0
Jared

Et si c'était 90% de placebo ?

Recommended Posts

Salut tout le monde,

 

Après avoir expérimenté pas mal l'hypnose (principalement en soirées), et ayant connu pas mal de beaux succès, j'aimerai aborder une théorie qui m'est venue à l'esprit lors de ma dernière session.

 

Je suis intimement convaincu que 90% du succès de votre prestation va dépendre de votre capacité à convaincre les sujets que vous SAVEZ le faire. Si vous arrivez à les convaincre, alors vous avez déjà gagné.

 

Depuis que j'ai intériorisé ça, je pratique toujours le même processus : En soirée, je rencontre souvent de nouvelles têtes, mais y a toujours des copains/copines avec moi. Et  lorsque l'on me demande de faire de l'hypnose, je commence d'abord sur un pote que j'ai déjà hypnotisé, et le plus réceptif si possible. Je sais pertinemment que ça va marcher (il me fait confiance, et ça a déjà marché des centaines de fois). La, vous lui faites faire des trucs de dingues, (soyez pas radins, une main collé c'est bien mais ça convaincra pas les plus sceptiques).

 

Puis quand je vois que l'auditoire a la mâchoire qui tombe au sol, la je propose de le faire sur un tout nouveau sujet. Le succès est garanti. Et puis la, y a un effet boule de neige : Plus vous réussissez, plus vous allez réussir encore. Si y a 10 personnes dans une pièce et que ça a marché sur 9, ça marchera forcément sur la dernière.

 

Malheureusement, la réciproque est également vrai : Si vous vous plantez ou que vous avez un demi-succès, le reste ne passera pas. Voila pourquoi j'estime que en street c'est plus difficile que dans un cadre plus convivial ou 1) Les barrières mentales sont relevées, et 2) J'ai prouvé que ça marchait et que je savais le faire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas nouveau, on observe la même chose dans la rue. Si on enchaine quelques volontaires peut réceptifs, les suivants seront aussi peu réceptif. Mais si l'on a un somnambulique on peut être certaine d'enchainer les séances avec un minium d'effort.

 

Ensuite...bas selon moi l'hypnose et le placebo son intimement lié. Les études neurologiques on montré malgré tout que les effets, notamment en ce qui concerne les anesthésies, était différents, mais l'idée de base reste là même : si l'on croit que ça marche, alors ça marche (en gros). Ce qui je me rend compte donne un point à ceux qui avance que l'on peut faire de l'hypnose sans transe ^^ ce que je ne crois pas. Mais qui à dit que j'étais logique ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est clair que c'est vrai. L'image d'hypnotiseur que tu donnes au gens doit être parfaite ! (Enfin la meilleure possible...) Les gens se mettront en condition tout seuls si ils remarquent que tu es talentueux. Pour les débutants, c'est même conseillé de faire comme si on était un pro. 

 

En fait quelque part, le Pré-talk commence au moment où ton volontaire vient vers toi.

 

@Nico58 Je pense que Ioanes parle d'hypnose sans induction. Ensuite, quand il parle de transe, il ne parle pas d'état hypnotique. Mais bel et bien de transe. Nuance :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La question qui vient en lisant ce que tu dis Jared c'est: est ce que les gens se comportent comme des hypnotisés par ce qu'on leur a dit (et qu'ils sont convaincus) qu'on était hypnotisseur ou est ce que sans dire à aucun moment que c'est de l'hypnose ca marcherait pareil?

 

Si le premier cas est vrai, alors c'est vraiment un effet placebo, alors que dans le deuxième cas non.

 

La technique que tu décris ressemble plutot à de la "preuve sociale": c'est vrai si le groupe pense que c'est vrai. C'est aussi ce qui fait que c'est plus facille je trouve d'hypnotisr quand on est en petit groupe. Dans le meme esprit, j'aime bien introduire d'autres hypnotiseurs comme étant "super baleze" pour leur faciliter la tache ;) (à charge de revanche les gars hein;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en avais discuté avec neuneutrinos il y a quelque mois, je ne sais plus si c'était James Tripp mais il m'avait semblé que l'approche était non seulement de l'hypnose sans induction formelle, mais qui se disait aussi sans transe (ça avait fait pas mal de discution ^^).

