2 2
Jean-Emmanuel

L'hypnose de rue dans 20 ans ?

Recommended Posts

Un petit post pour faire travailler votre esprit créatif. Racontez-nous comment vous voyez l'hypnose de rue évoluer au cours de ces 20 prochaines années.

Tout est permis, soyez originaux, ne vous éternisez pas dans le trop classique :D

 

Je mettrais ma version plus tard pour ne pas vous influencer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais partir de l'hypothèse que la science a découvert comment ça marche vraiment. 

La technique des hypnotiseurs va devenir de plus en plus efficace jusqu'à être 100% efficace sur tout le monde et permettre de prendre le contrôle de nos processus mentaux habituellement inconscient.

 

Alors va s'en suivre la capacité de vivre n'importe quelle hallucination en HD, mieux qu'au cinéma. Les hypnotiseurs deviendront des stars vendant du rêve à moindre frais et avec un danger très minime. Les applications ludiques de l'hypnose vont devenir une hype et les spectacles de rue deviendront des performances de haut vol.

 

S'en suivra alors la théorie d'Erickson où les neuro-scientifiques et les hypnotiseurs apporteront encore et toujours plus de science. Égalant la fameuse théorie de l'évolution, les religions vont s'opposer à se progrès arguant que l'âme est une chose divine et non pas une construction de l'esprit. 

L'esprit va être déconstruit petit à petit au profit d'une connaissance accrue de l'humain et des fondamentaux. Ceux capables d'hypnotiser simplement dans la rue deviendront des sortent de dealer du plaisir. 

 

Alors le sexe deviendra rare car moins intéressant, la surpopulation diminuera et la planète sera sauvée. Tada !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon tour :D

 

Dans 20 ans, j'en aurais 50. Je me vois donner des cours aux enfants pour leur apprendre à utiliser leur cerveau. Dans 20 ans, on aura découvert, et ce sera admis scientifiquement, que la réalité n'est qu'une interface commune que nous avons tous ensemble et qu'il y a une infinité d'autres interfaces sur lesquelles nous pouvons évoluer individuellement. Des "réalités virtuelles" comme nous les appelons aujourd'hui. Sauf que nous n'aurons plus besoin de technologie. Simplement de la volonté et d'un certain apprentissage étant enfant, afin de pouvoir contrôler ce que l'on voit, ressent, entends etc. 

 

La vieille génération, la notre, en sera incapable, ou alors tout juste partiellement. Mais nous aurons la chance d'éduquer de nouvelles générations à un avenir où chacun peut exprimer dans sa réalité personnelle tout ce dont il a besoin afin d'apaiser ses relations à l'extérieur. Nous ne serions plus qu'amour entre humains et nature, parce que nous aurons enfin trouvé des moyens d'éradiquer nos frustrations grâce à nos reconstructions de réalité à l'infini. Je n'aime pas l'odeur de cette pièce ? Je la change. Je n'aime pas la température ambiante ? J'en modifie sa perception. Les réalités des autres en ressortent inchangé, tant qu'ils le décident, et ainsi personne ne nuit à personne tout en étant dans son bonheur parfait.

 

La journée serait divisée en trois parties. Une partie sociale, où chacun interagit avec les autres et travaille. Une seconde partie méditative. Chacun doit méditer au moins 3 à 4 heures par jour durant lesquelles nous transformons la réalité extérieure à souhait pour nous faire vivre toutes sortes d'aventures. Il existerait même des salles communes, à thème, où nous pourrions nourrir nos aventures les uns les autres afin de renouveler et toujours être surpris. Enfin, une troisième partie consacrée au sommeil et plus particulièrement aux rêves, lucides, qui permettraient de travailler sur des apprentissages techniques ou spirituels.

 

Miam j'ai hâte :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien que pour bousculer un peu ces visions utopique, que je serai ravi de voir se réaliser au demeurant, je vais partir dans le sens inverse.

 

Les mécanismes de l'hypnose de mieux en mieux comprit, ceux-ci n'auront pas la chance d'être connu du grand publique, ni même des présents hypnotiseurs de nos jours. Les scientifiques au centre de recherche attaché à des multinationales possédant la majorité des médias utilisera avec de plus en plus de finesses ces nouveaux outils. Ainsi, bombardé de suggestions depuis leur plus jeunes âges, la nouvelle génération perdra totalement contacte avec leur propre besoins, vivant pour répondre au monde idyllique proposé par le mass-média. La volonté individuel se fondra dans celle d'un big-brother dont les suggestions abreuveront encore et toujours. Plus de colère, plus d'affrontement, plus de guerre, mais un peuple unique et intimement lié par les mêmes suggestions, programmé et reprogrammé chaque matin, désincarné.

