4 4
brou

Magnétisme : technique de pro ou technique d'escroc?

Recommended Posts

Il me semble que suffisamment de témoignages divers et d'expériences concrètes ont été proposé pour que quiconque de bonne foi reconnaisse a minima qu'il y a là un phénomène qui existe et qu'il n'est pas capable d'expliquer.

Tu as lu des contestations de l'existence d'un phénomène ?

Personnellement, j'ai lu dès réfutations de l'explication du phénomène par le magnétisme, avec des propositions d'explications alternatives par les suggestions, ou l'effet placébo, etc.

Le problème ici n'est pas lié à l'existence ou non du magnétisme

Ça en a tout l'air pourtant, si on se fie aux différents protocoles ou réflexions posées pour tester le phénomène en exemptant toute influence psychologique, et voir ainsi si une fois ce filtre posé, subsiste encore le possible magnétisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui est amusant, c'est que d'un côté on a des faits, des témoignages, des protocoles, et de l'autre du ressenti.

Les faits allant à l'encontre de certaines de vos croyances vous "dérangent", vous avez du mal, vous trouvez que "ça peut être génant" ou encore mettre "un peu mal à l'aise". Pourtant, si vous croyez que les épinards c'est dégueulasse et qu'au resto un type à la table d'à côté en commande il est très probable que vous n'éprouviez pas les mêmes sensations de malaise décrites par les différents intervenants sur ce topic.

De la même manière, si un de vos proches est soigné par magnétisme aurez vous sans doutes plus de facilités à la considérer comme réelle que si c'est un collègue de boulot, même que vous voyez tous les jours.

Pourquoi ces différences de ressentis et de malléabilité des croyances ?

C'est simple. Le problème ici n'est pas lié à l'existence ou non du magnétisme. Il me semble que suffisamment de témoignages divers et d'expériences concrètes ont été proposé pour que quiconque de bonne foi reconnaisse a minima qu'il y a là un phénomène qui existe et qu'il n'est pas capable d'expliquer.

Pourtant ce n'est pas ce qui se passe. Il subsiste cette "difficulté à y croire" ou une sorte d'ayatollisme scientiste. Il "faut" des preuves, si elles ne sont pas scientifiques alors autant dire que l'on ne sait rien et blablabla.

Savez-vous que la science ne reconnaît pas l'existence de l'amour ? Si vous avez l'impression d'exister et que les gens que vous aimez existent, pour la science ce sont des perceptions résiduelles de l'activité chimique/électrique de votre cerveau. Si vous aimez votre femme, votre mère ou votre chien vous êtes aux yeux de la science dans le mysticisme le plus total.

En vérité la question de la croyance est surtout une question d'obéissance à l'autorité. Croire c'est avant tout faire partie d'une communauté. La religion est dans de nombreux pays un ciment de la cohésion sociale. On sait depuis Milgram que l'autorité, qu'elle soit médiatique ou scientifique, a un pouvoir quasi-absolu sur les individus. Ce gêne, ce mal-être que vous ressentez c'est simplement votre corps qui vous prévient que désobéir à l'autorité c'est risquer d'être exclu de la communauté des hommes et donc de mourir.

Vous êtes-vous déjà trompé ?

Avant de vous apercevoir que vous vous étiez trompé pensiez-vous avoir raison ?

Généralement, qu'est-ce qui vous permet de prendre conscience de votre erreur ?

En vous posant ces quelques questions vous vous apercevrez probablement que toutes les croyances ne sont pas logées à la même enseigne et vous ressentirez de vous même que certaines de vos croyances ne sont pas liées à votre expérience ou à vos capacités d'analyse, mais au contraire à un rapport pervers avec l'autorité.

