1 1
Bob La Touffe

Plus jamais comme avant ...

Recommended Posts

On peu toujours faire de la street, mais il faut clairement éviter les attroupements, notamment en région parisienne.

Enfin je mettrais un bémol, pas mal de personnes sont en état de choc, de peur, et donc faut être encore plus vigilant concernant les abréactions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La solution, c'est de faire gaffe et de plus faire d'attroupement surtout à Paris.
C'est relou, mais mieux vaut ça que de se faire arrêter par la police ou bien tirer dessus par des terroristes qui verraient en l'hypnose un truc de blasphemateurs ou que ne sais-je.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais répéter ce que je répète depuis quatre jours. Faut pas s'arreter de vivre non plus. Sur Paris, c'est sur qu'il faudra peut etre faire plus attention aux différentes conditions de pratique au cours des prochaines semaines, du genre éviter de se retrouver à 15 hypnos en face du starbuck de beaubourg... Mais faut pas s'arreter de pratiquer pour autant....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et changer tes habitudes selon la terreur ambiante n'est que jouer le jeu des belligérants...
Le problème ne se pose pas sur "les séances de street seront différentes" mais bien sur "qu'est-ce qui sera différent?"

 

Puisque le centre de ta question est l'actualité, on peut certainement faire autrement que ce que nous dictent les médias!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

but du terroriste : créer la terreur

    Si terreur : il gagne

    Si pas terreur : il perd

Voyez le fait de continuer à vivre comme le fait faire de la résistance à la terreur

 

Je serai donc dans la rue avec ma pancarte comme d'hab'  (enfin non, passque en fait j'ai oublié ma pancarte la dernière fois et c'est Laurent qui l'a) donc je serai comme d'hab (avec ou sans ma pancarte) en street.

Après je ferai ce que nous disent les autorités comme tout bon citoyen, si pas d'attroupement, pas d'attroupement.

On reste cool et on continue de vivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'état d'urgence est problématique momentanément pour l'hypnose de rue, mais il est plus préoccupant d'une manière générale par rapport aux libertés publiques. De tout temps, le terrorisme a été l'allié des régimes dictatoriaux et c'est exactement ce qui pointe le bout de son nez avec la modification de la constitution à venir ainsi que l'interruption momentanée de la campagne électorale (ce qui n'empêche nullement les partis médiatisés de faire campagne).

 

Ma solution : s'informer sur l'état réel de la France et le pouvoir des gens qu'on élit. Et pour une information fiable, sourcé, pertinente et cohérente, je n'ai rien de mieux à vous proposer que le site de l'upr (www.upr.fr).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un moment pour tout et une manière de faire pour tout.

 

Si pour toi c'est le moment du deuil, prend le temps de le faire comme tu l'entends.

 

Pour les volontaires, une fois que tu seras ok avec toi même, juste propose et ils disposeront comme ils le ressentent. Il y a autant de manière de vivre un deuil qu'il y a d'êtres humains.

 

 

Du côté de Toulouse, nous étions de sortie samedi dernier, cela c'est très bien passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Koko --> J'aime la raison et la logique ; il est sans doutes possible de faire des choses intéressantes avec ses émotions, de l'art, de la poésie ; mais en aucun cas mener les destinées communes de soixante dix millions d'êtres humains.

 

Les boutons, c'est une réaction émotionnelle. La compréhension, c'est une réaction rationnelle. Après m'être tapé 10h d'économie par semaine pendant deux ans en prépa HEC, j'apprécie d'entendre qu'un politique a visiblement la même rigueur de pensée que celle demandée dans les études supérieures que tous se targuent d'avoir fait.

 

Je me permet d'aborder le sujet de la politique sur ce forum car il est intimement lié à l'hypnose. Kévin Finel n'a-t-il d'ailleurs pas publié "Démocratie sous hypnose" ?

 

La politique n'est pas un produit de consommation, les idées ne sont pas des gentilles choses avec lesquelles on anime un repas familial le dimanche après-midi. La politique est une question de vie ou de mort, demandez aux rescapés du Bataclan ou aux cadavres de Charlie Hebdo. Je suis souvent sidéré que les pratiquants de l'hypnose ne fassent pas plus de lien entre cette pratique et leur vie de tous les jours. Le simple fait d'avoir des boutons en entendant l'évocation d'un parti politique s'appelle un ancrage. Un ancrage sur les mots. Il serait quelque peu naïf de croire que ce qu'un gamin de douze ans peut faire après avoir pris deux heures pour lire La voie de l'Inconscient, un responsable politique en serait incapable, vous ne croyez pas ?

