Aller au contenu
Forum Street Hypnose
Jicipi

Help les anciens : comment hypnotiser les non réceptifs?

Recommended Posts

Salut amis hypnos ! Voilà bientôt un an que j'hypnotise avec plus ou moins de régularité, de réussites et d'échecs. J'ai dû pratiquer sur 60-70 personnes environ.

 

J'ai donc commencé en octobre 2014 et j'ai traversé 4 phases : une phase de progression incroyable lors des 3 premiers mois, une phase de stabilisation puis de régression le 4ème mois, une phase d'arrêt pendant 7 mois avec reprise très légère à la fin de l'été et maintenant une autre phase de progression exponentielle où j'ai très peu d'échecs (5 à 10%). Ces 10% là m'embêtent.

 

Je dirai que je suis capable d'hypnotiser presque tout le monde, sauf ces 10%. Parmi ceux-là il y a ceux qui ne veulent pas et avec qui je n'essaye même pas, ceux qui veulent en me disant que ça ne marchera pas (qui sont dans une optique de défi) et chez qui en effet ça ne marche pas, puis ceux qui veulent vraiment essayer, qui sont enjoués à l'idée de se faire hypnotiser, ceux qui ont toujours rêver de connaître ces sensations, mais chez qui hélas ça ne passe pas. Autant les deux premiers groupes ne m'intéressent pas car c'est normal si ça ne marche pas, autant le dernier groupe m'attriste et me rend impuissant car je n'ai pas d'explication ou de solution à leur fournir.

 

Les personnes très volontaires mais chez qui ça ne passe pas, il n'y a rien de plus frustrant je trouve... Même en discutant, en utilisant la clean hypnose, en utilisant des inductions lentes qui marchent à tous les coups (Elman et Kappa), en essayant différents types de suggestions (visuelles, auditives ou kinesthésiques) pour trouver la réceptivité de la personne et que les catalepsies ou amnésies ne passent pas, c'est difficile. Car oui les phénomènes idéomoteurs marchent chez tout le monde (sauf sur les deux premiers groupes), mais quand la simple catalepsie ou amnésie ne passe pas chez les plus volontaires même en essayant différents types d'inductions et de suggestions, c'est inexplicable. Du moins je ne me l'explique pas... Je sais que le cadre joue un rôle important, mais lorsqu'une personne est motivée pour essayer, c'est qu'elle est déjà dans un cadre bénéfique.

 

Donc vous les anciens, comment gérez-vous ce type de personnes? Comment faites-vous pour soit contourner leurs barrières que je ne vois pas, soit pour leur expliquer que ce n'est pas le moment sans les décevoir?

 

Merci de vos futures réponses, ce sujet me tient à coeur  :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j ai eu le meme cas hier soir avec mon beau-frere, il voulait absolument essayer !

 

test de receptivité ideomoteur passe, mais l induction ne veux pas !

 

 

je ne dis plus le mot DORS mais le mot PLONGE... : Quand je dirai le mot PLONGE, tu plongeras dans un profond etat de relaxation ....

bha ça veut pas prendre ... donc je pense qu il faut que je change encore de suggestion, revenir sur le mot DORS !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bha ça veut pas prendre ... donc je pense qu il faut que je change encore de suggestion, revenir sur le mot DORS !

Le mot n'a rien à voir avec la suggestion. Tu pourrais même dire le mot "citron" que ça marcherait pareil. Ce qu'il faut bien expliquer, c'est ce que tu attends de la personne et que ça ne va pas se faire tout seul : "au mot citron je compte sur toi pour te relâcher et te détendre instantanément, comme si en un instant tu pouvais évacuer toutes les tensions de ton corps, comme si au final tu pouvais plonger à l'intérieur de toi même et te détendre d'un seul coup."

 

L'induction n'est qu'une suggestion et c'est même la plus simple à faire passer. C'est très très rare qu'une induction ne passe pas... Et dans mon cas ça ne concerne que le groupe que j'ai décrit plus haut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour toi c'est clair parce-que tu sais à peu près ce que tu attends de l'état d'hypnose, pour quelqu'un qui ne sait pas, "profond état de relaxation" c'est au mieux vaguement clair, au pire totalement inconnu.

 

C'est toi qui doit APPRENDRE aux gens à être en état de "profonde relaxation" (j'ai pas dit d'hypnose parce-que tu ne l'as pas dit non-plus), pas leur demander de le faire pour toi et que tu puisses ainsi dérouler ta séance.

