4 4
Jean-Emmanuel

Reportage Envoyé Spécial - 21 Avril 2016 (tourné le 27 février)

Recommended Posts

Déjà parce que c'est vrai. Il peut aller ouvrir un cabinet d'hypnothérapie là-maintenant et être parfaitement dans la légalité et il n'a pas de certificat. 

Du coup je ne vois pas où est le problème. C'est vrai ce qu'il dit. Ce n'est pas sa faute si n'importe qui peut devenir hypnothérapeute. Et ne va pas me dire que tous les hypno sont bons dans ce qu'ils vendent (même "formés"). Il n'y a donc aucun raccourci. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Dominique-Nancy a dit :

Je pense que le reporter n'est pas aller au fond des choses, comme à chaque fois. Il est resté essentiellement sur des croyances... Certes il s'est un peu immergé, il a fait un stage mais je ne suis pas convaincu qu'il ait perçu véritablement en quoi consistait un état hypnotique. D'ailleurs si ça avait été le cas il n'aurait certainement traité le sujet des "risques" vu qu'il n'y en a pas.

 

Pour aller au fond des choses il aurait fallu un documentaire d'une durée de 9h58 et encore...

Il y a un choix, il y a un thème et il n'est ni tombé dans la diabolisation, ni dans le paranormal (ce qui est déjà un exploit en soit).

Personne ne peut expliquer en quoi consiste un état hypnotique pour le moment (je me suis assez tapé de publication scientifique sur le sujet ! )
On ne peut que voir un bout de la surface immergée de l'iceberg.

 

Pas de risque ?
S'il n'y a pas de risque alors il n'y a rien de gênant à ce que n'importe qui puisse se dire hypnothérapeute !

Et puisque que c'est sans danger, pas besoin de faire réellement de formation, au pire les gens perdront leur temps et iront voir ailleurs !
Il y a bien des risques lié à la pratique de l'hypnose, comme nombreuse activités.
 

et un hypnothérapeute est toujours une personne bienveillante ?
En rue ou en spectacle, il y a du publique, ce qui limite pas mal les abus (mais existant cependant).
Mais en thérapie...

En tant qu'hypnothérapeute, tu pourrais répondre à une de mes interrogations
Si un de tes clients porte plaintes pour abus de faiblesse (voir plus), alors que tu n'as rien à te reprocher. Que risques-tu ?

Même question si on prend un hypnothérapeute avec une éthique plus discutable.

 

Je pense que ce sont des points important qu'il ne faut pas balayer d'une phrase.

 

Après je comprend que , en tant que professionnel, que l'on entende "on peut faire la même chose avec une petite formation de quelques jours"
Ça peut te confondre avec n'importe quel gamins boutonneux ( sans offense, ça passera ;) )
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, neuneutrinos a dit :

 

Pour aller au fond des choses il aurait fallu un documentaire d'une durée de 9h58 et encore...

Il y a un choix, il y a un thème et il n'est ni tombé dans la diabolisation, ni dans le paranormal (ce qui est déjà un exploit en soit).

Personne ne peut expliquer en quoi consiste un état hypnotique pour le moment (je me suis assez tapé de publication scientifique sur le sujet ! )
On ne peut que voir un bout de la surface immergée de l'iceberg.

 

D'ailleurs ça aussi c'est expliqué dans le reportage, il dit très bien à un moment que la médecine n'a pas encore compris tous les mécanismes qui sont en jeu dans un état d'hypnose.

 

Je plussoie aussi le reste de ton message :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heyrin : personne n'a raison ou tort, ce n'est pas le propos ici, j'ai bien saisi le point de vue de stunt pas de souci. Je dis juste que la perception des propos tenus prête à une belle confusion, c'est tout.

Il faut bien comprendre que la plupart des gens qui ont regardé l'émission n'y connaissent pas grand chose... L'amalgame est vite fait à mon avis.

 

Ma vision étrange de l'hypnose je compte bien la conserver, pas l'intention d'entrer dans quelque moule que ce soit... Et cela me permet de pratiquer au quotidien.

