1 1
T.Sohier

Premières séances...

Recommended Posts

Je viens apporter ma première expérience d'hypnose (si je ne compte pas les deux-trois essais peu avancés sur des potes) car j'ai beaucoup aimé lire les expériences des autres, donc j'espère que certains prendrons du plaisir à lire la mienne. C'était à Beaubourg ce samedi, avec d'autres hypno du forum (et même d'autres). 

 

Après avoir fait les connaissances et papoté un peu entre nous, on commence à sortir le seul panneau en notre possession. Je finis par l'avoir dans les mains et alors qu'aucun volontaire n'est encore venu me voir, un homme vient à ma rencontre, se présente et semble intéressé par le sujet de l'hypnose, voire intrigué.

Il est musulman, et pour lui, dans l'hypnose, il y a l'utilisation d'une force invisible (comprenez surnaturelle). Je lui explique ce que c'est pour moi l'hypnose, comment ça fonctionne, et lui explique que je ne suis pas d'accord avec lui. Il me dit qu'il peut prouver ses dires etc. Il rajoute qu'il est très intéressé par l'hypnose et qu'il a parlé à différents hypnotiseurs et même essayé d'être hypnosé mais que ça n'a pas marché sur lui. 

Le débat stagne un peu sur cette idée et nous gardons chacun nos positions sur celle-ci, mais peu à peu on dévie peu à peu sur le sujet de la dangerosité de l'hypnose. Il dit que ça peut être dangereux car il y a des personnes très mal intentionnées qui l'utilisent de manière perverse et que ce qu'on fait n'est pas forcément super bien, car (et je pense que c'est ce qu'il voulait dire), à le démocratiser de cette manière on peut donner de mauvaises idées aux gens. Je lui explique notre prise de position et l'éthique que l'on essaye de diffuser voire de promouvoir. J'ai dû parler avec cette personne pendant au moins une heure (d'autres hypnotiseurs se sont joins plus ou moins longtemps à la conversation et sont repartis, donc Ioanes qui restera jusqu'au bout du débat). Bref, je/on lui explique notre vision de l'hypnose, la manière dont on essaye de la faire découvrir aux gens, la puissance de l'hypnose dans différents domaines, le fait qu'elle permet de mieux se connaître, de se découvrir d'énormes facultés etc. 

Il nous raconte alors qu'il a vu, à Beaubourg même, des hypnos qui faisaient faire le chien à des filles, qui se faisaient embrasser, qui prenaient les numéros, qui faisaient des hallucinations positives de chats pour les écraser et faire pleurer les personne etc. et qu'il trouvait ça honteux. Voilà, on est d'accord sur un point, et on lui explique que c'est exactement notre avis, et que nous, nous ne faisons pas ça et que proposons aux gens les choses positives de l'hypnose. 

Après une heure de discussion, l'homme s'en va, nous remerciant, nous disant que c'est une chose très bien si nous travaillons dans ce sens, et nous encourageant à continuer. A ce moment, je sais bien qu'il reste toujours sceptique sur certaines de nos explications et qu'il gardera son opinion religieuse sur l'hypnose, mais ce n'est rien, car on a permis de lui faire découvrir une autre idée de l'hypnose.

Je me suis tout de suite fait le constat que certaines personnes ont une mauvaise images de l'hypnose à cause de couillons qui ne pensent qu'au spectacle, et je sentais en moi l'importance d'être là, dans la rue, pour faire découvrir l'hypnose d'un bon angle, de manière positive. Je me suis alors dit qu'au delà d'hypnotiser, on était ici pour faire découvrir l'hypnose aux gens, et changer leur regard sur le sujet. J'ai pris beaucoup de plaisir à parler à cet homme et à lui montrer l'hypnose autrement. Même s'il restera campé sur ces idées mystiques, il a vu que l'hypnose pouvait être fascinante et positive. Et c'est déjà beaucoup.

 

Bref.

Après cette rencontre, une amie d'un hypno me demande d'essayer de l'hypnotiser, qu'elle avait déjà un peu essayé etc. Je suis bizarrement décontracté et à l'aise.

Pretalk, tests et premières catalepsies, livres-ballons etc. : niquel (j'avais déjà pratiqué ça sur une pote, mais pour tout ce qui suite, c'était une première)

Amnésie du prénom et du chiffre 4 : niquel

Allez, je tente le pause-lecture. Il fonctionne immédiatement. Je suis intérieurement très satisfait.

J'enchaîne sur des hallucinations négatives puis positives (elle est devenue si timide quand elle a vu Bradley Cooper et fait une photo avec lui). Et lorsque j'ai fait apparaître un Labrador, elle m'a naïvement demandé "c'est le tiens ?". C'était mignon.

Je m'arrête là et lui fait un rêveil en douceur et elle ouvre les yeux, avec un sourire.

Et tout cela sans induction. Je n'en voyais pas l'utilité. Elle était déjà bien dedans.

 

Très content, je n'ai qu'une envie de recommencer. Je fais un essai sur une personne qui était avec nous (je suis désolé je ne sais plus si elle est sur le forum) mais peu réceptive, et cela ne marche pas très bien (ce jeune homme m'avait dit qu'il était très peu réceptif et qu'il était déçu que ça ne fonctionne jamais à fond sur lui). Les catalepsies on moyennement marché, un peu quand même, et je me suis arrêté après l'échec de l'amnésie du prénom.

 

Un autre groupe s'approche de moi, et un garçon veut tenter. Catalepsies qui marche bien mais pas entièrement, livres-ballons niquel, et l'oubli du prénom n'a fonctionné que quelques secondes malgré plusieurs tentatives. Malgré cela, et bizarrement (sachant que ce sont mes premières expériences) je reste calme et entièrement confiant dans la réussite). Le jeune homme veut tenter l'induction. Je lui fais fermer les yeux et lui fait un approfondissement et un ancrage avec le mot "dort". Je le réveille, et tente le butterfly pour voir si l'ancrage a bien été placé. Il flanche sur moi direct (je suis intérieurement très heureux mais reste toujours stoïque et sur de moi (comportement qui ne m'est pas habituel). 

Ensuite oublie du chiffre 4 (il se l'est rappelé par lui-même au bout d'une minute).

Ensuite petit jeu avec la température, puis pause-lecture, et enfin (il devait partir) je le fais planer comme s'il avait fumé un pétard (je lui avais promis en début de séance) puis le réveille en douceur et on se remercie mutuellement.

Et l'envie de recommencer immédiatement revient. Mais ce sera la fin de l'expérience pour cette fois-ci.

 

Conclusion :

J'ai passé un super après-midi. En rentrant chez moi, j'ai l'impression que ces séances d'hypnose m'ont vidé de mon énergie, mais une grande satisfaction est en moi (cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ça)

J'ai l'impression que ces premières expériences m'ont également permis de me connaître moi-même.

Bref, je recommencerai dès que possible.

 

J'ai également été ravi de rencontrer les membres du forum (dont j'avais rencontré certains deux jours avant). Et désolé pour les fautes, je n'ai pas eu le temps de me relire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon compte rendu :)

Sur le sujet de ton calme que tu trouve inhabituel, je désignerai une certaine dissociation. Te sentant d'un point de vu extérieur "l'échec" devient moins important, te permettant de rester stoïque :). Avis purement personnel ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1