0
L.B.B.

Hypnose profonde dès le premier essai. Réveil impossible !

Recommended Posts

Je m’intéresse à l'hypnose depuis le moi de septembre, et ai donc lu la plupart des articles de ce blog. Après de multiples essais ratés j'ai proposé à une amie, dans mon internat, de tenter l’expérience et elle a accepté.

Il m'a fallu moins de trois minutes pour l'endormir, et elle est resté (contre ma volonté) en état d'hypnose profonde sans que je puisse la réveiller ! Deux heures après le début de l'hypnose elle se prenait pour une star et avait oublié l'identé de toutes les personnes qui l'entourait persuadé qu'il s’agissait de fans, servants et maquilleuses (voir Chef des Armés... allez comprendre).

Reprenons au début. Après s'être installés dans les escaliers, isolés, j'ai commencé par lui faire le test des doigts aimantés. Sa réactivité était très bonne. une personne s'est joint à nous pour observer et j'ai continué avec la suggestion du livre et du ballon. Bonnes réaction rien à signaler...

En continuité du test du livre et ballons je lui ai dis de fermer les yeux, de détendre chacun de ses muscles, et que chaque partie du corp que je lui touchais (bras, jambes, nuque, épaules) était lourd et impossible à bouger. je lui ai dis d'imaginer des escalier infini qui descendraient devant elle, et qu'à chaque marche elle sombrerais un peu plus profond dans cet état de sommeil. je lui disais de descendre les arches une par une, à chaque claquement de doigt, en accélérant légèrement au fur et à mesure, puis lui ai expliqué que quand je lui dirais "Dors" (avec claquement de doigts) elle replongerais dans cet état.

Je l'ai réveillé et ai tout de suite enchaîné avec les mains aimantés et avant même qu'elle se touchent lui ai saisi en les tirant vers moi et ai dis "Dors". Elle a immédiatement sombré en sommeil hypnotique, j'ai donc enchaîné avec la suggestion du prénom oublié. Mais à son réveil, quand je lui ai demandé son nom, elle ne l'avais pas simplement oublié mais m'a dis le nom de sa cousine (chose que je ne lui avais jamais dis).

Surpris par cette anormalité je lui faisais changer de nom à chaque claquements de doigt puis ai décidé de la rendormir... c'est là que les choses on pris une toute autre tournure...

Je lui ai dis que dès que je dirais quelque chose accompagné d'un claquement de doigt elle le ferais ... ce fût ma première grosse erreur...

Je lui ensuite dis que quand elle se réveillerais tout sera redevenu normal, qu'elle ne serait plus en état d'hypnose. Deuxième grosse erreur...

Je l'ai réveillé d'un claquement de doigt mais elle ne se levait pas, ne réagissait pas ... je lui ai demandé alors de lever un bras, ce qu'elle a fait sans comprendre pourquoi... elle avait vraiment l'air zombifiée.

D'autres personnes qui étaient venues observer m'on alors dis de lui dire de la déshabiller. Me disant que de toute façon ça ne pourrait pas marcher je lui ai dis d'enlever ses collant. Elle a donc eu un temps de réaction assez long , puis a enlevé ses chaussures, s'est levée, a saisi ses collant, et au moment qu'elle esquissait le geste pour les enlever je l'ai tout de suite dis d'arrêter...

Je lui ai dis qu'elle avait froid : elle tremblait, je lui ai dis qu'elle avait chaud : elle transpirait, je lui ai dis qu'il faisais juste bon : elle s'est détendue.

Stressée par le monde autour je lui ai dis en claquant des doigts qu'il n'y avait personnes, j'était donc devenu la seule personne visible à ses yeux.

Paniqué j'ai essayer d'appeler un ami qui avait déjà réussi quelques hypnoses sans réussir à le joindre.

Je lui ai donc touché le front pour l'endormir et lui ai dis de remonter les escalier dont je lui avait parlé et qu'à chaque marche elle reviendrait un peu plus à elle. arrivé à l'avant dernière marche je lui ai dis qu'en franchissant cette dernière marche elle se réveillerais complètement. je lui ai dis qu'elle la franchissait "maintenant" et à ce mot elle s'est réveillée. Elle était surprise de l'heure qu'il était et ne se souvenait de rien à par un grand escalier blanc qu'elle était persuadée d'avoir vu en vrai .