Ce qui n'est pas perçu dans mes propos c'est que j'ai juste essayé de faire comprendre que hypnose et hypnothérapie sont deux choses bien différentes.

Et franchement, croyez vous que l'on utiliserait l'hypnose en hypnothérapie si cela était dangereux ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Dominique-Nancy a dit :

Et franchement, croyez vous que l'on utiliserait l'hypnose en hypnothérapie si cela était dangereux ?

 

 

Pour reprendre une analogie, on utilise bien des scalpels en médecine.

L'hypnose est un formidable outil de thérapie.

Comme tous les outils, il est à manier avec précaution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon les enfants on se calme un peu ici :)

 

Ne cherchez pas c'est moi qui ai raison (sauf si j'ai tord).

 

Au début du reportage, il parle du bien-fait prouvé de l'hypnothérapie et de l'hypnose médical. Il dit ensuite qu'il va intéressée à une autre forme d'hypnose : celle de rue et accessoirement de spectacle.

 

Pourquoi certains thérapeutes se sentent directement visés alors que dès le départ dans le reportage il dit que c'est cool :D (certains devraient faire une thérapie ...)

 

Je rebondi sur une phrase direct (et je continu mon laïus après) :

à l’instant, Dominique-Nancy a dit :

J'ai juste essayé de faire comprendre que hypnose et hypnothérapie sont deux choses bien différentes.

L'hypnose est un outil, qui est utilisé dans la rue et en hypnothérapie.  Il est tout à fait possible d'utiliser les techniques que l'on fait dans la rue avec un client en cabinet (d'ailleurs de plus en plus de thérapeute le font).

 

 

Je reviens au reportage

 

Donc oui il peut y avoir des dangers avec l'hypnose, on peut aller loin (en rue, en spectacle et en thérapie).  Le but de ce site, c'est de prôner une hypnose bienveillante, apprendre à avoir une éthique, ce que l'on ne trouve pas sur youtube (le lycéen qui a appris que par sleepy)  avec pour ma part, j'aime apprendre aux volontaires à gérer leurs transes et à ne pas prendre toute suggestion..

 

A la fin du reportage, il fait une formation "hypnose de rue" et voit qu'il n'y a pas de diplôme qui encadre, que tout le monde peu utiliser l'hypnose très rapidement. Et du coup il rebondi sur le fait qu''en thérapie c'est pareil. Que rien n'est cadré, que tout le monde peut se prétendre hypnothérapeute. Il précise que le seul diplôme officiel est un DU d'hypnose médical (qui selon mois est très loin d'être parfait dans la formation).  Il s’arrête là. Pourquoi il ne parle pas des formations privées thérapeutique plus ou moins de qualité ? Car c'est dit au début du sujet il ne va pas traiter la partie thérapie.

 

Donc quand on comprend bien le reportage, je me demande vraiment pourquoi pas mal de thérapeutes ont peur ? C'est peut-être ceux qui ont des choses à se reprocher qui crient au scandale ... (je n'en sais rien personnellement).

 

Beaucoup de blabla pour pas grand chose au final ...

 

Bon sinon pour revenir au sujet initial : qui peut venir sur Toulouse le 27 février pour rencontrer les journalistes ? :D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Heyrin a dit :

 

C'est pour ça que l'on dit "Non l'hypnose ne peut pas forcer quelqu'un a faire quelque chose contre son gré". Pour que ça devienne vrai, il suffit d'en faire un mantra. 

 

Bonjour,

Merci pour cette phrase.

Elle résume toute la question à elle seule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je passe sur le "mauvaise foi" Stunt. Je ne suis pas ici pour me faire juger et d'ailleurs je m'en fiche. Par contre le respect ça j'y adhère.

Nous sommes sur un forum où les idées ont le droit de s'exprimer dans le respect.

Vous réagissez promptement ce qui prouve que le point soulevé vous fait réagir lol

J'ai même pas le temps de répondre à chacun que je me suis pris 3 salves. Dur dur. Vous avez besoin d'un Jesus Christ ou quoi ?

