0
jeremie

hypnose érotique

Recommended Posts

De retour sur ce sujet de discussion puisque j'ai finalement réussi à faire fonctionner mon "bouton à jouir" sur un volontaire, dans un bar en plus, ce qui rentre donc tout à fait dans le cadre de l'hypnose de rue.

Précisons quand même que la personne était très suggestible, que toutes mes suggestions précédentes étaient passés.

Ma suggestion s'est passé sous cette forme :

"Est-ce que tu as envie d'avoir une sorte de bouton à orgasme sur l'épaule ?"

"Oui, pourquoi pas, essayons"

Là je replonge la personne en transe.

"Tu te souviens tout à l'heure, que j'avais placé un bouton à rire sur ton épaule, que lorsque tu le touchais tu riais sans trop vraiment savoir ni comment ni pourquoi. Ce bouton est d'ailleurs toujours actif (test du bouton à rire). Je vais maintenant placer un autre bouton sur ton épaule, et celui-ci sera une sorte de "bouton à jouir". Tu y mets ce que tu veux, tout ce que tu veux mais l'important est que tu prennes le maximum de plaisir en l'actionnant".

Là j'ai "réveillé" le volontaire et lui ai demandé d'actionner lui-même le bouton. Il a eu l'air un petit peu inquiet à mesure que sa main se rapprochait de son épaule. Et au moment où elle l'a touché, il est devenu tout rouge, sa main s'est posée sur sa bouche pour étouffer un cri et il s'est immédiatement levé pour s'éventer avec la carte du bar.

Pendant le feedback, il m'a dit que lorsque j'avais évoqué le "bouton à jouir" alors qu'il était en transe, il s'était senti revivre un moment particulièrement intense avec sa petite amie, sans pour autant revivre "l'orgasme". C'était davantage des sensations liées au goût de ses lèvres, l'odeur de sa peau, la chaleur de son contact... Mais lorsqu'il a appuyé sur le bouton - sans aller jusqu'à l'orgasme m'a-t-il précisé - tout ce qui était réaction corporelle s'est déclenché : bouffée de chaleur, plaisir intense, contraction du bassin etc.

J'ai trouvé que cette réaction en deux temps était très intéressante. D'ailleurs, si elle a été faite de façon spontanée par ce volontaire-ci, qui était donc particulièremen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon les gars, ça va p'tet avoir l'air nunuche ce que je vais écrire mais je ne peux pas m'empêcher de m'émerveiller de la qualité de nos échanges et de tout ce qu'ils nous apportent. Ça va de l'info au moment de détente en passant par la réponse qu'on ne trouvait pas ailleurs, plein de matière pour satisfaire mon insatiable curiosité.

Franchement, jusqu'à présent j'avais fait une croix sur la francophonie pour trouver de "nourriture" d'apprentissage de l'hypnose et ce site avec son forum a tout changé.

Même si le l'ai déjà écrit plusieurs fois, je veux encore remercier Jean-Emmanuel parce que c'est de la grande qualité et beaucoup de boulot ce qu'il fait, ce que TU fais, dans le fond, c'est à toi que je parle.

Allez-y, envoyez-moi un émoticon de lèche-cul si vous voulez, je m'en fous, j'aime exprimer ce que je ressens, vous en faites ce que vous voulez.

Ciao,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé que cette réaction en deux temps était très intéressante. D'ailleurs, si elle a été faite de façon spontanée par ce volontaire-ci, qui était donc particulièremen

L'inspiration t'a lâché en plein milieu d'un mot cette fois-ci ? :D

Sinon merci pour le partage d'expérience, très intéressant !

Et merci pour le reste Très Curieux et tous les autres :rougit:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non, cette fois-ci, je ne comprends pas. Environ un tiers de mon message a été complètement coupé.

Comme je publie depuis un hotspot sfr, j'ai du retenter l'envoi quatre fois avant que ça marche, j'imagine que le message complet n'y aura pas survécu.