Sweely --> Comme l'a très bien expliqué Grumly, la croyance appartient au domaine du fonctionnement de la psyché. Je suis assez surpris de ta réaction à l'annonce par Johanna que tout n'est pas croyance. Alors que tu sembles prôner une approche plutôt érudite des choses, ignorais-tu que la science étudie des choses qui ne sont pas du domaine de l'esprit comme les comètes, les virus, les cailloux et pleins d'autres choses intéressantes? Ou alors serais-tu une sorte de créationniste pour qui tout est pensée (mais pensée de Dieu tout de même !) Je serais curieux d'en savoir davantage de ta propre conception des choses :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ah, peut-être un modo effacera-t-il ça. Je vais en profiter pour répondre à ton commentaire (7h de train c'est long :P )

"Personnellement, j'ai lu dès réfutations de l'explication du phénomène par le magnétisme, avec des propositions d'explications alternatives par les suggestions, ou l'effet placébo, etc."

Si la volonté est d'expliquer alors sans doutes serait-il utile de faire des propositions d'explications alternatives qui expliquent.

Le placebo correspond à un différentiel entre un effet obtenu et l'effet qu'on pensait obtenir. Il n'est en rien explicatif (et si quelqu'un ici a l'explication du placebo, qu'il publie un bouquin, ça fait 40 ans que "la science" cherche).

En ce qui concerne la suggestion, il y a tellement de théories dessus que dire "la suggestion" sans rien définir derrière correspond à remplacer un mot par un autre ce qui à mon sens n'a rien d'explicatif.

Pour certains tout est suggestion, pour d'autres c'est quelque chose de très spécifique, pour certains ça se passe au niveau des neurones, pour d'autres au niveau de la pensée, pour d'autres encore elle se produit dans des conditions bien particulières alors que pour d'autre c'est le fonctionnement normal de l'individu, certains diraient qu'elle se transmet par les 5 sens, d'autres parleraient d'intention...

Bref, quand on a dit "suggestion" on n'a rien dit et on n'a rien expliqué :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand elle dit "tout n'est pas croyance", ce n'est pas pour dire "tout n'est pas croyance" mais "tout n'est pas croyance donc le magnétisme peut exister sans croyance".

 

Non je ne veux pas développer, je ne lis pas tous les commentaires, et le charabia logique serait trop pénible à démêler, j'ai déjà passé 10 minutes à essayer en vain de comprendre une phrase de micben qui a ensuite pensé que je n'étais pas familier du concept de "carte".

 

J'affirme donc que je ne souhaite pas et ne vais pas écrire un pavé d'épistémologie car je n'en n'ai pas envie.

 

Je n'ai ce soir pas cette patience et par ailleurs la finalité de la question ne m'intéresse pas, je trouve également que lorsque les "pros" reposent sur du mou, ce n'est pas honnête de demander aux avis contraires de faire preuve de plus de "solidité" logique qu'eux.

 

Mais je dis ça comme ça me vient je n'ai pas réfléchi à la question et ne le ferai pas, je quitte le topic.

(je lirai quand même les réponses si on me répond je précise)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En quoi le magnétisme serait-il plus explicatif ?

C'est bien simple, il propose un modèle d'interprétation du phénomène qui permet d'en expliquer le principe, qui permet de mener des expériences et de reproduire ces expériences, ce que ni la notion flou de suggestion ou de placebo ne font.

Rappelons donc les idées de base de l'énergétique (étant débutant dans le domaine, si de plus aguerris veulent me reprendre / compléter, qu'ils s'en sentent libre). La différence entre un corps en vie et un corps mort, c'est qu'il y a dans un corps en vie de l'énergie vitale et que dans un corps mort... eh bien il n'y en a pas. Soit A étant un corps en état de vie et A' le même corps en état de mort, E(v) = A-A'

L'idée est que cette énergie peut être transmise d'un être vivant à un autre être vivant. Le magnétisme, l'énergétique et toutes les pratiques qui sont liées à l'énergie utilisent diverses techniques, notamment des techniques de visualisation, des impositions physiques, des incantations etc. pour ce faire.

