0
Orphee91

Hypnose et contes

Recommended Posts

Bonjour,

Je pratique l'hypnose "de rue" (entre guillemets parce que je pratique plus dans les bistrots et les soirées que dans la rue) depuis un peu plus de 2 ans maintenant et j'ai toujours préféré la partie rêve et poétique de l'hypnose. Adorant par ailleurs inventer et raconter des histoires, je me suis demandé si il ne pouvait pas être intéressant de mélanger les deux pour permettre à/aux l'/les auditeur/s de se plonger plus encore dans l'histoire et la vivre plus entièrement.

Avez vous déjà tenté quelque chose de similaire? Y-a t’il des contre-indications, des dangers? Je sais que beaucoup d'entre vous ont beaucoup plus d'expérience que moi et j’apprécierais vos conseils et mises en gardes, voir même que vous m’arrêtiez tout de suite si vous pensez que c'est une mauvaise idée :mellow:

Les autres questions que je me posent sur le sujet sont bien sûr:

-A quel point devrait-t-on induire un "état d'hypnose"

-Combien de temps peut-on garder à la fois la conscience, l'intêret et l'"etat d'hypnose"?

-Jusqu'à combien de personnes peuvent profiter de l'histoire en même temps sans que ça ne devienne chaotique

Si vous avez déjà une réponse ça me fera gagner du temps et sinon je ferai des tests ^^

Merci :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Actuellement je travaille avec un club de rôliste (plutôt orienté  D&D ou In Nomine Satanis) sur des parties avec des volontaires capables de vivre des hallucination/changement de personnalité. 

Le résultat est assez saisissant et d apres leur retour il s'agit de la meilleure expérience de Rôle Play qu ils aient jamais vécu. 

Nous sommes 4 + moi en maître du jeu et cela se passe bien ce n est  pas chaotique 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que vous présentez là est à proprement parler fascinant !!!

 

Je lis le premier post, je trouve génial de mêler conte et hypnose pour faire vivre une histoire à quelqu'un. Un cinéma VR avant le cinéma VR, quoi.

Et le second post me cause JDR, j'ai pratiqué longtemps (j'étais plutôt Vampire Dark Age et Werewolf apocalypse), et vivre ça avec des hallus et changemets de personnalités, c'est carrément un jeu VR mais avec tous les sens !!!!

 

J'adore ! Je veux faire ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ppur le coup c est du vrai rôle play,  et ça augmente considérablement mon niveau de MJ vu que je me force à être le plus descriptif possible :)

Bon après il faut adapter les règles par exemple leurs fiches sont simplifiés et c est moi qui m occupe de tirer les deux, eux se contentent  de vivre la chose pour ne pas les couper 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, ca me parait intéressant comme approche :) 

 

Cela dit première question, quelles genre d'histoires tu racontes:

- Des métaphores détaillées ou plutot un histoire en tant que telle?

- Des petite balades avec le volontaire pour seul héros ou des histoire "complexe" avec plusieurs personnages?

 

Et deuxième question à quel fin? Pour réaliser une "induction", une suggestion de phénomène particulier, ou simplement faire vivre un rêve guidé?

 

Citation

Adorant par ailleurs inventer et raconter des histoires, je me suis demandé si il ne pouvait pas être intéressant de mélanger les deux pour permettre à/aux l'/les auditeur/s de se plonger plus encore dans l'histoire et la vivre plus entièrement.

 

Je dirais que les rêves guidés c'est très courant, ensuite une histoire qui n'est ni une métaphore ni un rêve guidé ca me semble moins courir les rues en street hypnose.

Je ne sais pas dans quelle mesure c'est similaire à ce dont tu parles mais j'ai un CR sur une mini expérience du genre
http://street-hypnose.fr/forum/topic/7080-cr-hypnose-et-gueule-de-bois/#comment-79493

 

Dans tous les cas c'est intéressant de savoir ce que des talents de conteurs peuvent apporter pour revisiter les classiques. D'autant plus que c'est un peu le contraire du clean language :)

 

En terme de précautions, je dirais comme d'hab. Aussi, moins tu connais la personne et moins celle ci connait l'hypnose plus tu risques de toucher des points sensibles imprévisibles en étant trop spécifique. C'est pourquoi il faut faire très attention à tout feedback qu'ils te renvoient, surtout non verbal. Perso dans le cas de rêves guidés, je me met toujours d'accord à l'avance avec la personne sur le contenu du rêve, et aussi la laisse explorer d'elle même une fois dedans, je ne rajoute pas d'éléments qu'ils n'ont pas désirés.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Meemi a dit :

On se rencontre quand Sioupy ?

Ah si je pouvais incarner mon Scalde ivre mort au combat..

Moi je jouais un psion psychique :)

Ma flèche de verre comme je l appelle is, 6d6 de dégâts au niveau 5 par attaque ^^

Bon 14 pv par contre ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0