Après ça elle semblais tout à fait réveillée, naturelle, m'a dis au revoir et est parti dans sa chambre. Une dizaine de minutes plus tard elle est revenu me voir en se plaignant qu'elle était gelée et qu'elle avait mal au ventre. Je lui ai toucher le front et elle s'est brutalement écroulée sur la porte qui était derrière elle en se cognant.

tout le monde autour d'elle a s'est précipité sur elle pour la relever, j'ai alors claqué des doigts et elle s'est réveillée, en voyant tout le monde autour d'elle elle a eu peur et s'est recroquevillée dans un coin.

On est allés dans une pièce plus tranquille, elle me suivait sans trop comprendre, elle ne reconnaissait pas les lieux et était un peu perdue.

on s'est installés dans la salle à côté de la salle de musique. Quelques personnes sont venue regarder et certaines filmaient.

Elle entendait la musique à côté et en un claquement de doigt elle ne l'entendait plus. J'ai fait disparaître une personne de la salle, elle ne voyait que son portable voler en suspension en l'air.

Quand sa meilleur amie est entrée dans la pièce, elle l'a regardé et m'a demande "C'est qui cette fille ?". Elle avait totalement oublié qui elle était ne se souvenait de rien. Je lui ai dis son prénom mais elle ne se rappelais pas que c'était sans meilleure amie. Je lui ai dis qu'elle se souvenais de tout (claquement de doigt toujours) et elle s'est alors rappelé qui elle était. Je lui ai alors dis que cette amie était un chien. Elle s'est immédiatement agrippée au fauteuil, les yeux écarquillés, le souffle rapide et paniqué. Quand je lui ai demandé ce qu'il y avait elle m'a demandé pourquoi il y avait un chien dans la pièce. J'ai arrêté l'hallucination pui je lui ai dis que j'avais une tête de canard. Je n'ai pas eu de réponse pas à voir ton regard terrifié je pense que ça a marché ...

Je l'ai ensuite rendormie et lui ai dis qu'en se réveillant elle serait sur un petit nuage qu'elle se sentirais merveilleusement bien. à son réveil elle était détendu et s'est exclamé "Ah on est bien là !" avec un sourir. je lui ai dis rigole elle a rigolé naturellement, je lui ai dis d'arrêter elle s'est stoppée net. après ça je lui ai dis d'aller dormir dans sa chambre, elle était assez perturbée par les gens autour d'elle mais a obéie...

J'ai reçu des appels de filles de l'internat une heure plus tard me disant elle n'avait pas pu prendre sa douche toute seule, qu'elle ne reconnaissait personne et qu'elle avait viré une fille de sa chambre sous prétexte qu'elle était mal maquillée. Elle a même menacé d'appeler son père pour que l'armée vienne tous les tuer ... le lendemain matin elle ne se souvenait de rien et avait une sacré migraine ...

Tous ceci aura été l’expérience la plus perturbante que j'ai vécu ! Faites attention à ne pas faire les même erreurs que moi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Expliques moi l'interet de ce que tu as mis en place ?

Tu as vu qu'elle n'était pas bien et qu'elle se sentait pas au top, quel était ton but de continuer ?

Dès le départ quand tu as vu que ça buggait qu'est ce qui fait que tu ne l'as pas ramené et rassuré ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hello,

Expliques moi l'interet de ce que tu as mis en place ?

Tu as vu qu'elle n'était pas bien et qu'elle se sentait pas au top, quel était ton but de continuer ?

Dès le départ quand tu as vu que ça buggait qu'est ce qui fait que tu ne l'as pas ramené et rassuré ?

Je n'ai pas eu le temps, mais je souhaitais répondre exactement pareil. Tu l'as poussé dans ses dernières limites, et tu as récolté ce que tu as semé.

L'hypnose, c'est certes "ludique", mais il faut garder un minimum d'éthique quand une personne se livre autant. Et là, pour le coup, tu as mis l'éthique de côté.

