3 3
Hugin

L'hypnose n'existe pas !

Recommended Posts

C'est ce qu'affirme depuis plus de trente ans The Amazing Kreskin, un mentaliste et ancien hypnotiseur de spectacle. Il parle de suggestion, d'acceptation des volontaires, mais réfute tout état hypnotique. Il en est tellement convaincu qu'il a mis en jeu, un peu à la manière des prix sceptiques, 100 000$ à qui lui prouverait l'existence d'un état hypnotique.

 

Nous ne serions donc ici même que des imposteurs ou des gens trompés par nos volontaires qui exécutent nos demandes pour nous faire plaisir ou parce que nous les avons influencer dans ce sens.

 

Dans la mesure où j'ai récemment mis la main sur des études très sérieuses en neurologie abordant l'état hypnotique (et validant son existence), je suis très étonné que personne n'ait remporté le prix (un hypnotiseur a bien attaqué Kreskin en 1986, prétendant avoir produit la preuve demandée, mais Kreskin a gagné le procès). À moins que ce mentaliste ne soit aussi un grand expert dans la manipulation sémantique.

 

Qu'en pensez-vous ? Des gens intéressés par remporter 100 000$ ?

 

Edit: Ajout des liens.

Un vieil article de journal: http://www.independent.co.uk/news/uk/hypnotism-does-not-exist-say-the-experts-1389968.html

Un article bien plus récent sur le site de Kreskin: http://www.amazingkreskin.com/amazing-kreskin-says-hypnosis-is-bs/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai lu il y a peu, 3 thèses qui parlent d'hypnose médicale. Plus précisément, d'hypnose et douleur. 

 

Deux outils nous permettent de démontrer l'existence d'un état hypnotique provoqué : 

1. La tomographie par émission de positons (PET Scan )

2. L'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (IRMF)

 

Ces outils sont assez bien décrit dans cette thèse : 

THESE pour le DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE.

L'ANALGESIE SOUS HYPNOSESébastien YVAY ."

 

Dans cette même thèse,  il dit que l'activité cérébrale qui s'occupe de la douleur est changé qu'à partir du moment où on fait une suggestion de type analgésique, et non à partir de l'induction. Ce qui démontre clairement que une suggestion provoque la modification de l'activité cérébrale. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui l'hypnose n'existe pas, puisque tout peut être modélisé dans un autre cadre que celui qu'on connait en utilisant des notions de psychologie sociale ou en parlant uniquement de suggestion, sans utiliser le mot "hypnose" ou l'idée de transe hypnotique.

Les études scientifiques ne constituent jusque là en rien une preuve tangible , puis qu’apparemment on retrouve les mêmes images cérébrales pour des situations ou les individus ne sont pas en état d'hypnose, du moins pas dans un état d'hypnose induit volontairement.

 

D'ailleurs le vieux conteur qui raconte à son village que le ciel est une toile tendue au dessus de la terre, percée d'une multitude de trous qui laissent filtrer une lumière qu'on appelle "étoiles" est lui aussi certainement un menteur, cette toile là de toute évidence n'existe pas (et tout le monde le sait)... mais c'est une explication tout à fait séduisante, et au moment ou il raconte cette histoire, il a parfaitement raison, ou du moins, personne ne peut lui prouver qu'il a tort, ce qui revient exactement au même.

 

Mais peut-être que le vrai menteur dans cette histoire, c'est le savant borné qui vient agiter ses vérités au nez du vieux conteur en le traitant d'imposteur...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être convient-il à la base de déterminer ce que cet homme entend par "état hypnotique", à partir de là on pose le cadre et on sait ce que l'on doit lui prouver, parce que effectivement, des dizaines d'états de consciences courant peuvent où ne peuvent pas être affilié à ce que "nous" appellerions "état hypnotique".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Koko a dit :

ou en parlant uniquement de suggestion, sans utiliser le mot "hypnose" ou l'idée de transe hypnotique.

 

Oui, comment definit il l'état hypnotique ? 

 

Parce que si j'ai bien compris, des suggestions pourraient très bien faire leurs effets sans provoqué d'état hypnotique  ( puisque cette état n'existe pas ) ? 

