1 1
Hugin

À la recherche des différents types de régressions

Recommended Posts

Au Québec, l'ordre des psychologues à décidé de régir la pratique de l'hypnothérapie. Un cadre à été notamment négocié avec une école de formation en hypnose, en posant notamment des limites pour les non-psychologues. 

 

Je précise tout de suite que ce sujet n'est pas là pour débattre du bien-fondé de cette réglementation.

 

Au détour du texte de l'entente on trouve notamment ceci:

"Si certains types de régressions, comme la régression positive, la régression cartographique ou celle destinée à retrouver des objets perdus, peuvent être utilisées sans problème par le praticien en hypnose qui n'est ni psychologue, ni médecin ni détenteur d'un permis de psychothérapeute, il en va autrement pour la revivification, la régression effective ou la régression complète."

 

Je me demande donc bien ce qui définit toutes ces catégories de régressions étranges? Qu'est-ce qui différencierait, par exemple, une régression positive d'une régression effective? 

Et surtout, c'est quoi une régression cartographique?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux contacter Normand à l'EFPHQ concernant ça, il a aidé à l'entente avec l'OPQ :) il est super sympa et sera dispo pour tes questions !

J'ai personnellement jeté mes manuels de cette école car j'étais (malheureusement) apte à me débrouiller sans, et n'ai jamais été à l'aise avec la régression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le contact précis. Je comptais effectivement communiquer avec eux. Mais ça m'intéresse aussi de savoir s'il existe d'autres sources sur la question. Si ces définitions n'ont pas de sens pour une grande partie de la communauté, on pourra éventuellement faire clarifier ce point par l'ordre. Sans quoi la clause en question perd sa valeur juridique, et créé un vide qui n'est pas souhaitable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1