1 1
Remi

Surmonter bloquage amnésies / hallucinations (négatives & positives)

Recommended Posts

Salut à tous ! :D

Ça faisait longtemps que je m'étais pas connecté sur ce forum, mais hier j'ai pensé à une... comment appeler ça... astuce (?) pour surmonter les amnésies et les hallucinations.

À savoir : je ne l'ai pas encore essayée, donc j'attends de vos nouvelles ;D

 

Je pense qu'elle peut être efficace autant qu'elle peut ne pas l'être du tout. La variable qui change tout est : CRÉDIBILITÉ. Plus le volontaire va croire en vous et croire que c'est possible, plus cette suggestion va être efficace. Je sais que c'est vrai pour toutes les suggestions, mais ça l'est enncore plus pour celle-ci.

Bon, j'arrête le suspens inutile et je m'explique ;)

 

Pour comprendre, je pense qu'un exemple sera plus parlant :

Oubli du chiffre 7:

[après quelques suggestions (catalepsies ect...)]

 

"Moi : Et maintenant, compte sur mes doigts. [il compte de manière tout à fait naturelle]

Y a pas un truc qui cloche ?

Lui : Bah.... non.

M : C'est super ça tu te débrouilles super bien t'as une très grande imagination :D (sourire qui fait plais')

L : Pourquoi ça ?

M : Bah en fait, le chiffre 7, il existe pas. Je te l'ai fait imaginer, et tu l'as super bien imprimé dans ton esprit.

L : Mais non, le chiffre 7 il a toujours existé !

M : Ah c'est super ça si t'y crois au plus profond de toi-même, c'est que tu te laisse bien aller à l'hypnose, et c'est ça qu'on cherche. Tu te débrouille vraiment super bien.

L : Non mais arrête là, c'est pas possible, ch'uis sûr qu'il existe !

M : Attends, je vais compter jusqu'à 3, et à 3, tout va redevenir normal : le chiffre 7 disparaîtra, et tu recompteras de manière tout à fait naturelle 1-2-3-4-5-6-8-9-10. 1. 2. Et 3."

 

Évidemment, j'ai raccourcis au maximum, vous pouvez le "garnir" comme vous voulez.

 

Pareil pour les hallucinations négatives ("Tu vois vraiment un stylot là ? Attends...") et positives ("Tu le vois pas le stylot là ? Attends...")

 

Voilà je suis pas certain de l'efficacité de cette suggestion, alors ça serait super cool de me donner votre avis ;)

 

Rémi :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut que la personne croit un peu en toi. On peut même parler de confiance :P 

 

Dans ton exemple tu prends à contre-pied la croyance de ton volontaire.
Avec de la chance tu fais de la confusion. Sinon tu vas créer un no-set ( "mais non !" ) et renforcer implicitement l'existence du chiffre 7 dans sa tête de moldu :( )

 

Mais j'aurais préféré une petite explication quand même car je ne sais pas exactement ce que tu veux dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement c'est un problème majeur : c'est quitte ou double. Si ça rate, ça risque d'être dur de rattraper à mon avis... :(

Très bien je vais tenter d'expliquer :

Le but est de profiter de votre crédibilité et de l'envie du volontaire d'être hypnotisé pour lui faire passer une suggestion de manière détournée. En effet, plutôt que de lui demander directement d'accepter une suggestion, vous lui faites croire que la suggestion opposée a parfaitement fonctionnée, vous le complimentez sur son imagination, etc, comme vous l'auriez réellement fait (tant qu'à faire si on peut le persuader que les suggestions passent super avec lui, tant mieux) et lorsque vous êtes (plus ou moins) sûr qu'il y croit, vous enfoncez le clou en lui disant que maintenant tout va revenir à la normale et que la suggestion va disparaître. Et là, selon moi, il devrait accepter la suggestion originelle sans trop d'effort, puisqu'elle elle donnée de manière détournée.

Le fait est que, comme dit plus haut, c'est quitte ou double : si ça rate, va falloir bosser pour rattraper ça, mais si ça réussi, non seulement on aura fait passer une suggestion crème, mais en plus la personne est persuadée d'être "facilement" hypnotisable". Et c'est un grand avantage pour la suite si on entretient ne serait-ce qu'un peu cette croyance.

Vous pouvez même brievement lui expliquer qu'elle est ce que l'on appelle "somnambuliste", c'est à dire qu'elle vit les suggestions pleinement, et que.... Enfin voilà vous étalez (un peu) vos connaissance pour que ce soit encore plus acceptable pour le volontaire.

Tout cela n'est que mon avis théorique, alors il se peut qu'il soit plus ou moins faussé hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut ,

 

j'ai un ami qui faisait un blocage sur une amnésie du chiffre 7  , rien a faire ,  le tableau ne  passe pas , on utilise sa métaphore (le chiffre 7 inscrit sur un cachet effervescent ) , ne passe pas non plus .

 

et à ce moment là je me souviens du dernier débat TS .