 

Citation

Les études scientifiques ne constituent jusque là en rien une preuve tangible , puis qu’apparemment on retrouve les mêmes images cérébrales pour des situations ou les individus ne sont pas en état d'hypnose, du moins pas dans un état d'hypnose induit volontairement.

 

 

Est ce que ces situations ( les quelles ? ) où les individus ne sont pas en état hypnotique induit volontairement permettent l'acceptabilité des suggestions,  du moins permettent de reproduire tout ce que ce qu'on appelle hypnose est capable de réaliser ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on pousse le bouchon un peu plus loin, de plus en plus les physiciens et autres scientifiques de tous poils prouvent que rien n'existe et que tout n'est qu'illusion...  Tiens !  Ça va bien pour l'hypnose ça !  Ça n'existe pas c'est illusion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai du mal à croire que des physiciens parlent d'illusion lorsqu'ils font de la physique. A moins que tu confondes avec "Le monde que nous percevons est illusion" qui dans ce cas est vrai. Nos sens et notre cerveau traduisent des informations et les transforment pour les rendre "gérable" (je n'ai pas un meilleur mot), on ne "voit" pas la matière telle quelle est réellement mais le monde est réel tel que défini par les sciences. 

Le reste c'est plus de la philosophie. Même s'il est vrai que l'on explique le monde qui nous entoure en utilisant des modèles (la physique quantique, la relativité générale...) pour expliquer et coller le mieux possible au "réel" et que donc faute d'un meilleur modèle (collant encore mieux au réel) on annonce comme vrai et réel.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le modèle en vogue parmi les scientifiques est un modèle présentant l'hypnose non pas comme un Etat, mais comme un état d'esprit lié à l'empathie. Nous sommes aujourd'hui très loin dans les avancées scientifiques les plus récentes de la notion "d'état d'hypnose".

 

En revanche, les pratiquants de l'hypnose parlent tous d'Etat, parce que c'est la définition qu'on leur a enseigné. Dans la version 2 de la voix de l'inconscient, j'éradique complètement la notion de "état modifié de conscience".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Jean-Emmanuel a dit :

En revanche, les pratiquants de l'hypnose parlent tous d'Etat, parce que c'est la définition qu'on leur a enseigné. 

Pour ma part c'est surtout parce que c'est le plus simple à expliquer. Parfois mieux vaut ne pas se noyer dans les explications et laisser les croyances de l'autres faire le travail.

^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Jean-Emmanuel a dit :

Le modèle en vogue parmi les scientifiques est un modèle présentant l'hypnose non pas comme un Etat, mais comme un état d'esprit lié à l'empathie. Nous sommes aujourd'hui très loin dans les avancées scientifiques les plus récentes de la notion "d'état d'hypnose".

 

En revanche, les pratiquants de l'hypnose parlent tous d'Etat, parce que c'est la définition qu'on leur a enseigné. Dans la version 2 de la voix de l'inconscient, j'éradique complètement la notion de "état modifié de conscience".

 

Tu penses que la science moderne pourrait arriver prochainement à une définition scientifique de l'hypnose globalement acceptée ? (tu as sûrement des études récentes en tête, je veux bien quelques sources si tu as ça !).

 

@Terdock : Je ne sais pas du tout comment cet homme là définit l'état hypnotique, il faudrait sûrement le lui demander :P

 

Il y a 5 heures, Terdock a dit :

Parce que si j'ai bien compris, des suggestions pourraient très bien faire leurs effets sans provoqué d'état hypnotique  ( puisque cette état n'existe pas ) ?  

 

Oui exactement.

 

Il y a 5 heures, Terdock a dit :

Est ce que ces situations ( les quelles ? ) où les individus ne sont pas en état hypnotique induit volontairement permettent l'acceptabilité des suggestions,  du moins permettent de reproduire tout ce que ce qu'on appelle hypnose est capable de réaliser ? 

 

C'est là le point crucial : à partir de quel moment dans une expérience scientifique considère-t'on que les gens sont en hypnose, ou ne le sont plus ?