 

 

 

Si je fais une analogie (c'est le bon mot ?) en restant dans l'optique "état d'hypnose -> la séance peut commencer", je peux dire par exemple pour l'escrime :

 

"Bien, on va commencer. Mets toi en garde." 

 

Résultat : le mec ne sait pas comment faire, mmh... je vais changer de mot.

 

"Euh, non, finalement, mets toi en position d'escrime."

 

Résultat : le mec n'y arrive toujours pas parce-que j'ai changé le mot mais ça ne lui en dit pas plus sur ce que j'attends de lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

comment hypnotiser les non réceptifs

 

S'ils sont "non réceptifs", a priori ça a pas l'air bien possible, mais c'est qui exactement qui les a décrété "non réceptifs" ? Ca existe seulement, des gens catégoriquement "non réceptifs" à l'hypnose ?

Et ça veut dire quoi "non réceptif", que leurs doigts se sont pas rapprochés au test de suggestibilité ? (qui est soit dit en passant une méthode complètement infaillible pour "mesurer" la réceptivité, c'est bien connu).

Si tu considères systématiquement qu'un type qui ne part pas instantanément en transe ou qui réagit pas comme une certaine partie de tes volontaires comme non réceptif, et ben devine quoi, ils risquent pas de le devenir (du moins à ton contact...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème il n'est pas là, si vous trouvez un pré-talk universel qui marchent à tous les coups, 100% du temps sur tout le monde c'est le nobel en vue les amis.

 

Non l'important ici c'est comment vous gérez après ces "échecs". J'ai la dangereuse impression que votre effort s'arrête là

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pourtant j ai aussi precisé que au mot PLONGE, t'es yeux vont se fermer, ta tete va pencher en avant, et tu plongeras dans un etat profond de relaxation!

 

mais ça doit pas etre assez explicite ...

Car ça ne se fait pas tout seul, relis toi. C'est lui qui doit être l'acteur de la suggestion. Ensuite si tu crées une rupture de pattern ça passe tout seul. Sinon concentre toi sur l'induction d'Elman pour l'y emmener doucement et le détendre complètement.

 

 

S'ils sont "non réceptifs", a priori ça a pas l'air bien possible, mais c'est qui exactement qui les a décrété "non réceptifs" ? Ca existe seulement, des gens catégoriquement "non réceptifs" à l'hypnose ?

Et ça veut dire quoi "non réceptif", que leurs doigts se sont pas rapprochés au test de suggestibilité ? (qui est soit dit en passant une méthode complètement infaillible pour "mesurer" la réceptivité, c'est bien connu).

Si tu considères systématiquement qu'un type qui ne part pas instantanément en transe ou qui réagit pas comme une certaine partie de tes volontaires comme non réceptif, et ben devine quoi, ils risquent pas de le devenir (du moins à ton contact...).

Avec tes 900 messages c'est que tu dois avoir pas mal de pratique (hormis Sweely qui est un cas à part). Donc tu as déjà eu des gens comme je les ai décrits plus haut : volontaires mais chez qui induction, catalepsie et amnésie ne passaient pas (enfin plutôt catalepsie et amnésie car l'induction passe quand même très souvent). Avec ces gens là, que faisais-tu? Comment les caractérisais-tu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème il n'est pas là, si vous trouvez un pré-talk universel qui marchent à tous les coups, 100% du temps sur tout le monde c'est le nobel en vue les amis.

 

Non l'important ici c'est comment vous gérez après ces "échecs". J'ai la dangereuse impression que votre effort s'arrête là

Pareil pour toi, comment fais-tu quand tu te retrouves face des gens comme eux? Que fais-tu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas de vos réponses philosophiques qui tournent autour du pot mais je veux savoir VOUS, avec la pratique, comment faites-VOUS pour contourner les barrières de quelqu'un qui n'est pas réceptif à l'instant t alors que celui-ci est ultra volontaire pour tenter l'expérience? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé de te décevoir jicipi mais pour ces 10% il n'y a pas de baguette magique, pas d'induction universelle ni de suggestion de génie qui fonctionne à tous les coups.

 

Ces 10% sur qui ces phénomènes "ne passent pas" présentent des résistances conscientes et/ou inconscientes. Chacun est différents, chaque résistance est différente et à chaque fois tu dois faire un voyage différent pour les contourner.

 

Si tu les contournes, car parfois ces résistances ont lieu d'exister.

