0
L.B.B.

Hypnose profonde dès le premier essai. Réveil impossible !

Recommended Posts

Je parlais de séquelles physiques. Et pour ce qui est de mon abréaction ... je ne pensent vraiment pas que ce soit dût a un manque de sécurité etc ... J’estime avoir eu la bonne réaction. En ce qui concerne le forum , comme je l'ai dit sur mon autre post , je le quitte , appart quelques réponses très constructives j'ai l'impression que l'on me prend pour "le petit nouveau" sur lequel on ce lâche ... Sur ce bonne continuation a vous .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, voici l'hypnotiseur moralisateur....

Alors je suis sur le cul en ayant lu les sujets de Dylan.fender et LBB !

Mais vous sortez d'où sérieux ?!! Vous croyez que l'hypnose c'est un jouet, c'est une console de jeux et que quand on en a marre on appuis sur power off ? Et bien non, sa s'apprend sa se maîtrise ! Et apparemment vous ne maîtrisez rien et ne respectez rien !

Messmer est un mauvais exemple trèscurieux ? J'aimerais bien savoir en quoi ? Développe donc un peu.

Tu vois jean-Emmanuel ce que je t'expliquais la dernière fois, qu'un jour a cause de tout ces outils donné à tout le monde, voilà ce qui arrive, une soirée entre gamins et sa dérape ! Et en plus des petits cons mal intentionné qui demande de déshabiller la pauvre jeune fille ! Le jour ou il y aura une histoire de viol ou je ne sais quoi, et qu'il y aura un rapprochement sur ton forum... Je pense que cela sera le début des emmerdes pour toi. Je ne te le souhaite pas mais par rapport aux deux cas cités ici, je pense que c'est une alerte pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est comme si tu disais à Auchan d'arrêter de vendre des couteaux, parce que le jour où quelqu'un s'en sert pour tuer quelqu'un ça va retomber sur eux.

L'hypnose n'a pas à être un secret bien gardé. Et si un con sur 10000 va faire une connerie avec, c'est lui qui reste entièrement responsable de ses actes. Je ne fais que donner de l'information, et en plus je fournis au maximum avec toutes les règles de sécurité à respecter.

Entre quelqu'un qui tombe sur mon site, ou quelqu'un qui achète un livre à 50€ avec quasiment rien dedans à part l'explication de tests et inductions, je pense que l'accompagnement se fera de manière plus sérieuse sur mon blog / forum qu'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est qu'il n'y a pas d'accompagnement. Tu ne vas pas chez chaque mec en lui disant sa c'est bien sa c'est mal.

Ne compare pas ce qui n'est pas comparable sérieux. Des couteaux comme tu dis sont vendus tout les jours sauf que sur la notice il n'y a pas écrit " plantez le dans votre voisin et attendez de voir ce qui va se passer!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le problème c'est qu'il n'y a pas d'accompagnement. Tu ne vas pas chez chaque mec en lui disant sa c'est bien sa c'est mal.

Ne compare pas ce qui n'est pas comparable sérieux. Des couteaux comme tu dis sont vendus tout les jours sauf que sur la notice il n'y a pas écrit " plantez le dans votre voisin et attendez de voir ce qui va se passer!"

Tu ne verras jamais écris sur mon site "demandez à une fille de se déshabiller, et attendez de voir ce qui va se passer".

En attendant, achète un random livre sur l'hypnose de scène, t'en apprendras autant d'un point de vue "technique" que sur Street Hypnose, sauf qu'au moins ici on permet aux gens de poser des questions, d'avoir des réponses, et je réponds également à tous mes mails.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien que tu n'écrira jamais cela sauf que tu as vu y'a des dérapages maintenant et sa tu ne peut pas le contrôler et sa peut être très grave.

Je te dis juste que des personnes mal intentionnées et pas assez préparées peuvent faire des grosses boulettes, se faire peur faire peur aux autres et ne plus pouvoir contrôler. LBB ou l'autre Dylan ils ont pu su contrôler et on paniqué il dit même qu'il a voulu appeler quelqu'un pour l'aider... Franchement j'aurais pas aimer être à la place de la nana qui a vécu sa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aïe Aïe Aïe ! De pire en pire !

Nous parlions tous de séquelles psychologiques... Une bosse, ça fait mal mais ça part tout seul.