En gros, ce que je disais, c'est que je referais un feedback dès que j'aurais pu tester le bouton sous deux formes :

Celle telle que l'a vécu mon volontaire, mais qui n'était pas exactement conforme à ce que je lui avait suggéré.

Celle telle que je l'avais suggéré, en reproduisant l'expérience quelques fois afin de pouvoir tester si c'est une interprétation "classique" de la suggestion.

Et j'insistais sur le fait que demander son avis au volontaire sur le fait de "vouloir" "essayer" ceci ou cela augmentait de façon générale le succès.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ça n'a pas vraiment à voir avec l'hypnose, bien qu'il s'agisse aussi d'états de transe, mais j'ai cru comprendre que Jean-Emmanuel aime "faire briller les yeux". Alors dans la rubrique on parle de cul, je trouve sympa (crucifiez moi si vous n'êtes pas d'accord) de poster ça :

La différence entre les besoins sexuels d'un homme et les désirs d'une femme m'a toujours sidéré.

Au lit, l'autre soir avec ma femme, la température montait rapidement.

Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m'arrêta et me dit : "Non, mon amour, je ne me sens pas bien..."

Puis elle ajouta : "Je n'ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras. Tu n'es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j'aie envie de satisfaire tes besoins sexuels d'homme !"

À mon regard ébahi, elle enchaîna : "Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je fais pour toi au lit."

Comprenant que rien ne se passerait ce soir-là, je n'insistai pas et je m'endormis. Quelque temps après, comme j'avais des congés à récupérer, je décidai de passer une belle journée avec elle.

Après un dîner dans un petit restaurant sympa, je l'emmenai dans un grand magasin de mode où je l'invitai à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé.

Pendant un long moment, elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star.

Finalement, deux robes retinrent spécialement son attention. Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissai entendre qu'elle prendrait bien les deux.

À l'étage suivant se trouvait le rayon des chaussures. Une paire neuve par robe semblait indispensable. Une jolie paire de boucles d'oreilles lui faisait de l'œil, hop, dans le panier!

Croyez-moi, ses yeux brillaient de plus en plus!!!

Je la connais, je voyais monter en elle une forme d'excitation indescriptible.

Elle voulut même me tester, voir jusqu'où j'irais, car elle s'intéressa aux bracelets de style tennis.... Je répondis oui.

Puis il y eut quelques paires de bas, de la lingerie, un foulard, les rayons parfum et maquillage et quelques bricoles.

Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne et dit : "Ça va être cher tout ça, on passe à la caisse quand?"

Je répondis : "Non, mon amour, je ne me sens pas bien..."

Son visage devint béat d'étonnement et sa bouche resta ouverte.

Je lui dis alors : "Je n'ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi. Tu n'es pas assez en phase avec mes capacités financières d'homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d'achats de femme."

Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j'ajoutai : "Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t'achète!"

À défaut d’orgasme, putain, que ça m’a fait du bien.

Signé : Marcel

N.B. Marcel sera exposé samedi prochain au salon funéraire...

Prière de ne pas envoyer de fleurs, des dons à la mémoire de Marcel seraient appréciés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La différence entre les besoins sexuels d'un homme et les désirs d'une femme m'a toujours sidéré.

Première erreur. Women crave good sex ! Ça sonne tellement mieux en anglais... tout est dans le "good"

Deuxième erreur : s'abaisser à son niveau => frustrer pour répondre à une frustration. Cf. Théorie du jeu.

Erreurs à ne pas commettre :

- ne pas sanctionner le mauvais comportement : c'est un mauvais comportement il mérite sanction à définir suivant la relation : relation récente ou peu stable => Next; relation stable =>verbaliser la situation; version mauvais garçon : pas de problème je vais en sauter une autre....(ça c'est impitoyable !)

- ne pas se remettre en question : si elle en arrive là c'est qu'il y a autre chose : soit elle est manipulatrice, alors danger => Next; soit elle ne prend pas assez son pied (hypothèse de base les femmes aiment autant le BON sexe que nous) et là revoir sa manière de faire/d'être pour lui (re)mettre le feu au derrière.

Donc Marcel est pitoyable.

Enfin ce que j'en dis...

