Aller au contenu

Petit moment sympa à la fête des remparts de Dinan


Jip
 Share

Recommended Posts

Salut à tous,

 

Un volontaire croisé par hasard sur le marché medieval de la fête des remparts.

 

Un amis qui dégaine son téléphone et hop voilà le ménestrel hypnotiseur. 

 

Il a raté le début donc il manque des tests et le Pretalk mais le reste est la. 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hey Jip !

Heureuse de pouvoir te voir hypnotiser comme ça ! 
C'est dommage, jsuis rentrée de Dinan y'a 5 jours, j'ai loupé ca de peu, ca aurai été avec plaisir de te revoir et te voir hypnotiser ! :) 
Chouette en tout cas ! Un séance sympa, avec douceur et joie, ca fait plaisir à voir :) (Et sympa ton costume ! :P ) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Séance sympa dans l'ensemble juste pour te donner un plus dans ta pratique, soit toi-même afin d'établir une meilleure relation d'accompagnement dans la transe de ton volontaire. Il doit avoir l’envie de se laisser conduire par toi ce que je ne ressens pas perso dans ta séance qui est correcte dans l'ensemble, mais, perso je ne pense pas que j'entrerai en transe dans ce genre de séance. On ressent un rapport inégal au travers de votre communication verbale et non verbale, alors que tu dois établir un rapport d'égalité dans le ressenti de ton volontaire même si ce rapport est en quelque sorte un leurre, car tu vas te servir justement des informations verbales et non verbales pour l'accompagner dans son état hypnotique et le faire plonger un peu plus.

Je comprends que tu débutes et que c'est en pratiquant que l'on modifie son processus, on ressent une assurance en toi ce qui est un plus dans tes séances, mais, garde cette assurance cachée en quelque sorte pour te permettre d'établir un rapport plus égal avec ton volontaire, un peu comme un père qui apprend à faire du vélo à son fils, c’est dans cet esprit que tu dois faire tes séances.

Un exemple de ce rapport de communication qui fait dans l'oubli du prénom la non-acceptation de ta suggestion, à 4.24 minutes, tu lui dis "qu'il n'y a pas à avoir peur qu'il n'y ait aucun danger, ces mots vont créer justement en lui un climat de danger et de peur plutôt que de rassurer son inconscient et d'accepter cette suggestion. Imagine que je te demande maintenant de ne pas penser à une autruche verte avec un bec rouge, question : à quoi penses-tu dans l’immédiat?



Bonne continuation Jean-Paul.

 


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pour ça que je t'apprécie Ronald. Tu es toujours de bon conseil. 

 

Je vais bien prendre soin d'appliquer très très bon conseil. Je compte sur toi pour surveiller ma progression sur les prochaines séances. 

 

Au plaisir de te lire. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, RONALD a dit :

tu lui dis "qu'il n'y a pas à avoir peur qu'il n'y ait aucun danger, ces mots vont créer justement en lui un climat de danger et de peur plutôt que de rassurer son inconscient

C'est parfois vrai et parfois faux. 

Mais en effet le mieux c'est de ne jamais évoquer une émotion négative surtout si elle n'est déjà pas perçu par ton volontaire.  

Après je pense que ce n'est pas un drame si tu le fais. Je pars du principe que l'intention bats le sous-texte dans une suggestion ludique. Voilà pourquoi j'utilise sans me soucier du négatif pendant une séance ludique. 

Et puis l'erreur de le dire, je la fais tout le temps (ne t'inquiète pas est un tic de langage chez moi), je contrebalance ça par des suggestions positives bien plus nombreuses et des ratifications faites fréquemment. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 23 minutes, Heyrin a dit :

je contrebalance ça par des suggestions positives bien plus nombreuses et des ratifications faites fréquemment. 

Jonathan n'est-il pas plus simple de n'utiliser que du positif ?

Supposons que tu dois escalader une paroi rocheuse et que ton guide te dit qu'il n'y a pas à avoir peur qu'il n'y ait aucun danger, est-ce que tu penseras au danger et à la peur ou pas ?   

 

Merci jean-Paul, mais je ne suis pas seul à donner des bons conseils et Jonathan sera lui aussi comme tant d'autre sur ce forum à te donner des conseils, comme moi même je profite de conseils que l'on peut me donner. c'est le but de ce forum nous faire progresser au travers de nos échanges.   

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, RONALD a dit :

Jonathan n'est-il pas plus simple de n'utiliser que du positif ?

