0
Agraf

L'art d'avoir toujours raison (Schopenhauer)

Recommended Posts

Vous pourrez trouver le bouquin à 3€ dans la plupart des librairies, ou gratuitement directement sur internet (ici par exemple : https://fr.wikisource.org/wiki/L’Art_d’avoir_toujours_raison)

 

Au-delà du simple traité de rhétorique, ce court ouvrage nous invite à nous poser certaines questions sur la nature de nos croyances - sujet ô combien plébiscité en ce lieu. Car chercher à convaincre l'autre nous renvoie nécessairement à nos propres croyances : comment elles sont créées, sur quoi elles s'appuient ?

 

Se placer en rhéteur dans un débat nous questionne également sur notre positionnement en tant que participant : cherchons nous la vérité ou cherchons-nous à faire passer nos idées pour la vérité ?

 

Quelques citations du livre :

"On peut en toute objectivité avoir raison, et pourtant aux yeux des spectateurs, et parfois pour soi-même, avoir tort. En effet, si un adversaire réfute une preuve, et par là donne l’impression de réfuter une assertion, il peut pourtant exister d’autres preuves. "

 

"Logique et dialectique étaient considérées par les Anciens comme étant synonymes, bien que λογιζεσϑαι « réfléchir », « considérer », « calculer » et διαλεγεσϑαι « converser » soient deux concepts très différents."

 

"la véracité objective d’une phrase et sa validité pour le débatteur et l’auditeur sont deux choses différentes (c’est sur ce dernier que repose la dialectique)"

 

"La vanité innée, particulièrement sensible à la puissance de l’intellect, ne souffre pas que notre position soit fausse et celle de l’adversaire correcte."

 

"Il n’est pas aisé pour quelqu’un de réfléchir à l’encontre des lois de la logique : si les faux jugements sont fréquents, les fausses conclusions sont rares. Ainsi, les hommes sont rarement exempts de logique naturelle, mais ils peuvent cependant être exempt de dialectique naturelle"

 

"La logique s’occupe simplement de la forme des propositions tandis que la dialectique porte sur le fond du sujet, la substance."

 

"même quand quelqu’un a raison, il a besoin de la dialectique pour défendre et maintenir sa position. Il lui faut connaître les stratagèmes malhonnêtes afin de savoir comment leur faire face, voire même en faire usage lui-même afin de frapper son adversaire avec ses propres armes."

 

"Au début d’un débat, en règle générale, chacun est persuadé d’avoir raison et tandis que celui-ci se poursuit, les deux partis doutent de leurs propres thèses et la vérité n’est déterminée ou confirmée qu’à la fin. Ainsi, la dialectique n’a rien à voir avec la vérité tant que le maître d’escrime considère qui est dans le vrai quand le débat tourne en duel : il ne reste que l’estoc et la parade et c’est ainsi que l’on peut on voir la dialectique : comme l’art de l’escrime mental"

 

***

 

Le livre est constitué de 39 stratagèmes dont certains font penser aux recadrages verbaux cher à la PNL. L'auteur y donne une explication puis un exemple. Je vous propose ici de reprendre les différents stratagème et de leur donner un nouvel exemple, issu du forum, de films, de la vie politique etc. ou tout simplement créé par vous-même.

 

 

Stratagème XXVIII
Convaincre le public et non l’adversaire

Il s’agit du genre de stratégie que l’on peut utiliser lors d’une discussion entre érudits en présence d’un public non instruit. Si vous n’avez pas d’argumentum ad rem, ni même d’ad hominem, vous pouvez en faire un ad auditores, c.-à-d. une objection invalide, mais invalide seulement pour un expert.

Votre adversaire aura beau être un expert, ceux qui composent le public n’en sont pas, et à leurs yeux, vous l’aurez battu, surtout si votre objection le place sous un jour ridicule.

 

Il ne s'agit pas vraiment d'un sujet "technique" comme l'auteur semble l'évoquer, mais dans cet extrait de "Thank you for smoking" il s'agit bien de convaincre le public et non l'adversaire :

 

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18700794&cfilm=58839.html

 

 

 

 

 

Avez-vous d'autres idées ? :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce livre m'a énormément fait travailler la mauvaise foi ^^.

 

Autre jeu : prendre le livre, allumez votre télé sur une chaine d'info en continue (BFM, Itélé etc.) et cochez les stratagèmes dès que vous les entendez. Criez bingo lorsque chaque cases est coché :D.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ah, c'est très vrai !^^ Mais il me semble que travailler sa mauvaise foi est utile pour savoir remarquer lorsqu'on l'utilise. J'ai l'impression que souvent lors de débats, les gens le sont sans même sans apercevoir.

 

Et puis ces stratagèmes, utilisés correctement, permettent tout de même d'avoir une argumentation plus stimulante pour la recherche de la vérité que le trop fréquent reductio at "Cmakroyansss" :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0