2 2
David26

Apprentissage difficile...

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous,

Je suis apprenti hypnotiseur depuis fin août, j'ai acheté le livre de Jean-Emmanuel que j'ai lu et relis régulièrement.

Je viens vers vous car j'ai des petits problèmes..

1er :

J'arrive parfaitement à hypnotiser ma femme (qui est si on peut dire mon cobaye depuis 15 jours) avec des quasiment toutes les catalepsies, amnésies (prénoms, chiffres...), anesthésie de la main, boucle infinie....

J'arrive aussi à lui faire certaines inductions, notamment celles avec "les mains ou doigts aimantés" et celle "en 8 mots".

Par contre, les inductions "des petits papillons" et "Arm Pull" sont pour moi des échecs à chaque fois que j'essaie de lui faire...

Pourquoi à votre avis ?

2ème problème :

J'ai essayé sur deux amies à nous. À chaque fois, les tests de suggestibilité sont plutôt concluant même si pour une des 2 personnes se fut un peu plus long... (réalisé à des moments différents, les 2 personnes n'étaient pas ensemble).

Par contre, lorsque à chaque fois j'ai voulu enchaîner sur les mains ou doigts collés... "ÉCHEC"... ça ne passe pas...

J'ai ensuite essayer l'amnésie..." ÉCHEC"... ça ne passe pas...

Du coup les deux fois, je me suis senti mal à l'aise...

Je pense avoir fait "correctement" le Pre-talk...

À votre avis ?

Je vous (re)précise que pour l'instant, j'ai uniquement essayé sur 3 personnes...

Je vous remercie d'avance pour votre aide et vos réponses et conseils...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce que tu peux nous dire ton pré talk ?

Concernant les inductions sur la femme, pour ma part je n'utilise pas ces méthodes en première induction. Je les trouve un peu trop "violentes". Par contre je les utilise volontiers en reinduction.

Pour tes deux autres volontaires, peut être aurait il fallu faire d'autres tests avant de les faire se coller.

quand il y a ce genre de trucs qui arrivent, ne le prend pas pour un échec, mais essaie au contraire de passer au dessus. Demande un feedback, essaie le clean langage, multiplie les métaphores... et ça marchera

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce que tu peux nous dire ton pré talk ?

Concernant les inductions sur la femme, pour ma part je n'utilise pas ces méthodes en première induction. Je les trouve un peu trop "violentes". Par contre je les utilise volontiers en reinduction.

Pour tes deux autres volontaires, peut être aurait il fallu faire d'autres tests avant de les faire se coller.

quand il y a ce genre de trucs qui arrivent, ne le prend pas pour un échec, mais essaie au contraire de passer au dessus. Demande un feedback, essaie le clean langage, multiplie les métaphores... et ça marchera

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Galigagi,

Merci pour ta réponse.

À relire le Pre-talk de Jean-Emmanuel, je m'aperçois que je suis peut-être un peu léger dans le mien..

J'annonce à la personne qu'elle va rester consciente et lucide, que je ne pourrai pas lui faire faire des choses doit-elle n'a pas envie... Et je lui dis qu'à un moment, je dirais "dors" et que ce n'est pas la même chose que quand elle dort réellement, quelle restera consciente, quelle entendra tout ce se passe autour d'elle, quelle sera dans un état de bien être...

Par contre, pour ma femme, je n'arrive pas à faire les autres inductions, par contre la première fois j'ai fait l'induction d'Elman et ça a marché.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut David !

 

Tu dois te souvenir qu'il est évidemment plus dur d'hypnotiser des proches que des gens dans la rue (premier point que je vais aborder)

 

Pour ma part, n'oublie pas que y'a trois facteurs clefs :

 

- Ta crédibilité (fake it), tes proches savent que tu n'es pas un hypnotiseur aussi il faut le leur prouver... ou leur mentir jusqu'à ce que la preuve soit là. Pour mes volontaires, je leur dis que je fais de l'hypnose depuis six mois après une formation certes légère mais j'ai déjà hypnotisé plus d'une centaine de personne (ce qui est faux, bien que plus je suis à fond et plus on va vers cette centaine). J'ai aussi dit ça dès mes débuts (sauf sur le ton de la confidence pour certains élus qui veulent rejoindre SH)

 

- L'imagination : dans mon prétalk je dis toujours qu'il faut bien imaginer les choses, les visualiser même.

 

- Le "lâcher prise" ou "faut jouer le jeu" : Je leur explique toujours dans le pretalk qu'au début ca ressemlera à un jeu d'acteur. Mais plus on avance et moins le jeu d'acteur semblera important.

 

Ça marche assez souvent pour moi, j'espère donc que ce petit message te permettra d'aborder tes futures séances avec zen et sérénité.

 

Yours,

Sem

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne pas oublier : Quand je dirai le mot dort tu devra VOLONTAIREMENT fermer les yeux et te relâcher tout en te sentant parfaitement normal. 

 

Si la personne ouvre les yeux et dit ça marche pas c'est à cause du PT qui n'explique pas assez ce qui est attendu de la part du volontaire.  Bhon parfois le volontaire est neuneu et on y peu plus rien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'hésite pas à rendre vivant ton prétalk et fais participer ton volontaire dès le prétalk.

"Quand je te dirai le mot "dors" tu ne vas pas t'endormir, je dis le mot dors autant que je peux te dire le mot éléphant ou caillou, mais tu es d'accord avec moi, si je te dis Elephant je vais perdre ma crédibilité, c'est plus cool et fluide d'utilise le mot "dors" tu ne crois pas ? Donc non, quand je dirais le mot "dors", ne t'attends pas à te sentir partir loin dans le sommeil, non. Si je te dis le mot dors sans t'expliquer tu vas ouvrir les yeux, me regarder comme si j'étais un abruti et me dire : non, je ne dors pas. J'aurais l'air bête hein ? Non, ce mot "dors", il faut le prendre juste comme un signal, quand je te dirais le mot dors c'est pour toi le signal qui te dira : ferme tes yeux, détends toi, laisse toi aller..."

Bref, pour préparer une induction, tu peux prendre bien tout ton temps pour expliquer à la personne ce qu'il va se passer et ce que tu attends d'elle.

Il ne faut pas prendre le prétalk comme l'étape chiante à réaliser avant de pratiquer la séance un peu comme lorsque tu rentres dans la voiture du permis de conduire où tu dois régler les retros, la ceinture, le siège etc.

Le prétalk fait partie intégrante de la séance et de l'échange. Plus il est instructif pour les gens tout en éveillant leur curiosité, mieux c'est...

Cet avis n'engage que moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2