Aller au contenu

Comment réagir au mieux si il arrive quelque chose à un volontaire


Recommended Posts

Bonjour !

Voilà, Depuis que je pratique l'hypnose de rue, je n'ai jamais eu " d'accidents" ou de séance qui se serait très mal passée pour le volontaire (heureusement)

Seulement voilà, je trainais sur le forum dans la section des compte rendus d'expériences, et je me suis rendu compte qu'on est jamais a l'abri d'un malaise ou d'un volontaire qui ne vit pas bien la transe, ou bien d'une abréaction. J'ai lu bien sur qu'il fallait bien faire son pretalk, et qu'en cas de problème, utiliser des suggestions positives mais c'est à peu près tout.

Ma question est : quel sont les différents types d'accidents qui peuvent arriver, et que faire dans chaque cas ? Et si les suggestions positives ne marchent pas ?

Voilà merci :)

PS : si il y a déjà un thread qui détaille ce sujet, vous pouvez simplement me le linker :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais te donner quelques pistes mais d'autre sauront être bien plus précis :)

 

L'accident basique que l'on peut avoir s'appelle une abréaction, causé par par une remonté de souvenirs traumatisant. C'est la raison pour laquelle on ne se base pas sur les souvenirs d'une personnes pour faire passé des suggestions car on ignore ce qui pourrait remonter. Mais ça peut arrivé malgré tout si la personne relis certaines chose entre elle. Sur une amnésie du prénom, certaine personnes peuvent ressentir une certaine perte d'identité, prompte à faire remonter certaine souvenirs douloureux.

 

Après je pense que tout est plus où moins lié à ça, mais le sera toujours à des degrés différents. Certaines personnes vont tout de suite fondre en larme, on verra sur d'autre leur visage se décomposer peu à peu, certaine chancelleront en proie à un malaise, mais personnellement, je crois que même un malaise est le signe d'une remonté de souvenir, j'ai personnellement déjà été à deux doigts de vomir à cause de ce genre de remonté ^^ réaction logique du corps à des émotions violentes.

 

Si les suggestions positive ne marche pas, le tout est de garder continuellement ton calme, même en apparence. Ton volontaire (et l'entourage) ne doit pas voir que tu lutte. Ton but étant de rassurer ton volontaire tu dois prendre le temps qu'il faut, fait la s'assoir, continue les suggestions positive, recolle là au présent.

Si ton volontaire à "juste" un sentiment de malaise désagréable, arrête ta séance, tu peux tenter de lui demander son origine pour pouvoir faire des suggestions dans le sens inverses, éloigner mentalement l'origine du malaise.

Dans le cas d'une réaction "physique" (douleur, mal au coeur), reste calme (comme toujours) et suggère que ces sensations disparaisse, s'évapore, trouve des métaphores ^^ et si elle font rire ton volontaire c'est encore mieux. Tu peux aussi demandé à ton volontaire de donner une couleur à la sensation, à la localiser, et lui suggérer une autre couleur plus agréable qu'il aurait choisi.

 

Voilà quelques éléments :) qui seront surement bien plus détaillé par d'autre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La réponse de Ioanes me semble bien complète.

 

Ce qui est à retenir c'est que:

1_ Si quelque chose de négatif se passe, arrête la séance et guide ton volontaire pour un retour au réel et au présent par des suggestion positives.

 

2_Ton attitude, ton langage paraverbal (le ton de ta voix, ton regard, tes gestes, tout ça à un niveau inconscient bien sûr) sont des suggestions très fortes et que tu fais en permanence, garder ton calme et être rassurant est très important.

 

 

edit: Il n'y a pas de marche à suivre dans "chaque cas" tout comme en hypnose tu ne feras jamais 2 séances identiques.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, je ne sais pas comment vous faites pour répondre à une question aussi vaste ... Mais j'avoue que la réponse parait plus que complète ... Toutes mes félicitations ! ;)

 

De mon côté, je pense qu'on ne peut pas décrire des réactions à avoir de façon aussi générale parce que cela dépend de plein de choses, et notamment, comme l'a dit Asharas, du volontaire. Comme l'a si bien dit Asharas : chaque séance est unique. J'en conclus donc (peut être à tort mais c'est mon point de vue) que chaque réaction est unique ... Donc chaque solution doit être unique et adaptée au volontaire que l'on a en face de soi, adaptée à la situation, au moment où ça se passe.

 

Je pense qu'il y a trop de choses à prendre en compte pour donner une liste exhaustive des choses à faire dans cette situation. :)

 

En tout cas je tire encore une fois mon chapeau à Asharas et Ioanes parce que j'avoue que la réponse est très complète et qu'elle a l'air de bien prendre en compte les critères principaux dans ce type de situation. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...