Modifié par Marco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi ce que j'en dis, c'est que femme ou homme, le meilleur moyen d'obtenir ce que l'on veut, ce n'est pas en répondant oeil pour oeil dent pour dent, mais en se servant de cette magnifique, que dis-je, de cette éblouissante méthde sus-nommée "Positive Reinforcement".

A méditer pour un pitoyable Marcel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La force de l'imagination :

Tu sais les maux de têtes que j'avais continuellement depuis quelque temps... et bien, ils sont disparus.

- Plus de maux de tête ? Questionne le mari. Qu'est-ce que t'as fait ?

- Mon amie m'a donné le nom d'un hypnotiseur et il m'a dit de me tenir devant un miroir en répétant : je n'ai pas mal à la tête, je n'ai pas mal à la tête, je n'ai pas mal à la tête et ça a marché. Mes maux de tête sont disparus.

- C'est fantastique, réplique le mari.

- Tu sais, tu n'es pas trop performant au lit depuis quelques temps, enchaîne la femme. Peut-être devrais-tu le consulter toi aussi ?

Après avoir consulté l'hypnotiseur, le mari revient à la maison, enlace sa femme, l'entraîne dans la chambre, la couche sur le lit et lui dit :

- Ne bouge pas, je reviens dans quelques minutes.

Il s'enferme ensuite dans la salle de bain et quelques minutes plus tard revient dans la chambre et honore sa femme avec une passion peu commune. Sa femme ne tarit pas d'admiration devant une telle performance.

Le mari dit :

- Ne bouge pas, je reviens dans quelques minutes, et il retourne dans la salle de bain.

Au bout de quelques minutes, il revient dans la chambre et refait l'amour à sa femme encore plus passionnément que la première fois. La femme est épuisée mais ravie. Le mari dit :

- Ne bouge pas, je reviens dans quelques minutes, et il retourne dans la salle de bain.

Cette fois, sa femme le suit intriguée. Elle le voit debout devant le miroir qui répète :

- Elle n'est pas ma femme, elle n'est pas ma femme, elle n'est pas ma femme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui sont intéressés par l'hypnose érotique, j'ai trouvé un petit lien, c'est pas la panacée mais je me suis dit que sa pourrait vous intéresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une question... en faisant de l'hypnose érotique, ne risque t-on pas de raviver de vieux souvenirs douloureux ? (Comme il a été pris l'exemple plus haut de la personne qui a ressenti les sensations lorsqu'il avait des relations avec sa femme, mais imaginons cette femme est décédée suite à un accident ou alors un rupture douloureuse et ils ne sont plus ensemble) N'y a t-il pas un risque ?

Sinon Shark je serais bien curieux de voir à quoi ressemble ton discours, parce que la je parle un peu sans savoir en fait ><'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petites questions :

L'hypnose érotique il faut la faire quand la personne est "endormie" ou "réveillée" ?

Sinon, si on arrive assez loin (genre jusqu'à l'orgasme) est ce qu'on peut poser un encrage du type : "Et maintenant à chaque fois que tu prononceras le prénom de la personne aimée, tu auras un orgasme." ?

Ou bien aider la personne à ôter des craintes qu'elle a vis à vis de certaines pratiques ?

Modifié par gio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petites questions :

L'hypnose érotique il faut la faire quand la personne est "endormie" ou "réveillée" ?

Sinon, si on arrive assez loin (genre jusqu'à l'orgasme) est ce qu'on peut poser un encrage du type : "Et maintenant à chaque fois que tu prononceras le prénom de la personne aimée, tu auras un orgasme." ?

Ou bien aider la personne à ôter des craintes qu'elle a vis à vis de certaines pratiques ?

Regarde un peu plus haut dans le post, il y a une drop box avec des vidéos et des descriptions qui répondront à tes questions... euh sauf que c'est beaucoup en anglais... donc en fait c'est oui à tes deux dernières questions et en transe pour la première, mais pas tout le temps puisqu'il faut prouver à la personne l'efficacité de ce qui a été "implanté"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0