Tu as joué avec le feu, Dieu merci personne (je l'espère) n'en ressort brûlé. Les mots que tu emploies, comme "obéir", montrent que tu es à côté de la plaque pour l'instant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te rassure Jean Emmanuel, aucunes séquelles(j'ai rencontré la personne en question) . Je suis l'amie en question(qu'il a joint par téléphone) , juste une précision , Il ne connaissait pas la notion du réveil. Je vais peut être dire une bêtise mais j'ai cru en déduire qu'il y a tout d'abord une suggestion de soumission ce qui pour moi est l'une des erreur les plus monumentale ! Par la suite (je te l'ai peut être déjà dit) la faite de la déshabillé est ... comment dire ... déplacer! L'hypnose personnellement , je l'ai apris pour le faire découvrir au gens ... non pour qu'il deviennent une attractions! Heureusement (et je te connais assez bien pour dire sa) tu a eu le reflex de la stoppé quand elle se déshabillai et tu as bien fait car cela reste en quelque sorte un viol ! Je vous demande juste de ne pas le jugé sur cela car ce n'est pas du tout ses intentions . Comme je l'ai dit je n'ai pas beaucoup d’expérience mais je pense que tu devrai apprendre a observer ton sujet et ne pas l'emporter dans une trance qui te dépasserai ! Surement des chose a redire mais ceci est mon point de vu ! et j'ai pour ma part encors beaucoup de chose a apprendre :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sors de six heures de train particulièrement éprouvantes et toi, on sent que tu as envie de te faire clasher, alors je vais m'en donner à cœur joie ! =D

"Je lui ai dis que dès que je dirais quelque chose accompagné d'un claquement de doigt elle le ferais ... ce fût ma première grosse erreur...

Je lui ensuite dis que quand elle se réveillerais tout sera redevenu normal, qu'elle ne serait plus en état d'hypnose. Deuxième grosse erreur..."

C'est sympathique à toi d'avoir voulu lister tes erreurs, mais d'une, tu ne t'es pas limité à deux grosses erreurs, et de deux, ta première véritable erreur consiste à ne pas comprendre le sens du mot "réveil" dans un contexte hypnotique.

"Il m'a fallu moins de trois minutes pour l'endormir, et elle est resté (contre ma volonté) en état d'hypnose profonde sans que je puisse la réveiller"

En fait, c'est même précisément à la troisième ligne qu'apparaît ta première grosse erreur : le principe du réveil c'est justement qu'elle n'en n'ai plus rien à carrer de ta volonté. Donc si tu considères que, contrairement à ta volonté, elle ne s'est pas réveillée (on sent même poindre le "oh la garce !" derrière tes paroles, comme si elle était à blâmer de ne pas t'avoir obéi souverainement) c'est vraiment que tu es à côté de la plaque, et que dans tes lectures du blog tu t'es limité aux articles sur le magnétisme.

Le "réveil" n'est pas une suggestion. Quand tu lui dis "réveille-toi" elle ne se réveille pas en vérité ; pas plus qu'elle ne dort quand tu lui dis "dors". Jusqu'ici, tu suis ?

Donc on ne réveille pas d'un claquement de doigt. Logique... Le réveil est un processus, qui prend du temps... Et derrière lequel on n'enchaîne pas les suggestions pour tester que ça a bien marché... Enfin je sais pas quoi, c'est complètement naze ton truc ; est-ce que tu t'es relu au moins ?!

"je lui ai dis de fermer les yeux, de détendre chacun de ses muscles, et que chaque partie du corp que je lui touchais (bras, jambes, nuque, épaules) était lourd et impossible à bouger. je lui ai dis d'imaginer des escalier infini qui descendraient devant elle, et qu'à chaque marche elle sombrerais un peu plus profond dans cet état de sommeil. je lui disais de descendre les arches une par une, à chaque claquement de doigt, en accélérant légèrement au fur et à mesure, puis lui ai expliqué que quand je lui dirais "Dors" (avec claquement de doigts) elle replongerais dans cet état."

"Je l'ai réveillé et ai tout de suite enchaîné avec les mains aimantés et avant même qu'elle se touchent lui ai saisi en les tirant vers moi et ai dis "Dors"."

Rien que sur la partie induction tu lui dis dors puis réveille toi, puis dors. Tu veux qu'elle dorme ou qu'elle se réveille ? Okay, c'est rigolo cinq minutes de voir les gens tomber quand on dit "dors" mais faut quand même se remettre en question à un moment !

"Mais à son réveil, quand je lui ai demandé son nom, elle ne l'avais pas simplement oublié mais m'a dis le nom de sa cousine (chose que je ne lui avais jamais dis).

Surpris par cette anormalité je lui faisais changer de nom à chaque claquements de doigt puis ai décidé de la rendormir... c'est là que les choses on pris une toute autre tournure..."