 

il y a 16 minutes, neuneutrinos a dit :

Si un de tes clients porte plaintes pour abus de faiblesse (voir plus), alors que tu n'as rien à te reprocher. Que risques-tu ?

Ben vu que la profession n'est pas reconnue, pas plus que le citoyen lambda.

 

Mais le problème du charlatan est valable pour toutes les professions. Qui n'a jamais fait les frais d'un garagiste véreux ?

 

il y a 17 minutes, neuneutrinos a dit :

Après je comprend que , en tant que professionnel, que l'on entende "on peut faire la même chose avec une petite formation de quelques jours"

Détrompes toi, bien au contraire, j'aimerai bien que cette activité se développe beaucoup plus en France. Les formations ne sont pas non plus des cursus très long, non non. Quand je vois les possibilités inconscientes que chaque personne possède en elle et qu'en France on traîne encore la patte pour développer des thérapies qui utilisent justement ces capacités là... Mais là on sort de l'hypnose comme elle est décrite dans le reportage évidemment.

 

il y a 26 minutes, neuneutrinos a dit :

Ça peut te confondre avec n'importe quel gamins boutonneux ( sans offense, ça passera ;) )

MDR. Non je ne suis pas un vieux aigri qui déteste la jeunesse, bien au contraire crois moi :)

Mais on ne peut prétendre faire un métier qui de toute façon s'apprend sur le tas la plupart du temps simplement en apprenant quelques techniques d'hypnose, non. Restons sérieux.

 

Aller j'envois ce post sachant qu'il y en a déjà 4 qui sont passés le temps que j'écrive ces quelques lignes:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Dominique-Nancy a dit :

Mais on ne peut prétendre faire un métier qui de toute façon s'apprend sur le tas la plupart du temps simplement en apprenant quelques techniques d'hypnose, non. Restons sérieux.

Légalement SI ! Dans la pratique ce n'est pas sérieux, ce que dit exactement le reportage ..... :P nah !

Du coup t'es d'accord avec le journaliste, la boucle est bouclé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, stunt a dit :

 

"Apprenez les techniques d'hypnose et vous pouvez faire de l'hypnothérapie"

Je ne me souviens pas avoir entendu ça dans le reportage. Ce qu'il dit, c'est que rien n'interdit de pratiquer l'hypnothérapie, pas que la formation de 2 jours est suffisante pour le faire.

Toujours le même problème de manque de cadre...

 

 

il dit "après cette formation de 2 jours je n'aurais pas de certificat pourtant je pourrais pratiquer l'hypnose dans la rue et rien ne m'interdira de faire des consultations en tant que hypnothérapeute, il existe bien des diplômes universitaires mais ils sont destinés au personnel de santé, en France pour l'instant aucune loi ne réglemente la pratique de l'hypnose"

il ne dit pas qu'un stage de 2 jours peut permettre de faire de l'hypnothérapie.

 

Il dit que ce que nous savons sur le sujet ou il y a problème, que n'importe qui peut apposer une plaque avec inscrit hypnothérapeute pourquoi vous étiez pas au courant, alors arrêtons de se voiler la face en retirant de se reportage ce que nous voulons bien entendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, alban a dit :

Il est tout à fait possible d'utiliser les techniques que l'on fait dans la rue avec un client en cabinet (d'ailleurs de plus en plus de thérapeute le font).

Je n'ai jamais soutenu le contraire...;)

 

il y a 19 minutes, alban a dit :

Pourquoi certains thérapeutes se sentent directement visés alors que dès le départ dans le reportage il dit que c'est cool :D (certains devraient faire une thérapie ...)

Parce qu'il conclu son reportage sur ce point là : la thérapie. Pourquoi fait-il ça ? Alors que son sujet n'est pas là, et ça je l'ai parfaitement bien compris aussi.

En ce qui concerne ma thérapie, ça fait belle lurette que je l'ai faite, je crois d'ailleurs que tout thérapeute doit en faire une.

il y a 23 minutes, alban a dit :

Donc quand on comprend bien le reportage, je me demande vraiment pourquoi pas mal de thérapeutes ont peur ?