Une expérience très sérieuse menée il y a quelques mois de ça consistait en la mesure de la "réponse à la suggestion" (déjà assez ambitieux) d'une série d'individus branchés en sonde cérébrale dans deux situations : sans "induction" quand ces individus n'étaient pas en hypnose, et après une induction de l'opérateur.

Sauf qu'une suggestion sans "induction" peut très bien marcher, qu'une suggestion avec induction peut marcher tout aussi bien, qu'on pourrait arguer qu'il y a eu hypnose sans induction formelle avec ET ensuite, du coup sous le regard de n'importe quel hypno les résultats de cette étude quels qu'ils soient ne peuvent pas constituer la preuve de quoi que ce soit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Koko a dit :

Tu penses que la science moderne pourrait arriver prochainement à une définition scientifique de l'hypnose globalement acceptée ? (tu as sûrement des études récentes en tête, je veux bien quelques sources si tu as ça !).

 

Non je ne crois pas. Les scientifiquent se battent encore pour trouver un dénominateur commun au fonctionnement de la conscience... Alors de là à donner une définition de l'hypnose globalement acceptée.... Oups non.

 

Le problème que je vois, c'est qu'ils sont perchés et qu'ils en oublient la simplicité du fonctionnement de l'hypnose quelques fois. Il y a un article paru il y a un an qui a fait fureur dans la communauté scientifique "Mysteries of Hypnosis and the Self Are Revealed by the Psychology and Neuroscience of Empathy (Wickramasekera)" et cet article est génial. Sauf qu'il oublie quelque chose d'essentiel et de pourtant très simple : un hypnotiseur de spectacle ne fait absolument pas preuve d'empathie envers ses volontaires sur scène (il n'y a qu'à voir Messmer ou Barbereau pour s'en convaincre).

 

De cet état de fait, j'en ai découlé ma propre théorie. Mais bizarrement, aucun scientifique ne veut (ou ne prends le temps) de l'entendre :P

 

P-S : la définition de l'hypnose telle que je l'apprécie en ce moment : " an experience of enhanced empathy in which a hypnotic subject utilizes perspective taking, empathic concern, empathic aspects of TOM [Theory of Mind] to experience alterations in affect, behavior, sensation, thoughts, and his/her mind/body relationship that are suggested by a hypnotist or through his/her own creative and imaginative processes. (Wickramasekera II, 2015, pp. 342–343) "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si on arrêtait de faire semblant ?

 

L'hypnose : Puissance magique utilisée par des élus hypnotiseurs afin d'asservir les masses faibles des gens pour dominer toute vie ou pour le moins violer les petits enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 hours ago, Heyrin said:

J'ai du mal à croire que des physiciens parlent d'illusion lorsqu'ils font de la physique. A moins que tu confondes avec "Le monde que nous percevons est illusion" qui dans ce cas est vrai. Nos sens et notre cerveau traduisent des informations et les transforment pour les rendre "gérable" (je n'ai pas un meilleur mot), on ne "voit" pas la matière telle quelle est réellement mais le monde est réel tel que défini par les sciences. 

Le reste c'est plus de la philosophie. Même s'il est vrai que l'on explique le monde qui nous entoure en utilisant des modèles (la physique quantique, la relativité générale...) pour expliquer et coller le mieux possible au "réel" et que donc faute d'un meilleur modèle (collant encore mieux au réel) on annonce comme vrai et réel.  

 

OK, je ne suis pas certain que le mot que j'ai utilisé : "illusion" soit celui que les scientifiques utilisent, mais l'esprit est là. 

 

Pour ce qui est du monde que nous percevons et de la suite, tu te rapproches plus de la compréhension PNListe du monde...

 

Faute de meilleur modèle ce qu'on annonce comme vrai est réel...  Oui, mais c'est quoi le réèl ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'elle existe ou pas on en parle pour prouver qu'elle n'existe pas ou l'inverse ... Alors comment ont ils pu penser qu'elle existe ? Une intuition, une interrogation, une création mystifiante de leur esprit ?

