0
Nico58

Comment gérer une hypnose sans induction

Recommended Posts

Salut à tous,

 

je dois avouer que ma dernière expérience, ou le volontaire a eu une catalepsie au bout d'une minute, sans aucune induction formelle ni meme suggestion de catalepsie de ma part me laisse très perplexe.

 

Après avoir réalisé coup sur coup plusieurs effets hypnotiques, j'avais ensuite fait un approfondissement par suggestion de profonde détente et visualisation interne disociée... La vérité est qu'à la suite de cette approfondissement le volontaire avait l'air plus calme, mais surtout moins dedans (et il me l'a dit aussi)!

 

J'ai l'impression du coup de lui avoir fait une séance de relaxation gratuite en plus de l'hypnose gratuite, et que cette relaxation a plutot déservie l'hypnose...

 

Comment est il possible la prochaine fois d'approfondir une transe sans faire repasser le volontaire par une induction formelle?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir nico,

pour être sur que le volontaire reste en transe (ou du moins les yeux fermés et détendu) tu peux par exemple lui dire de rester dans cet état et de profiter de cet état en gardant les yeux fermés (oui demander poliment ça marche ^^ )

et pour l'hypnose sans induction ça va dépendre de ton volontaire bien sur, il suffit d’enchaîner les suggestions et comme ton volontaire est de plus en plus dedans et de plus en plus fasciné ça passe tout seul même les hallus : en fonction de comment tu le conditionne un claquement de doigt peux suffire ou sinon tu lui demande de fermer les yeux et au compte de trois "insérer hallucination"  ou juste le décompte (le claquement de doigt ou le décompte induis souvent un clignement des yeux qui signe le début de l'hallu) après avant les hallu visuelle tu peux commencer par des hallu gustatives et lui dire que ce qu'il va voir c'est comme ce goût qui apparaissait sur sa langue :P

il faut juste essayer ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu pense qu'un volontaire qui semble sortir de lui-même d'une transe légère en aura moins envie dans une transe profonde ? C'est quoi pour toi "sortir de transe" ?

Tu parle d'hypnose sans induction, tu dis toi-même avoir aidé un volontaire à vivre une catalepsie sans induction formelle, du coup en quoi une catalepsie est-elle différente d'une hallucination ? Pense tu vraiment que certains phénomènes nécessitent une transe profonde et d'autres pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'accumulation de l'acceptation des suggestions va approfondir son état hypnotique.

 

J'avais posté il y a quelques temps cette vidéo" hypnose sans induction" ou le volontaire va jusqu'au hallucination sans induction, si ça peux te donner une idée pour mettre en place ton process.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@colombana: merci beaucoup pour ta réponse! Simple et claire :)

 

@TheGreen: tu soulèves bcp de points intéressants

 

""

Tu pense qu'un volontaire qui semble sortir de lui-même d'une transe légère en aura moins envie dans une transe profonde ?

""

non effectivement.

 

""

C'est quoi pour toi "sortir de transe" ?

""

sortir de transe: dans ce cas precis, le volontaire a pris du recul par rapport à la fascination grisante qu'il avait à etre en transe (il partait vraiment vite).

 

Du coup je dirais: la focalisation sur l'imagination interne et la personne de l'hypnotiseur diminuent, l'esprit rationnel critique revient au galop et reprend plus de place dans l'esprit du volontaire

 

""
Tu parle d'hypnose sans induction, tu dis toi-même avoir aidé un volontaire à vivre une catalepsie sans induction formelle, du coup en quoi une catalepsie est-elle différente d'une hallucination ?

""

c'est vrai

 

""

Pense tu vraiment que certains phénomènes nécessitent une transe profonde et d'autres pas ?

""

 

oui! :D mais apparement je me trompe...

 

d'après ce que j'ai lu et vu en street, je vois bien comment on peut avoir une catalepsie (hallucination sensorielle?) directement... avoir une hallucination visuelle bcp moins

 

(par exemple dans le livre de JE il y a une échèlle catalepsie > amnésie > hallucinations)

 

@ronald: merci beaucoup pour la video, j'en suis à la moitié, vraiment bien!

 

sinon, comment on fait pour mettre "aime ca" sur des messages?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

(par exemple dans le livre de JE il y a une échelle catalepsie > amnésie > hallucinations)

 

 

 

Alors c'est plus une échelle d'acceptabilité que de difficulté. Et ce qui est surprenant c'est que dans la vie de tous les jours, on aurait plutôt tendance à vivre plus souvent ceci : Amnésie > Hallucination >Geste idéomoteur>>>>>> Catalepsie

 

Imagine maintenant que dans ton discours tu arrives à rappeler ces faits : On oublie régulièrement des trucs, c'est même super fréquent. On a souvent l'impression que le téléphone sonne, qu'un sac poubelle dans un coin de rue est un chien ou sentir une odeur qu'on est le seul à sentir arrive régulièrement. Et place ces phrases après une catalepsie franche en disant : Par contre avoir un membre collé sur la tête c'est beaucoup plus rare. Du coup changer la couleur de ton manteau ne semble plus si compliqué que ça n'est-ce pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

""

C'est quoi pour toi "sortir de transe" ?