 

Vous savez pourquoi certains disent "Dors !" et d'autres, comme Manu, disent "Maintenant !" ? Parce que les mots n'ont AUCUNE importance. Ce qui compte c'est le sens qu'on leur donne et le sens qu'ils se donnent eux même grâce aux liens qu'ils vont tisser entre eux et leur charge émotionnelle. Plus cette  charge est importante, plus les mots pensent par eux-même et plus l'individu est dans son inconscient. Plus ses comportements sont automatiques, "hypnotisé".

La raison est consciente. L'émotion inconsciente.

 

Alors le régime dans lequel nous vivons a beau s'appeler démocratie, il pourrait s'appeler "le monde des bisounours" ou quoi que ce soit d'autre, les mots n'ont encore une fois aucune importance. La réalité ce sont des rapports de force, des jeux de pouvoir et des règles. Quand le pouvoir en appelle à l'émotion plutôt qu'à la raison, c'est qu'il ne s'appuie pas sur l'individu, mais sur son inconscient. L'histoire et l'actualité nous enseignent ce qui se passe dans ces cas là. Le chaos et le féodalisme, c'est-à-dire la destruction du droit et la jungle. L'UPR propose une analyse qui permet de comprendre la situation et qui - surtout - permet d'anticiper ce qui va se produire et de l'infléchir. En janvier dernier, ils étaient les seuls à avoir prédit que Syriza était un parti leurre. Ils prédisent depuis presque dix ans la destruction des États-nations et l'avènement des euro-régions et, surprise ! La Catalogne annonce sa volonté d'indépendance. Évidemment, comme l'Espagne n'est pas d'accord, cela crée petit à petit les conditions d'une guerre civile. L'Espagne en a connu d'autre et ce n'était pas au Moyen-Âge, pas même au début du vingtième siècle. C'était durant la jeunesse de nos parents et grands-parents. L'inconscient ne croit que ce qu'il vit, le conscient est capable de raisonner avec des faits.

 

Je serais donc curieux de savoir ce qui te file des boutons dans les idées et analyses de l'UPR ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une émotion issue des conclusions d'une analyse rationnelle que je ne partagerai pas ici puisque ça n'a rien à faire là.

Je pourrais arguer d'une manière encore plus convaincante que l'hypnose a énormément de liens avec la gestion de traumatismes en thérapie, ça ne voudrait pas dire pour un sou que ça a la moindre place sur ce forum.

Tu comprendras par ailleurs que quand je dis qu'il me file des boutons, je n'ai pas littéralement une réaction cutanée à chaque fois que quelqu'un prononce son nom, c'est une manière de parler :3

Et sinon pour moi la politique n'est pas une question de vie ou de mort, juste un jeu d'influence et de séduction qui ne me touche que très superficiellement.

Par ailleurs les prédictions de l'UPR ne sont certainement des "prédictions" que pour eux-mêmes, pour moi Asselineau n'a aucun avenir politique même si je suis d'accord avec ses prises de position vis à vis de l'europe, du reste il me laisse de marbre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le taux d'imposition moyen en France est de 65% ; ça veut dire que sur une journée de travail de 8h, la politique - c'est-à-dire entre autre l'emploi qui est fait du temps de vie que tu concèdes à l'État - te touche à hauteur de cinq heures. Je n'appelle pas ça "superficiel" mais bon, les mots et les couleurs... Sinon, en ce qui concerne la vie et la mort, la politique c'est entre autre choisir de respecter le droit international et ne pas aller emmerder les syriens ou les libyens, ou au contraire se plier aux lobbys des marchands d'armes et à l'impérialisme américain et mener des guerres illégales. Alors certes, les morts par balle et bombardement, en France, seront  peut-être moins nombreuses qu'en d'autres endroits de la planète, il n'empêche qu'il y en a.

 

Si vous dites à un volontaire qui a un clou planté dans la main qu'il peut sentir à quel point cela peut-être agréable de penser à autre chose, la douleur partira, mais le clou restera. L'hypnose n'est pas qu'une question de perceptions, elle est un rapport avec la réalité. Il est certes amusant de l'utiliser pour s'endormir ou s'amuser, je crois qu'il est vital de l'utiliser également pour s'éveiller.

 

Je ne sais pas si tu t'es déjà formé de manière plus poussé à l'hypnose et à l'hypnothérapie, mais si tu l'as fait, alors tu sais sans doutes que l'argument "c'est une manière de parler" ne tiens pas car la manière de parler reflète la manière de penser.

 

Quant au fait que tu ne souhaites pas débattre, je veux bien l'accepter mais par pitié, n'invoque pas le fait que ça n'aurait pas la moindre place sur ce forum. Il est tout à fait possible de parler du jeu d'échec, de la photographie ou de Walt Disney tout en maintenant un cadre hypnotique, comme je l'ai fait dans mes différents articles qui - puisqu'ils ont été publiés sur le blog - doivent bien y avoir leur place. L'indépendance de l'homme et l'hypnose sont deux sujets qui ont des connections évidentes.