Il est des tonnes de choses qui font partie de notre vie que l'on arrive pas à expliquer ou à mesurer. Nous cherchons systématiquement une preuve scientifique à tout. Mais notre réalité n'est pas toute explicable en thermes scientifique ou quantifiable. Me concernant si l'hypnose marche et permet d'aller vers une interaction physique ou mentale entre hypnotiseur et hypnotisé ou vice versa c'est bien qu'il y a quelque chose de tangible. Le culte du " prouve le moi " est de loin l'adage de notre société contemporaine, mais bon sang rêvez un peu et détachez vous de ces croyances pour vous ouvrir au monde qui recèle de mystère invérifiable et épatant !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, rincepoele a dit :

Mais notre réalité n'est pas toute explicable en thermes scientifique ou quantifiable. 

 

Arf... Jusqu'à présent, on arrive pas mal à expliquer et à quantifier. 

 

il y a 8 minutes, rincepoele a dit :

Le culte du " prouve le moi " est de loin l'adage de notre société contemporaine

 

Si seulement c'était vrai... De ce que je vois, se serait plutôt "Je réagis émotionnellement et fortement à ce que je vois sans me poser plus de question que ça." Entre les théories du complot et les topito-like, c'est de plus en plus dur d'avoir le droit de dire "quelles sont tes sources ?"

 

il y a 10 minutes, rincepoele a dit :

mais bon sang rêvez un peu et détachez vous de ces croyances pour vous ouvrir au monde qui recèle de mystère invérifiable et épatant !!!

 

Pas besoin de mystère invérifiable pour rêver ! La fiction me permet personnellement de m'éclater complètement et sereinement sans me faire alpaguer par des UFO, Nessi et autre monstre fantasque du monde réel. Je peux déblatérer quatre heures sur la nouvelle technique de Luffy dans One Piece et kiffer sans pour autant croire que le "mètre" se trouve dans les pyramides...

 

C'est parce que la vérité est ce qu'elle est que je peux rêver et m'éclater dans ce qu'elle n'est pas. Certes je trouve ça frustrant que la magie n'existe pas mais ce n'est pas une raison pour se mentir à soit même juste pour "rêver". 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 1/3/2016à17:45, Heyrin a dit :

 

C'est parce que la vérité est ce qu'elle est que je peux rêver et m'éclater dans ce qu'elle n'est pas.  

Je ne pense pas que l'on puisse décemment dire qu'il existe UNE vérité unique, LA vérité il s'agit juste de se ranger dans une acceptation d'un point de vue général et oublier la forme personnelle de notre façon de percevoir et se représenter les choses.

Si l'on accepte l'histoire telle qu'elle nous est apprise nous restons sur un point de vue rédigé en un temps par des scribes sous couvert d'un notable qui enjolivera les faits (oui ceux qui font foi dans notre société actuelle) mais ce récit ne tient pas compte du peuple alentours et sa façon d'appréhender les faits marquant de sa vie personnelle et ses répercussions sur l'ensemble. 

Il en va de même pour l'hypnose, on peut admettre qu'elle existe et marche mais, oh! surtout ne pas prouver que ce puisse être réel. Le simple fait d'en parler suscite des réactions parfois épidermiques saupoudré de croyance de contrôle d'un autre être humain ou, plus gentiment de volonté d'obéir. Eh bien pour ma part l'hypnose a un peu tout cela et c'est bien là que le bas blesse, elle a perduré dans le temps a été utilisée pour des spectacle de divertissement,  par des chamans (qui a dit hypnothérapeute ? ) pour faciliter une guérison et ne colle pas avec notre monde tout en science vérifiable. Mais l'hypnose est aussi un échange autorisé par la personne qui désire la découvrir ou redécouvrir. C'est un échange afin de s'ouvrir à une partie non visible, non quantifiable, non mesurable de notre corps tout entier ou partie dont le centre névralgique serai logé (selon des études scientifiques ou pas) grosso modo dans notre cerveau. Non vraiment cette façon d'échanger ne peut être accepté par un monde scientifique tant sa mécanique est complexe à expliquer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, rincepoele a dit :

Je ne pense pas que l'on puisse décemment dire qu'il existe UNE vérité unique, LA vérité il s'agit juste de se ranger dans une acceptation d'un point de vue général et oublier la forme personnelle de notre façon de percevoir et se représenter les choses.