Transmettre de l'énergie à un autre être vivant est utile car l'énergie permet à l'information qui constitue l'être (ou la zone où est projetée l'énergie) de tendre vers sa structure optimale. Par exemple, être abimé, ce n'est pas optimal pour de la peau ou un muscle. En apportant de l'énergie, on est sensé permettre au muscle de se réparer plus vite afin de retrouver son état fonctionnel optimal.

Par ailleurs, les différentes pratiques ne se réfèrent pas toute à l'énergie vitale. Il y a également l'énergie universelle, le prana, le chi, le ki etc. Et d'une manière générale, tous les pratiquants de ces diverses disciplines s'accordent à penser que l'important c'est le résultat et que leurs différentes pratiques reposent sur une base commune. Je pense personnellement que la base physique de cela est une sorte d'énergie vitale, que le praticien va ensuite teinter psychiquement - en fonction de son intention, ses connaissances, ses capacités - pour obtenir des résultats adaptés. Je pense donc que l'énergétique est un phénomène physique et mental. Et je ne comprends pas en quoi l'idée de suggestion ou de placebo, balancée à froid, aurait une valeur explicative plus importante que ces explications tout à fait rationnelle ainsi que les multiples témoignages de toutes les personnes qui sont intervenues sur ce topic.

Par ailleurs, entre une explication qui permet de reproduire un phénomène et une explication qui ne le permet pas (ou qui le permettrait en théorie et manière hypothétique) je préfère la première, quels que soient les présupposés qu'elle implique. Je ne ressens par ailleurs pas le besoin de détenir la vérité pour pratiquer quelque chose qui fonctionne.

Sweely --> "charabia logique" Je pense que cet oxymore résume parfaitement le fond de ta pensée, merci d'avoir pris le temps de répondre :-D

Ah, mon train arrive ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce que ni la notion flou de suggestion ou de placebo ne font.

aurait une valeur explicative plus importante que ces explications tout à fait rationnelle ainsi que les multiples témoignages de toutes les personnes qui sont intervenues sur ce topic.

Donc si je résume,

Placebo concept démontré, mais flou VS magnétisme explication basée sur les témoignages et les ressentis, mais rationnelle

Effectivement c'est assez cohérent -_-

Par ailleurs, entre une explication qui permet de reproduire un phénomène et une explication qui ne le permet pas

Une explication (magnétisme) reproduirait le phénomène, et l'autre (Placebo) pas ? Ah bon, mais Pourquoi pas l'autre, quelle est l'explication à ça ? Le placebo n'est donc plus un phénomène reproductible de guérison ?

Le phénomène décrit est bien reproductible, mais l'explication quelle qu'elle soit (Placebo ? Magnétisme ?) n'a rien de sûr, et n'est pour le moment qu'une interprétation.

Par contre ce qui est sur, c'est que l'explication magnétique serait quand même beaucoup plus fun que le placebo :)

De là à dire qu'elle en devient donc plus séduisante, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai bien sûr pas.

Oh mon lit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mine de rien un pensé me vient.

 

Le placebo semble avoir le mauvais rôle dans cette discussion. Mais le placebo, ce n'est pas le truc par définition inefficace et qui à pourtant de l'effet ?

 

J'ai beaucoup de mal à suivre la conversation et je n'ai pas le temps de répondre à votre rythme donc je me contente de poste très court. Mais il me semble avoir évoqué le fait que l'hypnothérapie et le PNL se base sur les ressources du patient. En y réfléchissant ces ressources pourrait s'affilier à cette énergie qui fait débat.

Et pour en revenir au placebo, n'est-ce pas la croyance de prendre quelque chose d'efficace qui fait inconsciemment travaillé cette "énergie". De là on peut en tirer différente conclusion : le magnétisme est un placebo, mais comme de nombreux placebo, il a de l'effet. Ou bien le magnétisme se base sur le placebo (qui stimulerait cette énergie), certaine principe de suggestion même non-verbal (comme une certaine poignée de main), plus un éventuelle transfert d'énergie qui stimulerai d'autant l'énergie déjà mis en action par le placebo et l'énergie ?