Ho, tout le monde sera parfaitement heureux, tout le monde vivra très bien dans un bonheurs béa...sauf peut être ceux dont un esprit moins imaginatif, moins sensible à la technique moderne. Ceux-ci vivront au milieu d'un vaste réseau d'être au même besoin, au même désire et eux à part, ne souhaitant jamais la même chose au même moment, à l'imagination hors cadre, hors norme. Et eux seul sauront véritablement ce que signifie vouloir, ressentir, posséder, espérer, désirer, s'opposer.

Ainsi l'hypnose, le Soma que tout le monde attendait. L'humanité vidé de tout esprits propre, de tout libre arbitre, se pliant avec joie au désir fonctionnel des puissants. Et les autres, privés de toutes ces joies par procuration que personnes n'a véritablement voulu, mais dans lesquelles ils ne peuvent se plonger.

 

Et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/11/2016 à 00:28, Jean-Emmanuel a dit :

Je me vois donner des cours aux enfants pour leur apprendre à utiliser leur cerveau

ça fait bien 14 ans, et personne n'a jamais réussi à m'apprendre à moi :'(...

 

Peux-être que plus tard l'hypnose sera un jeu dans les cours de récrée (où d'ailleurs on ne se fera pas interdire d'en faire, car les surveillantes croient que tu peux hypnotiser les professeurs pour avoir de meilleurs notes, ça sent le vécu), peux-être qu'un apprentissage lui sera réservé ... Mais dans ce cas là ... L'hypnose perdrait toute fascination ... Ou pas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/11/2016 à 17:20, ioanes a dit :

La volonté individuel se fondra dans celle d'un big-brother dont les suggestions abreuveront encore et toujours

Après plusieurs années sans télé ni radio (déconnecté des "choses importantes" comme la politique et l'actualité, qu'on me disait), et heureusement APRES ma formation à l'hypnose, je me suis récemment mis à écouter France Inter pendant mes trajets en voiture.

Ce que tu décris là n'est PAS une fiction, c'est déjà le cas. Les suggestions pleuvent, l'averse est drue, pas facile de rester au sec!

 

Donc l'avenir de l'hypnose, j'espère que c'est une maîtrise de la suggestion:

- par les médecins

- par une grande partie du public

...... aboutissant à l'abolition des suggestions dans les médias!

Et ce de façon à ce que l'hypnose soit utilisée pour le plaisir, pour le mieux-être, la santé mentale, et la médecine aussi (je crois en une forte symbiose entre médecine et hypnose).

 

On peut toujours rêver...

 

En revanche, je ne sais pas quel est l'avenir de l'hypnose de rue. Son utilité, son évolution... dans le cadre de la rue, est-ce que ça a du sens de parler de l'avenir de cette pratique?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour pousser le bouchon, je pose la question à savoir à quoi ressembleront les rues dans 20 ans ?

Irons-nous toujours autant dans la rue ou tout nous sera livé à la maison par des drones connectés à nos frigos ?

À cosidérer l'accélération du rythme de vie dans les 20 dernières années qu'en sera t-il dans les 20 prochaines ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis plutôt de ceux qui pensent que l'apogée d'une civilisation finit toujours par s'effondrer, quitte à se reconstruire ensuite, du moins, l'histoire ne nous à jamais prouvé le contraire :)

Alors de là à développer des modes de vie complètement assistés par de la robotique ou que sais-je, on aura toujours le droit à l'extrême opposition qui viendrait y mettre son grain de sel.. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meemi, je crois que notre monde est décadent, que l'apogée de notre civilisation est passée et que nous sommes dans une grande période de changements.

 

Reste à savoir dans quelle direction.  Drones / frigo = on est au fond du trou,  rythme fou = aufond du trou,  ou bisounours et on va vers la surface ?

Beaucoup de ce qui nous a tiré vers le bas a été le libératlisme sans limite qui nous est venu de l'angleterre et les USA et justement, ce sont les deux pays qui font marche arrière, alors peut-être que l'on est pas si au fond du trou que cela.  Et l'hypnose dans tout ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu sous cet angle ce n'est pas si incorrect, et si je dois continuer ton développement, je dirais que c'est surtout un besoin de retour aux sourcex, à l'humain, au naturel que la société recherche, en fractionnant le moins possible avec le mode de vie qu'on lui impose, en restant dans la zone de confort de chacun le plus possible.. Je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2