 

Marrant, je défend justement dans le sujet sur les croyances que l'on peut dire qu'il existe UNE vérité unique. Et je me trouve très décent ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Ioanes a dit :

 

Marrant, je défend justement dans le sujet sur les croyances que l'on peut dire qu'il existe UNE vérité unique. Et je me trouve très décent ^^

 

Je trouve ça marrant aussi :P Pour débattre sur vérité,  réalité,  croyance voir sujet sur les croyances hahahaha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'amuse à relire des vieux sujets. Bien sûr qu'il existe UNE vérité unique. Le but est de la trouver ou du moins de tendre vers elle (but de la méthode scientifique ou accessoirement de la philosophie).

En tout cas merci pour l'article, je n'avais pas / plus souvenir de cet article de Kreskin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Dreda a dit :

Je m'amuse à relire des vieux sujets. Bien sûr qu'il existe UNE vérité unique. Le but est de la trouver ou du moins de tendre vers elle (but de la méthode scientifique ou accessoirement de la philosophie).

En tout cas merci pour l'article, je n'avais pas / plus souvenir de cet article de Kreskin.

Je ne dirais pas que la philosophie considère qu'il n'y a qu'une vérité, sinon il n'y a plus de philosophie par nature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Dreda a dit :

Je m'amuse à relire des vieux sujets. Bien sûr qu'il existe UNE vérité unique. Le but est de la trouver ou du moins de tendre vers elle (but de la méthode scientifique ou accessoirement de la philosophie).

En tout cas merci pour l'article, je n'avais pas / plus souvenir de cet article de Kreskin.

 Haaa je me sentais seul parmi tout ces relativistes :D

 

@Meemi dire qu'il existe une vérité absolue n'est en rien contradictoire avec la philosophie, car la vérité n'est pas évidente. Jusqu'au environ de Kent (voir Ockham) le principe même de la philosophie était de trouver la vérité absolue. Il me semble un brin présomptueux de prétendre que les philosophes précédents ces époques ne philosophaient pas :D .
Le philosophe se pose des questions et y cherche des réponses, or il ne peut y avoir nécessairement qu'une seul réponse à une question dans un temps donné et sous un même rapport (principe de non-contradiction). S'il n'existe pas dans un même temps et un même rapport qu'une vérité (car une vérité est évidemment vrai selon un contexte) alors il ne peut y avoir de philosophie car nous serions alors dans l'absurde et le principe même de trouver une (ou des) réponses(s) à une question serai caduque.

Après peut être que notre univers est absurde ^^ ce qui là encore mérite de philosopher car la réponse ne me semble parfois pas si évidente :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clark Kent ?

 

On peut même remonter beaucoup plus loin avec le débat entre Platon et Gorgias. Platon pensant qu'il existe un monde réel (le monde des idées) qu'on approche par le questionnement. Et Gorgias qui pense que la parole est créatrice, qu'elle est sa propre cause ainsi que sa conséquence.

 

Quant à l'intitulé du sujet, je n'ai pas cliqué sur ces liens, mais cet individu a-t-il une idée de comment lui prouver que l'hypnose existe ? Car de toutes évidences, si on veut toucher l'argent, il ne faut pas prouver que l'hypnose existe, mais prouver au type qui a les sous que l'hypnose existe, ce qui implique de prendre en compte tous ses présupposés sur l'hypnose. La question n'est donc pas "qu'est-ce que l'hypnose ?" mais "qu'est-ce que l'hypnose pour LUI ?".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Agraf a dit :

La question n'est donc pas "qu'est-ce que l'hypnose ?" mais "qu'est-ce que l'hypnose pour LUI ?".

 

Quand quelqu'un a déterré ce sujet, c'est exactement ce qui m'est venu à l'esprit. D'autant plus que j'ai souvenir d'avoir lu qu'un des arguments de Kreskin était qu'il pouvait faire accomplir les mêmes choses à quelqu'un de non-hypnotisé.

 

Cela veut dire que ce qu'il appelle "hypnose" donnerait des pouvoirs, ce qui ne correspond pas au consensus actuel autour de la discipline. Il faudrait effectivement voir les termes du défi pour voir si ça va dans ce sens.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 3