Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Ecriture Automatique


Calimero
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

 

Si on suit un ordre logique dans les phénomènes hypnotiques, comme JE nous l'a enseigné en formation, je me demandais à quel stade on peut proposer l'écriture automatique ?

Comment peut on l'amener au sujet ?

 

Bien évidemment, ce n'est pas une routine que je proposerais en street, mais plutôt à mes proches.

 

Merci pour vos réponses.

 

 

 

:)  :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, tu entends quoi par "stade" ?

 

Personnellement je ne pense pas qu'il y ait vraiment des étapes requises pour passer une suggestion.

Par exemple je ne pense qu'il faut absolument réussir une catalepsie pour avoir une amnésie, certaines personnes n'auront pas d'amnésies mais de très belles hallus

Le tout est de savoir comment tu l'amènes.

 

Concernant la façon d'amener la suggestion d'écriture automatique je vais te poser une question.

Comment toi tu formulerais la suggestion ?

 

Si ta suggestion est bonne, tu la retiendra plus facilement. Si on la corrige, tu pourras apprendre de l'erreur ou de la lacune.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Calimero,

 

Je dirais pour ma part que pour commencer un travail d'écriture automatique, il faut tout d'abord atteindre chez toi (en autohypnose) ou chez ton sujet un état dissociatif (et surtout de sa main).

 

La catalepsie me semble être un bon moyen de vérifier la dissociation. Dans cet état, la main peut rester en l'air sans que le sujet ne ressente de fatigue direct.

En bref, en prenant de gros raccourci, le sujet ne fais plus attention à sa main et celle-ci peut alors après suggestions, être directement piloté par son inconscient.

 

Dans un premier temps, si tu pratiques sur tes proches, essaye d'atteindre cette état dissocié avec une belle catalepsie.

Pour induire cette état, tu appliques les principes véhiculés par streethypnose (doigt aimantées, mains aimantées, livre ballons, bras impliable).

Si la personne ce sent toujours pas "parti sous hypnose", passe en induction lente (tente une Elman par exemple ou associe simplement un "LIVRE" qui fais tomber une main à un état de détente qui s'accentue au fur à mesure que la main retombe) et enchaine par de très nombreux mouvements idéomoteurs afin de bien dissocié ton sujet.

 

N'hésite pas à me demander de reformuler certain propos si je n'ai pas été assez clair.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi l'écriture automatique correspond juste à des phénomènes ideomoteurs dont l'automaticité est particulièrement développée.

Pour répondre à Fandenem, je ne parle pas de "stades" dans mes formations mais d'échelle d'acceptabilité des suggestions. En précisant bien qu'il s'agit d'une généralisation volontaire pour maximiser ses taux de réussite, tout en gardant à l'esprit que chaque personne est différente et que l'on peut très bien avoir des hallucinations sans jamais avoir expérimenté ni catalepsies ni amnésies.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ! 

Pour l'écriture automatique comme pour beaucoup, l'hypnose n'est pas obligatoire. Un psychanalyste et hypnothérapeute que j'ai eu l'occasion de rencontrer m'expliquais que pour faire de l'écriture automatique il utilisait une autre technique. En fait, on parle à la personne de tout et de rien et en même temps elle écrit tout ce qui lui passe par la tête. J'ai testé ça sur une volontaire et sur elle cela a beaucoup mieux marché que l'écriture automatique sous hypnose/suggestion. 

Voili voilou !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ! 

Pour l'écriture automatique comme pour beaucoup, l'hypnose n'est pas obligatoire. Un psychanalyste et hypnothérapeute que j'ai eu l'occasion de rencontrer m'expliquais que pour faire de l'écriture automatique il utilisait une autre technique. En fait, on parle à la personne de tout et de rien et en même temps elle écrit tout ce qui lui passe par la tête. J'ai testé ça sur une volontaire et sur elle cela a beaucoup mieux marché que l'écriture automatique sous hypnose/suggestion. 

Voili voilou !

 

C'est ce qu'on appelle de l'écriture intuitive. Ce n'est pas pareil... Et il y a un risque que le conscient "influence" à un moment donné ou un autre. Avec l'écriture automatique, impossible si le geste est bien involontaire à 100%.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

par involontaire tu veux dire inconscient JE ?Si c est le cas ce que tu as écrit reviens a dire :il y a un risque que le conscient influence à un moment donné ou un autre. Avec l écriture automatique , impossible si le geste est inconscient....