N'est-il pas plus simple de me lire ? T'inquiète, n'est pas peur, tu ne risques rien sont des phrases qu'on peut dire sans y faire gaffe. Ca arrive. Plutôt que de se mordre les lèvres et d'abandonner en se disant c'est foutu, mieux vaut contre balancer. Une erreur ça arrive et utiliser un négatif est une toute petite erreur de rien du tout. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jonathan, je ne donne un conseil que sur ce que je vois sur la vidéo et une des raisons je pense de la non acceptation de la suggestion. Bien sur si dans le cas tu t'aperçois que tu as balancé du négatif tu vas rattraper le coup en ratifiant sur du positif.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous battez pas :).

 

Je contre balance le problème. J'utilise en effet parfois la négation. 

 

La plupart du temps ça ne pose pas de problème, d'ailleur pour le volontaire de la vidéo l'amnésie est passée.

 

Souvent j'ai pu constater que le fait de leur préciser que c'est temporaire ou qu'il n'a n'y a pas de danger (oui oui une négation),  en expliquant de suite derrière que ce "non danger" est lié au fait que le prénom est à l'abri  dans la main, aide le passage de l'amnésie du prénom. 

 

Ce n'est que mon interprétation mais je pense que cela fais prendre conscience au volontaire que c'est lui qui contrôle l'amnésie. 

 

Pour la suite ce n'est pas rare que lorsque je propose à l'inconscient de se choisir un prénom ce soit son vrai prénom qui vienne. 

 

C'est ce qui arrive sur cette vidéo.  Ce qui me permet en général d'ajouter du positif en constatant que CE prénom est donc bien le meilleur pour le volontaire. 

 

C'est peut être bête mais j'ai souvent eu des sourire à ce constat, presque du soulagement. 

 

Voilà, je vais tout de même travailler pour utiliser le moins possible la négation. Mais je manque de technique. Pour tout dire j'ai souvent l'impression de n'en avoir aucune. J'hypnotise surtout à l'instinct. 

 

Le bon côté c'est que j'assimile vite. Je pourrais sûrement travailler mieux le côté technique si je pouvais faire plus de vidéos et les décortiquer pour voir le bon et le mauvais. Afin de continuer de m'améliorer. 

 

Car comme dit un grand maître ici:" partout on réussit et parfois on apprend". Citation approximative :).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hmmm, @RONALD je pense que cela dépend de comment on perçoit ce rapport.
Autant des personnes ont besoin de ce rapport d'égalité, d'autre préfèreront se laisser porter par le jeu et de suivre les suggestions.
Avec le folklore et l'ambiance, je comprends qu'on puisse faire plus de spectaculaire.
Je pense que ce sont les extrêmes qui posent problème (trop l'hypnotiseur ou bien trop l'hypnotisé)
Subjectivement, cela m'a semblé correcte.(écouté avec les sous-titre auto,donc je n'ai pas pu voir ton œuvre dans son ensemble :( )

 

Il y a 19 heures, RONALD a dit :

qu'il n'y a pas à avoir peur qu'il n'y ait aucun danger

Je vais ressortir ma petite question ;)
Si je suggère : "tu ne sera pas en sécurité et tu ne te sentiras pas bien" va donc suggérer la sécurité et le fait de se sentir bien ?
La négation au niveau des suggestion est à nuancer comme le fait de vouloir tout positiver.


Comme la phrase "tout va bien maintenant" pas de négation, tout est positif, pourtant je peux suggérer quelque chose qui peut être perçu de manière très négative.
(maintenant ? donc avant, tout n'allait pas bien ?)

Une variante "ho tu as maigri !"

 

ou bien aussi "Pleins de belles pensées viennent t'accompagner au fur et à mesure que tu plonges encore plus profondément en transe"
Rien de négatif non plus...
Si la personne n'arrive pas à avoir de belles pensé ( pour pleins de raison ça peut arriver), il est possible que cela déclenche un mécanisme de pensé très négatif.
"je n'ai pas de belles pensées ?"(si on est à l'écoute, ce n'est pas sensé aller trop loin non plus)

 

Par contre que ce soit la phrase de @Jip ou bien mon premier exemple, la manière de la prononcer (et quand) va avoir son importance.
"tu ne seras pas en sécurité et tu ne te sentira pas bien" avec un peu d'humour ça peut très bien passer.

 

Je pense peut être à tord qu' @Heyrin souhaitait également nuancer, de manière très direct (petit troll va !)

 

Il m'est déjà arrivé à mes débuts (je fait vielle branche comme ça) d'avoir déclenché un fou-rire et d'avoir dit une phrase comme
"[...]ne continue pas de rire" en pensant que cela le ferait continuer de rire, et bien... il s'est stoppé net (pas de chance !).

 

Comme le dit un vieux sage chinois, la négation est à prendre avec des baguettes ! ( citation presque pas approximative :D )

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...