1 1
Badjo

La subvocalisation

Recommended Posts

Bonjour, 

 

Je suis de retour sur le forum après un an d'absence.  En réalité je me suis mis profondément dans les révisions. J'ai essayé d'y associer l'hypnose pour peut-être devenir plus productif, néanmoins, mon niveau d'auto hypnose est extrêmement bas. Je devrai essayer de le travailler pour ensuite résoudre le problème.

 

Si je suis de retour, c'est pour une raison précise. Ma soif de culture m'incite à lire, et la lecture prend du temps. Je me suis renseigner sur les techniques pour lire plus vite. Pour ceux qui s'y serait déjà intéressé vous avez sûrement entendu parler de "subvocalisation" c'est la petite voie dans votre tête qui lit le texte que vous lisez et qui le prononce pour ainsi "faciliter" votre compréhension. Oui, elle est bien là rendez vous en compte, et cette petite voie vous freine. Dans l'apprentissage de la lecture elle vous aide mais dans l'apprentissage de la vitesse de lecture elle vous handicape. En effet, on doit avoir une vitesse de compréhension orale de 150 mots par minute, au de la de 300 mots par minute la compréhension devient vite fatigante et difficile.  Si vous suivez logiquement ce texte, vous aurez vite compris qu'en réalité la subvocalisation ne peut être pratiquée à des vitesses au delà des 300 mots minutes. Ainsi pour atteindre la vitesse de lecture ahurissante des 700 mots/minutes ( C'est mon objectif) il me faut l'effacer, supprimer cette petite voie. Là est tout le problème, comment faire? les entrainements proposé sur internet prenne du temps, beaucoup de temps. J'en suis déjà quelques uns et les fruits de mon travail ne sont pas encore présents. 

 

Je voudrai vous demandez de l'aide, comment, grâce à l'hypnose je pourrai enlever cette petite voie? Certain d'entre vous ont-ils déjà réussi ? 

Proposez tous ce que vous pouvez, j'en ai besoin et je suis determiné. 

 

Merci d'avance.

Badjo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut salut !

 

Alors je suis également un grand lecteur,  mais je pense que tu ne cherches pas au bon endroit : la "petite voix" n'est pas là pour t'empêcher de lire plus vite : elle est là pour te permettre de comprendre. Pour moi, dans mes lectures, mon but est plutôt d'entraîner cette petite voix pour la faire devenir plus efficace, donc de comprendre plus vite ce que je lis, et non de la faire disparaître. 

 

D'ailleurs, grâce à l'hypnose, il est assez facile de la faire disparaître (personnellement j'aime beaucoup la métaphore de la salle de contrôle avec un centre le bouton de volume de la petite voix, qu'on tourne jusqu'à ne plus l'entendre), mais en l'enlevant, on se rend compte que de tout ce que l'on lit, on ne comprend quasiment rien.

 

Si ton but est de lire extrêmement vite, tu peux enlever la petite voix. Nonobstant, tu ne comprendras certainement plus grand chose à tes lectures. Il est à mon sens préférable de lire moins vite, mais de comprendre ce que l'on lit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette réponse, 

 

Je pense que cette voie ne m'aide qu'en partie, et que,  si l'on calcule le temps que l'on perd par la non compréhension du discours tenue par la petite voie car on lit trop vite pour comprendre ce qu'elle dit...  Il doit peut être être égal ou supérieur, pour ma part je le pense nettement supérieur, à celui que l'on perds à relire une phrase au rythme de 700 mots par minutes.

 

Pour une comparaison une page compte 250 mots, 700 mot par minute revient à un peu moins de 3 pages par minute ce qui est pour moi considérable.  Je lit actuellement lentement à environ 200 mots par minute car cette voie me "raconte" l'histoire. Je veux expédier la lecture le plus vite possible et si possible la retenir ( cette effort de mémoire doit bien pouvoir se travailler avec l'hypnose aussi non ? ). Je veux avaler les livres sans perdre de temps.

il y a 25 minutes, GaëtanCo a dit :

Il est à mon sens préférable de lire moins vite, mais de comprendre ce que l'on lit.

Bien sur ! Néanmoins, si j'arrive à travailler assez pour enlever la subvocalisation, je devrais bien pouvoir travailler la compréhension rapide ;p. 

 

Merci en tout cas pour ton message. 

 

En attendant impatiemment une autre réponse et une suggestion de travail hypnotique:).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lire vite ce n'est pas lire bien.
Et plus l'information est caché, plus il faudra de temps pour lire et relire pour bien assimiler.

Dans certains cas, par exemple un problème de mathématiques :

"

Richard est un boucher passionné, qui chaque matin travaille dur pour faire de bonne saucisse,
Un jour, par accident il mit malencontreusement sa main dans le broyeur faisant la chair à saucisse, il perdit sa main ,qui dans son malheur lui a permis de fabriqué 450 g de chaire à saucisse.
Sachant que la main représente 1/189 du poids du boucher, combien peut-il espérer obtenir de chair à saucisse en mettant tout son corps dans la broyeuse ?

