regardent et observent pour valider la réussite de l'induction, ce sont les signes d'une relaxation et non les signes d'une transe. Mais bon, on s'égare :P

 

Si tu souhaites ouvrir un débat dans un autre topic, feel free ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mince, un post de Sweely-Boo a dû être supprimé. Je l'aurais bien lu par curiosité.

Il a dû encore prendre son air sarcastique et/ou méchant alors qu'en vrai il raconte principalement des conneries pour faire rigoler je crois (et espère).

Je pense qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre les remarques d'un jongleur débutant de rue qui s'est essayé à l'hypnose de rue jadis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Proposer un script de séance c'est comme faire manger de la tarte au concombre à tout le monde !

 

Il y en a qui vont adorer et être surpris que se soit aussi délicieux,

il y en a qui vont manger sans plus,

et il y aura ceux qui vont te faire comprendre que la tarte aux concombre c'est la pire idée qui soit !

 

Finalement ce qui compte ce n'est pas le script mais la manière dont tu va construire ta séance pour amener à une transe.

Au départ, on peut s'aider de script , non pas pour faire une séance , mais pour en tirer les idées, les suggestions, ce qui fait que ce script est hypnotique.

Un script c'est figé , ce qui empêche toute notion d’adaptabilité nécessaire à une séance de street.

 

Après ce que tu as écris c'est plus un protocole de séance qu'un simple script ( je plussoie Kewa :P )

 

 

hypnose sans induction ?

Ça peut faire un débat complet et cela dépend très fortement à la définition que l'on donne à l'hypnose.

et comme on pas pas tous la même définition... ( et c'est pas si mauvais la tarte au concombre ! )

 

Je pense que dans notre état habituel, on dépense notre énergie dans tous les sens ( une sorte d'équilibre actif qui fait que cet état est assez stable).

Et quand on prend le temps de nous canaliser, on est capable de vivre des nouvelles expériences.

 

Pour autant, rien n’empêche de vivre un phénomène hypnotique sans hypnose ni transe hypnotique.

Imaginez que vous êtes capable de faire quelque chose de fou mais que vous ne vous avez jamais essayer avant !

Après tout... un phénomène hypnotique n'est rien d'autre qu'un phénomène sortant de l'ordinaire.

 

Par contre dire que si il n'y a pas de rupture de pattern, si la personne ne ferme pas les yeux alors il n'y a pas eu d'induction c'est complètement faux

c'est l'erreur la plus fréquente sur le forum ( on est peut être tous passé par là d'ailleurs :D )

 

Comment savoir  qu'une personne est en transe ?

En s’apercevant des différence entre le début de la séance et là ou vous en êtes arrivé dans la séance.

Pas de signe universelle de transe ( sauf si on le suggère un état à chaque séance, comme la relaxation par exemple )

 
voilà le petit pavé du matin !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour cette seconde vague de retours, et pour votre soutien, et merci Jean-Emmanuel pour ton intervention plus "musclée". 

 

@Kéwa Le mot protocole serait en effet adapté ici, je n'y avais pas pensé en écrivant. Je n'avais surtout pas imaginé que j'aurais droit à de telles réactions et que serais amené à me justifier.

 

@alban Je n'ai en effet pas vraiment parlé du feedback. Ça a dû me sembler tellement évident que je n'en ai pas parlé, mais il est effectivement bon de rappeler qu'une séance d'hypnose réussie, c'est avant tout un échange, qu'il soit verbal ou non. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 

Par contre dire que si il n'y a pas de rupture de pattern, si la personne ne ferme pas les yeux alors il n'y a pas eu d'induction c'est complètement faux

 

Fabien, sérieux, tu viens un peu à la bourre là. Vous lisez ce que les autres écrivent des fois ou pas ? :o

Tout dépend de la définition que l'on donne à induction encore une fois. Pour moi, ce n'est donc pas "complètement faux", juste dépendant d'autres facteurs.

 

Barnabulle : nous le savons, les nouveaux venus non. Et ce n'est pas à ces derniers de s'adapter et de chercher à tout bien prendre. C'est aux anciens de montrer que leur aptitude à communiquer (hypnotiser ?) est bienveillante et respectueuse. Et sinon, par pitié, abstenez-vous de poster. C'est aussi simple que ça :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est le si ... alors ... qui n'est pas bon

et c'est l'erreur commise par beaucoup.

 

c'est cette implication (dans le sens mathématique hein ! ) qui est complètement fausse

et j'ai pas répété, j'ai dit d'autres truc avec quand même !

 

(en tout cas j'ai pas l'impression d'avoir répété bêtement )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bha moi j'aime bien. Alors oui on peu trouver des tas de trucs à redire, comme le "sans induction" qui effectivement est plus "sans induction formelle", mais qui n'a jamais fait cette erreur à ses débuts ?

 

Au début je pensait qu'on ne pouvais pas faire une induction rapide sans rupture de pattern, je me plantai bien. Laissons le temps à chacun d'évoluer, quand Earion évoluera il se détournera naturellement de ses scripts.

A quoi sert de presser le pas ? Un jour cela ne fonctionnera plus car ses croyances auront évoluées et il lui même fera alors un gros bon en avant. Qui peu osez dire qu'il n'en fera plus et qu'il est sur de ses croyances ?

 

De plus je le cite : Si je partage ce script avec vous, c’est parce que sa conception m’a été très utile dans mes premières séances sans induction.

 

Il le dit lui même, l'écriture du script l'a aidé à y voir plus clair. Si l'exercice est salutaire alors pourquoi blâmé cela ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2