 

"Pour moi Asselineau n'a aucun avenir politique..." Là je te l'accorde, cette phrase n'a à mon sens pas de place dans un débat puisqu'elle n'est pas argumenté et ne s'appuie que sur une opinion, qui est par essence inconsciente. Si tu ne souhaites pas poursuivre alors restons-en là ; si tu souhaites poursuivre, alors je te propose un débat en forme d'hypnose par ouverture de conscience ; c'est-à-dire une transe ascendante, où l'on part des tréfonds de la pensée inconsciente pour s'élever dans la raison vers une forme de réflexion plus universelle, plus sereine et moins viscérale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La manière de parler reflète la manière de penser, mais toi qui est formé en thérapie sait aussi certainement ce qu'est une projection. J'estime qu'à partir du moment ou tu m'accuses directement de réagir d'une manière purement émotionnelle quand je n'ai rien dit de plus que j'avais des boutons à entendre parler d'Asselineau, tu es déjà complètement dans l'erreur.

Tu tentes de donner l'impression au lecteur que je fuis la conversation ou le "débat", quand je n'ai jamais prétendu vouloir en parler ici et encore moins en débattre. J'ai juste fait une remarque indirecte sur le fait que je trouvais la promotion du parti politique complètement inappropriée ici, ce que tu n'as pas semblé nier ou relever jusque là d'ailleurs, et je compte bien en rester là.

Et il y a une différence entre faire l'analyse du monde politique dans le cadre de l'hypnose et faire directement la promotion d'un parti sans plus de cérémonies.

 
Et je pense que n'importe qui feuilletant ce topic pourra se rendre compte qui de nous deux est en train de réagir émotionnellement... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas invité les gens à voter pour l'UPR, je les ai invité à s'informer sur leur site. Je ne fais pas la promotion d'un parti, mais d'une source d'information. Tu es semble-t-il la preuve vivante que s'informer auprès de l'UPR n'amène pas forcément au vote et tu reconnais que leur position vis-à-vis de l'Europe sont tout à fait pertinente (d'ailleurs, je ne vois pas de quel "reste" tu parles, l'essentiel de l'analyse se focalisant sur l'UE et ses ramification).

 

Après, je considère il est vrai que la prise de conscience que les choix politiques sont aujourd'hui plus que jamais une question de vie ou de mort est sensé générer quelques émotions. Je ne nie donc pas que ma réaction en est empreinte. L'émotion ou l'absence d'émotion ne sont pas des mauvaises choses en soi. Je dis simplement que l'émotion est du domaine de l'inconscient. Ce que j'ai critiqué, c'est lorsque l'émotion - ou son absence - se substitue à la pensée. C'est exactement ce qui se passe dans divers pathologie mentales. Lorsque l'individu ne ressent rien à propos de ce qui le concerne ou qu'il ressent à l'extrême ce qui ne le concerne pas.

 

Il me semble qu'il y a sur ce forum de nombreuses sources d'information qui ont été partagées dans des domaines qui n'ont rien à voir avec une pratique ludique de l'hypnose. Combien d'articles "scientifiques" sur les EMC ont été partagés sans qu'il n'y ait aucune application directe dans le cadre d'une séance de street-hypnose ? La manipulation - et notamment la manipulation politique - a selon moi tout à fait sa place sur un tel forum. Pas une place centrale, mais ne sommes-nous pas dans la section "discussion autour de l'hypnose".

 

L'hypnose n'est pas qu'une gentille chose avec laquelle on colle les pieds des gens au sol. Elle est un puissant outil d'émancipation intellectuelle, mais également un moyen particulièrement efficace de transformer une génération de naïfs indolents en criminels décérébrés. L'Histoire regorge d'exemples.

 

M'enfin, vu que tu es le seul à avoir daigné réagir, je vais partir du postulat que les autres ne sont pas davantage que ça intéressé ; j'userais donc de la partie expérimentale afin de poursuivre les discussions autour de la torture mentale et du lavage de cerveau. Après tout, elle est faite pour ça. Sans doutes as-tu donc raison de proposer que nous stoppions là le débat (que tu n'avais pas initié, j'en conviens ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le point goodwin est d'ailleurs un très bel exemple de conditionnement mental ; mais vous avez raison, je pense qu'un tel débat demanderait des connaissances techniques particulières qu'il n'est pas dans l'objet de ce forum de partager, aussi préparerais-je un bon petit sujet sur la section expérimentale un de ces quatre :)

 

(En plus d'un article que j'ai soumis à la validation de Jean-Emmanuel et qui sera donc peut-être publié prochainement sur le blog)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1