"

79 mots au total
mais l'information principale c'est la question finale.
et avec je vais regarder les données chiffrés (et oui les maths :) )


finalement j'ai lu [Richard boucher saucisse, 450g main tout son corps dans la broyeuse ?].
imagions que j'ai mis 5 secondes pour lire l'énoncé (en prenant laaaarge)
Ça me fait du 948 mots par minutes et avec la petite voix s'il te plaît !

Cé ki le patron !

 

Cette vitesse est obtenu car le format est connu par avance et qu'il est simple de prendre l'information utile.

et si tu regarde le nombre de mot sur lesquels je me suis effectivement arrêté, je ne fais à peine du 144 mots par minutes.

Ensuite, à quoi ça sert de lire tout un pavé super vite, si tu ne retiens presque rien du document ?

 

Il y a 15 heures, Badjo a dit :

Je pense que cette voie ne m'aide qu'en partie, et que,  si l'on calcule le temps que l'on perd par la non compréhension du discours tenue par la petite voie car on lit trop vite pour comprendre ce qu'elle dit...  Il doit peut être être égal ou supérieur, pour ma part je le pense nettement supérieur, à celui que l'on perds à relire une phrase au rythme de 700 mots par minutes.

 

Tu pars du principe que la petite voix n'est qu'une perte sèche de temps. et que lire vite ne peut qu'être bénéfique.
Petite voix ou non, si tu lis sans comprendre, lire vite n'arrangera rien du tout.
Cela va juste augmenter ton taux d'erreur.

Si tu profite d'une lecture plus lente pour te construire un schémas, une histoire, etc... t'impliquer un peu plus personnellement dans ce que tu lis,
non seulement ta lecture sera efficace, utile , mais en plus ta relecture sera ultra rapide !
"ha je me souviens que l'information est dans le 8 ème chapitre, donc pas besoin de relire les 7 premiers !"

 

Une voix de lecture "comme si on lisais à haute voix"  est lent, mais cela ne demande pas beaucoup d’effort et apporte plus de confort (pour moi en tout cas)

 

-lire sans la voix dans la tête est possible, il suffit de lire un groupe de mot au lieu de lire mot à mot.
faire le moins d'effort possible.
-Le fait d'être mal positionner, lire un texte trop gros ou pas assez, etc... jouera sur la vitesse de lecture
-Savoir de quoi ça parle!
 En sachant que c'est un énoncé de maths, je gagne un temps fou !

 

après des trucs habituels comme : lire, lire, lire, bien dormir, être concentrer (tout ça tout ça...) et lire ;) 

 

 

Voilà gros pavé pour bien être sûr de ne pas faire de bêtise plus tard :P 

 

D'une manière ou d'une autre, tu auras besoins de te représenter ce que tu lis.
Si la petite voix dans ta tête est un frein, alors amuse toi a essayer autre chose !
et si tu es hard-core, essaie de lire rapidement un texte avec un effet stroop

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis tombé là dessus récemment et je suis plutôt d'accord avec l'article, j'ai testé la lecture ultra rapide (stroop je crois). Certes on lit plus vite, perso j'ai pas eu la sensation d'avoir retenu ou compris, je n'ai pas vraiment eu le temps de prendre conscience de ma lecture alors construire une idée autour...
Bref, à votre libre appréciation: https://www.slate.fr/story/116675/lire-vite-inutile-comprehension

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok ok, il ne suffit pas de lire vite pour tout comprendre, mais je reste convaincue que je peux m'améliorer, enlever cette subvocalisation peut, peut être être un désavantage mais j'aimerai essayer. Tout comme le fait de penser sans subvocaliser. N'est-ce pas une bonne expérience ? Que donnerait une lecture rapide avec une subvocalisation améliorée? Peut être passer par l'amélioration de la compréhension orale à 500 mots par minute et entraîner une subvocalisation à ne "diction mentale" de 500 mots par minute. Ainsi on peut, peut être, améliorer la vitesse de lecture  sans pénaliser la compréhension.

 

J'ai plein d'idée. Je comprend parfaitement que vous trouviez ça stupide ou quoi que ce soit d'autre. Mai j'en ai besoin, je veux satisfaire ma curiosité et peut-être améliorer les performances humaine classique grâce à l'hypnose. ça fait un peu futuriste mais en réalité il y a énormément de chose à débloquer dans la lecture grâce à l'hypnose. S'il vous plaît aidez moi à trouver une routine d'auto hypnose pour soit enlever la subvocalisation, soit l'améliorer. Toute métaphore est bonne à prendre. Merci ;p 

 

Je remercie tout ceux qui sont déjà intervenu et les prie de comprendre que mon but n'est pas de les contredire, je sais qu'il y a de fortes chance que cela ne mène à rien mais j'aurai essayé. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Alban, 

Néanmoins je ne saurais pas en inventer une... J'ai aucune idée de la représentation de la subvocalisation... La métaphore du bouton au milieu d'une salle ne m'enchante pas réellement. J'aimerai en trouver une bonne mais je suis toujours à la recherche de la pépite...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Badjo a dit :

Néanmoins je ne saurais pas en inventer une...

