1 1
Mr PSYKO

Débutant

Recommended Posts

Citation

Mon beau-frêre et ma belle-soeur n'ont ressenti aucune catalepsie autre que lors des tests (mains aimantées,  ballons et livres).

 

Si tu considères ces effets comme des effets à part entière (lol, c'est dans le titre), ça fait déjà 2 réussites. Je vois pas en quoi les mains aimantées c'est plus ou moins hypnotique que une catalepsie ou quoi que ce soit d'autre, on dit "test" mais ça ne teste ni plus ni moins que le reste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, bien vu !

 

Lorsque tu auras plus d'expérience tu auras le recul pour te rendre compte que lorsque dans une séance tu ne t'arrêtes pas aussi loin que la séance précédente, ce n'est pas un échec, c'est juste une réussite qui s'arrête plus tôt. Déjà tout ne repose pas sur toi, et puis le volontaire ne sait pas lui qu'il a des suggestions "plus loin", ce qu'il vit il le vit, ce qu'il ne le vit pas il ne le vit pas et c'est tout :)

 

Bien sûr je ne dis pas qu'on peut pas réfléchir à ces séances plus courte pour s'améliorer, surtout en tant que débutant où ces situations mettent mieux en contraste les séances, mais je pense qu'il est important que tu ne prennes pas ce chemin de pensée du "plus je vais loin plus je réussis" car c'est un chemin toxique et sans intérêt pour toi, qu'on se passe entre nous (c'est vrai que ça fait partie de ce que beaucoup ressentent), mais qui ne sert à rien et ne correspond pas tant que ça à la réalité d'une séance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey,

 

Pour ce qui est des étapes à "court-circuiter" (pour te reprendre).

Tu peux en effet écourter le Pré-talk, aux besoins du volontaire.

Du style, "Tu as pu voir ce qu'était l'hypnose la dernière fois, mais il y a peut être des points qui sont encore un peu flous pour toi ?"

Et tu peux justement te servir de ton premier pré-talk pour valider encore plus simplement tes suggestions à venir.

Du style.. Pour une induction par exemple : "Quand je dirais le mot dors, tu pourras retourner dans cet état blablabla .. que tu connais bien, et comme tu y as déjà été la dernière fois, il est encore plus simple de retrouver le chemin pour y parvenir, plus profondément.. plus rapidement..."

Par exemple, et ainsi de suite. (Attention à ne pas en abuser non plus, quitte à varier les métaphores et façons de faire, afin que ce ne soit pas trop redondant pour ton volontaire, qui risquerait de s'ennuyer vite et lâcherait le fil. )

:)

 

Edit : Cependant, n'oublie pas de tout de même bien cadrer lors de ton "Prétalk raccourci", même si ton volontaire te dit "oui oui", c'est toujours bon de le rappeler.. Ca ne coute rien. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh je pense attaquer (et réussir) directement avec un mouvement ideomoteur et une catalepsie.

 

Au pire on reprendra un peu les bases si ça passe pas direct. De toute façon, il devrait y avoir aussi ma frangine, donc je repasserai une couche de pretalk au moins pour elle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Compte rendu frangine :

 

Tests :

Doigts aimantés OK, mais pas collés (et comme déjà lu, c'est ce qui l'a le plus impressionnée)

Ballons/livres OK

 

Induction :

Mains aimantées OK

 

Approfondissement :

Compte à rebours OK

Ancrage du "dors" OK

 

Catalepsie :

Main (droite) collée sur la tête OK

Transfert de la colle à la main (gauche) sur le genou échec

Pieds collés au sol : pied gauche échec, pour droit OK

 

Amnésie :

Rien.

 

Conclusion : ma frangine est hémiplégique de la suggestion.

 

Moyennement satisfait. En fait, ayant réussi à aller plus loin avec quelqu'un, c'est frustrant de ne pas réussir avec quelqu'un d'autre. On a l'impression de régresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rajoute une chose que j'avais oublié et qui confirme une séance dont certaines suggestions sont bien passées : lorsque j'ai suggéré un aimant dans la paume de chaque main, elles ont commencé à s'éloigner. J'ai donc dû préciser que les polarités de ces aimants étaient opposées.

 

La réaction de répulsion a été instantanée, ça m'a fait marrer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu aurais pu continuer avec la répulsion puisque c'est ce qui s'est passé spontanément.

 

Souviens toi que si ça marche mais pas comme tu veux, ça marche quand même =) Je ne sais pas si tu as déjà vu la notion de "s'adapter au volontaire" mais ç'en est un bon exemple. Le chemin pris spontanément par le volontaire, à moins que tu le juges mauvais ou dangereux, est forcément le meilleur. Mais c'est normal qu'en tant que débutant tu aies voulu retrouver ta routine, je dis juste ça pour que tu puisses te faire la réflexion.

 

Le signaling c'est selon moi un phénomène qui demande plus d'expérience, pas parce-qu'il est en soi difficile à mettre en place, mais une fois qu'il est mis en place, savoir l'interpréter, l'utiliser, etc, demande une certaine habitude de l'hypnose et de l'état d'hypnose. Je te conseille si ça attire vraiment ta curiosité de commencer avec d'autres hypnos ou avec des volontaires que tu as déjà eu par exemple, mais pas avec un inconnu pour commencer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui. Si j'ai voulu rediriger la répulsion, en fait, c'est pour rompre le pattern en induction, en fait.  Et avec mon manque crucial d'expérience, j'aurais pas trop su comment faire avec des mains qui s'éloignent.

