4 4
Jip

Entrée en transe trop intense

Recommended Posts

Salut à tous, 

 

Je me demandais si vous aviez déjà eu des entrée en transe un poil trop intense.

 

J'explique je pose toujours des fusibles dont celui qui consiste à bien préciser que les volontaires resteront bien debout bien en appui sur leur jambes. 

 

Par précaution je reste toujours proche des volontaires lors de l'induction. 

 

Bref cette fois la je fais mes petit jeux d'imagination. Tout se déroule parfaitement. Et au moment de l'induction ma volontaire est littéralement tombée dans mes bras. J'ai du l'accompagner au sol. Aucune suggestion je la fait revenir. Je l'aide à se relever et je recadre. J'insiste bien sûr le fait que s'il les muscle supérieurs se lâcheront. Qu'elle restera bien debout et rebelote. 

 

J'ai préféré lui faire un réveil propre et j'ai suggéré que des lors les suggestions ne fonctionnerait plus sur elle. Je passe sur une autre volontaire. Je fais une reinduction en restant proche des 2. La première reste parfaitement éveillée. 

 

Le reste de la séance s'est bien passé. 

 

Des conseil pour gérer ces cas dans le cadre de la rue? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les "fusibles" sont toujours une bonne chose, mais tu peux toujours tomber sur un volontaire avec qui ils ne fonctionneront pas. Peut-être parce-qu'il à une croyance préexistante plus forte, peut-être parce-qu'il n'a pas compris le message que tu faisais passer. Les fusibles sont une précaution pas une garantie.

 

Le meilleur moyen pour que cela ne se reproduise pas et de ne plus utiliser d'induction formelle. Tu peux très bien enchaîner les phénomènes avec un volontaire sans passer par la case "dormez/rupture de pattern".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsque j'ai des volontaires qui rentre en transe de manière trop intense, ils restent toujours debout. Par contre je sens un je ne sais quoi dans leur état qui me fait dire qu'ils sont parti trop loin pour une première induction ^^ impression souvent confirmer par une absence de réaction à mes mots. Du coup je fais une réveil et les deux fois ou j'ai eu ce cas j'ai du insister au moins 4 fois avant que mon volontaire revienne.

 

Du coup perso j'insiste bien sur le fait que la personne reste totalement consciente, et je fais une nouvelle induction sans rupture de patern ou j'insiste bien sur le fait que le volontaire reste éveillé et peut toujours me parler ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux faire ta séance sans inductions l'induction n'est pas obligatoire surtout quand tu fais des amnésies pour ma part je propose l'escalier qui permet se d'entendre de plus en plus. Après j'utilise certaines suggestions de dissociation pour que la personne soit émerveillée comme devant un film par la puissance de son imagination et inconscient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudra que j'essaye peur être un induction type livres et ballon ou une elman dans ces cas là. Sans rupture de pattern. Ça prendra juste un peu plus de temps. Mais finalement une fois revenu sur ses pieds je petit petit être aussi faire vivre les phénomènes hypnotiques sans reinduction. 

 

L'avantage d'une entrée en transe aussi radicale c'est que je peux me dire que le volontaire me fait vraiment confiance. 

 

A partir de la je dois pouvoir construire des routines sans rupture de pattern.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'est déjà arrivé avec une volontaire. Induction et pas par terre, malgré les fusibles.

J'en ai discuté avec elle, et elle m'a dit : "bin, moi, je savais que j'allais pas rester debout. La preuve, quand je suis saoule, je ne tiens pas sur mes jambes."

Et hop, une croyance trop forte. Et il n'y avait rien à faire.

 

De toute manière, elle avait juste envie de voir ce que ça faisait. Du coup, après, on a continué la séance sans induction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En y repensant je pense en effet à l'hypothèse de la croyance.  

 

Si je demande ce qu'ils connaissent de l'hypnose 90% de mes volontaires répondent messmer. Et on connaît bien sa méthode du "tout le monde par terre". 

 

Je pense en effet qu'ils sont beaucoup à faire le lien. Jusqu'ici j'ai eu pas mal de volontaires sur le point de tomber. C'est juste la première fois que la suggestion de bien rester debout ne passe pas. 

 

Ça me rassure quand même de savoir que je suis pas le seul à qui c'est arrivé. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Jip,

 

A propos des séances sans induction instantanée, formelle, bref on l'appelle comme on veut.... ;)

Je te propose de jeter un oeil à ce post : 

 

Ce n'est pas parce que c'est moi. Simplement pour te montrer qu'il est tout à fait possible de faire une séance complète sans induction instantanée et que la personne vive quand même quelque chose. 

 

Concernant le fait que la personne aille au sol, tu as un moyen assez simple de t'en prémunir, même avec une induction instantanée... 

A ton avis, que se passe-t-il si lors des premiers jeux d'imagination tu suggères une catalepsie des jambes, voire jusqu'au tronc et qu'ensuite tu fais une induction instantanée en prenant soin d'expliquer que la personne va se détendre très profondément en même temps que ces parties du corps resteront en catalepsie. (je te laisse détailler beaucoup plus en réel...)

Il te suffit ensuite, après induction, de suggérer que la catalepsie s'efface progressivement et que le corps reste bien debout. Ainsi, pas de risque d'aller au sol !! Et si la personne en avait la croyance, bah elle se recadre presque toute seule ! ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 4