2 2
besweb

yes set

Recommended Posts

c'est principalement de l'observation, par exemple tu commence par "tu te sent bien en appui sur tes pieds, le vent sur ton visage" et après tu observes si les mains se ressert ou si le corps commence a pencher... après c'est comme ça que je fais (j'sais pas si je suis claire)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Alors moi je trouve ca tout bete. Je demande au volontaire de faire quelque chose, puis je lui demande s'il l'a fait.

Par exemple: "Mets tes pieds bien parallèles, tu dois etre bien confortable et bien stable".

Puis, une fois que j'ai vu qu'il a suivi les instructions, je lui demande:

"Tes pieds sont bien parallèles?

Tu es bien confortable?

Bien stable?

Tu es pret ?"

etc....

 

Ou si tu veux le faire sans que le volontaire te réponde, tu lui dis juste des évidences qu'il validera mentalement ==> Ce qu'a dit Amarok illustre bien ca.

 

C'est vraiment idiot :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou,

 

Moi je n'ai pas spécialement de routine. Je considère que la personne a des envies de vivre certains phénomènes, pourquoi donc lui imposer une routine ?!

Il m'est arrivé d'avoir des personnes qui voulaient simplement vivre une hallucination (celle de la stars préférée). J'ai fait une transe et j'ai passé l'hallu. Ils l'ont super bien vécu et étaient ravis (je me suis permise de ne pas refaire de pré talk en sachant que ça faisait un bon moment qu'elle m'observait faire la séance à quelqu'un d'autre).

 

Il y a 8 heures, besweb a dit :

des questions type de manière à "forcer" le sujet à dire oui.

Après je ne pense pas qu'il faille à tout prix "forcer" le volontaire. Je pense qu'il doit être le centre de la séance et donc vivre les choses qui lui semble le mieux pour lui et qui lui donne le plus envie. Il ne sert vraiment à rien de vouloir piéger le volontaire pour lui faire vivre ce que nous nous avons envie. Il faut qu'il soit acteur de sa séance et donc je pense que le mieux est de le laisser diriger sa séance comme bon lui semble, même si à ce moment là on aurait préféré faire autre chose.

 

Voilà pour ma contribution. Si tu as d'autres questions n'hésites pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci a vous pour les precisions et indication :)

 

je pense que je me pose trop de question (dans la vie quotidienne aussi) et cela provoque "des angoisses" et des blocages .

Je vais travailler sur tout cela avant ma prochaine sortie :)

Merci à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le Yes set n'est pas forcement obtenir des OUI vocaux, l'idée c'est qu'au niveau inconscient il n'y ait que des oui...

"tu es sur ce site et tu lis ces lignes ; tu es devant ton écran et tu peux te détendre parce que c'est facile

d'être en accord puisque tu es un homme de 41 ans et que tu comprends que je viens de te faire un "yes set"

de 6 ou 7 OUI en 2 phrases alors ... :) détend toi encore plus... :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour apporter ma petite pierre à l'utilisation du yes set, je ne vois pas cet outil comme une manière de forcer le volontaire.

 

Ce dernier est face à moi, avec son envie de faire une séance, ses capacités, son imagination, et tout les facteurs qui lui permettront de comprendre le chemin que l'hypno lui montrera.

Reste à l'hypno de montrer le chemin adéquat pour "réussir" la séance :). A partir de là, le yes-set n'est qu'un des nombreux itinéraires possible. Le volontaire veux se rendre du point A au point B mais si ce qu'on appellera "une routine classique" ne lui parle pas, le yes-set sera alors un option possible. Ainsi après un tentative non convaincante de catalepsie, je suis passé par un "yes-set" : tu es bien debout, sur tes deux pieds, totalement stable, les deux mains devant toi, tu es concentré, tu sens les deux aimants, qui colle tes mains. Et j'ai eu mon 10/10 (oui je sais c'est gamin mais je ne suis pas satisfait avant d'avoir eu un 10 ^^).

Finalement dans le cadre de l'hypnose, il ne s'agit pas de "forcer" son volontaire, puisque ce dernier est déjà là avec son envie de découverte. Ce n'est selon moi qu'un moyen de laisser le conscient de coté pour permettre à l'inconscient de tranquillement prendre le relais (comme une bonne partie des techniques que j'ai appris ici).

 

Une petite ouverture du sujet : une autre utilisation du yes-set serai celle de la maïeutique utilisé par Socrate ^^ j'ai toujours eu l'impression que ce cher vieux manipulait un peu ses interlocuteurs pour leur faire dire ce qu'il voulait via un savant yes-set ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2