 

Pour le moment, j'essaye de reproduire ce que j'ai vu/lu/entendu. J'espère évoluer un jour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un nouveau compte rendu #le_gars_qui_lâche_rien...

 

Hier, en allant à l'anniversaire du neveu (2 ans le boubou, un vrai filou), petite heure de voiture avec toute la petite famille.

Sur l'autoroute sous la pluie battante, nous parlons d'un jour (lointain) quitter notre région pour une destination plus ensoleillée.

Et nous parlons alors des vacances, de soleil, de plage...

 

J'en profite pour tenter une expérience et demande à ma femme de fermer les yeux et de me décrire comment elle s'imagine, j'ai droit à un bain de soleil sur la plage de Sardaigne où nous nous rendons annuellement pour nous dépayser. Je lui décris alors le bruit des vagues qui s'échouent sur le sable, puis qui se retirent. Je lui décris également le bruit lointain des enfants qui jouent au ballon un peu plus loin, mais ces sons ne lui plaisent pas, elle semble chercher le calme.

 

Je continue donc à lui suggérer que chaque vague qui monte provoque un bien-être qui l'envahit, et que chaque descente la détend et évacue le stress de la semaine. Je la sens se détendre à côté de moi, les yeux fermés. Puis je lui décris le soleil, la distorsion ondulée que provoque la chaleur au loin dans le sable, et le ressenti de cette chaleur agréable sur sa peau.

 

Evidemment, en voiture et sans expérience, je ne vais pas plus loin, mais elle m'avoue avoir entendu le bruit de pluie sur le pare-brise et sous les roues se transformer en bruit de vagues et avoir eu chaud à avoir envie de retirer sa veste...

 

Donc c'est pas grand chose, ça a duré une petite dizaine de minutes, mais je suis super content... Ce soir, je vais tenter d'approfondir le sujet avec elle, ça a atténué son scepticisme, elle a appelé sa cousine pour lui témoigner de son ressenti... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Génial ! En plus dans la voiture (où on a tendance à être alerte, et la famille autour) c'est pas évident ! Mais tu as l'air de t'être débrouillé comme un chef. :)

 

EDIT : Je remarque d'ailleurs que tu t'adaptes de mieux en mieux aux ressentis de ton/ta volontaire, par rapport à tes premières sessions et ça c'est : B)

 

(Ah si je pouvais bénéficier d'un peu de "trop chaud" moi aussi.. qui grelotte depuis ce matin dans mon bureau *se blottit dans sa polaire* :unsure: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci les copains.

 

J'avoue que mes compte rendus ont 2 objectifs : le premier est de me rassurer et de trouver mes erreurs, le second est de bénéficier de vos conseils et encouragements.

 

Donc encore merci. Ça faisait longtemps que j'avais pas eu affaire avec une belle communauté comme la votre (notre ?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De nouveaux feedbacks :

 

Ma femme, j'ai réussi à la détendre au point d'ancrer un bouton rire et un bouton colère.

Pas de crise, mais l'effet était irrépressible selon ses dires. Mais pas plus. Elle est coriace, la bougresse !

 

Mon fils, ce soir, grand moment pour moi :

 

Il s'est fait retirer un grain de beauté dans la paume de la main il y a 15 jours. Et il est très très douillet. Au point de faire des cauchemars pour un sparadrap.

Il m'a demandé de l'hypnotiser pour que sa maman (infirmière de profession) lui retire ses fils aujourd'hui. Donc, très rapidement, un jeu pour les bras qui lèvent et descendent (un lingot de fer de Minecraft pour la main qui descend et un avion accroché par une ficelle pour celle qui monte). J'ai dû lui retenir les mains car dès les yeux fermés, c'était presque violent.

 

Puis, directement une rupture de pattern (appuie fort sur mes mains, devine laquelle je vais retirer et hop, avant sa réponse, je retire les 2). Approfondissement comptage et ancrage du mot dors.

 

Je lui ai changé sa main par une main en plastique, qu'il ne ressente plus la douleur. Il a réouvert les yeux. Il a essayé de se pincer, il ne semblait plus rien ressentir.  2 points retirés, mais le second a été douloureux. Donc à nouveau "dors", et clean langage. Il se voyait plutôt avec une main en bois. Quand il a essayé de se pincer, il ne comprenait pas que sa peau soit souple. Je lui ai donc expliqué que c'était sa structure interne qui était en bois et que pour ne pas effrayer les humains, il était recouvert de peau synthétique, comme Terminator. C'est passé crème. Le dernier point de suture a été retiré sans qu'il s'en rende compte. Pendant ce temps, il a visité la tour des Avengers, il s'est greffé les ailes de Falcon, et j'ai fini par l'endormir avec un pistolet qui lançait des lasers à endormissement qui rebondissaient sur les murs.

 

Le réveil, j'ai raté une étape, il était bien, mais il ne se souvient plus de l'hypnose, il pense avoir dormi et rêver, et il ne comprend pas pourquoi il n'a plus les fils.

 

Ma femme est bluffée, car mon fils (7 ans) aime bien raconter des bêtises, mais il est incapable de le faire sans sourire. Là, il est sincère, et c'est assez dur pour elle de le croire, d'autant plus qu'il a tout fait en parlant et rigolant, donc loin des clichés du sommeil de spectacle.

 

Je suis aux anges !!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1