Ba c est une évidence non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Complètement d'accord avec Jean - Emmanuel , une vrai écriture automatique doit être complètement inconsciente , et mise en place apres un état d'hypnose bien avancé pour être sur que c'est bien inconscient

C'est vraiment le " must " de la dissociation et un des meilleurs approfondissements pour partir loin , très loin sous hypnose .

Pour l'avoir vu en formation , tu peux valider plusieurs geste inconscients et une bonne induction pour s'assurer du bon état d'hypnose , puis mettre ton sujet face à une feuille de papier avec un stylo puis commencer a lui faire faire des mouvements inconscients avec le stylo pour " dessiner " ce que inconscient décide , puis lui suggérer de commencer a faire des lettres , puis des mots , et des phrases , ect ...

Ca peut n'avoir aucune signification au début , ca peut demander pas mal d'entraînement , comme tout en hypnose .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

par involontaire tu veux dire inconscient JE ?Si c est le cas ce que tu as écrit reviens a dire :il y a un risque que le conscient influence à un moment donné ou un autre. Avec l écriture automatique , impossible si le geste est inconscient....

Ba c est une évidence non ?

 

Encore faut-il être capable de mesurer objectivement qu'un geste est à 100% "inconscient"... :P

Mais sinon, oui, c'est une évidence mon cher :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

j'aimerai m essayer à l'écriture automatique. Pas sur moi meme, car je suis encore aujourd'hui incapable d'autohypnose. Probablement parce que le lacher prise avec moi même est compliqué. (alors que si c'est un hypno qui s'en charge, je plonge dans les 5 sec....)

 

par contre, je vais essayer ca sur un volontaire dès que possible :)

 

en revanche, pour débuter, il vaut mieux y aller progressivement non? C'est a dire demander simplement à l'inconscient d'écrire un O pour oui, un N pour non par exemple? ou on le lache directement en lui proposant d'écrire ce qu'il veut (en suggérant fortement de n'écrire que des choses agréable peut etre?)?

 

en fait, ma plus grande crainte je pense, c'est que mon volontaire se retrouve avec sous les yeux des choses qu'il n'a peut etre pas envie de lire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Prici sur l'écriture automatique / intuitive.
ça m'arrive aussi de le suggérer en post hypnotique, du style : "Quand tes yeux se ré-ouvriront, ta main pourra saisir le stylo. Et pendant que nous discuterons, sans forcément que tu t'en rende compte,  écrire sur le papier, sans que tu saches à l'avance ce qu'elle va écrire sur x sujet."

Puis laisser les yeux s'ouvrir et "distraire" le volontaire, en continuant d'utiliser des suggestions si besoin est.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...
Le 24/07/2017 à 13:38, yengstro a dit :

j'aimerai m essayer à l'écriture automatique. Pas sur moi meme, car je suis encore aujourd'hui incapable d'autohypnose. Probablement parce que le lacher prise avec moi même est compliqué. (alors que si c'est un hypno qui s'en charge, je plonge dans les 5 sec....)

 

par contre, je vais essayer ca sur un volontaire dès que possible :)

 

en revanche, pour débuter, il vaut mieux y aller progressivement non? C'est a dire demander simplement à l'inconscient d'écrire un O pour oui, un N pour non par exemple? ou on le lache directement en lui proposant d'écrire ce qu'il veut (en suggérant fortement de n'écrire que des choses agréable peut etre?)?

 

en fait, ma plus grande crainte je pense, c'est que mon volontaire se retrouve avec sous les yeux des choses qu'il n'a peut etre pas envie de lire...

Commence par obtenir des mouvements idéomoteurs (main qui se lève).

Si tu veux juste une réponse oui / non le signaling peut suffire.

Pour obtenir des mots ça nécessite souvent un apprentissage : demander de dessiner d'abord des formes basiques, puis des lettres, puis des mots...

Mon inconscient ne sait pas encore écrire, il fait juste des dessins dignes d'un enfant de 4 ans. C'est suffisamment clair pour que j'en comprenne le sens, mais je suis bien le seul (et c'est pas plus mal :))

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...