 

Et cette non invention ressemblerai à quoi ? 

Rien ne t'empêche de partir d'une idée un peu "nulle" et de te laisser porter par l'histoire. 

 

Un jour alors que je cherchais la raison à un petit soucis personnel, je cherchais à lui donner forme mais impossible de trouver, de me laisser porter à cause d'une voix sur le côté droit qui tenait absolument à me déconcentrer. J'ai supprimer la voix et mon problème avec. Ma métaphore s'était créée toute seule et je ne m'en étais pas aperçu.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas stupide.
tester avec un ami qu'un gilet par balle peut stopper une lame de sabre sur soi-même, ça c'est stupide (spoil : R.I.P)

Après il faut essayer et tu nous fera part de ton expérience ;)

 

je viens de tester ma vitesse de lecture

au repos : 360 mots par minutes (avec sub-vocalisation)

vitesse de croisière (sans forcer) :440 mot par minutes (encore une petite voix)

vitesse en me concentrant sur la lecture : 733 mots/minutes (la petite vois est toujours un peu présente mais elle est moins présente, à la place un peu plus d'image, de représentation un peu difficile à décrire...)

Là c'est ma vitesse de compréhension à l'écrit où je ne perd pas d'information

(je pense pouvoir faire mieux mais je ne suis pas entraîné)

 

vitesse de "sprint" (celle que j'utilise en lisant une doc par exemple pour chercher une information)
ça demande beaucoup d'énergie, je fatigue vite et je zappe de l'information.

Il faut que je sache ce que je cherche et que je l'ai bien en tête.
Vitesse : 1440 mots/minutes 
 

Je suis naturellement un grand lecteur.
P.S pour me mesurer j'ai pris des extraits de journaux.

Avec l'effet Stroop on peut facilement diviser par 2 les résultats (voir par 4)

et je n'arrive pas à assez mon concentrer pour faire un sprint.
(la cohérence dans le texte aide la lecture, on est pas des robots apparemment !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut. Cette année en cours de correspondance nous avons justement appris ce concept de lecture rapide. La prof de français a également tenté de nous faire comprendre qu'il fallait qu'on ne subvocalise pas lorsque l'on lit.

 

Pour ma part, je n'ai pas eu besoin d'hypnose pour retirer cette voix. Quand tu te forces à lire vite, elle disparait toute seule car elle ne suit plus.

 

Un des exercices que la prof nous avait donné à faire, est que nous devions ouvrir une page d'un livre au hasard et la refermer de suite, puis essayer de conscientiser ce que nous avions lu. Et en réalité, cette technique m'a donné l'impression que je ne comprenais pas ce que je lisais, mais que je retenais betement la phrase comme si elle ne signifiait rien, et que je devais y réfléchir ensuite. Cela dit, essaies de te forcer à lire vite et tu verras qu'avec un peu d'entrainement, cette voix s'en ira.

 

J'espère avoir pu t'aider :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre aide,

 

Toute ses réponses sont extrêmement intéressante. 1440 mot par minute en recherche... Whaou ! Je n'ai pas réellement essayer de mesurer ma vitesse de lecture mais je sais que je veux l'améliorer. La petite voie peut en effet s'effacer sans hypnose mais je me suis fait une raison et l'enlever serait assez handicapant. Je me posais alors la question de savoir si lire sans la petite voie mais avec, je m'explique, lire avec la petite voie qui est présente mais ne pas l'entendre, un peu lorsque sous hypnose on donne comme suggestion à un volontaire que nos paroles seront ses pensées. Cela doit être fascinant. Bref, si j'arrive à la passer sous silence et qu'elle transmettait directement les informations à mon cerveau sans que je prenne conscience directement qu'elle les lui transmet. Ca passerait comme de la lecture rapide par "intuition" en quelque sorte.

Pour la métaphore j'essaierai un chemin basique ce soir ;p

Le 19 avril 2016 à 18:03, lisaka a dit :

je ne comprenais pas ce que je lisais, mais que je retenais betement la phrase comme si elle ne signifiait rien, et que je devais y réfléchir ensuite

C'est tout à fait ça et ma petite voie silencieuse y réfléchirai seule et la comprendrait. Ca devrait rendre pas mal.

Mes idées défilent et je me rend compte que l'orsque l'on réfléchi, on subvocalise énormément. Mettre cette subvocalisation en "subvocalisation intuitive" pourrait permettre une pensée intuitive plus puissante. Et plus rapide, on éliminerai pas mal de dilemme inutile et on pourrait aller droit au but de problèmes faciles sans se rendre compte que l'on y a vraiment penser ! 

 

Tout ça sont des projets qui me tiennent à coeur et que je compte bien poursuivre dans un premier temps théoriquement. Je n'ai jamais entendu parler de projet de la sorte. Peut être que j'exagère énormément mes propos et que mes attentes sont clairement utopiques dans ce cas n'hesitez pas à me le dire en justifiant ça m'aiderai.

 

Merci d'avance.

 

Badjo 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1