""

sortir de transe: dans ce cas precis, le volontaire ca a pris du recul par rapport à la fascination grisante qu'il y avait à etre en transe (il partait vraiment vite).

Du coup je dirais: la focalisation sur l'imagination interne et la personne de l'hypnotiseur diminuent, l'esprit rationnel critique revient au galot et reprend plus de place dans l'esprit du volontaire

 

 

C'est ce que t'ont dit tes volontaire quand tu leur as demandé ce qu'ils avaient ressenti ? => si oui recadre, on peut très bien vivre des phénomènes hypnotique en ayant l'impression d'être éveillé.

Si non c'est une projection, tu as vu une réaction que tu interprète par le prisme de ton expérience et de tes croyances. Un volontaire qui décolle tout seul ses doigts en les regardant avec stupéfaction l'air un peu abasourdi est un excellent volontaire déjà très loin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous ceux qui ont pris la peine de me répondre: je vous aime! :wub: :wub: :wub:

 

Grace à vos conseils j'ai pu faire une séance d'hypnose sans induction tout à fait réussie de mon point de vue et de celui du volontaire!

 

J'ai tout de meme approfondi en faisant fermer les yeux en cours de séance, mais assez peu de temps (2 ou 3 min sur presque 30).

 

J'écrirai le CR bientot, trop fatigué ce soir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut : permettez moi de ne pas être d'accord : il y a induction(S) ! demander 2 ou 3 choses ( assied-toi, croise tes doigts, serre les fort etc...) cela s'appelle un YES SET c'est une induction en soi et sur les personnes receptives on peut avoir directe une catalepsie du bras je m'en sers souvent pour amuser les + receptifs (du style en prenant leur bras et en le levant un peu à chaque Oui)

" je peux prendre ton bras ? Oui, tu es d'accord ? Oui, il est à moi ? Oui, il m'appartient ? Oui ...et là je peux lacher le bras il reste "coincé"....

Ensuite : la focalisation sur les doigts c'est aussi une induction...puis sur les mains aimantées ...

bref il n'y a pas que les ruptures de pattern  qui soient des inductions, parfois rien que la voix peut-être inductive...

Ne dit-on pas qu'on est fasciné par une personne ? Hypnotisé par une image, happé par une pensée....

Je pense qu'il est très intéressant de bien comprendre le phénomène des transes et de savoir les reconnaitre ; dès le début de la vidéo, le sujet a un regard qui est déjà ...loin, en plus Ronald est en position haute, le sujet doit lever les yeux ce qui est fatiguant : encore une induction par fatigue visuelle... bref quand on sait "VOIR" la transe chez les autres, le travail est déjà fait, il n'y a plus qu'à accompagner... :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, de manière générale quand on utilise le terme induction ici, on sous entends induction avc rupture de pattern. Mais ce petit rappel fait toujours du bien (d'ailleurs l'induction commence souvent quand le volontaire voit la pancarte)

Par contre un truc que je n'aimes pas dans ce que tu as écrit :

" je peux prendre ton bras ? Oui, tu es d'accord ? Oui, il est à moi ? Oui, il m'appartient ? Oui ...et là je peux lacher le bras il reste "coincé"....

La partie "il est à moi". Ça parrait anodin comme ça, mais du coup avec ces 3 mots tu perds une position haute qui sous entends que tu as du pouvoir sur ton volontaire, or ici on prône plus que tout la position basse, on donne tout le pouvoir à notre volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous, j'aurais encore besoin de vos bons conseils sur ce sujet...

 

déjà la première chose très plaisante avec le "sans induction" et yeux ouverts c'est qu'on comprends beaucoup plus ce que l'on fait... et je pense que c'est plus flippant pour le volontaire de garder les yeux fermés sans savoir ce qui va lui arriver.

 

La séance s'était vraiment bien passé, mais cependant j'ai du mal à comprendre ce qui a fait que certaines suggestions sont passées et d'autres non.

 

Vous aviez dit que ca n'était pas utile d'approfondir, mais tel que je le sens ca a fait la différence pour certaines suggestions: la première moitié de la séance était sans approfondissement, et ca marchait bien, et la deuxième moitié était avec mini approfondissement par relaxation (une minute ou moins) et suggestion yeux fermés, et ca marchait mieux.

 

Du coup je me demande quel est le role de l'approfondissement par relaxation yeux fermés dans leur réussite: est il vraiment possible de s'en passer? Et si oui, comment faire?