Le fait de vouloir masquer votre incompétence sous un prétendu acharnement de notre part est tout de même assez inquiétant ! Toutes les fois où j'ai senti qu'un de mes volontaires se sentait mal, j'étais bien conscient que c'était parce qu'une de mes suggestions avait été mal formulée, ou mal interprétée par la personne. Ou encore que j'avais trop abusé d'un certain type d'effet et que le volontaire commençait à fatiguer. Quand on hypnotise quelqu'un, cette personne nous offre une certaine part de contrôle sur elle-même ; il faut donc bien comprendre que quand quelque chose ne va pas, NOUS en sommes les premiers responsables.

Bien sûr, on ne peut pas toujours prévoir que tel ou tel mot sera chargé en émotion et qu'il risquera de perturber notre volontaire. Mais lorsque le cas arrive, la moindre des choses est de se remettre en question.

Là, autant L.B.B. qui se contente de s'excuser auprès de la communauté en disant "j'le referais plus, j'le referais plus" sans comprendre ce qu'il a fait, que Dylan, qui "ne pensent vraiment pas que ce soit dût a un manque de sécurité etc " et qui "estime avoir eu la bonne réaction", votre assurance détonne au regard de vos résultats.

Outre la question du bien-être des personnes qui acceptent de vous servir de cobaye, ou encore celle de votre propre pratique de l'hypnose, vos agissements sont susceptibles d'affecter les quelques milliers d'hypnotiseurs qui pratiquent en France. Imaginez que vos exploits soient filmés et qu'ils créent le buzz. Imaginez que l'internat ait appelé les urgences et que la pauvre cobaye se soit retrouvée internée pour la nuit. Nous pourrions assez rapidement nous retrouver avec la même législation limitative qu'en Belgique ; sans parler de la pub négative qu'un tel sujet, entre les mains de journalistes pas trop renseignés, pourrait faire à tous ceux dont c'est le travail et non le passe-temps. Autant les artistes que les thérapeutes.

Donc par pitié, remettez-vous en question lorsque ça ne marche pas ! Et si vous décidiez de continuer malgré les échecs répétés, au moins ne vous privez pas de la source d'instruction potentielle que constituent ce blog et le forum qui y est associé. Si vous ne le faites pas pour vous ni pour vos "sujets", faites-le au moins pour nous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous, voici l'hypnotiseur moralisateur....

Alors je suis sur le cul en ayant lu les sujets de Dylan.fender et LBB !

Mais vous sortez d'où sérieux ?!! Vous croyez que l'hypnose c'est un jouet, c'est une console de jeux et que quand on en a marre on appuis sur power off ? Et bien non, sa s'apprend sa se maîtrise ! Et apparemment vous ne maîtrisez rien et ne respectez rien !

Messmer est un mauvais exemple trèscurieux ? J'aimerais bien savoir en quoi ? Développe donc un peu.

Tu vois jean-Emmanuel ce que je t'expliquais la dernière fois, qu'un jour a cause de tout ces outils donné à tout le monde, voilà ce qui arrive, une soirée entre gamins et sa dérape ! Et en plus des petits cons mal intentionné qui demande de déshabiller la pauvre jeune fille ! Le jour ou il y aura une histoire de viol ou je ne sais quoi, et qu'il y aura un rapprochement sur ton forum... Je pense que cela sera le début des emmerdes pour toi. Je ne te le souhaite pas mais par rapport aux deux cas cités ici, je pense que c'est une alerte pour toi.

Je crois rêver, la faute de JE??. Je relis plusieurs fois ton post et me demande quand même si tu es idiot ou si tu le fais exprès pour créer un conflit. Je crois en ma 2ème hypothèse. Comme tu le dis toi même, l'hypnose reste un outil. Et puis, laisse moi sourire pour la dernière phrase. Vu comment elle est construite , tu ne demanderais que ça, pour enfin jubiler et montrer que finalement seulement quelques initiés peuvent prétendre hypnotiser.

Et oui l'hypnose est révélée au grand jour, il n'y a pas de secret magique, et cet agacement tu n'arrives pas à le contenir. Tu es à l’affût tapis dans l'ombre, en attente du faux pas. C'est souvent comme ça avec les seconds.

PS: Et les gamins n'ont pas besoin de l'hypnose pour déraper. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sur Paul je souhaite que JE ai des soucis ... Faut arrêter le banania au ptit dej !

Relit la phrase, j'ai écrit je NE te le souhaite PAS .... Tu connais le terme négation ? Apparemment non.

Oui je suis tapis dans l'ombre c'est pour cela que je l'ouvre sur ce forum si j'étais si planqué je ne dirais rien et j'attendrais... Mais c'est pas le cas.

Je constate ta modestie en me dénommant second, sans doute es-tu un premier... Mais en quoi... J'attends de voir.