 

Je ne prétend pas apporter une réponse. Juste tenter une autre approche du sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros, le placebo s'est le fait de sentir une prise en charge (médoc, accompagnement thérapeutique, opération, etc) pour aider à guérir. Ressenti qui enclenche derrière un phénomène de guérison (totale ou partielle) par ses propres moyens (psychique/physique)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Me question était rhétorique :P Mais oui, le placebo est autant cela que de la mie de pain donné pour guérir un rhume où que tout les principes non-actif utiliser dans les tests. Mais ces principes non actif permettent pourtant de guérir des personnes et parfois aussi bien que des médicaments étudier pour guérir (médicament que l'on ne retrouvera donc pas dans le commerce ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le placebo n'a jamais été démontré Grumly. Il a été observé un différentiel d'effet entre la prise de médicaments ne contenant aucune substance active dans le cadre du symptôme et cette absence de prise qui a été nommé "placebo". Tu pourrais l'appeler ratio du miracle ou effet lation ça reviendrait exactement au même.

Ce n'est pas quelque chose de prouvé, d'expliqué ou de "rationnel".

Mais je pressens qu'en tordant suffisamment le sens des mots l'un de vous parviendra à démontrer quelque chose. Quoi, je ne sais pas^^ Oh mon lit aussi m'appelle :-)

Bonne nuit Grum' ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Me question était rhétorique :P Mais oui, le placebo est autant cela que de la mie de pain donné pour guérir un rhume où que tout les principes non-actif utiliser dans les tests

Tu pourrais l'appeler ratio du miracle ou effet lation ça reviendrait exactement au même.

Ce n'est pas quelque chose de prouvé, d'expliqué ou de "rationnel".

Mais je pressens qu'en tordant suffisamment le sens des mots l'un de vous parviendra à démontrer quelque chose. Quoi, je ne sais pas^^ Oh mon lit aussi m'appelle :-)

Bon.

Les réponses n'étant plus que réthorique, c'est je crois, maintenant le signal que le raisonnement est arrivé à son bout, et que le moment est venu de faire comme Sweely, et économiser son énergie.

Bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le placebo [...]

[...] n'est pas quelque chose de prouvé, d'expliqué ou de "rationnel".

 

Je m'inscris en faux.

 

D'abord, l'effet placebo est prouvé (je n'ai pas dit "compris").

 

De plus, des dernières années les neurosciences ont découvert des pistes d'explications de cet effet:

 

http://www.psychiatriemed.com/fabrice_lorin_placebo.php

 

 

4.1 Système nerveux :

La neurobiochimie a mis en évidence le rôle de la sécrétion

-d'endorphines, des opioïdes endogènes. L'inhibition par la naloxone est classique.

-de dopamine dans la voie nigrostriée chez les patients parkinsoniens

Les patients déprimés recevant un traitement placebo ont un changement EEG du cortex préfrontal droit et une augmentation métabolique du glucose au TEP scan dans les cortex préfrontal, cingulaire antérieur, sur des aires à projection sérotoninergique.

4.2 Système endocrinien :

L’axe corticotrope et la stimulation surrénalienne d’adrénaline et noradrénaline.

 

En outre, j'ai tiqué en lisant ceci:

 

 

De la même manière, si un de vos proches est soigné par magnétisme aurez vous sans doutes plus de facilités à la considérer comme réelle que si c'est un collègue de boulot, même que vous voyez tous les jours.

 

Je t'invite à lire:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_halo

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_de_confirmation

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_r%C3%A2teau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oubli_de_la_fr%C3%A9quence_de_base

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un temps, on pensait que saigner les malades étaient une bonne idée pour les guérir d'un mal de tête

 

Maintenant on préfère recommander de l'acide acétylsalicylique

 

Il s'agit pas de lancer un débat épistémologique, mais la médecine est probablement la science la plus embourbé dans les erreurs de l'empirisme de toutes l'histoire.