 

Est ce qu'il y a des suggestions qui passent mieux les yeux fermés meme sans approfondissement par relaxation?

 

 

Dans l'ordre le deroullement des effets avancés de la séance (l'induction est donnée plus bas):

- pause lecture: je l'explique les yeux ouverts et sans aucun approfondissement auparavant: ca marche impec

- hallucination verre de thé chaud (à la place de verre vide), idem: yeux ouvert sans approfondissement : ca ne marche pas du tout ("bein je vois que c'est pas du thé")

- leger approfondissement yeux fermés

- deux voyages les yeux fermés: un en corée (c'était son choix) puis un vol au dessus de Paris: ca marche super bien

-  halluciner voir une star (fait les yeux ouverts): ca ne marche pas du tout (elle n'avait pas réussi à trouver qui elle voudrait voir et j'ai proposé une star qqconque) ("bein je vois que c'est mon ami")

-  léger approfondissement yeux fermés

-  hallucination les cartes c'est des billets de 100 euros (c'était son choix: avoir de l'argent), suggeré les yeux fermés: ca marche impec

-  léger approfondissement yeux fermés

-  verre de thé très chaud (à la place de verre de biere plein), suggéré les yeux fermés : ca marche impec ! (alors qu'avant yeux ouvert non)

- reveil

- débrief (ou elle a pas reussi a dire autre chose que c'etait genial qu'elle se sentait ailleurs pendant la séance, et qu'elle se sentait très bien maintenant... ca m'a pas trop aidé du coup;)

 

 

En résumé voici comment s'est déroulé l'induction, pour rester court j'enlève des détails

 

- prétalk super carré ("tu es en controle total, ca marche si tu joues le jeu, etc.")

- "test" doigt collés

- je repère les "yeux de transe"

M: est ce que tu penses que tu peux les decoller?

V: oui

M: qu'est ce qui pourrait faire qu'ils soient encore plus collés?

V: de la colle

- je met de la colle + sous modalités

M: est ce que tu penses que tu peux les decoller?

V: oui

M: qu'est ce qui pourrait faire qu'ils soient encore plus collés?

V: du ciment

- je met du ciment + sous modalités

M: est ce que tu penses que tu peux les decoller?

V: non!

- amésie du chiffre 5 (inspiré de la video de Ronald;) : marche très bien (j'ai fait aucune métaphore: j'ai juste énuméré les chiffres plusieurs fois en ométant le 5)

- amnésie du prénom: ne marche pas la première fois, mais je continue mes métaphores sans hésitation... et ca marche

(suite en haut)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Help les gens

 

Une reformulation de mes questions, ca sera peut etre plus simple à répondre:

 

* Dans quels cas donnez vous une suggestion spécifiquement avec les yeux fermés quand vous hypnotisez sans induction formelle?

 

[J'ai constaté que des suggestions ne passent pas yeux ouverts]

 

* Est ce que vous vous passez totallement de "détends toi, sens un profond sentiment de bien etre, etc."?

 

* Vous dites qu'approfondir ne sert à rien, dans ce cas vous pensez vraiment que commencer par une hallu visuelle positive c'est aussi facile que par une catalépsie des doigts?

 

[il me semble qu'il y a des palliers de suggestibilité et qu'on les monte petit à petit en approfondissant d'une manière ou d'une autre.]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, je demandes a mon volontaire si il veut fermer les yeux ou les laisser ouverts.

Pour l'hallu négative, je disparaîs de son champ de vision (je me mets deriere lui) puis je me met devant.

Il y a que pour l'hallu positive que je demandes de fermer les yeux.

La détente, je l'utilises quand le volontaire est stresser.

Apres ce n'est pas une regle. J'y vais au feeling pour chaque volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, je demandes a mon volontaire si il veut fermer les yeux ou les laisser ouverts.

Pour l'hallu négative, je disparaîs de son champ de vision (je me mets deriere lui) puis je me met devant.

Il y a que pour l'hallu positive que je demandes de fermer les yeux.

La détente, je l'utilises quand le volontaire est stresser.

Apres ce n'est pas une regle. J'y vais au feeling pour chaque volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nico58, la clé c'est l'adaptabilité. Il y a des gens, tu auras besoin de leur faire fermer les yeux, d'approfondir, il y en a d'autres qui n'en auront pas besoin.

La gradation des phénomènes hypnotiques, ça dépend aussi de la réceptivité de tes sujets, de la façon dont tu te comportes avec eux. Il n'y a rien de systématique, et c'est aussi ça qui est intéressant. Plutôt que d'appliquer des recettes, il faut faire fonctionner son sens de l'observation, réagir aux signes. ;)

 

J'ai accompagné une volontaire jusqu'à un pause/lecture sans qu'elle ne ferme jamais les yeux. Mais ça ne veut pas dire pour autant que je peux le faire avec n'importe qui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0