 

je reprend la métaphore du tableau :

 

"tu écris les chiffres 1 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10  et maintenant tu effaces le 7 "

 

évidement l’amnésie du 7 ne passe pas puisque il se focalise trop dessus  , mais il oublie le  2

 

et après plus de blocage sur les amnésies , on enchaine oublie du prénom et remplacement ,puis oublie de l'emplacement de sa bouche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Quitte ou double" ,ce n'est pas une bonne solution.
 

Il ne faut pas mentir à ton volontaire.
Par contre,tu pourrais essayer de remarquer toutes les modifications de comportement ou de gestuelle de ton volontaire.
 

par exemple tu veux lui faire oublier le chiffre 5 et que la personne à une réaction (un rire, une concentration accrue,etc...) mais se rappelle du chiffre,

alors c'est que la suggestion a fait son petit bout de chemin, qu'elle a eu un écho dans la personne.
et utiliser ses phénomènes pour amplifier la suggestion. ( faire de la ratification )

 

( il y a d'autres possibilités mais 'est celle qui me semble coller le plus à ce que tu penses)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore ton idée, elle me fait penser à la stratégie de de Cobb (Leonardo Di Caprio) dans inception, ce qu'il appel Mr Charles. Il retourne la perception du senseur " celui qui perçoit " contre le senseur pour le tromper et l'utiliser afin d'atteindre son but.

Ici tu suggère que la perception réelle du senseur, physiquement parlant, est fausse, qu'elle est du à un phénomène hypnotique que tu as provoqué (alors qu'il n'y a rien eu) et qu'il doit retourner à un état normal (celui dans lequel tu veux vraiment l'amener avec une suggestion classique).

Du coup si il est suggestible, il " retourne " à une perception réelle, en revanche si il ne l'est pas il avale la suggestion comme une vérité.

 


Je pense qu'elle peut être efficace autant qu'elle peut ne pas l'être du tout. La variable qui change tout est : CRÉDIBILITÉ. Plus le volontaire va croire en vous et croire que c'est possible, plus cette suggestion va être efficace. Je sais que c'est vrai pour toutes les suggestions, mais ça l'est encore plus pour celle-ci.

 

Peut-être mais au contraire, cette suggestion peut vraiment devenir génial avec un " incorruptible " de l'hypnose, le volontaire sceptique qui refuse de lâcher prise et se ferme hermétiquement malgré qui participe à cette expérience. Pour le coup ça peut vraiment marcher, par contre tu l'a dis : Le maitre mot est la Crédibilité. Tout se joue sur la conviction que tu y met. C'est d'autant plus efficace que ton volontaire ne croit pas à l'hypnose, du coup le fait de lui dire que tu lui a suggéré que le phénomène a eu lieu n'est pas possible dans son esprit, et va admettre l'objectif (ici la disparition du chiffre 7) .

Pour renfoncer cette technique, il faudrait simuler l'utilisation d'une suggestion spéciale qui si elle passe sera oublier (dans sa formulation, le volontaire ne se souviendra pas qu'on lui a suggéré), de même il faudra jouer la scène à la perfection, surtout si le phénomène est gros à avaler.

Je réfléchissais depuis un moment à une technique semblable.

 

Je vais tester ça au plus vite et je te donnerai les retours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

neuneutrinos : Je ne le voit pas vraiment comme un mensonge, mais plutôt un moyen de "duper" le facteur critique, mais je prends note. Sinon pour la ratification c'est une technique assez répandue et approuvée, donc c'est pas un petit truc nouveau à essayer ; ) Mais c'est vrai que ça marche plutôt bien.

 

QuantumJumper : C'est possible, mais je pense que si l'hypnotisé ne croit pas en l'hypnose, il n'y a que très peu de chance pour qu'il veuille bien croire qu'il y a eu phénomène hypnotique, et sa conviction comme quoi l'hypnose n'existe pas n'en sera que renforcée selon moi. Après, si c'est juste quelqu'un qui pense qu'il est "inhypnotisable", pourquoi pas.

J'attends tes retours avec impatience :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas un mensonge c'est juste une autre vision de la réalité hein ?

Même une personne qui y croit très fort si tu la "dupe" tu as de forte chance de provoquer un

"J'ai pas l'impression que c'est un phénomène hypnotique vu que je ne ressent rien mais je ne vais rien dire pour ne pas passer pour un rustre ! (diantre)"
(Les gens sont trop gentils)

 

C'est une violation d'une des règles les plus importante quand on fait de l'hypnose.
"Le volontaire a TOUJOURS raison"

On ne sait pas mieux que lui de ce qu'il ressent et on se garde bien de faire

"Je te dit que tu ressens ça parce que je suis l'hypnotiseur et je sais mieux que toi ce que tu ressens en ce moment"

 

Vu que c'est un ébauche d'idée, comment faire pour garder à peu près la même idée mais sans duper la personne ? (tu as 2 heures :P)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1