 

Ce qui est embêtant, c'est que lors d'une erreur dans une science comme la physique par exemple, ça n'a pas vraiment de conséquences directes (à part bloquer/ralentir le progrès). En médecine ça va changer le traitement fait sur le patient, avec tout les effets qui l'accompagne.

 

Les gens préfèrent croire une discipline qui répète ses erreurs d'approche plutôt que de réfléchir à la façon même de guérir.

En effet, c'est plus un problème de rapport à l'autorité, avec un petit ajout d'un biais cognitif appelé choix de la moindre résistance (article intéressant au passage : http://www.sixiemesens-lemag.fr/hackez-votre-cerveau/lillusion-de-vos-choix-et-le-chemin-de-la-moindre-resistance)

 

De la même façon, on pensait il y a de cela quelques années que le cerveau ne produisait pas de nouveaux neurones, et maintenant on entend parler de plasticité cérébrale à tout va.

Les neurosciences sont quasiment aussi jeunes que la mécanique quantique, et on y comprend autant dans l'un que dans l'autre, si c'est dire.

 

Alors deux choix s'offrent à nous : continuer de suivre aveuglement ce que nous sers la science, ou prendre du recul et étudier la véracité de ce que l'on nous sert comme des préceptes ancrés dans certaines cultures, qui y font presque lois.

 

Ça dommage que la vision et les paroles magiques des mecs en turban qui nous font rire depuis des années se révèlent être la bonne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"je ne veux pas créer de débat épistémologique" on comprend pourquoi étant donné que ce fabuleux raccourci de l'histoire de la médecine démontre une inquiétante vision des choses.

 

Si l'on tient à considérer "la médecine" comme une entité continue et indivisible dans sa formation et son évolution, alors même que la discipline est passée par de nombreuses phases et de nombreuses approches différentes AVANT de devenir une science, alors il convient d'en tirer une conclusion qui est tout autre : la médecine est une discipline qui sait remettre en cause ses principes et sa façon de faire et qui a sût en faire la preuve régulièrement au cours de l'histoire.

 

Si l'on s’intéresse à la méthode scientifique, qui est au fondement de la science et de la médecine également, on sait que la science comporte un risque d'erreur. C'est mathématique, lié à la nature des statistiques.

 

Ce n'est pas parce que la médecine moderne n'a pas encore reconnu vos thérapies complémentaires qu'elle en est incapable (hypnose, ostéopathie, acupunctures faisant petit à petit leur entrée dans l’hôpital universitaire pour enfin y appliquer la même rigueur scientifique). Mais il faut bien comprendre qu'elle a fait le choix de valider ses pratique avec cette méthode particulière. Il y a des avantages : une homogénéité des justifications, une certaine transparence qui permet la remise en question par l'expérimentation. Il y a des inconvénients : une inertie difficile à maitriser, un délai parfois insupportable avant la mise à disposition de nouveaux outils.

 

Maintenant si des acteurs des différents domaines pouvaient précher l'ouverture d'esprit plutôt que l'obscurantisme, dans un sens ou dans l'autre, tout le monde serait gagnant.

 

Et l'ouverture d'esprit ne veut pas dire "gober sans chercher à comprendre"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Avoir une ouverture d'esprit c'est aborder les choses sans préjuger, expérimenter sans parti pris, sans prendre en référence le passé,  mais voir ce qui est nouveau comme une possibilité d'un apprentissage et une découverte nouvelle. Gober c'est exclure tout ce qui n'entre pas dans notre vision du monde et de refuser ce qui vient des préjugés de l'autorité ou au nom de la science, qui n'a pas forcément les mêmes intérêts que celui qui veut guérir par exemple. Tout dépends d'où tu pars: soit tu cherches à conserver tes croyances, soit tu cherches à découvrir et en apprendre plus sur la réalité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sans prendre en référence le passé

Rien que ça, dans une vision d'ouverture d'esprit, c'est quelque chose qui me gêne en fait.