Oh il ne s'agit pas de peur, pas en ce qui me concerne en tout cas, peur de quoi d'ailleurs ?

C'est juste l'agacement qui gagne, car ces sujets là sont toujours traités de la même façon en fin de compte.

il y a 26 minutes, alban a dit :

'est peut-être ceux qui ont des choses à se reprocher qui crient au scandale ...

Si j'ai donné cette impression de crier au scandale, désolé mais c'était pas du tout le but.

 

Les gars sachez que je n'ai rien contre l'hypnose de rue hein, tous les moyens pour vulgariser l'hypnose dans notre société je les trouverais bons de toute façon, alors continuez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah excuses moi alors, je l'ai pris pour moi, je n'aurai pas dû

Mais bon après les salves que je viens de me prendre dans la tête...:D

 

et que vois tu circuler sur facebook ? Ca m'intéresserais de peut être lever un voile sur la profession ou répondre à tes questionnement si je le peux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Dominique-Nancy a dit :

 

Nous sommes sur un forum où les idées ont le droit de s'exprimer dans le respect.

Vous réagissez promptement ce qui prouve que le point soulevé vous fait réagir lol

J'ai même pas le temps de répondre à chacun que je me suis pris 3 salves. Dur dur. Vous avez besoin d'un Jesus Christ ou quoi ?

 

 C'est des petits jeun's et ils sont chauds comme de la braise mais ils ne sont pas méchants ;), si eux aussi montent vite dans les créneaux c'est que se sont des passionnés eux en street toi en tant que thérapeute.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de soucis Ronald, je suis pas ici pour mettre le caca lol

Mais mes idées je les défendrais, je suis un vrai pitbull parfois mdr.

Tant que le respect est là, la discussion est possible. Dans le cas contraire de toute façon je me retirerai du dialogue.

 

Ils ont raisons de réagir et d'êtres passionnées par cette belle pratique. Il ont en main quelque chose d'important à mes yeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Dominique-Nancy a dit :

Les gars sachez que je n'ai rien contre l'hypnose de rue hein, tous les moyens pour vulgariser l'hypnose dans notre société je les trouverais bons de toute façon, alors continuez.

 

Eh les jeun's il est avec nous il ne fait qu'apporter un point de vu au travers de sa pratique s'il prend le temps d'échanger avec nous c'est que pour lui aussi l'hypnose est une passion.

 

Il faudra un jour je pense faire un grand colloque avec un grand mélange de passionnés d'hypnose sans distinction de pratique comme notre sortie nationale, jean Emmanuel je te lance un perche à toi de jouer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la sortie nationale de paris, tout types de pratiquants étaient présent (street, thérapie, spectacle) :P

 

Il est bon de prendre de chaque "cotés" de l'hypnose, pour bien comprendre l'hypnose et s'en servir du mieux que possible (selon moi)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 4 minutes, Dominique-Nancy a dit :

Pas de soucis Ronald, je suis pas ici pour mettre le caca lol

Mais mes idées je les défendrais, je suis un vrai pitbull parfois mdr.

Tant que le respect est là, la discussion est possible. Dans le cas contraire de toute façon je me retirerai du dialogue.

 

Ils ont raisons de réagir et d'êtres passionnées par cette belle pratique. Il ont en main quelque chose d'important à mes yeux.

 Entièrement d'accord avec toi et dix fois plus encore et le respect il y a des animateurs et administrateurs qui y veille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, alban a dit :

A la sortie nationale de paris, tout types de pratiquants étaient présent (street, thérapie, spectacle) :P

 

Il est bon de prendre de chaque "cotés" de l'hypnose, pour bien comprendre l'hypnose et s'en servir du mieux que possible (selon moi)

Alban je pense à un grand colloque ou tu as plus de 500 personnes, prendre le temps d'échanger sur notre passion avec des intervenants des différentes pratiques et pas une sortie d'une soixantaine de personnes ou on fait de la street ensemble et passer un bon moment sous le soleil Toulousains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 4