--> Bon c'est laborieux, mais concrètement, là c'est le moment où tu commences à plus rien maîtriser et où tu aurais du ramener ton volontaire à la réalité. Et au lieu de ça tu t'enfonces en l'envoyant dans tous les sens alors que tu ne comprends même plus ce qui se passe dans sa tête.

"Je lui ai dis que dès que je dirais quelque chose accompagné d'un claquement de doigt elle le ferais ... ce fût ma première grosse erreur...

Je lui ensuite dis que quand elle se réveillerais tout sera redevenu normal, qu'elle ne serait plus en état d'hypnose. Deuxième grosse erreur..."

Là c'est juste de la débilité. Déjà que la deuxième suggestion est un non-sens absolu, la première est criminelle au vu de ton niveau de maîtrise de la chose. Déjà, as-tu pensé un seul instant à annuler les suggestions que tu avais placé avant ? Elle s'appelait comment à ce moment là à ton avis ? Peut-être qu'elle était paniquée à l'idée d'être devenue amnésique ?

"elle avait vraiment l'air zombifiée."

--> Ben oui, elle a l'air zombifiée, on n'a qu'à la foutre à poil en plein hiver devant tous les potes de l'internat histoire de rigoler un peu. Organise des tournantes hypnotiques tant que tu y es, ça égaieras vos veillées nocturnes.

"et au moment qu'elle esquissait le geste pour les enlever je l'ai tout de suite dis d'arrêter"

Ah mais non, monsieur a une éthique (à défaut d'avoir les compétences gramaticales basiques) ! On applaudit ! :cool:

"Je lui ai dis qu'elle avait froid : elle tremblait, je lui ai dis qu'elle avait chaud : elle transpirait, je lui ai dis qu'il faisais juste bon : elle s'est détendue."

Je pense qu'il faut s'arrêter sur cette suggestion puisqu'elle est un sens assez symptomatique d'une certaine conception de la vie qu'on pourrait qualifier de "génération DLC". Le DLC, c'est le dernier chapitre du jeu que l'on est obligé d'acheter pour débloquer, c'est le costume cachée en promo sur Steam, c'est toute cette philosophie du "on veut bien payer pour avoir accès à du contenu qui aurait pu - si je n'étais pas prêt à payer - être gratuit parce que déjà présent sur le disque de jeu" ; toute cette philosophie donc, qui intervient pernicieusement dans divers aspects de la vie. Eh oui LBB, tu es en vérité une victime du système ; Je m'explique : toute cette pratique du "on paye pour avoir du contenu" , il faut bien comprendre que cela s'est substitué à quelque chose. Avant, en effet, on jouait pour débloquer ce même contenu. On est donc passé d'une conception ludique à une conception financière ; ce qui dans le cas présent pourrait s'appliquer de façon métaphorique à la pratique assidu d'un art, en comparaison du fait de choisir la facilité et vouloir tout, tout de suite et maintenant. Faire chauffer sa CB, c'est quand même moins éprouvant nerveusement qu'obtenir les 105% à Crash Bandicoot ! Dans le cas présent, trop heureux d'avoir enfin un volontaire suggestible, tu as voulu tester tout ce qui te passais par la tête sans respect aucun pour la personne qui se cachait sous ton "sujet" ; cela évidemment sans avoir conscience un seul instant que tu n'étais pas prêt, et que tu vous prives, toi et elle, de futures séances d'hypnose qui auraient pu être véritablement agréable, avec un peu plus d'expérience et de considération.

Bon après, le reste c'est de pire en pire, donc je vais t'en épargner le commentaire.

Achète-toi une game boy, des bouquins, fais du sport ! Mais arrête d'hypnotiser les gens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je te rassure Jean Emmanuel, aucunes séquelles(j'ai rencontré la personne en question) . Je suis l'amie en question(qu'il a joint par téléphone) , juste une précision , Il ne connaissait pas la notion du réveil. Je vais peut être dire une bêtise mais j'ai cru en déduire qu'il y a tout d'abord une suggestion de soumission ce qui pour moi est l'une des erreur les plus monumentale ! Par la suite (je te l'ai peut être déjà dit) la faite de la déshabillé est ... comment dire ... déplacer! L'hypnose personnellement , je l'ai apris pour le faire découvrir au gens ... non pour qu'il deviennent une attractions! Heureusement (et je te connais assez bien pour dire sa) tu a eu le reflex de la stoppé quand elle se déshabillai et tu as bien fait car cela reste en quelque sorte un viol ! Je vous demande juste de ne pas le jugé sur cela car ce n'est pas du tout ses intentions . Comme je l'ai dit je n'ai pas beaucoup d’expérience mais je pense que tu devrai apprendre a observer ton sujet et ne pas l'emporter dans une trance qui te dépasserai ! Surement des chose a redire mais ceci est mon point de vu ! et j'ai pour ma part encors beaucoup de chose a apprendre :)