PS : C'est subjectif bien entendu, je peux comprendre sans soucis d'autres points de vue sans pour autant les réfuter -sans les partager pour autant cependant-.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

refuser ce qui vient des préjugés de l'autorité ou au nom de la science

 

On peut retourner l'argument : refuser ce qui vient des préjugés de l'autorité ou au nom du magnétisme de l'énergie et de tout ce que "de nombreuses cultures et de très nombreux témoignages ont rapporté" (ce qui est aussi flou que "la science").

 

Par exemple, ton exemple des citrons... as-tu fait l'expérience toi-même? As-tu contrôlé l'hygrométrie de la pièce dans laquelle tu faisais l'expérience (l'humidité étant le principal facteur de développement de champignons et donc de pourriture)? Es-tu sûr que c'est ton magnétisme qui a empêché un citron de pourrir, et pas simplement le fait d'avoir manipulé un citron et pas l'autre? As-tu répété l'expérience assez de fois pour pouvoir en tirer des conclusions (i.e. sur un échantillon représentatif, au sens statistique)?

Parce que, des citrons qui deviennent tout durs sans pourrir, j'en ai déjà eu plein dans ma cuisine, et pourtant je ne suis pas magnétiseur pour deux sous... donc y'a peut-être bien "autre chose" que des transferts d'énergie obscure dans ce processus, non?

 

Quand la rigueur scientifique sera appliquée au magnétisme pour en prouver les effets, je voudrai bien y croire. Une vraie rigueur scientifique. Pas juste "y'a ma belle-soeur qui a une copine qui n'avait plus mal aux dents après être allée chez le magnétiseur, donc c'est sûrement grâce au magnétisme".

Ce n'est pas si compliqué à faire. Si ça marche vraiment, il sera aisé de le prouver puis de publier un article qui sera approuvé. C'est assez "marrant" que personne ne le fasse... encore un coup des labos pharmaceutiques? :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut retourner l'argument : refuser ce qui vient des préjugés de l'autorité ou au nom du magnétisme de l'énergie et de tout ce que "de nombreuses cultures et de très nombreux témoignages ont rapporté" (ce qui est aussi flou que "la science").

 

Par exemple, ton exemple des citrons... as-tu fait l'expérience toi-même? As-tu contrôlé l'hygrométrie de la pièce dans laquelle tu faisais l'expérience (l'humidité étant le principal facteur de développement de champignons et donc de pourriture)? Es-tu sûr que c'est ton magnétisme qui a empêché un citron de pourrir, et pas simplement le fait d'avoir manipulé un citron et pas l'autre? As-tu répété l'expérience assez de fois pour pouvoir en tirer des conclusions (i.e. sur un échantillon représentatif, au sens statistique)?

Parce que, des citrons qui deviennent tout durs sans pourrir, j'en ai déjà eu plein dans ma cuisine, et pourtant je ne suis pas magnétiseur pour deux sous... donc y'a peut-être bien "autre chose" que des transferts d'énergie obscure dans ce processus, non?

 

Quand la rigueur scientifique sera appliquée au magnétisme pour en prouver les effets, je voudrai bien y croire. Une vraie rigueur scientifique. Pas juste "y'a ma belle-soeur qui a une copine qui n'avait plus mal aux dents après être allée chez le magnétiseur, donc c'est sûrement grâce au magnétisme".

Ce n'est pas si compliqué à faire. Si ça marche vraiment, il sera aisé de le prouver puis de publier un article qui sera approuvé. C'est assez "marrant" que personne ne le fasse... encore un coup des labos pharmaceutiques? :-)

 

Il me semble que le coup des citrons, tu dois le couper en deux.

 

L'un tu le "magnétises" l'autre tu le gardes dans la même pièce en tant que "témoin".