Certes les gamins n'ont pas besoin de sa, mais c'est un outil supplémentaire pour en faire des conneries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est des séquelles je connais personnellement le "sujet" et du coup lui parles régulièrement en m'assurant que tout va bien.

Et concernant l’intérêt d'avoir continué, vous n'étiez pas à ma place, dans de tel circonstance il n'est pas dis que vous auriez réagis de la manière la plus parfaite qui soit non plus... j'ai paniqué, j'ai fais des erreurs et je les regrette, c'est la première fois (et dernière je l’espère) que j'ai été confronté à un tel problème et j'ai mal réagis, cela aurais pu arriver à d'autres ... je n'avais aucune mauvaise intentions envers la personne (sujet si vous préférez).

Plus que des jugements et des reproches ce que j'attendais en postant cet article étaient des conseils, des réponses constructive, bien que ce soit manifestement denrées rare ... pour ce qui est de la gravité de mes actions je ne m'en rend que trop compte sans avoir besoin d'accusations supplémentaires.

(Et concernant Dylan je sais ce qui s'est passé dans les détails et je pense qu'il ne pouvais pas mieux réagir. La personne en question avais vécu un traumatisme important et un simple nom a suffis à le faire resurgir, cela n'était pas prévisible et difficilement contrôlable mais il a réussi à faire revenir la personne sans encombres, ce qui est tout sauf facile.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bien sur Paul je souhaite que JE ai des soucis ... Faut arrêter le banania au ptit dej !

Relit la phrase, j'ai écrit je NE te le souhaite PAS .... Tu connais le terme négation ? Apparemment non.

Oui je suis tapis dans l'ombre c'est pour cela que je l'ouvre sur ce forum si j'étais si planqué je ne dirais rien et j'attendrais... Mais c'est pas le cas.

Je constate ta modestie en me dénommant second, sans doute es-tu un premier... Mais en quoi... J'attends de voir.

Certes les gamins n'ont pas besoin de sa, mais c'est un outil supplémentaire pour en faire des conneries.

Je la connais la négation et surtout suivie d'un "mais".

Je suis loin d’être le premier ou le second dans un domaine en particulier. Et ça me va bien.

Mais les inepties par rapport à JE me font halluciner. Voilà je réagis quand ça m’excite.

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que j'essaye de te faire comprendre, L.B.B. c'est que - certes - tu as été confronté à un problème et tu as mal réagi. Nous sommes d'accord sur ce point là. Le point précis que j'essaye de soulever c'est que ce problème très précis auquel tu as été confronté, tu l'as provoqué.

Le dernier article de JE sur les abréactions laisse entendre que ça peut arriver à n'importe qui, à n'importe quel moment. Je pense en effet que le risque zéro n'existe pas. Mais on peut limiter ce risque au maximum en étant attentif sur ses suggestions, et en étant attentif sur les réactions du volontaire. Je n'ai encore jamais été confronté à ce problème, mais je sais qu'il m'est arrivé plusieurs fois de flirter avec les limites de mes volontaires :

Tiens, un exemple : il y a deux semaines, j'hypnotisais un jeune très suggestible. Je lui avait placé deux boutons sur l'épaule, un qui le rendait sérieux et un qui le faisait exploser de rire. Je lui ai dit "comme c'est des boutons, tu peux les tester toi-même, en fait, n'importe qui peut appuyer sur les boutons pour les faire fonctionner". J'avais dans l'idée qu'il testerait lui-même les boutons, mais nous étions entouré d'une vingtaine de jeunes qui ont voulu tester la chose eux-même et au bout de deux trois alternance rapide entre l'euphorie et le sérieux, j'ai senti qu'il commençait à se sentir mal. Le monde autour de lui l'oppressait. L'alternance des émotions le fatiguait, le perturbait. Je l'ai donc "endormi" et lui ai enlevé les boutons pour que les gens cessent de jouer avec.

C'est une suggestion basique, l'ancrage sur le rire. Et pourtant, cela l'a amené assez loin. On ne peut jamais tout à fait prévoir l'influence que vont avoir nos paroles sur l'hypnotisé. Ce qui compte, ce n'est pas ce que tu dis. Ce qui compte, c'est ce que l'autre perçoit et comment il va le vivre. Lorsque tu donnes une suggestion, tu la donnes avec tes mots, mais avec ton corps également, avec tes expressions faciales, ta gestuelle, le ton de ta voix, etc. Et quelle que soit la suggestion que tu donnes, elle peut être perçue de façon totalement différente par ton volontaire/sujet/cobaye.

