4 4
Jean-Emmanuel

Reportage Envoyé Spécial - 21 Avril 2016 (tourné le 27 février)

Recommended Posts

Ce samedi 27 février après-midi, il y aura dans les rues de Toulouse des journalistes de l'émission "Envoyé Spécial" qui auront à coeur de montrer une image fun et démystifiée de l'hypnose de rue. Sauf pluie extrême, cela se déroulera aux endroits habituels (Capitole ou rue Lafayette).
 
Venez nombreux, qu'il pleuve ou qu'il vente :D
 
J'y serais et j'espère que l'on pourra montrer tous ensemble une image fun / ludique et géniale de la Street Hypnose !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai hâte de voir ça :)

 

En général, les reportages d'envoyés spéciales sont souvent fait pour dénoncer quelques choses de manière négative...

 

Nous avons été contacté aussi à Paris et perso je me suis méfié... ça tombait à la même période que l'incident qui s'était passé dans le sud.

 

 2 mois plus tôt , il y a eu aussi un soucis en Picardie avec un streeteur... Ce qui m'emmène à me demander si :

 

Le reportage sera fait objectivement ?

l'émission aurait elle pour objectif d' appuyer la croyance que l'hypnose est dangereuse ?

 

J.E. as tu pu visionné à l'avance l'émission ? Sans spoiler, l'émission a t'elle répondu à tes attentes ? Penses tu qu'une image positive en découle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il ne faut pas se faire des nœuds au cerveau parce que je suis convaincue que les personnes ne changent pas d'avis au regard d'un reportage (mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis après tout... :blink: ), en revanche le cumul d'informations diffusées par les médias, sur un laps de temps relativement court, fait à mon sens, que les personnes se souviennent et s'imprègnent de ce qu'ils pensent être une information irréfutable à laquelle ils peuvent se raccrocher. Certains croient ce qu'ils entendent, d'autres ce qu'ils voient et enfin il y a ceux qui expérimentent... CQFD. Dans tous les cas, l'hypnose comme tout autre sujet trouvera ses détracteurs mais c'est leur choix et respectons simplement cela, à défaut de comprendre leur point de vue. Enfin, je dirais que la publicité, qu'elle soit bonne ou mauvaise, est une publicité et l'essentiel, c'est qu'au final, les médias s'intéressent à l'hypnose et quel meilleur canal de diffusion pour toucher un maximum de monde ?! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ce reportage va aiguiser la curiosité de beaucoup de personnes. En revanche, il risque fort de ne pas être que positif par rapport à la street hypnose. J'ai fait ce que j'ai pu pour donner une bonne image mais les meilleurs plans ont été censuré je l'ai appris il y a peu... 

 

Donc on verra. De toute façon, il fallait que je réponde présent même si au final ça me retombe un peu dessus. C'est ça ou laisser d'autres parler pour moi et risquer d'avoir dans le reportage encore pire :P

 

Je sais qu'ils sont allés voir des personnes pas forcément recommandables et la partie "critique" devrait être assez forte. Après, si c'est bien équilibré ça peut le faire ! 

 

Et non, je n'ai rien vu... Ce sera la surprise ! 

 

P-s : c'est le 28 avril je me suis trompé ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici le psynopsis de l'émission ...

 

Citation

Sommaire donné sous réserve de changements liés à l'actualité. L'hypnose pour tous. Après avoir conquis les hôpitaux et les cabinets médicaux, cette technique vise désormais les particuliers. Elle fait florès dans les salles de spectacle et à la télévision, avec le célèbre « Fascinateur » canadien Messmer. Elle figure dans les cours de lycée et même dans la rue sous l'appellation « street hypnose ». Une diffusion qui peut parfois poser quelques problèmes. En Picardie, une élève a fait des malaises sur la voie publique après une séance mal maîtrisée. Aux Etats-Unis, six plaintes pour agressions sexuelles ont visé un avocat, qui pratiquait l'hypnose avec des intentions criminelles. Les autres sujets n'ont pas été communiqués.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en ai bien l'impression oui. Quand le journaliste m'a dit à demi-mot qu'ils avaient dû "censurer" la meilleure partie de ce qui avait été filmé avec moi (et donc cela allait enlever tout le reste quasiment puisque je faisais souvent référence à cette partie là), je vais me retrouver avec 30 secondes d'images, et le reste ce sera des gens que je ne connais même pas (ou à la rigueur quelques street-hypnos toulousains).

 

Et à côté de ça, Bertrand Millet va passer pour un ange. J'ai la rage :D

 

Le journaliste m'avait dit le 21 avril, mais comme tout le monde m'a dit que dans les programmes TV c'était marqué le 28, j'ai cru que ça avait été reculé. Du coup, je ne sais plus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-hypnose-pour-tous-seance-de-freeze-defreeze-au-college_1412733.html

 

le ton est donné rien que dans le titre :

Alerte à l'hypnose de rue

Hypnose au collège, un nouveau jeu qui inquiète

 

J'écris en rouge parce que ça fait peuuuuur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

après ce genre de choses, on ne peut nier que même la chaîne nationale cherche à faire le buzz et créer de l'audimat sans vouloir élever la connaissance ainsi que la conscience de ses téléspectateurs...

Moi je trouve ça triste et révélateur de notre société qui ne recherche plus la connaissance maois bien la consommation d'images choc..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est évidemment des titres putaclik ! il faut attiré l'audimat ....

Et ça marche mieux avec :

Alerte, l'Hypnose de rue tue vos enfants à petit feu ...

que

L'hypnose de rue, une bouffée de bonne humeur à la porté de tous !

 

La peur ... c'est le nerf de la guerre médiatique !

 

Le pire c'est que je sens gros comme une maison que ça va être présenté comme ça :

 

- Images d'hypnose de rue "choquante"

- images d'hypnose de rue fait par des collégiens

- Récit des "accidents" récents

- présentation de JE et de SH , après toutes les images anxiogènes, du genre  : "l'initiateur de tout cela en France est Jean Emmanuel Combe. Il a créer SH, qui rassemble tous ces hypnotiseurs de rue (que le spectateur lambda va forcement assimiler à ceux présentés avant).... etc ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis vraiment énervé de voir comment les images sont tournées pour faire passer un message de peur. J'en peu plus de voir ma pratique se faire incendier de cette façon. Je vais finir par ne plus faire que du spectacle ou de la thérapie.

 

Aller Tom calme toi ... Ça va passer ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 4