Un petit effort d'écriture SVP ! C'est vraiment désagréable à lire... d'ailleurs je ne suis pas allé jusqu'au bout

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tiens à préciser pour ceux qui insinuent que je n'ai pas d'étique par rapport au dés-habillement, je tiens à préciser que cela était un test pour évualuer jusqu'où pouvait mener l'erreur monumental de la suggestion que j'avais fais précédemment ... je n'avais en aucun cas l'envie de la déshabiller, à vrai dire je ne m'attendais pas à ce qu'elle obéisse car si tout s'était passé correctement elle ne l'aurais jamais fais. Au moment même où elle a tenter d'obéir je l'ai arrêté et j'ai été moi même choqué ce que ce qui se passait. J'ai perdu mon sang froid et j'ai tout de suite tenté de la réveiller ...

Pour ce qui est des suggestion qui on suivies, elle venait de revenir après son réveil se plaignent d'être frigorifiée et malade, l'ayant accidentellement endormi (je ne la pensais plus sous hypnose) mon but premier était là de la calmer, la rassurer faire en sorte qu'elle se sente bien pour ensuite lui dire d'aller dormir. Chaque fois qu'elle commençais à paniquer je lui disait de se calmer et elle se calmais immédiatement mais de manière provisoir, j'ai alors chercher ce qui pouvais faire une source d'angoisse (exemple les hallucination comme le chien ou le canard) pour les éviter par la suite, une foi qu'elle s'est calmé j'ai appelé une surveillante pour qu'elle veille à ce qu'elle s'endorme et lui ai dis d'aller dormir et que tout se passera bien jusqu'à ce qu'elle se réveil.

A tous ceux qui m'on lynché de commentaire accusateur je tien à dire que je mesure pleinement la gravité de mes actions et vous demande de m'excuser car tout cela était une suite de grossières maladresses de ma part.

J'ai au moins appris de mes erreur et ne les reproduiraient pas une seconde fois ...

(Je tiens à m'excuser pour ne pas avoir posté dans la page de présentation je vais corriger cet oubli de suite).

Modifié par L.B.B.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'ai pas l'habitude répondre sur le forum, mais ton histoire me choque énormément.

quand tu t'es rendu compte que ça partait en live, pourquoi n'avoir pas tout fait pour arranger la situation?

au contraire, tu a persévéré dans ta logique "pour voir jusqu'où ça pouvait aller".

A mon avis, tu devrais relire l'ebook de JE mais surtout, tu devais lire et apprendre plus par rapport à l'hypnose avant de retenter le coup.

ce que tu as fait est inconscient, et tu ne devrais pas continuer comme ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas vu de lynchage sur cette page, au contraire, je nous trouve tous très pédagogue. Davantage en tout cas que le type qui t'a appris l'hypnose sans t'apprendre le réveil...

Nous n'avons pas à t'excuser, tu ne nous as rien fait. La pauvre hère qui s'est retrouvé avec une bosse, des migraines, la nausée, et qui est passée pour une folle devant tout son internat en revanche...

Je maintiens totalement le fait que tu n'ais aucune éthique. La prochaine fois, donne-lui un couteau et demande-lui de se faire hara-kiri "juste pour tester, pour évaluer jusqu'où peuvent mener tes monumentales erreurs"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans aller aussi loin que les autres, je me permets d'être moralisateur et te demande de bien vouloir attendre quelques années avant de te remettre à l'hypnose si tu veux vraiment en faire.

Pardon pour ce que je vais dire, mais je crois que tu n'es tout simplement pas assez mûr pour pratiquer maintenant car tu ne mesures pas encore les conséquences de ce que tu fais.