Et c'est ce qui m'énerve viscéralement quand je te lis : tu as beau dire, tu ne comprends pas, tu ne comprends rien. Peu importe tes intentions. Ce qui compte, c'est la perception de tes intentions.

Si tu as suivi la trilogie Batman de Christopher Nolan, tu auras peut-être saisi cette phrase dans le premier opus : "Ce qui compte, ce n'est pas qui on est au fond de nous-même, c'est comment nous agissons". Des actes mauvais guidés par les meilleures intentions restent des actes mauvais. Quand tu lui as demandée de se déshabiller, tu étais peut-être motivé par les meilleures intentions du monde, tu lui as quand même demandé de se déshabiller...

Et tu ne comprends toujours rien si sous la virulence de ma critique tu n'as pas lu les conseils et réponses constructives que tu attendais. Mon premier conseil était donc d'arrêter l'hypnose, et c'est sans doutes le meilleur que j'ai pu te donner. Mais je t'ai également expliqué ce qu'était le sens du mot "réveil" ; à savoir un processus. Tu auras pu lire également le pourquoi du comment ça avait foiré : à savoir - entre autre problèmes évoqués - que tes suggestions n'avaient aucune cohérence, et que si en étant frais et dispo je suis incapable d'y comprendre quoi que ce soit, alors ton volontaire, en étant hypnotisé n'y comprendra pas davantage, sinon moins.

Tu ne t'es visiblement jamais fait hypnotisé et ne comprends sans doutes pas le fonctionnement du cerveau sous hypnose, peut-être est-ce la raison d'un certain béotisme de ta part. Chaque mot que tu prononces, chaque mot que tu ne prononces pas influence ton volontaire. Quand tu utilises le mot "obéir" tu renvois la personne à tout ce que ce terme est susceptible d'évoquer en elle. Obéissance. Soumission. Privation. Injustice...

Certains mots vont être plus connotés que d'autres, et celui-la l'est particulièrement.

Il y avait aussi parmi mes conseils celui de rester humble. Se faire passer pour une victime de personnes intolérantes n'y changera rien : tu as torturé mentalement une jeune fille. Cela, tu peux t'en excuser autant que tu veux, il faudra t'en accommoder et l'accepter au lieu de nous rétorquer comme du temps de l'école primaire "vous n'étiez pas à ma place, dans de tel circonstance il n'est pas dis que vous auriez réagis de la manière la plus parfaite qui soit non plus". "C'est celui qui dit qui est" en somme.

Pour synthétiser et si tu devais ne retenir que deux choses :

TU es responsable de l'état de ton volontaire. Que tu provoques un état sans l'avoir voulu n'y change rien. TU l'as provoqué, un point c'est tout. Et ta réaction au-delà de tout sens commun n'a fait que l'aggraver. Donc la question de savoir si dans de telles circonstances nous aurions agis de la même façon ne se pose pas puisque pour la quasi-totalité d'entre nous nous n'avons jamais provoqué ça.

C'est ton volontaire qui doit faire marcher son imagination. Pas toi. Tu imagines bien trop de choses qui te permettent de juger des situations que tu ne comprends pas. Un autre forumeur te l'a dit, ou peut-être étais-ce à Dylan : Ta carte n'est pas le territoire. Attache-toi aux faits objectifs et non à tes propres intentions. Après avoir accumulé un nombre assez exceptionnel d'erreurs lors de ton hypnose, où tu étais "paniqué" inexpérimenté etc. tu pourrais au moins essayer de ne pas reproduire la même chose ici lorsque les gens t'offrent des remarques pertinentes et des conseils visant à progresser. Attache-toi aux FAITS et c'est uniquement lorsque tu auras accepté les choses tel qu'elles sont que tu pourras peut-être glisser entre deux neurones étriquées quelques marges de progression dans cet art.

Je ne dis pas que je n'aurais jamais pu provoquer une telle abréaction. Mais si je l'avais fait et que quelqu'un me faisait remarquer, même de façon un peu virile, que j'avais peut-être oublié tel ou tel élément, que je n'avais peut-être pas compris cela ou ceci, je ne me replierais pas dans ma carapace en hochant ma tête de béni oui-oui répétant en boucle "j'suis désolé, j'voulais pas. C'est pas ma faute, j'voulais pas. Vous auriez pas fait mieux, et puis de toutes façons je voulais pas et vous ne m'aimez pas d'abord !". J'aurais peut-être défendu ma méthode, argumenté sur les points sur lesquelles on m'attaquait, questionné sur ceux que je ne comprenais pas.