 

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un citron entier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

http://www.zetetique.fr/divers/Experience%20-%20magnetisme.pdf

 

Le magnétiseur de l'expérience est Grenoblois :3

Je cite le bout important pour les paresseux :

 

Il aura fallu près d’un an pour que, du premier contact au protocole final, cette expérience soit menée à son terme. A l’issue de celle-ci, la satisfaction d’avoir déroulé un protocole complet est teintée de tristesse. Son résultat s’inscrit pourtant dans une succession d’expériences qui, depuis le 18ème siècle, n’ont jamais donné de résultat positif. Impossible, donc, de parler de surprise pour ce qui nous concerne. Mais Mr Z. pratique sérieusement, et avec passion, une activité dont aucun de ses patients ne semble se plaindre. La surprise vient donc, chez lui, s’ajouter à la déception. Et parce que nos relations ont été cordiales, loyales, et toujours empreintes d’un grand respect mutuel, nous nous associons du fond du cœur au sentiment qui est le sien. Quand on additionne les kilomètres parcourus, les heures passées à nous faire partager sa pratique et sa façon de l’appréhender, la ferme volonté de comprendre sur quoi sa « perception » est réellement basée, la persévérance malgré un pré-test négatif - et, déjà, de multiples interrogations -, et que l’on associe tout cela à une honnêteté sans faille, on se dit que, vraiment, le courage est de son côté. Dans un e-mail daté du 18 mai 2004, le professeur Henri Broch de l’Université de Nice, principal promoteur de la zététique en France, partage notre sentiment et écrit : « Pour votre test du magnétiseur, je suis désolé pour lui... »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

E=M6, quel bonne référence. Introduction de l'émission : " comment les hypnotiseurs, magnétiseur et mentaliste nous contrôlent-ils ? "; il manque l'image du diable en arrière plan avec les yeux en spirales.

 

Si l'on tient à considérer "la médecine" comme une entité continue et indivisible dans sa formation et son évolution, alors même que la discipline est passée par de nombreuses phases et de nombreuses approches différentes AVANT de devenir une science, alors il convient d'en tirer une conclusion qui est tout autre : la médecine est une discipline qui sait remettre en cause ses principes et sa façon de faire et qui a sût en faire la preuve régulièrement au cours de l'histoire.

 

Ben oui, c'est pour ça qu'avant même le moyen-âge, certaines cultures cherchaient déjà à exploiter la guérison du corps par l'utilisation de ressources internes sans s'endiguer sur une seule vision des choses.

C'est pour la même raison qu'on a considère encore que le corps humain est uniquement un système biochimique, et qu'on peut le guérir comme tel, alors que les philosophes de l'antiquité réfléchissaient déjà à cette idée.

 

Comme toute pratique, elle a évolué dans le sens où tu l'as décris, on en serait encore à avant les saignées sinon. C'est considérer la vitesse de progression qui y donne du sens, et dans le cas de la médecine, on est presque au point mort comparé à la physique ou autre.

 

 

Si l'on s’intéresse à la méthode scientifique, qui est au fondement de la science et de la médecine également, on sait que la science comporte un risque d'erreur. C'est mathématique, lié à la nature des statistiques.

 

Ouverture des veines, invoquer Dieu, tout ça pour la guérison : c'est sur, c'est statistique statistique.

Le bon sens ? C'est quoi ce truc là ?

 

 

Maintenant si des acteurs des différents domaines pouvaient précher l'ouverture d'esprit plutôt que l'obscurantisme, dans un sens ou dans l'autre, tout le monde serait gagnant.

 

Ah à ce niveau là, je ne peux que valider !

 

Le magnétiseur de l'expérience est Grenoblois :3

Je cite le bout important pour les paresseux :

 

Eh bien, heureusement que j'ai pris le temps de lire l'étude : ça consiste à deviner quelle personne parmi 3 sont cacher derrière un paravent opaque, par apposition des mains autour de celui-ci par le magnétiseur.

Il est dans la fourchette statistique qui si il avait fait au hasard cette expérience, lui aurait permis de d'être dans la même fourchette en moyenne.

Conclusion : le magnétiseur n'est pas capable de deviner à l'aveugle quelle personne est en face de lui.

 

En quoi ça remet en cause l'existence/effet du magnétisme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 4