 

Si tu t’intéresse au contournement des résistances je t'invite à écouter l'enregistrement du débat sur le sujet qui traîne quelque part ici sur le forum

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mot bagnouf est un mot très curieux.
Il représente un état très apaisant et en même temps pleins d'énergie.
Comme si toute l'énergie permettait de mieux se rendre compte à quel point on peut on peut être actif pour se détendre d'avantage.

On se rend compte que plus on s’imprègne du sens de bagnouf et plus il est simple de se représenté toutes les subtilité du sens et des ressentis de bagnouf

 

Si on précise ce que le mot fait ressentir, on peut utiliser n'importe-quel mot.
Cela  ne change pas le réceptivité de la personne.

La réceptivité c'est avant tout être capable de captiver la personne à vivre l’expérience ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, je me permets de t'emmerder cordialement, j'ai beaucoup plus de pratique que toi, que ce soit dans le temps ou en terme de nombre, je vois pas d'où vient ton commentaire gratuit à ce propos.

 

j'aurais jamais dit ça si tu n'avais pas fait cette remarque gratuite et sans fondement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé de te décevoir jicipi mais pour ces 10% il n'y a pas de baguette magique, pas d'induction universelle ni de suggestion de génie qui fonctionne à tous les coups.

 

Ces 10% sur qui ces phénomènes "ne passent pas" présentent des résistances conscientes et/ou inconscientes. Chacun est différents, chaque résistance est différente et à chaque fois tu dois faire un voyage différent pour les contourner.

 

Si tu les contournes, car parfois ces résistances ont lieu d'exister.

 

Si tu t’intéresse au contournement des résistances je t'invite à écouter l'enregistrement du débat sur le sujet qui traîne quelque part ici sur le forum

Yep voilà ça ça m'intéresse  ;) Car d'après le grand JE Combe toute personne est hypnotisable et ce n'importe où, n'importe quand. Aujourd'hui il me manque ces 10% et j'aimerais faire connaître l'état d'hypnose à ces personnes ultra volontaires qui bloquent quelque part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, je me permets de t'emmerder cordialement, j'ai beaucoup plus de pratique que toi, que ce soit dans le temps ou en terme de nombre, je vois pas d'où vient ton commentaire gratuit à ce propos.

 

j'aurais jamais dit ça si tu n'avais pas fait cette remarque gratuite et sans fondement

Parce que tu ne montres jamais ta pratique et que tu étales tout le temps ta théorie et tes phrases rocambolesques. C'est donc l'impression que tu me donnes depuis que je te lis ^^ Notre querelle est terminée étant donné que tu as mis les choses au clair !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Car ça ne se fait pas tout seul, relis toi. C'est lui qui doit être l'acteur de la suggestion. Ensuite si tu crées une rupture de pattern ça passe tout seul. Sinon concentre toi sur l'induction d'Elman pour l'y emmener doucement et le détendre complètement.

 

 

j ai essayé la butterfly, au moment du mot PLONGE, avec le tirage legé du bras, les yeux sont rester ouvert, il n est pas parti en transe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une induction sert a enmener en transe

une transe est un etat modifié de conscience, ce qui permet d etre profondement relaché et detendu . comme un etat de veille 

 

je sais pas si je m explique bien ...

tu peux emmener une transe sans induction, il t'arrive toi même de rentrer en transe sans, combien de fois il t'est arrivé de partir très loin simplement en regardant un tableau, de lire un livre, de voir un super film etc. pourtant tu ne te fait aucune induction.

 

Le but avec un personne peu réceptive et de trouver les bon mots en relation avec sa propre perception, comment il transpose, il visualise, il ressent tes mots que tu lui envoient.

 Créer une synchronisation, quel est l'histoire que tu vas lui raconter qui lui permettra de rentrer dans sa transe, voilà la bonne question qu'il faut se poser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok Ritale je vais t'expliquer tout ça par MP car ce n'est pas le but de mon topic de t'apprendre ce qu'est la transe.

 

Néanmoins les anciens, des réponses à me proposer? Comment faites-vous sur les personnes chez qui les phénomènes basiques tels que catalepsie ou amnésie ne passent pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok merci pour la réponse développée  :) Faut que je me renseigne sur le signaling et sur les sous modalités car ce sont des chose que je ne connais pas et que je n'utilise pas ! Je vais fouiller sur le blog voir s'il y a des articles.

 

Puis je retenterai sur les personnes présentant des difficultés et vous tiendrai au courant  :D

 

Quand j'arriverai à hypnotiser ces 10% de volontaires déçus je serai content !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...