Tu es dans un forum ici, pas dans un confessionnal. On n'est pas là pour te pardonner, on n'est pas là pour t'absoudre. On est là pour discuter, pour échanger, pour te faire progresser. Si tu as choisi de t'enfermer dans un autisme pleurnichard, libre à toi ! Mais arrête donc de polluer ces pages de tes jérémiades.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et en ce qui concerne la polémique sur JE, elle n'a pas de sens :

J'ai cité dans mon précédent post le premier film de la trilogie Batman de Nolan, je citerais le deuxième dans celui-ci : doit-on interdire la vente de crayon papier parce que le Joker arrive, en l'enfonçant à travers la cornée d'un malfrat, à lui ôter la vie ?

On peut étrangler avec des lacets de chaussure. On peut égorger avec une lame de rasoir. On peut planter divers objets contondant dans les yeux, occasionnant des lésions irréversibles et potentiellement létales sur le cerveau. Une simple allumette peut embraser des forêts. En fait, si vous quittez les yeux de votre écran pour regarder autour de vous, il est très probable que vous puissiez trouver une bonne trentaine d'éléments qui, projetés suffisamment fort, ou de façon suffisamment précise à divers endroits de votre corps sont susceptibles de vous tuer. Votre propre téléphone écran tactile n'arriverait-il pas à vous étouffer si on le bourrait de force au fond de votre trachée ?

D'une part, il n'y a aucune informations inédites sur ce site. Simplement le blog d'un passionné qui partage ses expériences et essaie de transmettre sa passion au plus grand nombre. Si vous recopiez un article sur le viol, sur wikipédia, peut-on vous accuser de complicité de viol si, un détraqué ayant lu votre article se décide à goûter à de la chair non consentante ?

D'autre part, l'hypnose concerne quand même votre cerveau. Dans la mesure où les connaissances liées à cette pratique peuvent vous permettre de travailler plus efficacement, vous manipuler, vous soigner, etc. c'est l'attitude qui consiste à opacifier toute l'information disponible qui est criminelle et potentiellement dangereuse. Pas l'inverse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey HEy

La séance d'hypnose me fait penser à un mec qui a jouer sur Flight Simulator et qui s'est dit "un Boeing???? c'est la même sérieux!!!", il décolle sans même savoir comment atterrir et pendant qu'il s’écrase, joue le "JEU" du :

"quitte à crever, on va faire ça en looping hein...".

Ah oui... au fait il y avait des gens dans l'avion pendant que tu as pris ton kiff :D :D

Pour les séquelles!! je vais prendre une idée simple... EXAGÉRÉ!!! ( quoi que...) mais simple... Combien de personnes on entend juste en France " Notre voisin a tué sa famille??? ah bon??? oooh non... c'était quelqu'un de bien, discret, toujours souriant...je suis choqué...", "il s'est suicidé???? ah bon???? oooh non... hier on l'a vu prendre son pain et il disait qu'il comptait même faire un long voyage!!! pour vous dire!!!!" (très long même)

Bref!! Mec, tu es qui tu veux... TOUT!!!!!!!!!!! sauf elle!!!!!!!

Alors oui... peut être qu'elle va au top la midinette mon cher!!

Mais arrête!! mets toi à l'auto hypnose pour changer ce comportement de dictateur avec un petit recadrage pepere!! (je dis pas que tu en es un! c'est un comportement qui est là et qui peux facilement être changer en quelque chose de très bénéfique!!)

Tu veux connaitre l'hypnose??? commences sur toi!! c'est encore plus marrant sur soi et je suis sur que tu as déjà pas mal d'idées en auto hypnose!! (tu as su le prouver dans tes conneries n'est ce pas?? :D)

Si tu as peur d'oublier une étape, apprends à faire des images mentales (ou cartes heuristiques).

Pour ce qui est de l'hypnose... je dirais pas que l'hypnose est dangereux!! je dirais que c'est la personne qui l'est même si c'est pas son intention!!

Un chasseur si il connait pas les règles ou même les respecte pas... c'est lui qui rend le fusil dangereux.. car un fusil tant qu'on ne le touche pas... il fait rien...

Perso moi je peux vous dire, un Skate c'est dangereux alors... laisser moi péter la gueule à un mec avec!! le skate deviendra dangereux!! héhé

Non honnêtement, un long board... si je descend un col... et je ne sais pas m’arrêter, au bout de la route il y a du peuple... :D bref!! C'est qui le dangereux???? :D

Bon voilà !!

Cela dit je suis d'accord que l'hypnose ne doit pas être prit à la légère...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0