 

Tout ce qui est dit dans ce sujet en tout cas est très vrai. Se présenter comme un débutant c'est être quasi sur de ne pas avoir de résultat, un bon volontaire met les suivant dans de bonne condition. Et bien sur le coup du : ouais bon en fait je suis débutant, mais je vais te présenter celui qui m'a tout apprit :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le truc c'est que l'approche "placéboique" de la modélisation de l'hypnose n'est pas en contradiction avec la manière dont on définit l'hypnose.

Le principe actif de l'hypnose c'est la suggestion, et le cadre, la prestance et la persuasion de l'hypnotiseur, sa confiance, tout ça ce n'est rien de plus qu'une suggestion.

(Le débat SH "hypnose et placébo" devrait te plaire si tu t'intéresses à ces questions, tu devrais pouvoir tomber sur un enregistrement)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum.... J'ai beau lire et relire, je vois pas d'info qui ne figure pas déjà dans "La voix de l'inconscient" ou dans les topics déjà présents sur le forum.

A la limite tu nous raconterais la qui t'a fait comprendre ça, ça serait probablement plus intéressant.

Cependant c'est bien de l'avoir compris..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses et vos confirmations !

Ce concept est vraiment dingue quand même en y repensant. Ça m'impressionne plus que le tour d'hypnose en lui-même. Vous vous rendez compte que ça marche parce que précisément, vous pensez et savez que ça marche ? Ça s'applique également pour la confiance en soi. Si vous avez confiance en vous, les autres vous percevrons comme quelqu'un qui a confiance en lui, même si vous ne communiquez rien. C'est de la sorcellerie purée !

Peut-être que ce truc (qui a certainement un nom d'ailleurs) peut s'appliquer dans des tas d'autres circonstances, il faut juste les trouver :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la liste tu peux rajouter l'humour: si les gens croient qu'on est drole, ils cherchent à interpreter tout ce qu'on dit de manière marrante... ils font le travail eux meme ;) Mais pour que ca marche, il faut tout de meme avoir réussi à etre drole au début.

 

 

Pour revenir à l'effet placebo, ca m'interesserait vraiment de savoir quel influence sur le succes de la séance a le fait de se présenter comme hypnotiseur: par ce que ca pose un cadre super fort.

 

Si on n'en parle pas (par exemple en cadrant comme des "exercices d'imagination" de bout en bout), est ce que ca a tendance à mieux/moins bien marcher, ou est ce que ca ne change rien?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout dépend de l'image que tu vas donner : 

 

En faisant tes exercices d'imagination, que dis tu aux volontaires : 

"Tu vas voir, les doigts vont se rapprocher" => Le volontaire s'attend à un résultat

"Si tu veux bien et que tu le désires, tes doigts vont se rapprocher, pas la peine de rien faire ( <- J'aime bien cette formulation :D ), juste désirer qu'ils se rapprochent" => Déjà ton volontaire sait que tu attends quelque chose de lui, et qu'il doit agir pour que ça marche et y mettre du sien.

 

Ici, dans les deux cadres, on se présente comme hypnotiseur (du moins admettons), cependant il y a quelque chose qui diffère entre les deux exemples :

Le premier fait de toi quelqu'un qui sait ce qu'il attend, le second montre que tu sais comment obtenir ce que tu attends, et comment "mettre en condition" ton volontaire.

 

Pourtant, dans les deux cas tu te présentes comme hypnotiseur : Le simple fait d'avoir eu du succès dans les séances que tu viens d'enchaîner met en condition tes prochains volontaires.

 

Ce n'est pas parce que tu dis être hypnotiseur que tu l'es : Tes volontaires se font leur propre image, avec les séances qui précèdent, ou si tu viens de commencer à streeter, ce que tu vas faire avec ton volontaire.

 

Si je te dis que je suis la reine d’Angleterre.... Zut mauvais exemple.... Bon, si je te dis que je sais bien cuisiner (entre nous pas tant que ça), tu ne sauras pas tant que tu ne m'auras pas vu cuisiner ou que tu n'auras pas goûté à ma cuisine (rien que de me voir cuisiner c'est du spectacle...) : Enfin tout ça pour dire que ce que tu dis n'a que de valeur que si tu le prouves, tu as besoin de faire une image de la personne :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0