À ce sujet, tu es en internat donc jeune. Toutes ces notions sont des notions abstraites qui sont traitées et gérées par le néo-cortex. Il se trouve que ce cerveau commence à se développer vers les 10 ans et continue son développement jusqu'à l'age de 25 ans environs. La notion de danger est également traitée par ce cerveau, c'est pourquoi les adolescents font tant de conneries. Ils ont les sécrétions d'hormones plaisir et donc récompense parfaitement en place mais n'ont pas la notion du danger comme ils devraient l'avoir par manque de développement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te remercie Très curieux d'être moins ... disons extrémiste que les autres.

Concernant mon age j'ai 19 ans (oui si je suis au lycée c'est parce que j'ai changé de filière donc redoublé) et le problème n'était pas vraiment que je ne mesurais pas la gravité mais que je ne savais tout simplement plus quoi faire ... j'était paniqué en plein cauchemars car après plusieurs tentatives d'hypnoses (s’arrêtant souvent à l'induction puis réveil sans suggestion).

Je ne pense pas vraiment que je sois un problème de maturité de ma part (quoi je fais peut-être erreur je suis bien sûr pas le mieux placer pour me juger) mais tout simplement que j'ai voulu aller trop vite avec trop peu de préparation et que j'ai été débordé par les évènement ... je n'avais jamais vu de vrai séance d'hypnose en vrai (un ami avait tenté de m'hypnotiser deux fois sans réussir et donc sans avoir besoin de me réveiller) et donc ne savait pas comment réagir face à cette situation, c'était idiot de ma part.

Malgré tout ça je vais essayer de suivre ton conseil et ne pas me remettre à l'hypnose, du moins d'ici plusieurs mois voir années, après avoir mieux étudié le sujet et vu plusieurs séances d'hypnose en vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super !

Regarde surtout plein de séances sur internet, et surtout attention ! Les hypnotiseurs de spectacles très connus comme Messmer sont des mauvais modèles.

Il y a vraiment un gars très écologique avec tout ça c'est Jean-Emmanuel. Franchement, C'est rare de trouver quelqu'un à la fois si au point, partageur et sain. Enfin, réfléchis avant d'agir !

Bon vent à toi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a vraiment un gars très écologique avec tout ça c'est Jean-Emmanuel. Franchement, C'est rare de trouver quelqu'un à la fois si au point, partageur et sain. Enfin, réfléchis avant d'agir !

Tu y tiens à ton article toi :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a vraiment un gars très écologique avec tout ça c'est Jean-Emmanuel. Franchement' date=' C'est rare de trouver quelqu'un à la fois si au point, partageur et sain. Enfin, réfléchis avant d'agir ![/quote']

Tu y tiens à ton article toi :D

Si il y avait que lui :D

J'ai hâte aussi de lire l'article

:)

Modifié par Paul

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré tout ça je vais essayer de suivre ton conseil et ne pas me remettre à l'hypnose, du moins d'ici plusieurs mois voir années, après avoir mieux étudié le sujet et vu plusieurs séances d'hypnose en vrai.

Heureux que tu aies compris. Il ne faut jamais oublier que le maître mot en hypnose est sécurité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, La sécurité je plussoie.

Dès fois ce sont des choses toutes bêtes qui peuvent créer des situations dangereuses pour le sujet.

Exemple vendredi soir, le jeune homme qui a dansé sur gangnam style, j'ai failli le blesser, et cela aurait pu être grave!

Lors d'une ré-induction debout (hand shake) je l'ai attiré vers moi au moment de prononcé le mot dors. Ce que je n'avais pas pris en compte, c'est que le jeune homme en question pèse presque 100kg, soit approximativement 20 de plus que moi! J'ai réussi de justesse à le déposé sur le sol :s chose qui se fait aisément avec quelqu'un dont le poids ne dépasse pas le mien.

Comme quoi, tout peut être potentiellement dangereux, et pourtant je n'en suis pas à mon premier coup d'essai!

Alors le mot d'ordre pour débuté est prudence! Par exemple, je n'hypnotise jamais seul avec le sujet (on ne sait jamais) et l'idéal pour débuté est de le faire avec un autre hypnotiseur plus expérimenté, dans un lieu adapté!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je te rassure Jean Emmanuel, aucunes séquelles

Qu'est ce qui te permet , d'être aussi catégorique ??? Moi je ne le suis pas

Les séquelles psychologiques suite à un état de choc , peuvent apparaître des mois, voir des années plus tard ,

Et quel est l'intérêt pour le sujet d'une telle expérience ??? Pourquoi avoir continué ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0